Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !

La baisse du chômage à Lyon et dans la région Rhône-Alpes


             
Fin septembre 2015, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi de catégorie A s'établit à 330982 en région Rhône-Alpes. Ce nombre diminue de 1,1% par rapport à la fin août 2015 (soit -3820). Sur un an, il est en hausse de 4,7 %. En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A diminue de 0,7% par rapport à la fin août 2015 (+ 3,1 % sur un an).
S'agissant de la catégorie A, selon le département, le nombre de demandeurs d'emploi varie en septembre 2015 par rapport à la fin août 2015 entre -2,5% et +0,1% : Ain (-1,8%), Ardèche (-0,6%), Drôme (-1,7%), Isère (- 2,1%), Loire (- 0,7%), Rhône (- 0,7%), Savoie (- 2,5%), Haute-Savoie (+ 0,1%).
En région Rhône Alpes, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A,B,C s'établit à 514403 fin septembre 2015. Ce nombre augmente de 0,1% (soit+715). Sur un an, il augmente de 7,7%. En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A,B,C reste stable par rapport à fin août 2015 (+ 5,8 % en un an).
S'agissant des catégories A,B,C, selon le département, le nombre de demandeurs d'emploi varie en septembre 2015 par rapport à la fin août 2015 entre-1,3% et +0,6% : Ain (+0,3%), Ardèche (+0,6%), Drôme (- 0,2%), Isère (- 0,5%), Loire (+ 0,5%), Rhône (+ 0,5%), Savoie (- 1,3%), Haute-Savoie (+ 0,5%).

Lire la suite - La baisse du chômage à Lyon et dans la région Rhône-Alpes

La discothèque One set (ex "Diamant") fermée par décision administrative


             
Le Préfet du Rhône vient de décider en urgence la fermeture de trois mois d’un établissement nocturne à Saint Pierre de Chandieu, près de Lyon.   Dans la nuit du samedi au dimanche 11 octobre, à 05h30 du matin, une altercation entre un groupe de personnes et un individu a éclaté au sein de l’établissement nocturne « Le One Set » situé sur la commune de Saint Pierre de Chandieu. Suite à cette altercation, l’individu est sorti de l’établissement, a délibérément percuté le groupe de personnes avec son véhicule, et a pris la fuite. 
Six personnes ont été blessées et prises en charge immédiatement par les pompiers dépêchés sur place. L’une d’entre elles voit son pronostic vital engagé, une autre est pour l’instant paralysée au niveau des membres inférieurs. Une enquête pour tentative d’homicide volontaire a été ouverte par la Gendarmerie Nationale.
Michel DELPUECH, Préfet de la région Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, a immédiatement condamné avec la plus grande fermeté "ce comportement délinquant et irresponsable". Il a décidé de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter un nouveau drame au sein de cet établissement, "qui depuis 2010, fait l’objet de nombreuses procédures administratives et judiciaires liées aux questions de sécurité qui s’y posent"
En conséquence, ce 11 octobre 2015, le Préfet du Rhône a pris d’urgence un arrêté de fermeture de trois mois de l’établissement concerné.

Lire la suite - La discothèque One set (ex "Diamant") fermée par décision administrative

Trafic de cuivre : neuf arrestations après une opération spectaculaire à Villeurbanne


             
Plus d'une centaine de gendarmes, un hélicoptère, un chien spécialisé dans la détection de billets… : c'est un important dispositif qui a été déployé le 6 octobre à Villeurbanne, dans le Rhône. 
Les enquêteurs de la région de gendarmerie de Bourgogne, appuyés par des unités de la Région de gendarmerie de Rhône-Alpes, ont mis fin aux agissements d'une bande organisée qui se livrait à une forme particulière de vols de métaux : l'arrachage de câbles dans des candélabres d'éclairage public. Depuis plusieurs mois en effet, des communes de l'Est de la France ont été victimes du vol en série des câbles électriques alimentant des poteaux d'éclairage public. Forçant la trappe de visite, les malfaiteurs sectionnaient les câbles reliés au dérivateur et les arrachaient, pour les revendre ensuite au poids du cuivre. 
Des quartiers ou des axes routiers se trouvaient ainsi plongés dans l'obscurité, avec à la clef un préjudice de plusieurs milliers d'euros pour chaque commune touchée. 
Apparu au nord de la région lyonnaise, le phénomène a touché la Saône et Loire à partir du mois de mars 2015 pour remonter le long de l'A6 jusqu'en Côte d'Or avec une pointe jusque dans le Doubs. Une enquête est rapidement ouverte par la brigade de recherches de Mâcon, qui reçoit bientôt l'appui de la section de recherches de Dijon dans le cadre d'une information judiciaire ouverte au tribunal de Grande Instance de Chalon sur Saône pour « vol en bande organisée »
L'enquête permet en effet de démontrer l'implication d'une équipe d'individus d'origine roumaine, habitant des campements de fortune à Villeurbanne. Très mobiles et bien organisés, les malfaiteurs n'hésitaient pas à faire plusieurs centaines de kilomètres dans la nuit pour perpétrer leurs méfaits avant de revenir se dissimuler dans leurs campements. 
Trente-huit faits sont directement imputés à cette équipe en Bourgogne, en Rhône-Alpes et en France-Comté. 
Le préjudice pour les communes touchées se monte à près de 400 000 €, car la remise en état des installations coûte fort cher alors même que la valeur du cuivre à la revente au poids chez un ferrailleur est d'un rapport bien inférieur.
Au terme de plusieurs mois d'enquête, l'une des têtes du réseau a été interpellée la semaine dernière à St Laurent de Mure, dans le Rhône. 4 autres comparses, interpellés ces dernières semaines pour des faits de cambriolages, viennent d'être à nouveau placés en garde à vue dans le cadre de cette enquête. Enfin, l'opération de Villeurbanne a permis l'arrestation de 4 personnes recherchées. 
"Déclenchée à 7 heures ce matin, l'opération a nécessité un déploiement de forces important avant tout pour des questions de sécurité ; le camp de la Feyssine se situant le long d'un axe routier à grande circulation, il était essentiel que le dispositif soit parfaitement étanche pour éviter que des personnes ne se mettent en danger en tentant de fuir, explique le colonel Kim, commandant la région de gendarmerie de Bourgogne. Sur le deuxième site, un squat dans une friche industrielle, la configuration des lieux a nécessité là encore des moyens conséquents pour permettre une fouille exhaustive en toute sécurité". Placés en garde à vue pour une durée pouvant aller jusqu'à 96 heures, les individus interpellés devraient être présentés au magistrat dans les prochains jours. Ils encourent jusqu'à 15 ans de réclusion criminelle. « Le travail d'enquête minutieux a payé, se réjouit le colonel Kim. Ces vols spectaculaires ont été un choc pour les élus des collectivités qui en ont été victimes ; nous avons mobilisé les moyens nécessaires pour donner un coup d'arrêt à ce phénomène aussi rapidement que la complexité des investigations à mener le permettait. C'est un beau succès, qui montre une nouvelle fois la capacité de la gendarmerie à prendre en compte des phénomènes criminels sur une zone étendue, dépassant les limites administratives, et à traiter une délinquance itinérante à long rayon d'action, à l'origine d'infractions en série qui entretiennent un sentiment d'insécurité contre lequel je suis décidé à lutter avec tous nos moyens. » 
http://www.monamicanin.com
Lire la suite - Trafic de cuivre : neuf arrestations après une opération spectaculaire à Villeurbanne