Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !

Manifestation : Greenpeace élève le thon à Lyon





Opération Greenpeace «Tous les thons méritent une relation durable » 
à Lyon
Greenpeace lance sa campagne estivale #Cupithon pour sensibiliser les consommateurs aux impacts dévastateurs de la surpêche et pointer la responsabilité des marques de boîtes de thon. Pendant tout le mois de juillet, les militants de Greenpeace seront sur le terrain pour aller à la rencontre des vacanciers et des consommateurs de thon en boite pour leur expliquer les conséquences dévastatrices de la surpêche dans les eaux tropicales et leur proposer des moyens d’agir.

A Lyon, le groupe local Greenpeace sera présent :

Dimanche 19 juillet
Parc de Miribel Jonage
Chemin de la Bletta
69120 Vaulx en Velin

de 14h30 à 18h30 

Alors que l’été est une période cruciale pour les ventes de thon en boite, Greenpeace présentera sa campagne aux consommateurs qui ont un réel pouvoir d’influence sur les marques et ont donc la capacité de faire changer leurs pratiques.

Dimanche, les militants de Greenpeace proposeront aux Lyonnais de mieux connaitre les différents modes de pêche, les espèces de thon à éviter de consommer, et même de déclarer leur flamme aux thons !

Le public sera également invité à appeler les services consommateurs des marques de thon en boite pour s’assurer qu’elle développent une relation durable avec le thon, en obtenant par exemple des précisions sur la zone, la méthode de pêche et le nom du bateau.

Des activités auront également lieu pendant le mois de juillet dans toute la France : La Rochelle, Bordeaux, Rennes, Strasbourg, Clermont-Ferrand, Marseille, Paris, Metz, Nantes, Montpellier, Tours, Chevreuse…
Et de la côte landaise à la côte bretonne, un ballon de 40 mètres de long sillonne les airs au-dessus des plages pour sensibiliser les Juillettistes les pieds dans l’eau.

L’impact destructeur de la pêche thonière industrielle sur les océans

Cette campagne de sensibilisation fait partie d’une campagne de longue haleine sur la pêche thonière et la grave menace qu’elle représente sur les océans. En entraînant une baisse inquiétante des stocks de thons tropicaux, prédateurs situés en haut de la chaîne alimentaire, les modes de pêches les plus destructeurs provoqueront des déséquilibres irréversibles sur la vie marine.

Par exemple, des techniques de pêche déployées par l’industrie thonière, comme les dispositifs de concentration de poissons (DCP), vident petit à petit les océans, entraînent des prises accessoires, notamment de jeunes thons qui n’ont pas eu le temps de se reproduire, mais aussi de requins, de tortues et de raies.

La responsabilité des marques de thon en boîte

Pour Greenpeace, les marques de thons en boîte ont un rôle crucial à jouer pour protéger les océans en soutenant une pêche durable. Elles doivent notamment refuser de s’approvisionner avec des stocks de thons surexploités ou exiger des méthodes de pêche durables comme la pêche à la canne ou la pêche sur bancs libres, c'est-à-dire sans DCP.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...