Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !

Licenciements chez Renault Trucks : les réactions

Anamorphose place Bellecour
Le groupe Volvo  a conservé
à St-Priest le siège
de sa filiale Renault Trucks -
Trois députés, de droite et de gauche, ont décidé de saisir conjointement le Ministre de l’économie après l'annonce d'un nouveau plan de licenciements par la direction de Volvo AB, le groupe suédois propriétaire de Renault Trucks.
 A la veille du comité d’entreprise du 28 avril 2015, les députés Yves Blein (PS), Xavier Breton (UMP) et Philippe Meunier  (UMP) ont reçu les délégués syndicaux des sites régionaux sur lesquels le groupe est présent.
Renault Trucks a confirmé les éléments d’un nouveau plan de suppression d'emplois. Ce plan concernera les services support au niveau européen (commerciaux et informatique) et aura des conséquences particulièrement importantes au niveau de l’emploi dans la région. 
700 postes sont concernés en France dont 500 suppressions nettes 
Cela se traduira par des départs volontaires mais aussi par des licenciements sur les sites de Vénissieux et de Saint-Priest en particulier. Malgré le redéploiement de certains services dans l’agglomération et l’accompagnement de départs volontaires, il faut s’attendre à près de 200 licenciements sur les sites de Vénissieux, Saint Priest et dans le département de l'Ain. 
Pour Yves Blein, député du Rhône et Maire de Feyzin, il s'agit là "d'une décision dramatique pour l’emploi dans la région lyonnaise qui paie un prix élevé au vaste plan mondial de réorganisation du groupe Volvo, alors que la France est un des pays où le groupe réalise de bonnes performances et où la qualité de ses installations et personnels n’est nullement en cause"
Les trois députés déclarent qu'ils seront particulièrement attentifs aux motivations du plan social et veilleront à ce que les services de l’Etat jouent pleinement leur rôle de contrôle et d’accompagnement si nécessaire. D’ores et déjà, les parlementaires ont saisi le cabinet du Ministre de l’économie pour l’alerter sur cette situation et obtenir de ses services la plus grande vigilance afin que tous les moyens d’accompagnement soient déployés dans les meilleures conditions. 
La bonne santé économique et financière du groupe ainsi la reprise des commandes sont cependant des signes encourageants et permettent de croire en la pérennité des sites de production dans l’agglomération lyonnaise et dans l’Ain. 
Les parlementaires notent d’ailleurs que les lignes de production ne sont pas concernées par le plan de suppression de postes. 
La réaction de Michèle Picard, Maire de Vénissieux
La Maire (communiste) de Vénissieux détaille dans un communiqué que la suppression de 591 postes en France, dont 512 sur le site Vénissieux / Saint Priest a été actée par le comité d'entreprise du 28 avril.
Une véritable saignée pour cette entreprise qui intervient un an après le plan de restructuration ayant déjà entraîné la suppression de 508 emplois, dont 319 sur les sites de Vénissieux et Saint- Priest, ainsi que la disparition de 800 postes de prestataires et intérimaires !
Pour Michèle Picard, il s'agit d'une "décision inacceptable et révoltante ! " D’autant plus que les ventes du constructeur de poids lourds ont augmenté de 35 % sur le premier trimestre 2015.
Pire encore, "de 2001 à 2013, 83 % des 11 milliards de bénéfices réalisés par le groupe Volvo ont été distribués aux actionnaires sous forme de dividendes", ajoute-t-elle. "Une fois de plus, c’est un des fleurons industriels de la région qui est mis à mal par un fonds de pension prédateur. Quid des emplois, quid de nos industries, de nos savoir-faire ? C’est le même scénario qui se répète inlassablement : dividendes pour les actionnaires, plans sociaux pour les ouvriers !"
L'élue locale demande de stopper la course à la rentabilité du fonds de pension Cevian. "Tout doit être fait pour contrer ce nouveau coup dur qui vient frapper en plein coeur ce constructeur historique. C’est la raison pour laquelle je demande que soit organisée, en urgence, une table ronde, sous l’égide du Préfet, en présence de la direction de Renault Trucks, des élus des villes concernées et des organisations syndicales. Je tiens à assurer mon soutien et ma solidarité aux salariés qui luttent actuellement pour préserver leurs emplois et sauvegarder ce patrimoine industriel unique".


Lire la suite - Licenciements chez Renault Trucks : les réactions

Chômage : "un accroissement qui se ralentit" en mars, selon la Préfecture de Région...

Avec 325 340 demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, l’accroissement en Rhône-Alpes s’est ralenti au cours du mois de mars : + 0.1% ( contre une augmentation de +0,4% en moyenne nationale). Ce "ralentissement de la hausse" est, selon le nouveau Préfet, lié au recul des 25-49 ans (-0.2%) .
Les 50 ans et plus (+0.4%) et surtout les moins de 25 ans (+1.1%) sont plus nombreux que le mois dernier à être inscrits à Pôle-Emploi, sans différences significatives entre les hommes et les femmes. 
 A l’échelle régionale, hormis en Savoie (+1%) et dans une moindre mesure l’Isère (+0.7%), les départements ont connu une hausse modérée (Ain, Drôme, Haute-Savoie), voire une légère baisse (Ardèche, Loire). A noter pour le Rhône, une diminution (-0.4%) qui ne concerne que la Métropole de Lyon (-0.6% ; +0.2% pour le Nouveau-Rhône).
La plupart des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi est tenue de faire des actes positifs de recherche d’emploi : certains sont sans emploi (catégorie A), d’autres exercent une activité réduite courte, d’au plus 78 heures au cours du mois (catégorie B), ou une activité réduite longue, de plus de 78 heures au cours du mois (catégorie C). Par ailleurs, certaines personnes inscrites à Pôle emploi ne sont pas tenues de faire des actes positifs de recherche d’emploi : elles sont soit sans emploi et non immédiatement disponibles (catégorie D), soit pourvues d’un emploi (catégorie E).
 Fin mars 2015, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi de catégorie A s'établit à 325 340 en région Rhône-Alpes. Ce nombre augmente de 0,1 % par rapport à la fin février 2015 (soit + 486). Sur un an, il est en hausse de 5,8 %. En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A augmente de 0,4 % par rapport à fin février 2015 (+ 4,9 % en un an).
S'agissant de la catégorie A, selon le département, le nombre de demandeurs d'emploi varie en mars 2015 par rapport à la fin février 2015 entre - 0,4 % et + 1 % : Ain (+ 0,4%), Ardèche (- 0,1%), Drôme (+ 0,5%), Isère (+ 0,7%), Loire (- 0,1%), Rhône (- 0,4%, avec, pour Lyon Métropole - 0,6% et pour le Nouveau Rhône + 0,2%), Savoie (+ 1%), Haute-Savoie (+ 0,4%).
 En Rhône-Alpes, le nombre des demandeurs d’emploi de catégories B et C s’établit à 171 499 fin mars 2015. Ce nombre augmente de 1,7 % (+ 2 895) au mois de mars (+ 12,9 % sur un an).
Le nombre de personnes inscrites à Pôle Emploi en catégories D et E s’établit respectivement à 26 638 et à 37 374 en Rhône-Alpes. En mars 2015, le nombre de celles inscrites en catégorie D augmente de 0,5% et le nombre d’inscrits en catégorie E augmente de 0,1 % par rapport à fin février 2015.


Lire la suite - Chômage : "un accroissement qui se ralentit" en mars, selon la Préfecture de Région...

Charlie Hebdo : la lettre posthume de Charb aux "escrocs de l'islamophobie"


             
Charb+Charlie+Hebdo
 Un livre qui prend une dimension particulière puisqu'il est publié quelques semaines après l'assassinat de son auteur ! "ce n'est pas parce qu'on représente un musulman avec une kalachnikov que tous les musulmans en portent une", écrivait le directeur de publication de Charlie Hebdo dans ce livre, une lettre ouverte à l'attention des "bas du front"  qui ne comprennent que le premier degré ! 


Mais la lettre ne s'adresse pas aux terroristes et aux tenants de l'islam radical ! Elle est surtout une critique des "bien pensant" paternalistes qui estiment que les musulmans n'ont pas droit à l'humour... "Non, vraiment, le terme islamophobie est mal choisi s'il doit désigner la haine que certains tarés ont des musulmans. Il n'est pas seulement mal choisi, il est dangereux", écri(vait) Charb, pour qui "discriminer quelqu'un en raison de son appartenance religieuse est un délit, critiquer une religion, non !".

En 7 chapitres, Charb tente de démontrer que le mot "islamophobie" contente à la fois les communautaristes, les racistes, les journalistes fainéants et les politiques démagogiques. 

Ce livre a été finalisé deux jours avant l'attaque de Charlie Hebdo, qui lui a coûté la vie...
Commander Lettre aux escrocs de l'islamophobie qui font le jeu des racistes dans la librairie de LYFtv

Lire la suite - Charlie Hebdo : la lettre posthume de Charb aux "escrocs de l'islamophobie"

Le premier album de J.-B. Bullet (30 millions de vues pour #JeSuisCharlie)


             
JB Bullet Charlie attentats janvier 2015
Ecouter "Jesuischarlie" dans la playlist
 YouTube de @LYFtvMusiques
Vous vous souvenez de JB Bullet, l'auteur de la première chanson sur les attentats contre Charlie Hebdo (voir ici)  qui avait enflammé la toile après les attentats du 11 janvier ?
Jean-Baptiste Bullet s’est fait connaître avec sa chanson #JeSuisCharlie qui a fait 30 millions de vues sur la toile, tous médias confondus. Dès ce mois de janvier, il passe sur France 5, D8 et France 2 pour interpréter sa chanson qui a touché la plupart des français (et qu’il n’a pas souhaité commercialiser).
Un chanteur de rues et de bistrots...
En 2014, à la fin de ses études, il quitte tout pour se consacrer à sa passion et son rêve d’enfant et chante dans la rue et dans les bars avec pour seul objectif : devenir artiste chanteur/musicien. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui il souhaite faire un album de 12 titres qui s’intitulera « Du cœur au Stylo » -
Présenté sur KissKissBankBank, son projet devrait lui permettre, "grâce à une souscription d'avoir la possibilité de réaliser un rêve d’enfant",
"Depuis tout petit j’écris des textes, dont certains que je mets en chanson, sans jamais avoir osé les interpréter, même à mes proches. J’ai plus d’une soixantaine de compos, et suis en train d’en écrire d’autres. J’aimerais en sélectionner et en partager 12 avec vous, au travers de cet album (...)
Le 7 janvier dernier, je suis comme tout le monde atterré par les attentats commis au siège de Charlie Hebdo. Et comme tout un chacun, j’ai ressenti le besoin de m’exprimer, et le premier moyen qui m’est venu a été d’écrire et de chanter… 
J’ai donc pris ma guitare et ma webcam, et me suis filmé afin de dire ce que j’en pensais à mes amis sur Facebook, et quelques heures plus tard, j’ai commencé à recevoir des messages de mes proches : la vidéo avait été vues des centaines de milliers de fois… Les gens m’ont demandé de partager cette vidéo sur YouTube et de donner un lien de téléchargement du mp3, ce que j’ai fait avant de partir à une manifestation de soutien organisée dans ma ville. Et à partir de là, tout s’est enchaîné très vite (…)   
 Je n’ai pas souhaité enregistrer de single ni commercialiser ce titre, car pour moi cette chanson doit rester de la propriété publique, elle vous appartient à tous.
 « Du Cœur au Stylo » comportera 12 titres, dont 2 singles baptisés « Où va-t-on ? » et « Le Syndrome de DSK », que je vais bientôt vous partager sur YouTube
 Cependant, après avoir rassemblé plusieurs devis, la somme à réunir est trop importante pour que je puisse l’assumer seul : 23.300 € ! Et c’est pourquoi j’ai besoin de VOUS ! Je cherche aujourd'hui à réunir 17.300 € au travers de cette collecte sur KissKissBankBank ! 
 Je vous invite à partager cette page ou la vidéo de présentation à vos amis et votre famille, et je vous remercie infiniment pour votre soutien. Comme indiqué dans la vidéo, n’hésitez pas à me contacter directement sur ma page Facebook (https://www.facebook.com/jbbulletmusic), ça sera un plaisir de faire votre connaissance et d’échanger avec vous. 

Lire la suite - Le premier album de J.-B. Bullet (30 millions de vues pour #JeSuisCharlie)