Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !

Nouveau rapprochement entre Lyon et Boston : Lyon signe un accord avec l’incubateur américain Greentown Labs


             
L'Aderly (Agence pour le développement de la Région Lyonnaise) et le pôle de compétitivité Axelera, viennent de signer une lettre d’intention avec Greentown Labs, incubateur majeur aux Etats-Unis en matière de clean technologies. 
L'accord signé en présence de Joseph Curtatone (Maire de Somerville, ville d’implantation de Greentown Labs), Karine Dognin Sauze, Vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’innovation, de la métropole intelligente et du développement numérique, et de Valery Freland, Consul Général de France à Boston, vise à favoriser l’échange de startups spécialisées en cleantech (technologies de l'environnement) entre  Lyon et Boston. 
Grâce à ce partenariat, les start-ups de Lyon souhaitant développer leurs marchés aux Etats-Unis pourront être hébergées pendant quelques semaines au sein de Greentown Labs.   
Réciproquement, Greentown Labs confiera les start-ups américaines qu’il accompagne à l’écosystème lyonnais.  
 À terme, ce partenariat permettra également de créer des emplois sur chacun des territoires, Lyon offrant par ce biais la possibilité à des start-ups américaines de s’implanter sur son territoire.   

La signature s’est déroulée à l’occasion d’une réunion de travail organisée avec Greentown Labs pour les 20 entreprises en course dans le programme "Big Booster", présentes à Boston cette semaine. Elle s’inscrit également dans le cadre des bonnes relations économiques, sociales et culturelles liant Lyon et Boston. Karine Dognin-Sauze accompagne sur le territoire américain, en parallèle de Big Booster, une délégation lyonnaise, composée de représentants économiques, d’acteurs de la French Tech et d’acteurs culturels.

Lire la suite - Nouveau rapprochement entre Lyon et Boston : Lyon signe un accord avec l’incubateur américain Greentown Labs

Soupe en Scène, trois jours de fête populaire... et solidaire avec le chef Bonnot !

Venez déguster un bol de soupe avec les artistes de « Soupe en scène » au profit de l’association LE FOYER NOTRE-DAME des SANS-ABRI le vendredi 3 et le samedi 4 mars prochain Place de la République à Lyon. Fabrice BONNOT, chef au grand coeur et Mickael JONES donneront vie à la 5e édition du concert solidaire. L’objectif est clair : dépasser les 21 700€ remis en 2016.
Un spectacle sans filtre durant lequel les lyonnais pourront déguster pour 3€ un bol de soupe concocté par le chef et se divertir au son des tubes de nombreux artistes :
Mickael JONES musicien du trio Jones – Jean-Jacques Goldman – Carole Frédéricks
DESIRELESS interprète de «Voyage Voyage»,  GOLD «Un peu plus près des étoiles»,
MANAU «La tribu de Dana»,
SLOANE «Besoin de rien, envie de toi»,
LES AVIONS «Nuit sauvage»,
Philippe CATALDO «Les divas du dancing»,
LOANA «Loft story»,
Martial BETIRAC animateur NRJ 12,
Aurélie PRESTON «Les Marseillais»,
Bastien LANZA jeune chanteur parrainé par Francis Cabrel,
PEDRO «Macarena»,
Viktoria, jeune chanteuse lyonnaise « The Voice »
Sans oublier la présence de MERCOTTE co-animatrice avec Cyril Lignac de l’émission M6 « Le meilleur pâtissier » et de son inconditionnelle soupe au chocolat!

Trois temps forts pour cette nouvelle édition avec comme fil rouge : 
la transmission de la louche !
VENDREDI 3 MARS TOP DÉPART DE LA VENTE DE SOUPE EN MUSIQUE Une journée de lancement très rythmée :
 12h ouverture de la « Soupe Garden », de l’espace « partenaires » et de l’espace « vente souvenirs et tombola » en présence de nombreux artistes. Le choix de 3 soupes concoctées par le chef Fabrice Bonnot sera proposé soit au comptoir soit en déambulatoire par les jeunes de l’Institut Vatel.
 L’espace « partenaires » aménagé spécifiquement accueillera cette année, de 11h à 14h, des enfants atteints de maladies graves afin de leur faire partager la magie de l’évènement.
 14h démarrage du show avec DESIRELESS et des animateurs Laurent ARGELIER, MAM’ et Philipe JACQUET.
 A 16h lancement de la soupe au chocolat de MERCOTTE
De 17h à 19h Bernard MONTIEL, journaliste people animera en direct sa quotidienne « M comme Montiel» sur MFM Radio en présence de nombreux artistes : Les Arcadians « A une animatrice », Alma « Requiem » représentera la France à l’Eurovision 2017, Joyce Jonathan « Ca ira », Louka « Gamin », Zaho « Tant de choses », Les 3 mousquetaires « jour Les 3 mousquetaires »,
 19h Inauguration du concert solidaire « Soupe en Scène » en présence de nombreux officiels : Laurent WAUQUIEZ Président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Gérard COLLOMB Président de la Métropole et Maire de Lyon, Denis BROLIQUIER Maire du 2e arrondissement, Nora BERRA ancienne Secrétaire d’État à la santé,
 19h30 Démarrage du concert solidaire gratuit avec l’ensemble des artistes,
 21h30 Fin du concert.

SAMEDI 4 MARS TOP DÉPART DE LA VENTE DE SOUPE EN MUSIQUE DES 12H 
 12h ouverture de la « Soupe Garden », de l’espace « partenaires » et de l’espace « vente souvenirs et tombola » en présence de nombreux artistes.
 14h démarrage du show avec les animateurs Laurent ARGELIER, MAM’ et Philippe JACQUET.
 16h lancement de la soupe au chocolat de MERCOTTE et du concours culinaire « Soupe en scène » Plusieurs candidats du public s’affronteront pour le prix de la meilleure soupe sous l’oeil d’un jury avisé composé de Fabrice BONNOT et de MERCOTTE. Nouvelle ambiance pour cette 2e journée. La scène disparaît au profit d’une atmosphère plus confinée. Après leurs shows cases ou leurs shows cooking, les artistes s’adonneront à quelques confidences confortablement installés dans un nouveau décor en présence de Monseigneur BARBARIN. Présence de Martial BETIRAC, Aurélie PRESTON, JESS, LOANA, VIKTORIA, Philippe CATALDO, LES AVIONS, PEDRO, SLOANE, GOLD, Bastien LANZA.
 19h Fin du show après tirage au sort de la tombola
 19h30 - 20h30 Soirée de clôture « petits boeuf entre amis » dans l’espace partenaires.

JEUDI 2 MARS SOIRÉE DE GALA « SOUPE EN SCÈNE » DÉDIÉE AUX PARTENAIRES 
Une soirée de gala sera orchestrée au profit de l’association dans les salons de l’Institut Vatel. Les convives se régaleront d’un repas imaginé par les futurs chefs et d’une farandole d’animations.
De nombreuses personnalités et artistes seront présents aux cotés de Fabrice BONNOT: Désirless, Dominique MENTRÉ, président du Foyer, Mickael JONES parrain de l’évènement, Denis BROLIQUIER, Maire du 2e arrondissement de Lyon Pour clôturer la soirée un commissaire priseur animera une vente aux enchères d’objets « Collectors » offerts par les personnalités présentes.
*sous réserve de modifications

Fabrice BONNOT, 46 ans, chef lyonnais talentueux s’installe à Lyon en 2004 après avoir travaillé dans les plus prestigieux établissements tels que Troisgros à Roanne, Guy SAVOY et Goumard PRUNIER sur Paris. Sa force réside dans une cuisine inventive, intuitive et goûteuse. Fort du succès de son premier restaurant « Cuisine & Dépendances » il créé rue de la Charité Lyon 02 « Cuisine & Dépendances » Acte 2 en 2007 à et dans la foulée son nouveau concept plus intimiste « L’Appart 68 » en 2010. Homme de partage, il se prête à de nombreuses activités : cours de cuisine, livres, émissions TV… C’est en 2013 qu’il instaure la première édition du concert solidaire « Soup’R Bol », le vente de soupes en musique au profit de l’association LE FOYER – NOTRE DAME DES SANS-ABRI. Le 17 février 2017 lancement de son premier magasine « Bon comme Bonnot ».

Lire la suite - Soupe en Scène, trois jours de fête populaire... et solidaire avec le chef Bonnot !

Lycée Lumière de Lyon 8ème : un chantier prioritaire pour la Région


             
Béatrice BERTHOUX, Vice-présidente déléguée aux Lycées d’AuvergneRhône-Alpes, s’est rendue mardi 14 février au lycée Louis-Lumière de Lyon pour participer à un conseil d’administration extraordinaire consacré aux investissements programmés par la Région dans cet établissement dégradé. 
Béatrice BERTHOUX a confirmé que dès l’automne dernier, la programmation avait été actualisée, en lien avec le Rectorat, pour tenir compte des nouveaux besoins (expansion démographique, carte des formations, conditions de travail, sécurité...) pour un début des travaux en 2020
 La Région indique dans un communiqué qu"elle peut désormais, "grâce aux économies réalisées sur son fonctionnement", augmenter ses investissements en faveur des projets utiles pour les territoires.

 Auvergne-Rhône-Alpes consacrera dès 2018, 7,5 millions d’€ à des travaux d'amélioration de la performance énergétique des bâtiments et des conditions d'accueil et d'enseignement.

La Vice-présidente a rappelé qu’une enveloppe de 500 000 € a été votée lors de la commission permanente du 9 février dernier pour aménager l'espace destiné à la Classe Préparatoire aux Ecoles d'Art qui ouvrira en septembre et sera ainsi la première en Auvergne-Rhône-Alpes. 

•450 000 € seront également consacrés en 2017 à la mise en sécurité des élèves et des enseignants et des agents de la Région. (vote en commission permanente du 17 novembre dernier). 

« Louis-Lumière est un lycée des années 60 en attente d'une restructuration depuis plusieurs années. Vingt millions d’euros ont été votés en 2012 en autorisation de programme mais sans crédits de paiement affectés. La programmation a débuté en 2013 puis rien ne s'est passé ni en 2014, ni en 2015 » a-t-elle expliqué. 

Béatrice BERTHOUX a rappelé qu’elle a pu, à l'occasion de plusieurs visites, constater la vétusté des locaux et le besoin de restructuration, mais aussi l'urgence de certains travaux pour assurer la sécurité des lycéens, du personnel et des enseignants. 

Lire la suite - Lycée Lumière de Lyon 8ème : un chantier prioritaire pour la Région

Concours commun d'entrée à Sciences Po : ouverture des inscriptions !


             
C’est le moment de s’inscrire aux concours communs 1e et 2e années de Sciences Po Aix, Lille, Lyon, Rennes, Saint‐Germain‐en‐Laye*, Strasbourg et Toulouse. 
Unis par une tradition commune de pluridisciplinarité, d’ouverture et d’internationalisation et soucieux de faciliter les démarches des candidats et de rendre plus démocratique l’accès à leurs établissements, les Sciences Po des concours communs offrent aux candidats 7 chances d’intégrer un institut d’études politiques en passant un seul concours. 
Les candidats passeront les épreuves, dans la mesure du possible, dans la ville de l’IEP le plus proche de leur lieu de résidence. 

Concours d’entrée en 2e année (près de 160 places disponibles) : Son accès est strictement réservé aux candidats ayant validé au minimum 60 ECTS (validés ou en cours de validation du concours). 
Les étudiants intéressés peuvent réaliser leur inscription jusqu’au 24 février 2017 dernier délai, exclusivement sur le site : www.sciencespo‐concourscommun.fr 
Le concours aura lieu le 18 mars 2017.

 Concours d’entrée en 1e année (près de 1100 places disponibles) : Les étudiants intéressés peuvent réaliser leur inscription jusqu’au 20 avril 2017 dernier délai, exclusivement sur le site : www.sciencespo‐concourscommun.fr Le concours aura lieu le 20 mai 2017. 

*Saint‐Germain‐en‐Laye ne participe pas au concours commun 2e année.

Lire la suite - Concours commun d'entrée à Sciences Po : ouverture des inscriptions !

Logement social : le mouvement Hlm interpelle les candidats aux Présidentielles 2017


             
Vendredi 10 février, l’Union sociale pour l’habitat, avec l’appui de l’ARRA Hlm (Association des bailleurs sociaux de Rhône-Alpes), a invité les organismes Hlm et leurs parties prenantes à se réunir pour échanger avec les représentants des candidats à l’élection présidentielle sur leurs propositions concernant le logement.
Le Mouvement Hlm a ainsi pu débattre avec Michel Le Faou, Vice-président à la Métropole de Lyon et Adjoint à la Ville de Lyon (En Marche !), Alexandre Vincendet, Maire de Rillieux-la-Pape (LR), Béatrice Vessiller, Vice-présidente à la Métropole de Lyon et Conseillère municipale à Villeurbanne (EELV), Andréa Kotarac, Conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes (La France insoumise) et Sheila Mac Carron, Conseillère départementale du Rhône et Adjointe à la Ville de L'Arbresle (représentante de Benoît Hamon).

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la campagne « Oui au logement social » lancée par l’Union sociale pour l’habitat pour interpeller les candidats aux élections présidentielle et législatives.
Pour rappel, le logement social « à la française » repose sur un modèle unique en Europe, organisé autour de cinq grands principes fondamentaux :
-        l’accès du plus grand nombre au logement social, qui est une des conditions de la cohésion sociale ;
-        la place centrale qu’occupent les habitants dans la mission du Mouvement Hlm ;
-        le rôle historiquement joué par les organismes Hlm en matière d’innovation architecturale, sociale et environnementale ;
-        son mode de financement, largement adossé à l’épargne populaire ;
-        son rôle d’employeur et de donneur d’ordre économique, qui le situe parmi les grands investisseurs du pays et en première place sur bon nombre de territoires dont il soutient la dynamique.
Pour défendre ces principes et améliorer l’efficacité des organismes Hlm, l’Union sociale pour l’habitat et l’ensemble du Mouvement Hlm portent devant les candidats plusieurs propositions et demandes, avec l’objectif de toujours mieux répondre aux attentes d’une société qui évolue.
La réunion de vendredi a été l’occasion de débattre de plusieurs problématiques : le modèle économique du logement social, la nécessaire adaptation de la politique du logement aux territoires, et le bien vivre dans les quartiers d’habitat social. Confrontée à des situations très contrastées, la région Auvergne-Rhône-Alpes doit répondre à un contexte local pluriel : territoires tendus, mais aussi territoires en mutation avec des besoins divers comme accompagner le développement économique et la mobilité professionnelle, réponses aux besoins des jeunes ainsi que des personnes âgées, accueil et accompagnement des personnes en difficulté.
L’Union sociale pour l’habitat a mis en place un site internet dédié à la campagne :
Elle propose à chaque personne qui le souhaite, de signer la pétition en ligne :

                                                                                                            
L’Union sociale pour l’habitat représente, en France métropolitaine et dans les territoires d’Outre-mer, quelque 730 organismes Hlm à travers ses cinq fédérations (la Fédération nationale des Offices Publics de l’Habitat, les Entreprises sociales pour l’habitat, la Fédération nationale des Sociétés coopératives d’Hlm, l’Union d’économie sociale pour l’accession à la propriété et la Fédération nationale des Associations régionales d’organismes d’habitat social).
Elle remplit trois missions : un rôle de représentation nationale auprès des pouvoirs publics, des médias, des milieux professionnels et de l’opinion publique ; une mission de réflexion, d’analyse et d’étude sur tous les dossiers relatifs à l’habitat et l’élaboration de propositions pour une politique sociale de l’habitat ; une fonction d’information, de conseil et d’assistance auprès des organismes afin de faciliter, rationaliser et développer leurs activités et leurs compétences professionnelles.
En 2015, 84 500 logements locatifs et foyers ont été financés par les organismes Hlm qui détiennent et gèrent 4,8 millions de logements et logent plus de 10 millions de personnes. Les opérateurs de logement social sont aussi des acteurs importants de l’accession sociale à la propriété : 12 400 logements ont été vendus à des accédants, en secteur groupé ou en diffus.
Animés par 12 000 administrateurs bénévoles, ils emploient 82 000 salariés. Pour en savoir plus : www.union-habitat.org  

Lire la suite - Logement social : le mouvement Hlm interpelle les candidats aux Présidentielles 2017

Les bons chiffres des Aéroports de Lyon : 2016 est une année record


Le cap des 9 millions de passagers annuels a été franchi pour la première fois en 2016 !  30 nouvelles lignes sont accueillies, autant de records qui permettent d’atteindre une croissance de 9.8 % par rapport à 2015 et 9 553 250 passagers.
 Le 9 décembre 2016, le 9 millionième passager a été accueilli à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, alors que sur l’année, le nombre de passagers a atteint  9 553 250, record annuel absolu pour la plate-forme lyonnaise, soit + 9.8 % par rapport à 2015. Celà représente également la plus forte croissance des grands aéroports français. Moteur de la croissance de l’aéroport, le trafic international fait un bond de 12.5 % avec 6 351 780 passagers soit 66.5 % du trafic total. 

L’ensemble des continents desservis affichent une forte croissance, bénéficiant directement des ajouts de capacités sur bon nombre de lignes existantes et des 20 nouvelles destinations, comme celles de Moscou opérée par Aeroflot ou Montréal par Air Canada, toutes les deux lancées en juin dernier. Après 4 ans, les Emirats Arabes Unis démontrent encore leur fort potentiel en maintenant une progression sur Dubaï de + 5.2 %. 

Le trafic domestique croit de +5.2 % avec 3 146 938 passagers sur l’année, porté par les transversales (+6.6 %) telles que Bordeaux, Nantes, Nice et Toulouse. 

Le trafic low cost représente 32.4 % du trafic de Lyon-Saint Exupéry et une progression de +25.4 % avec une quarantaine de destinations dont 16 nouveautés (voir liste des nouveautés jointe). 

Le fret avionné enregistre pour la 5ème année consécutive une croissance à 2 chiffres, soit +11.8% par rapport à 2016 et 59 407 tonnes transportées. L’année a été marquée par la mise en place du vol hebdomadaire Cargo opéré par Air Algérie en novembre, qui vient compléter l’offre du vol Cargo d’Emirates. Le fret express performe à 12 %, dynamisé par les bons résultats des opérateurs majeurs, par la nouvelle route opérée par TNT et les vols supplémentaires en fin d’année programmés par DHL et UPS. Les vols passagers long-courriers opérés en gros-porteurs (Montréal, Moscou, Dubai) permettent d’augmenter la capacité de fret de soute. Cette nouvelle offre et le bon remplissage des soutes des vols de Turkish Airlines et Air Algérie permettent d’enregistrer +28 % par rapport à 2015.
 Ces croissances de trafic passagers et fret, les plus importantes des grands aéroports français, restent maîtrisées en termes d’impact environnementaux. Si le trafic augmente de + 9.8 % (passagers) et +11.8 (fret), le nombre de mouvements d’avion reste stable avec +1.8 %.
Lire la suite - Les bons chiffres des Aéroports de Lyon : 2016 est une année record

Ecotaxe : la cour des comptes remet un rapport salé....


RÉACTION DU RÉSEAU ACTION CLIMAT

"Outre son coût financier, pointé du doigt par la Cour des comptes, l'abandon de l'écotaxe poids lourds représente également un gâchis environnemental et sanitaire dont les conséquences en matière de financements entravent la transition énergétique dans le secteur des transports, premier contributeur aux émissions de gaz à effet de serre en France (dont les camions représentent environ un quart).

Le gouvernement s'est privé d'un dispositif efficace qui continue de faire ses preuves à l'étranger, sans fournir de solution de remplacement adéquate pour réduire l'impact du fret sur les émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l'air.

La décision d'abandonner l'écotaxe poids lourds a été prise en contradiction avec les objectifs de la loi Grenelle d'accélérer le report modal du transport de marchandises visant à opérer 25% du fret par voie fluviale et ferroviaire d'ici à 2022 et celle de la loi de transition énergétique d’améliorer l'efficacité énergétique de tous les modes de transports. 

De manière très inquiétante, les émissions des transports ont augmenté en 2015 et l'emploi dans le ferroviaire a décliné, le chantier de la transition énergétique dans les transports reste donc entier."
Lire la suite - Ecotaxe : la cour des comptes remet un rapport salé....

Forum de LYFtvNews : Habitat et Humanisme, Auditorium Maurice Ravel



L'auditorium transformé en studio par Radio classique

Par LYFtv-Loisirs
Jeudi 9 février, Radio Classique consacre sa journée d'antenne à l'Auditorium-Orchestre national de Lyon. Cette journée permettra à plus de 120 000 auditeurs de s'immiscer dans l'intimité de l'Auditorium-Orchestre national de Lyon, d'en découvrir ses coulisses et de participer à un concert exceptionnel. Au programme :  des entretiens, un direct et une programmation spéciale. Présentation d'une création mondiale Olivier Bellamy présentera une entrevue avec Guillaume Connesson, compo siteur ...
Lire sur internet »

Le Championnat national de Brass Band à l'Auditorium de Lyon

Par LYFtv-Loisirs
Depuis 120 ans, la Confédération Musicale de France (CMF) encourage la pratique collective et les rencontres musicales. Elle a pour vocation de permettre à toute personne d'accéder à la pratique collective de la musique et des arts vivants.  C'est dans cette optique que la CMF a créé, il y a 12 ans,  le Championnat National de Brass Band.  Cet événement annuel permet de réunir plusieurs centaines de musiciens de tout âge et de tous horizons, dans une ambiance conviviale et de se confronter ...
Lire sur internet »

Editions de l'Atelier : Chronique d'un lieu en partage, un ancien carmel géré par Habitat et Humanisme

Par LYFtv-Librairie
Des hommes et des femmes accidentés par la vie, sortis de prison, sans domicile fixe, au RSA, ont partagé celles d'autres hommes et femmes, artistes, retraités cherchant un sens à leur vieillesse, des pèlerins et des touristes, séduits par l'idée de vivre un autre projet de vie collective. Tous réunis sous un même toit, ils ont cohabité et participé à une aventure fraternelle et solidaire unique en son genre qui interroge en profondeur. Que signifie vivre ensemble ? Comment trouver sa place parmi ...
Lire sur internet »

Articles récents:

Smartphones et audition : un plaisir dangereux pour les oreilles...
Mardi Gras et carnavals créoles au Musée du quai Branly
La fête des crus du Beaujolais



Lire la suite - Forum de LYFtvNews : Habitat et Humanisme, Auditorium Maurice Ravel

Pierre Rhabi ? Un écrivain, un philosophe, un sage


             
Piezrre Rahbi
 Pierre Rhabi est un homme dont le nom résonne dans les consciences comme celui d’un pionnier de l’agriculture biologique. Partisan d’une société plus respectueuse des hommes et de la terre, il a fait de l’Ardèche, son point d’ancrage. 
A Lablachère, au cœur de paysages magnifiques dont il est tombé éperdument amoureux. Né en Algérie, cet ancien ouvrier de la région parisienne en a eu marre un jour de troquer sa vie contre un salaire. L’Ardèche lui a donné la volonté de changer d’horizon, de prendre racine, de cultiver son jardin et d’écrire des essais. Pour un monde où les pratiques agricoles serraient accessibles à tous et préserveraient les ressources. Pour cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions, d’inégalités et d’ultra-consommation. 
A coup de livres, de conférences, de créations de structures, il appelle à «l’insurrection des consciences»
Militant de la première heure, ses convictions comme son dynamisme ne se sont jamais usés au fil du temps. Son énergie ? Il la puise dans cette Ardèche devenue patrie. Agriculteur engagé, il voue une passion immodérée à cette terre qui nourrit son âme et son cœur. Une terre vraie, authentique, attachante. Une terre qui lui a inspiré plus d’une vingtaine d’ouvrages. 
Son dernier ? La puissance de la modération : Fragments, aux éditions Hozhoni, la maison fondée par un autre inconditionnel de l’Ardèche, Bernard Chevilliat. 

http://terre-humanisme.org

-- > L’Ardèche est l’un des 12 départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le Rhône lui sert de frontière naturelle sur 135 km. Entre Auvergne et Provence, l’Ardèche bénéficie d’influences continentales et méridionales, par son climat et sa végétation. 
Avec la collaboration d'Ardèche - Tourisme, nous vous ferons découvrir régulièrement des lieux insolites de ce département si attachant...

 Suivez en direct et en ligne l’Ardèche : 
www.ardeche-tv.fr
Twitter : @ArdecheGuide
Instagram : @ardeche_tourisme

Lire la suite - Pierre Rhabi ? Un écrivain, un philosophe, un sage

Insolite : une maison bulle en Ardèche


             
Joël Unal, ma maison bulle « Nous ne sommes pas Ardéchois de naissance, mais nous avons trouvé sur cette terre, matière à penser, à fantasmer, à créer. Du côté de Labeaume, dans le hameau de Chapias. J’ai toujours eu envie de construire une maison en accord avec la nature, organique. Il fallait forcément qu’elle soit ronde. J’ai mis 36 ans à la terminer, mais elle correspond parfaitement à ma philosophie de vie. Pour moi, la courbe est le mouvement le plus naturel qui soit.
maison bulles en ardèche
 Avec Claude Haüsermann-Costy, l’architecte, j’ai créé des bulles qui s’imbriquent les unes aux autres. La matière ? Le voile de béton. Nous n’avons pas touché au sol, ni coupé un arbre ou déplacé un rocher. Mon intention était de parfaitement respecter le terrain sur lequel nous nous établissions. L’architecture a enjambé les obstacles. On me demande souvent pourquoi des bulles ? Parce que c’est la matrice première, l’évidence même. A l’intérieur, pas de meubles mais des constructions intégrées dès l’origine dans le ferraillage et le béton. Pour plus de fluidité, d’harmonie... Percée de 65 ouvertures rondes également, ma maison a été construite à la main, par moi-même. Nous n’avions pas d’eau courante et d’électricité mais nous y avons vécu heureux. Et libres… Telle était mon intention de départ. L’Ardèche m’a permis de réaliser ce rêve. » ".

-- > L’Ardèche est l’un des 12 départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le Rhône lui sert de frontière naturelle sur 135 km. Entre Auvergne et Provence, l’Ardèche bénéficie d’influences continentales et méridionales, par son climat et sa végétation.
Avec la collaboration d'Ardèche - Tourisme, nous vous ferons découvrir régulièrement des lieux insolites de ce département si attachant...

 Suivez en direct et en ligne l’Ardèche : 
www.ardeche-tv.fr
Twitter : @ArdecheGuide
Instagram : @ardeche_tourisme

Lire la suite - Insolite : une maison bulle en Ardèche

Réduction de CO2 dans le transport : des entreprises signent un engagement avec le Préfet d' Auvergne-Rhône-Alpes


             
Le Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes doit signer cette semaine la Charte CO2 des autocars STI Allier.  Ce sera la 150ème entreprise de la Région à s'engager dans cette initiative "Objectif CO2"  qui comprend un programme d’accompagnement et une stratégie globale de lutte contre le changement climatique. 

Réduire les émissions de gaz à effet de serre, dont le CO2
 Le programme concerne la consommations d’énergie du transport routier de marchandises et de voyageurs.  Porté par l’AFT, il bénéficie d’un financement de Total dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie. Il est soutenu par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), Ségolène Royal, la Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, ainsi que  les organisations professionnelles du secteur et la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Région. 
Les entreprises signent une Charte d’engagement volontaire, un dispositif initialement mis en place en 2007 pour les entreprises de marchandises et étendu en 2011 au transport routier de voyageurs.

Un Label national Objectif CO2 destiné à valoriser un haut niveau de performance environnemental. 
Neuf ans après le lancement de la Charte CO2, 150 entreprises de transport de la région Auvergne-Rhône-Alpes se sont donc engagées dans des plans d’actions qui concernent plus de 24 000 véhicules à moteur. Ces chiffres témoignent, selon le Préfet Michel Delpuech "de la mobilisation des transporteurs routiers de la région pour lutter contre le changement climatique".

Lire la suite - Réduction de CO2 dans le transport : des entreprises signent un engagement avec le Préfet d' Auvergne-Rhône-Alpes

Grand succès pour les Assises du coworking à l’Embarcadère de Lyon.


             

Le succès a été au rendez-vous pour cette première édition, organisée par le réseau Coworking Grand Lyon avec le soutien de la Métropole de Lyon. 
Cette journée avait pour objectif de permettre aux différents acteurs du coworking (entreprises, start-up, collectivités, chercheurs, coworkers) et au public de se rencontrer, de débattre et d’échanger autour de la thématique des « mutations du travail liées au coworking ». Plus de 300 personnes venues de tous horizons se sont réunies à l’Embarcadère pour participer à cette première édition des Assises du coworking.

Le coworking jouera un rôle de premier ordre dans l’économie de demain. « Véritables lieux d’innovation, les espaces de coworking sont devenus ces dernières années des acteurs centraux de l’économie collaborative » a affirmé en introduction Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’Innovation, de la Métropole intelligente et du Développement numérique, « leur développement constitue donc un enjeu majeur pour la Métropole de Lyon qui mène depuis plusieurs années une politique de valorisation et d’accompagnement de ces espaces ».

Pour rappel, le phénomène coworking, qui prend aujourd’hui de plus en plus d’ampleur, est arrivé en France en 2008. Ce modèle de travail collaboratif s’est véritablement imposé comme une nouvelle forme d’organisation du travail. Depuis la création du premier espace de coworking en 2011, de nombreux autres espaces de travail collaboratif ont vu le jour à Lyon.  Aujourd’hui, il existe dans la Métropole de Lyon 17 espaces de coworking où travaillent près de 1100 coworkers, principalement des travailleurs indépendants.

Depuis 2012, la Métropole de Lyon soutient ces espaces et favorise leur développement. En 2014 a été créé le réseau de coworking Grand Lyon afin de fédérer les différents acteurs lyonnais. Initialement composé de quatre espaces (La Cordée, Etic, Locaux Motiv et l’Atelier des Médias), le réseau de corworking Grand Lyon en regroupe aujourd’hui  17 sur l’ensemble du territoire métropolitain. En 2016, un guide à destination des communes désireuses de se doter d’un espace de coworking a été édité.

Lire la suite - Grand succès pour les Assises du coworking à l’Embarcadère de Lyon.