Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !

Tribune : des élus socialistes pro Valls appellent à soutenir Hamon sans ambiguïté !


"Les citoyens, nombreux, se sont exprimés : dans un contexte politique difficile, le fait que plus de 2 millions d’électeurs se soient déplacés montre que la gauche de gouvernement, autour du Parti socialiste, existe toujours malgré les cassandres et que le PS, même s’il traverse à l’évidence une période difficile, n’est pas mort.

La victoire de Benoît HAMON est claire et nette. Nous, élus socialistes, avons soutenu Manuel VALLS au cours de cette campagne. Nous le remercions chaleureusement de son action à la tête du gouvernement, aux côtés de François HOLLANDE, et d’avoir porté, dans cette campagne, le bilan d’une action et un projet pour la gauche qui n’oppose jamais le coeur et la raison, la création de richesse et son partage, l’avenir de la France et celui de l’Europe.

Pour nous, il n’y a pas d’ambiguité: Benoit HAMON est le candidat des socialistes et nous le soutiendrons dans cette campagne contre la droite et le Front national. Nous ne concevons la politique que comme une démarche collective et les aventures individuelles ne mènent jamais loin. Affaiblir le Parti socialiste en le quittant pour aller voir ailleurs n’est pas notre choix.

Nous demandons à Benoit HAMON, parce qu’il a la responsabilité de rassembler les socialistes, les écologistes et la gauche de gouvernement, de tenir compte des 41% d’électeurs qui ont fait un autre choix que le sien. La compétitivité de notre économie et notamment des PME, la maitrise des impôts des familles modestes et moyennes, la relance de l’Europe, sont compatibles avec le projet social et écologique sur lequel il a fait campagne. Nous lui demandons aussi de défendre les avancées indéniables du quinquennat qui s’achève, notre bilan collectif, qui ne peut être réduit à ce qui nous a divisé. Le rassemblement sur un socle de valeurs communes n’est jamais, pour les socialistes, un reniement pour personne. La mobilisation collective, la nôtre, celle des militants, sera d’autant plus forte que ces signes auront été réalisés.

C’est parce qu’il a su incarner une espérance dans une société française et une gauche souvent déboussolées que Benoit HAMON l’a emporté. Il lui revient, et nous sommes prêts à y participer, de traduire cette espérance en projets concrets et réalisables dans les 5 ans à venir, pour déjouer les pronostics et faire gagner la gauche."

Les signataires :

Olivier BIANCHI, Maire de Clermont-Ferrand
Jean-Paul BRET, Maire de Villeurbanne
André CHAPAVEIRE, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes
Jean-François DEBAT, Maire de Bourg-en-Bresse, Président du groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés au Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes
Christian DUPESSEY, Maire d’Annemasse, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes
Thierry PHILIP, Maire du 3ème Arrondissement de Lyon
Philippe REYNAUD, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes, Adjoint au Maire de Tignieu-Jameysieu
Marie-Hélène RIAMON, Conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes, Conseillère Municipale de Roanne
Hervé SAULIGNAC, Président du Conseil Départemental de l’Ardèche, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes


Lire la suite - Tribune : des élus socialistes pro Valls appellent à soutenir Hamon sans ambiguïté !

Déforestation : Greenpeace mobilise à Lyon contre la banque HSBC


             
Le samedi 28 janvier, dans le cadre d’une mobilisation internationale, le groupe local Greenpeace de Lyon s'est rendu à la rencontre de la clientèle de HSBC pour dénoncer le rôle de la banque dans le financement du secteur de l’huile de palme et de la déforestation.
L’objectif de Greenpeace est de sensibiliser les client-e-s de HSBC, dans le monde entier, sur les agissements de leur banque. 

Lyon - Greenpeace contre HSBC
Les militant-e-s leur proposent de remplir un formulaire d’insatisfaction à remettre à la direction de l’agence.  Dans un nouveau rapport publié la semaine dernière, Greenpeace International a révélé que HSBC, la plus grande banque européenne, a prêté des centaines de millions de dollars à des entreprises du secteur de l’huile de palme dont les activités détruisent les forêts indonésiennes. 
Ces sociétés incriminées dans le rapport sont responsables de pratiques scandaleuses : déboisement des forêts, accaparement des terres appartenant à des communautés locales, opérations sans autorisation légale, exploitation des travailleurs, travail des enfants, destruction de l’habitat des orangs-outans, ou encore drainage et transformation des tourbières riches en carbone. 
Malgré les montages complexes des entreprises et l’opacité des banques, en analysant des données financières, et les comptes des entreprises, et en menant des recherches de terrain, Greenpeace International est parvenue à remonter jusqu’au rôle de HSBC et d’autres banques internationales dans le financement de ces entreprises.
Greenpeace a lancé une pétition internationale demandant à HSBC d’arrêter de financer des groupes responsables de la déforestation. Plus d’une vingtaine de groupes locaux Greenpeace participent en France à cette journée internationale de mobilisation.

Lire la suite - Déforestation : Greenpeace mobilise à Lyon contre la banque HSBC

Autoroutes : le gouvernement annonce 100 millions d'Euros d' investissements en Auvergne Rhône-Alpes


             
Le Gouvernement vient de conclure un nouveau plan d’investissement autoroutier avec les sociétés concessionnaires et les collectivités territoriales, conformément à l’annonce du Président de la République en juillet 2016. 
 S’élevant à plus de 800 millions d’euros, ce plan comprend 32 opérations de type échangeurs, présentant un intérêt pour la desserte locale et pour les usagers de l’autoroute, et 25 opérations de type aires de covoiturage et aménagements pour le milieu naturel.En Auvergne Rhône-Alpes, les investissements atteignent plus de 100 millions d'Euros :



Auvergne-Rhône-Alpes

Réseau
Autoroute
Nom de l'opération
Région

ASF
A7
Demi-diffuseur complémentaire de Vienne Sud
Auvergne-Rhône-Alpes


ASF
A7
Diffuseur de Porte DrômArdèche
Auvergne-Rhône-Alpes


ASF
A7
Diffuseur de Saint-Paul-Trois-Châteaux
Auvergne-Rhône-Alpes


ASF
A7
Dossier de demande de principe (DDP) relatif à l’amélioration de l’insertion environnementale de l’A7 dans la traversée de Valence
Auvergne-Rhône-Alpes

APRR
A46
Diffuseur de Quincieux
Auvergne-Rhône-Alpes

APRR
A6 / A36 / A71
Création de 16 ouvrages supérieurs de traversée faune
Auvergne-Rhône-Alpes

AREA
A43 / A41
Achèvement du réaménagement du nœud de Chambéry
Auvergne-Rhône-Alpes

AREA
A43 / A48
Création de 3 ouvrages supérieurs de traversée faune
Auvergne-Rhône-Alpes

AREA
A41 / A43
Réalisation de 250 places de parking de covoiturage
Auvergne-Rhône-Alpes

AREA
A41 / A43 / A48 / A49
Protection des eaux dans les zones vulnérables
Auvergne-Rhône-Alpes

AREA
A41
Réaménagement du diffuseur d'Annecy Nord (études)
Auvergne-Rhône-Alpes

APRR
A6 / A36 / A40
Aménagement de la continuité hydraulique de 5 passages inférieurs
Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté

APRR
A6 / A36
Restauration de cours d'eau et de milieux humides
Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté

APRR
A6 / A31 / A36 / A41 / A42
Traitement des eaux sur points particuliers
Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté


Toutes les régions
Réseau
Autoroute
Nom de l'opération
Région
ASF
-
Programme de réalisation de parkings de covoiturage
Toutes les régions
SANEF
-
Programme de réalisation de parkings covoiturage                 (provision)
Toutes les régions
SAPN
-
Programme de réalisation de parkings covoiturage                 (provision)
Toutes les régions
APRR
-
Réalisation de 1700 places de parking de covoiturage
Plusieurs régions
APRR
-
Requalification de 42 aires de repos
Plusieurs régions

Lire la suite - Autoroutes : le gouvernement annonce 100 millions d'Euros d' investissements en Auvergne Rhône-Alpes

TPE/PME : A Lyon, les petits patrons ont confiance


               
Une "confiance en hausse, qui se diffuse". C'est le titre du communiqué de presse envoyé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de région qui dévoile les résultats du panel de conjoncture TPE-PME. Du 02 au 13 janvier, un panel de 350 entreprises représentatives du tissu de TPE/PME de l’industrie, du BTP, du commerce et des services de la partie rhônalpine de la région - ont été interrogées sur leur activité. 

Le bilan de 2016 est plus favorable que celui de 2015 : 
44% des entreprises ont enregistré un chiffre d’affaires en progression. Malgré le manque de dynamisme à l’automne et des fêtes de fin d’année décevantes pour les entreprises fortement concernées, ce bilan annuel est conforme aux perspectives exprimées par les entreprises. 

En ce début d’année 2017, la confiance des TPE-PME est en hausse. 
Une majorité des chefs d’entreprise se dit maintenant plutôt confiante quant au climat économique général. Pour le premier trimestre, si la tendance majoritaire reste à la stabilité du chiffre d’affaires, les entreprises qui s’attendent à une hausse de chiffre d’affaires sont plus nombreuses que celles qui prévoient une baisse. En termes de leviers de développement, les entreprises misent plus fréquemment sur la conquête de nouveaux marchés en France, mais aussi à l’international. 
Pour l’ensemble de l’année, l’orientation demeure favorable avec 30% des TPE-PME qui s’attendent à une hausse de leur chiffre d’affaires pour 13% qui s’attendent à une baisse. 
C’est dans les services aux entreprises et pour les entreprises exportatrices que ces perspectives sont les meilleures. Elles sont aussi favorables pour l’industrie et en redressement dans le BTP. Les PME de plus de 10 salariés sont nettement plus optimistes que les TPE.

 La tendance est à la hausse des effectifs, portée par les PME de 50 salariés et plus. 
Parmi les freins au développement de l’activité, 26% des TPE-PME font état de difficultés de recrutement. La part des TPE-PME se situant dans une perspective d’investissement est en hausse à 62%, soit le niveau le plus élevé depuis 2012. 

Lire la suite - TPE/PME : A Lyon, les petits patrons ont confiance

Notre forum LYFtvNews se dote d'une Newsletter :

Vos derniers communiqués :
           

Suicide : un mal, des mots ! Journée de prévention le 2 février

By LYFtvForum on Jan 27, 2017 10:58 am
S.O.S Amitié, unique plate-forme multimédia à l'écoute du mal-être des français, 24h sur 24, 7 jours sur 7, confirme la progression des idées suicidaires chez les appelants. Sur les neuf premiers mois de l'année 2016, S.O.S Amitié a enregistré 13% d'appels supplémentaires évoquant le suicide (+11% au téléphone, +49% au tchat), avec un temps d'écoute de 11% supplémentaire par rapport aux neuf premiers mois de 2015. Ces appels supplémentaires sont principalement émis par les hommes au téléphone ...
Read in browser »
share on Twitter Like Suicide : un mal, des mots ! Journée de prévention le 2 février on Facebook

Les Journées Outre-Mer Développement (JOMD)

By LYFtv-Loisirs on Jan 27, 2017 10:49 am
Objectifs de la 6[size=11]ème édition de la Journée Outre-Mer : recruter, postuler, créer un réseau et comprendre les Outre-Mer [/size]   Forte du succès et de l'attractivité de ses cinq premières éditions, l'édition 2017 de la JOMD se tiendra le samedi 18 novembre 2017 dans un lieu nouveau et plus grand : le Palais Brongniart. Rendez-vous économique majeur des Outre-Mer français, la JOMD s'organise autour d'une journée de rencontres et d'échanges pour soutenir et valoriser le développement ...
Read in browser »
share on Twitter Like Les Journées Outre-Mer Développement (JOMD)  on Facebook

Projection exceptionnelle au cinéma : le théâtre Bolchoï de Moscou DIMANCHE 5 FÉVRIER À 16H

By LYFtv-Loisirs on Jan 27, 2017 10:27 am
LE LAC DES CYGNES DIMANCHE 5 FÉVRIER À 16H   DANS LES CINÉMAS PATHE BELLECOUR, PATHE VAISE et PATHE CARRE DE SOIE (LYON)   Le dimanche 5 février à 16h, les cinémas Pathé Bellecour, Pathé Vaise et Pathé Carré de Soie de Lyon diffuseront, pour une séance unique, le célèbre Lac des cygnes filmé au Théâtre Bolchoï de Moscou et remonté par Youri Grigorovitch, maître de ballet légendaire du Bolchoï. Cette projection se tiendra à l'occasion de l'anniversaire du premier ballet de Tchaïkovski crée ...
Read in browser »
share on Twitter Like Projection exceptionnelle au cinéma : le théâtre Bolchoï de Moscou  DIMANCHE 5 FÉVRIER À 16H on Facebook


Connaissez-vous ViaRhôna, l'itinéraire cyclable au fil du Rhône ?

By Admin on Jan 27, 2017 08:54 am
ViaRhôna est une véloroute voie verte de 815 km qui longe le fleuve Rhône. L'itinéraire relie le lac Léman, depuis Genève, jusqu'aux plages de Méditerranée à travers des paysages alpins, provençaux et un patrimoine historique remarquable. C'est un itinéraire qui s'adresse aux cyclotouristes en quête de découverte sur un tracé avec très peu de dénivelé. Il se déroule à proximité du fleuve et pour une bonne moitié sur voies vertes, sans engins motorisés.En France, comme dans d'autres pays, le tourisme ...
Read in browser »
share on Twitter Like Connaissez-vous ViaRhôna, l'itinéraire cyclable au fil du Rhône ? on Facebook

Recent Articles:

Les salariés français sont les plus pessimistes en Europe, à l'exception des Grecs
Comment Accompagner le grand-âge ? par l'Association Nationale de Formation en Gérontologie
Bron : la newsletter du Cinéma les Alizés
Le retour du Salon de l'emploi automobile, le 24 mars à Paris
Le programme du Théâtre de La Renaissance Oullins Lyon Métropole
Lire la suite - Notre forum LYFtvNews se dote d'une Newsletter :

Logement neuf à Lyon : une bonne année 2016 mais les prix pourraient augmenter en 2017


             
Hervé Simon, Président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de la Région Lyonnaise, Gérald Fontanel, Président de la Chambre de Construction Immobilière de BTP Rhône et Métropole et Jean-Jacques Mathias, Président de L'Observatoire du Cecim viennent de dresser un état des lieux de l’activité du marché du logement neuf en 2016, avant de décrypter les tendances qui se dessinent déjà pour 2017. 

Une hausse des réservations, notamment en Collectif :
Au 31 décembre 2016, sur la Métropole de Lyon, les réservations nettes, pour l’ensemble des produits immobiliers (collectif, maison individuelle et résidences avec services) ont augmenté de 17 %, portant le nombre de réservations à 6 726. Le bilan 2016 pour les réservations est donc positif, porté par une réelle embellie du marché. Les ventes de logements en collectif représentent, sur la Métropole de Lyon, 6 274 de ces réservations soit une augmentation à 13 % par rapport à l’année 2015. 
Dans les faits, la Métropole est forte, et ce, depuis plusieurs années, d'un solide socle d’acquéreurs occupants, qui représentent 2 097 réservations soit 33 % des réservations faites en 2016. Les ventes à TVA réduite ont représenté 35 % de ce marché. Le PLAN 3A a également contribué aux ventes aux acquéreurs occupants. L’année 2016 a confirmé le retour des investisseurs privés dans les bureaux de vente. Ils représentent 47 % des réservations. 
Ce chiffre s’explique par le dispositif d’investissement locatif PINEL et le passage en zone A de Lyon et Villeurbanne. 
Le marché lyonnais est donc un marché sain avec une demande présente au niveau des utilisateurs et des investisseurs privés. 
L’offre en termes de typologie de logements est en adéquation avec les attentes des clients. Les ventes en bloc représentent 1 234 logements, soit 20 % des contrats faits au cours de l’année 2016. Les promoteurs se félicitent des ventes faites aux bailleurs sociaux en cohérence avec la politique de la ville qui consiste à imposer du logement social dans toutes les opérations de promotion immobilière. 

Sur l’aire urbaine de Lyon, en collectif, le nombre de réservations s’élève à 7 192 logements soit une augmentation à 13 % par rapport à l’année 2015. 

 Des demandes en croissance mais un marché sous tension : 
La baisse de l’offre disponible déjà amorcée l’année précédente se confirme en 2016, avec une nouvelle baisse de 13 % par rapport à l’offre disponible en fin décembre 2015. Sur la Métropole de Lyon, l’offre disponible est inférieure à 8 mois de commercialisation. Or, pour qu’un marché soit équilibré, l’offre disponible doit être équivalente à au moins 12 mois de commercialisation. 

Le marché lyonnais se tend et l’augmentation des prix commence à se ressentir depuis le dernier trimestre 2016. Le prix moyen est ainsi en hausse de 2,5 % à 4 116 €/m². A cela s’ajoutent les nombreux recours qui, fréquemment, retardent l’arrivée de nouvelles opérations sur le marché voire bloquent, pour de longues périodes, les projets. 

Pour l’année 2017, le principal indicateur à surveiller sera celui du renouvellement de l’offre. Ce dernier sera nécessaire pour éviter une pénurie de logements et donc une incapacité à répondre à la demande de logement favorisant alors la hausse des prix. Cette année 2017 sera également une année particulière avec une zone d’incertitude liée à l’élection présidentielle. Enfin, si les taux d’intérêt restent bas, la seule difficulté pour maintenir le niveau actuel des réservations sera la limite de l’offre disponible à la vente. 

A propos de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) 
La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) est l’unique instance professionnelle représentant les promoteurs immobiliers du secteur privé en France. La FPI rassemble plus de 500 sociétés de promotion adhérentes via 18 chambres régionales, en métropole et outre‐mer. Interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et baromètre référent du besoin immobilier (logement, immobilier d’entreprise et résidences services), la FPI défend l’intérêt général et la profession. Dans cette optique, elle échange avec l’ensemble des acteurs du secteur de l’immobilier et participe activement à l’élaboration des textes législatifs et réglementaires. La FPI met à disposition des décideurs publics son Observatoire Statistique National du logement neuf, élaboré à partir de la production et des ventes de ses adhérents et représentant 90 % du marché. 

A propos des Constructeurs et Aménageurs (LCA) 
Les Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB) constituent la première organisation représentative de la construction immobilière en France. Née le 1er janvier 2016 de la fusion entre l'Union des Maisons Françaises et l'Union des Constructeurs Immobiliers de la FFB, elle rassemble désormais sous une même bannière trois métiers, complémentaires et responsables, au cœur de la thématique du logement : constructeurs de maisons, promoteurs immobiliers et aménageurs-lotisseurs. 3 Porte-parole influent de l'immobilier neuf, LCA-FFB éclaire les pouvoirs publics dans la bataille pour le logement. L'Union constitue une force de propositions dans la conduite des budgets publics, dans l'élaboration des lois et des réglementations. Elle représente 900 entreprises auprès des instances nationales et des organismes spécialisés, notamment au sein du Conseil Supérieur de la Construction et de l'Efficacité Énergétique. 

A propos du CECIM Le Cecim, 
Centre d’Etudes de la Conjoncture Immobilière est une association loi 1901, créée en 1970 par et pour les professionnels de l’immobilier avec la volonté de répondre à un triple objectif : 
 Fédérer l’ensemble des acteurs de qui participent à l’activité immobilière sous toutes ses formes, 
 Informer par la publication périodique d’analyses et de données statistiques sur le marché des logements neufs et de l’immobilier d’entreprise notamment 
 Accompagner au quotidien leurs besoins d’anticiper le marché, de réagir aux évènements et de communiquer, et éclairer leurs décisions aux moyens d’outils informatiques simples, réactifs et efficaces mis à disposition. 

Lire la suite - Logement neuf à Lyon : une bonne année 2016 mais les prix pourraient augmenter en 2017

Auvergne Rhône-Alpes : stabilisation du chômage en 2016


             
Fin décembre 2016, dans la Métropole de Lyon, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 78 980. 
Ce nombre baisse de 1,0 % sur trois mois (soit – 800 personnes) ; il diminue de 0,4 % sur un mois et de 4,0 % sur un an. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce nombre baisse de 0,5 % sur trois mois (+0,4 % sur un mois et –3,3 % sur un an). Dans la Métropole de Lyon, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C)s'établit à 122 450 fin décembre 2016. Ce nombre baisse de 0,2 % sur trois mois (soit –210 personnes) ; il diminue de 0,6 % sur un mois et de 0,3 % sur un an. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce nombre est stable sur trois mois (stable sur un mois et +0,1 % sur un an).

Lire la suite - Auvergne Rhône-Alpes : stabilisation du chômage en 2016

Circulation alternée à Lyon : l'alerte pollution une nouvelle fois prolongée


             
L’agglomération lyonnaise connaît depuis la fin de la semaine dernière un épisode durable de pollution atmosphérique aux particules fines. Depuis samedi, le relevé de situation fait apparaître des taux supérieurs à 100 μg/m³ : 105 μg/m³ le samedi 21 janvier et 118 μg/m³ le dimanche 22 janvier et 103 μg/m³ pour ce lundi 23 janvier.

Les prévisions s’élèvent à 103 μg/m³ en moyenne pour ce mardi 24 janvier 2017 et à 105 μg/m³ pour ce mercredi 25 janvier 2017.
Dans ces conditions, les mesures de restriction de circulation sont prolongées. Michel DELPUECH, préfet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône a décidé de maintenir la circulation alternée à Lyon et à Villeurbanne dans les conditions prévues par l’arrêté préfectoral du 12 décembre 2016,

ce mercredi 25 janvier 2017
Ainsi, les véhicules dont la plaque d’immatriculation est impaire pourront circuler (exemple AA-127-AA ou 1249 LS 69), mais aussi les véhicules dont la plaque d’immatriculation est paire, dès lors qu’ils affichent une vignette verte (zéro émission, moteur 100 % électrique et hydrogène), une vignette violette (CRIT’Air 1), une vignette jaune (CRIT’Air 2), et une vignette orange (CRIT’Air 3).

Par conséquent, l’interdiction de circulation concerne les véhicules impairs non dotés de ces vignettes.

Le préfet appelle les automobilistes à consulter le site internet de la préfecture (www.rhone.gouv.fr) pour tout complément d’information.
Enfin, le préfet rappelle que cet épisode de pollution est lié à la combustion. Les industriels sont invités à réduire leurs émissions. Le préfet invite également les opérateurs et les particuliers à réduire les sources de chauffage par combustion.   
Lire la suite - Circulation alternée à Lyon : l'alerte pollution une nouvelle fois prolongée

Lyon et Villeurbanne : restrictions de circulations maintenues


             
Pic de pollution : le préfet maintient la circulation alternée ce mardi 24 janvier 2017 à Lyon et à Villeurbanne L’agglomération lyonnaise connaît depuis la fin de la semaine dernière un épisode de pollution atmosphérique aux particules fines.
Le relevé de situation fait apparaître un taux de 90 μg/m³ ce vendredi 20 janvier 2017, 105 μg/m³ le samedi 21 janvier et 118 μg/m³ le dimanche 22 janvier. Les prévisions s’élèvent à 93 μg/m³ pour ce lundi 23 janvier 2017 et à 88 μg/m³ ce mardi 24 janvier 2017. Le niveau d’alerte (80 μg/m³) est ainsi toujours nettement dépassé et la situation n’est toujours pas satisfaisante en matière de santé publique. 

Compte tenu de cette situation, Michel DELPUECH, préfet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône a décidé de maintenir la circulation alternée à Lyon et à Villeurbanne dans les conditions prévues par l’arrêté préfectoral du 12 décembre 2016, ce mardi 24 janvier 2017 Ainsi, les véhicules dont la plaque d’immatriculation est paire pourront circuler (exemple AA-124-AA ou 1248 LS 69), mais aussi les véhicules dont la plaque d’immatriculation est impaire, dès lors qu’ils affichent une vignette verte (zéro émission, moteur 100 % électrique et hydrogène), une vignette violette (CRIT’Air 1), une vignette jaune (CRIT’Air 2), et une vignette orange (CRIT’Air 3). Par conséquent, l’interdiction de circulation concerne les véhicules impairs non dotés de ces vignettes. Le préfet appelle les automobilistes à consulter le site internet de la préfecture (www.rhone.gouv.fr) pour tout complément d’information. Ce lundi, les services de police n’ont pas fait état de difficulté particulière et le préfet salue le civisme des Lyonnais et des Villeurbannais qui ont respecté la mesure. Enfin, le préfet rappelle que cet épisode de pollution est lié à la combustion. Les industriels sont invités à réduire leurs émissions. 
Le préfet invite également les opérateurs et les particuliers à réduire les sources de chauffage par combustion.

Lire la suite - Lyon et Villeurbanne : restrictions de circulations maintenues

Cybersécurité : la métropole de Lyon se positionne en leader


             

 La sécurité est une thématique transversale (sécurité des données, des infrastructures, des véhicules, des équipements, des personnes…), qui devient de plus en plus un enjeu stratégique pour les entreprises, les personnes et les territoires. La Métropole de Lyon a demandé un diagnostic à l’OPALE (Agence d’Urbanisme), car « outre les questions de souveraineté, il est urgent de se mobiliser pour prendre la place de leader au niveau européen sur ce marché (). La Métropole de Lyon réunit l’ensemble des atouts pour y arriver ! », selon David Kimelfeld, Vice-Président de la Métropole en charge du développement économique.   
Le marché de la sécurité en France est en pleine mutation. Il devrait croitre de plus de 5% par an d’ici 2020 ; la croissance devrait être tirée par l’électronique (+6%/an) et la cybersécurité (+10,6%/an). Dans la Métropole de Lyon, ce secteur représente aujourd’hui plus de 26 300 emplois et dispose de nombreux atouts : 
- la présence d’organismes publics nationaux et internationaux (le siège d’Interpol, le bureau de l’Organisation Mondiale de la Santé en charge du règlement sanitaire international,  l’École nationale supérieure de la police, le laboratoire de la police scientifique…
- des formations universitaires et centre de recherche, tels que le master sécurité intérieure de l’Université Lyon 3 ou le Mastère sécurité informatique de l’INSA… 
- un tissu d’entreprises qui fournissent des solutions de sécurité constitué de grands groupes (Thalès Services, Sogeti, Orange Business Services, Atos, Schneider, Siemens…) et de nombreuses PME regroupées pour certaines au sein du cluster EDEN 
- des sociétés éditrices de solutions de cybersécurité (Cyberprotect, Stromshield, FPC Ingénierie, Sentryo, Prim’X…), notamment pour les systèmes industriels
- des spécialistes de la protection et de la surveillance (Sorhea, Foxstream, Anaveo…) 
- des services privés de sécurité (Byblos, Artemis, Securitas France, Prosegur…)
- des entreprises ou structures emblématiques consommatrices de solution de sécurité (EDF, AREVA, Sanofi …) 
et enfin un événement international dédié aux technologies de la sécurité : le forum Technology Against Crime (Forum TAC).    

Pour relever ces défis, la Métropole de Lyon s’est associée à de grands noms de l’industrie, des PME et des start-up. 
Ce premier collectif en Europe dédié à la cybersécurité des systèmes industriels et urbains. réunit des fabricants d’équipements, notamment des entreprises de l’automatisme (Siemens, Schneider, Alstom, Sorhea), des éditeurs de solutions (Sentryo, ESI Group, Cybersprotect, Stormshield), des intégrateurs (Automatisme et Industrie, EKIUM, Assystem, Axians, Actemium), des acteurs globaux de la cybersécurité (ATOS, Thales), un CESTI (CEA Leti), et des opérateurs de systèmes industriels et urbains.  
 La vocation de ce collectif est de fédérer les acteurs, d'informer les opérateurs de systèmes industriels sur les menaces et les solutions déjà existantes et de favoriser la montée en compétences de l’ensemble des acteurs.

Exporter le "savoir lyonnais" à l'international
L'ensemble des acteurs devrait pouvoir développer des capacités de traitements aux incidents de sécurité et proposer des outils mutualisés, notamment une plateforme pour tester et valider des solutions de cybersécurité des systèmes industriels (test d’architectures,  test d’intégration de solutions,…). 
Plusieurs projets sont déjà soutenus par les services de l’État (ANSSI et DIRECCTE Auvergne-Rhône-Alpes).  


Lire la suite - Cybersécurité : la métropole de Lyon se positionne en leader

Circulation alternée dès le 23 janvier à Lyon et Villeurbanne (le communiqué du Préfet)

Pollution : le préfet de Lyon vient de décider de la mise en œuvre de la circulation alternée le lundi 23 janvier 2017 
L’agglomération lyonnaise connaît depuis deux jours un épisode durable de pollution atmosphérique aux particules fines. Le relevé de situation fait apparaître un taux de 55 µg/m³ le jeudi 19 janvier 2017 et un taux de 90 µg/m³ le vendredi 20 janvier 2017 Les prévisions s’élèvent à 104 µg/m³ pour le samedi 21 janvier 2017 et à 97 µg/m³ pour le dimanche 22 janvier 2017. Aucune amélioration n’est prévue pour lundi 23 janvier 2017.

 Compte tenu de cette situation, Michel DELPUECH, préfet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône décide : - d'abaisser à compter de ce jour, dans le Rhône, de 20km/h toutes les vitesses autorisées à 90Km/h et plus (90km/h est abaissé à 70km/h, 110km/h à 90km/h, 130km/h à 110km/h). - de mettre en place, dans les conditions prévues par l’arrêté préfectoral du 12 décembre 2016, la circulation alternée à Lyon et Villeurbanne à compter de lundi 23 janvier 2017 à partir de 5 heures du matin 

 Ainsi, lundi 23 janvier, les véhicules dont la plaque d’immatriculation est impaire pourront circuler (exemple AA-123-AA ou 1247 LS 69), mais aussi les véhicules dont la plaque d’immatriculation est paire, dès lors qu’ils affichent une vignette verte (zéro émission, moteur 100 % électrique et hydrogène), une vignette violette (CRIT’Air 1), une vignette jaune (CRIT’Air 2), et une vignette orange (CRIT’Air 3). 
Par conséquent, l’interdiction de circulation concerne les véhicules pairs non dotés de ces vignettes.

 Le préfet appelle les automobilistes à consulter le site internet de la préfecture (www.rhone.gouv.fr) pour tout complément d’information. Il a par ailleurs décidé d’ouvrir une cellule d’information du public dès dimanche 22 janvier de 9h à 17h au 0811 00 06 69 
 Enfin, le préfet rappelle que cet épisode de pollution est lié à la combustion. Les industriels sont invités à réduire leurs émissions. Le préfet invite également les opérateurs et les particuliers à réduire les sources de chauffage par combustion.
Lire la suite - Circulation alternée dès le 23 janvier à Lyon et Villeurbanne (le communiqué du Préfet)

Alerte Grand Froid : le plan hivernal mobilise l'hébergement d'urgence à Lyon


             
Des perspectives de froid extrême sont annoncées pour la semaine du 13 au 20 janvier 2017.  
A ce jour, 12 janvier 2017, le dispositif d’hébergement d’urgence mis en place dans le cadre du plan hivernal permet d’accueillir les demandes signalées à la Maison de la Veille Sociale. Au total, 5067 personnes sont ainsi accueillies dont 615 dans le dispositif hivernal stricto sensu. 
En anticipation de la période de plus grand froid annoncée la semaine prochaine, des places supplémentaires seront ouvertes ce vendredi 13 janvier : 25 dans le dispositif national d’asile pour les personnes en demande d’asile, 30 dans les centres d’hébergement de Theizé et de Givors pour les autres personnes. 
A partir du lundi 16 janvier , des places supplémentaires seront ouvertes à Villefranche (20) et Givors (30). Le 20 janvier 2017, le site des Trains de Nuit (80 places) sera opérationnel. 
Enfin, le gymnase Chanfray dans le 2e arrondissement de Lyon, restera ouvert durant toute cette période.  

Lire la suite - Alerte Grand Froid : le plan hivernal mobilise l'hébergement d'urgence à Lyon

HALLE GIRARD du numérique : L’exploitant du lieu totem de la French Tech à Lyon désigné


             
 La Métropole de Lyon vient d’engager des discussions exclusives avec un consortium d’acteurs pour l’exploitation de la Halle Girard, futur lieu totem de la French Tech à Lyon, dédié aux start-ups, développé en partenariat avec la Région Auvergne Rhône Alpes et l’association Lyon French Tech. 
Ce consortium est composé d’Arty Farty, de Scintillo/Groupe SOS et d’1Kubator.   Un consortium vient d’être retenu par Gérard Collomb pour assurer l’exploitation de la Halle Girard, futur lieu totem de la French Tech à Lyon. Ce consortium constitué de trois structures (Arty Farty, Scintillo/Groupe SOS et 1Kubator) sera en charge de la gestion, de l’animation et de la commercialisation des 4000 m² de la halle Girard : 3000 m² dédiés aux start-ups (combinant parcours entrepreneurial, services à la création, co-working, espaces de convivialité…) et 1000 m² dédiés à l’animation, l’événementiel et la restauration.   

Pour Karine Dognin-Sauze, Vice-Présidente de la Métropole de Lyon en charge du numérique et de l’innovation, « le choix de ce consortium est à l’image de l’ambition et des principes qui animent notre démarche en faveur de l’innovation et de l’entreprenariat  tout autant qu’il reflète  la singularité de ce lieu : favoriser l’interaction entre communautés d’innovateurs et  jouer la force  du collectif et du collaboratif. Le lieu totem est une concrétisation majeure  pour répondre  à un objectif  essentiel en matière d’emplois et d’attractivité de l’écosystème numérique et d’innovation métropolitain   : massifier la création d’entreprises et accompagner les entrepreneurs d‘ici ou d’ailleurs dans leur développement en leur facilitant l’accès à l’offre territoriale et aux marchés internationaux. »     
Ce projet structurant, annoncé lors de la labellisation French Tech du territoire métropolitain, vise à faire de la Halle Girard : 
- un lieu totem et fédérateur, attractif, convivial, accessible et ouvert à l’ensemble de l’écosystème entrepreneurial et créatif du territoire et au-delà ; 
- un lieu d’hébergement des porteurs de projets entrepreneuriaux à fort potentiel du secteur numérique et plus largement des industries créatives et technologiques ;
-  un lieu de maturation, d’incubation et d’accélération de ces jeunes entreprises ; 
- un lieu de mobilisation des forces vives, innovantes et créatives du territoire ; 
-  un hub de ressources qui facilitera la mise en relation de ces start-ups avec l’offre de services à forte valeur ajoutée très riche sur le territoire (réseaux patronaux et consulaires, sociétés de valorisation de la recherche et de transfert de technologies, réseaux financiers, …). 
- un lieu ouvert et inscrit dans les réseaux européens et internationaux de l’innovation qui contribuera à l’attractivité du territoire, à son rayonnement et au développement des start-ups à l’international.   

 Patrick Bertrand, Président de l’association Lyon French Tech « se réjouit du choix de ce consortium, et se félicite d’être un partenaire privilégié de ce projet, qui a la volonté de créer un lieu d’hybridation de référence européenne, d’accélération, de diffusion de l’innovation, d’accueil, de vie et événementiel au service de l’écosystème technologique et numérique lyonnais. » 
 Dans la pratique, ce lieu emblème de la French Tech à Lyon s’appuiera sur  les forces complémentaires des trois partenaires expérimentés qui eux-mêmes travailleront en synergie et au bénéfice de l’ensemble de l’écosystème lyonnais. Ce lieu totem bénéficiera donc  de la capacité de gestion et d’animation d’Arty Farty. « Notre engagement pour la  promotion de la culture numérique, de l’entrepreneuriat culturel et pour le rayonnement de Lyon trouve tout son écho dans le projet du Lieu Totem. Nous sommes aujourd’hui extrêmement motivés pour faire de la Halle Girard, un lieu unique au service de l’innovation et surtout de la communauté créative et entrepreneuriale de notre territoire. » précise Vincent Carry, Directeur d’Arty Farty.

1Kubator, premier réseau d’incubateur français. 
Pour Alexandre Fourtoy, CEO d’1Kubator, « le lieu totem de la French Tech est un lieu naturel d’implantation pour 1Kubator. Lyon étant la capitale de notre réseau national, notre engagement, aux côtés d’Arty Farty et du groupe SOS, pour l’opération de la Halle est le symbole de la très forte intégration du projet 1Kubator au sein de la French Tech. » 
-  Le Groupe SOS, le plus grand groupe d’innovation sociale de France et sa branche culture, Scintillo, apportent leur synergie :. Pour Steven Hearn, Président de Scintillo « un projet aussi emblématique que la Halle Girard, fortement ancré localement et au service de sa communauté, est un marqueur fort de l’arrivée du groupe SOS à Lyon. Notre engagement au service de l’entrepreneuriat créatif et social, qui impacte plus d’1,5 million de personnes par an en France, trouve tout son sens dans un tel projet. »  

Un Comité Stratégique et un Comité Éditorial seront en charge de sa gouvernance, réunissant des personnalités diverses et reconnues qui s’appuieront sur des réseaux multiples et complémentaires pour accompagner la montée en puissance du projet.   La Halle Girard fait aujourd’hui l’objet d’un chantier de réhabilitation porté par la SPL Lyon Confluence et co-financé par la Métropole de Lyon et la Région Auvergne Rhône-Alpes. Les travaux devraient s’achever à l’automne 2018.   

Lire la suite - HALLE GIRARD du numérique : L’exploitant du lieu totem de la French Tech à Lyon désigné