Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !

Un établissement pour enfants sourds inauguré à Lyon

La Fondation OVE inaugure le 1er juillet les nouveaux locaux de la SEES Champagnat (Section d’Education et d’Enseignement Spécialisés) à Lyon. Depuis quelques mois, elle accueille dans ses locaux 65 enfants de 3 à 20 ans sourds, malentendants ou présentant des troubles du langage. 
«La surdité a toujours eu une place importante au sein de l’action de la Fondation OVE qui héberge dans ses locaux le CNIS –Centre National d’Information sur la Surdité –et gère plusieurs établissements pour enfants présentant une déficience auditive» précise Jean-Pierre Demagny, Président de la Fondation. La SEES Champagnat a été fondée à partir de la réhabilitation d’un bâtiment existant de 982 m² associée à la construction d’un nouveau bâtiment de 537 m². 

L’ensemble du bâtiment a été mis aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (couloirs larges, ascenseurs, niveaux accessibles). La rénovation et la construction ont obtenu le label suisse Minergie et un prix de l’ADEME pour ses qualités en termes de développement durable:la structure porteuse en bois, la chaufferie bois, la gestion de l’énergie illustrent cette volonté d’inscrire le bâtiment dans une éco-conception durable.

D’un point de vue architectural, dans la continuité du bâtiment existant construit dans les années 1960, les façades ont été arrondies et égayées par des couleurs vives et lumineuses, du jaune au rouge. «On a prolongé le rythme vertical côté cour de façon ludique et gaie, c’est important pour les enfants» précise M.Mirouze, du cabinet Modulo architectes. «Mais attention, ces murs ne sont pas des murs, cet établissement est ouvert sur la cité d’un point de vue scolaire, social, professionnel mais aussi culturel et sportif.Tous les projets sont conçusavec des partenaires extérieurs. La SEES Champagnat s’inscrit pleinement dans le projet d’inclusion pour tous de la Fondation OVE»  déclare Yves Béroujon, Directeur de territoire en charge de l’établissement. 

La Fondation OVE est née en 1944 de la volonté d’enseignants souhaitant mettre à l’abri des enfants victimes de la Seconde Guerre Mondiale. Depuis, elle s’est étendue au secteur médico-social et gère 90 établissements dont 60% se situent en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle accompagne 5300 personnes grâce à une équipe composée de 2503 salariés.

SEES Champagnat -22 rue Professeur Patel 69009 Lyon 
Lire la suite - Un établissement pour enfants sourds inauguré à Lyon

Habitat indigne : deux marchands de sommeil condamnés

L’État vient d'obtenir la condamnation de deux «marchands de sommeil», à travers le Pôle Départemental de Lutte contre l’Habitat Indigne (PDLH)1 qui est à l’origine de la condamnation de deux « marchands de sommeil » à de lourdes peines d’amende allant jusqu’à 30 000 € assorties de peines de prison. . 

 Ces marchands de sommeil figurent parmi les 6 propriétaires condamnés sur l’agglomération lyonnaise grâce à ce partenariat efficace.


 31 «logements» dans un entrepôt: 1an de prison ferme et 30 000 € d’amende 

Ce sont les rapports circonstanciés de l’État, transmis au Tribunal de Grande Instance de Lyon, qui ont permis la condamnation des deux « marchands de sommeil » convoqués devant le TGI en mai et en juin 2017. 

 Un local industriel a été transformé en 31 locaux d’habitation, avec la création d’un étage, sans autorisation d’urbanisme. Les locaux mis en location ne répondaient pas aux critères d’habitabilité. Par ailleurs, le rez-de-chaussée était constitué de box loués à des entreprises entreposant des matériaux, dont des produits inflammables. Les locaux aménagés à l’étage se situaient sous des verrières, rendant la température intérieure très sujette à la météo. Les espaces communs, avec des poutres métalliques entravant les circulations et des escaliers sans paliers, présentaient un danger, tout particulièrement en cas d’évacuation. 

Les locataires étaient des personnes vulnérables ou en situation irrégulière sur le territoire national. 

Cette situation a été identifiée dans le cadre d’une demande de logement formulée par l’un des occupants auprès d’une association. Une visite, effectuée en présence des services de la ville, de l’Agence Régionale de Santé et des pompiers, a donné lieu à l’évacuation immédiate des locaux

Remise en location d’un local déclaré impropre à l’habitation : 3 mois de prison avec sursis et 1 500 € d’amende 

Un propriétaire a remis en location un local sous combles, interdit définitivement à l’habitation depuis 1996 car qualifié de « local impropre à l’habitation ». Ce local ne répondait pas aux critères d’habitabilité compte tenu de la hauteur sous plafond, de la superficie des pièces, du manque d’aération, de ventilation, etc. Suite à une plainte des locataires de ce local sous combles, une visite des services de la ville a mis en évidence la relocation sous arrêté interdisant la mise à disposition même à titre gratuit. 
Lire la suite - Habitat indigne : deux marchands de sommeil condamnés

Un dîner de gala pour remercier les organisateurs de congrès

Chaque année plus d’une soixantaine de congrès associatifs dont une vingtaine de congrès internationaux médicaux et scientifiques se déroulent à Lyon et contribuent à faire rayonner la métropole sur la scène internationale. Dans l’ombre, durant de longs mois, de nombreuses personnalités médicales et scientifiques ainsi que les équipes des établissements de la métropole œuvrent pour la tenue de ces grands congrès de spécialistes.
C’est pourquoi la métropole tient à les remercier lors d’un dîner de gala - avec remise de Lions de bronze - afin de célébrer leur contribution et l’énergie collective mobilisée en faveur du rayonnement et de l’attractivité de Lyon.

En 2016, on estime à 9 millions d’euros les retombées économiques générées par ces congrès internationaux pour les hôteliers, commerçants, restaurateurs de la métropole. Des résultats conséquents même s’ils sont moins importants qu’en 2015 (18 millions d’euros) du fait de l’accueil en juin de l’Euro 2016, une période habituellement riche en grands congrès qui n’ont pu se tenir, par manque de capacité hôtelière.

« Outre le fait de contribuer au rayonnement de Lyon sur la scène internationale, l’activité des Congrès contribue significativement au développement économique local. Je remercie donc vivement l’ensemble des personnalités du monde scientifique, universitaire et médical de Lyon et plus largement de l’ensemble de la région pour leur engagement à nos côtés pour renforcer l’attractivité de notre métropole » souligne David Kimelfeld, 1er Vice-Président de la Métropole de Lyon, en charge de l’économie.

Chiffres clés :
  • Lyon est classée 2ème  ville française de  Congrès et 35ème ville européenne d’après le classement mondial des villes de Congrès ICCA.
  • 61 congrès ont été organisés en 2016 générant 139 586 journées congressistes.
  • 42 %  des congrès sont spécialisés sante, médecine, science de la vie avec 26 congrès organisés en 2016.
  • Le panier moyen d’un congressiste international sur Lyon est de 180 euros/jour.
  • 96 salons professionnels et grands publics ont été organisés en 2016 dont 11% sont des salons à envergure internationale.
Lyon, 2ème ville française de congrès
La Métropole est depuis plusieurs années reconnue et plébiscitée pour accueillir des congrès européens et internationaux. D’après le classement mondial des villes de Congrès ICCA 2016, Lyon a été classée deuxième ville française de congrès, accueillant l’an dernier 61 congrès internationaux dont 38 manifestations de plus de 50 participants et ayant eu lieu dans au moins 3 pays différents.

À l’échelle européenne, Lyon a grimpé de 3 places et est classée 35ème, devançant des villes telles que Genève, Francfort ou Moscou. Parmi la soixantaine de congrès internationaux organisés chaque année, plus d’un tiers sont d’envergure internationale, générant plus de 50 000 journées congressistes.

Les thématiques « santé, médecine et science de la vie » sont les plus représentées avec 42% des congrès organisés en métropole lyonnaise avec parmi eux Le Congrès de la Société Francophone du Diabète, 3ème plus grand congrès de diabétologie au monde avec 4 600 participants ou encore l’European Microscopy Congress qui a accueilli 3 000 personnes.

Une collaboration publique/ privée gagnante
L’organisation de la plupart des grands congrès européens de la métropole est portée par le monde scientifique et médical lyonnais, mondialement reconnu dans de nombreuses  spécialités : immunologie, cardiologie, infectiologie etc. Véritables ambassadeurs de la destination Lyon, les chercheurs, professeurs, médecins et directeurs d’établissement renommés, n’hésitent pas à s’engager et à s’investir pendant plusieurs années pour permettre  la tenue de grands congrès internationaux.

Cette excellence scientifique et universitaire vient s’appuyer sur un dispositif et une politique d’accueil « Lyon Welcome Attitude » qui permet à la Métropole de se distinguer en tant que destination européenne d’accueil des congrès internationaux. Cette collaboration entre les parties prenantes est le résultat de la dynamique collective publique/privée, devenue une véritable force sur le territoire pour favoriser l’accueil de grands événements.

La dynamique s’appuie notamment sur le Bureau des Congrès d’Only Lyon Tourisme et Congrès dont les équipes travaillent aux côtés de celles du Centre des Congrès de la Cité Internationale, site d’accueil privilégié des grands congrès internationaux.

Le Bureau des Congrès œuvre par ailleurs au quotidien à la promotion de Lyon en tant que destination de tourisme d’affaires favorite des congressistes internationaux. De par ses savoir-faire, il accompagne les porteurs d’événements tout au long de leur projet, de la phase de candidature à l’accueil facilité des congressistes à Lyon.

4 événements distingués :

A l’occasion de cette soirée qui met à l’honneur tous les acteurs qui œuvrent pour la tenue de congrès internationaux à Lyon, 4 événements et personnalités seront récompensés, se voyant remettre un Lion de bronze :

Monsieur Laurent Flory, Directeur des systèmes d’informations et numérique de l’Université de Lyon et co-président du comité local d’organisation de The Web Conférence en 2018.

Monsieur Philippe Moulin, Chef de service Endocrinologie, Diabétologie, Maladies métaboliques, Nutrition aux Hospices Civils de Lyon, organisateur du Congrès de la Société Européenne d’Athérosclérose (EAS) en 2013 (3000 participants) et du Congrès de la Société Francophone du Diabète (SFD) en 2016 (4600 participants).

Monsieur Thierry Epicier, organisateur de l’événement European Microscopy Congress qui a rassemblé plus de 2055 participants en août 2016.

Monsieur Jean-Pierre Lissac, Président d’ISPO France et Vice-Président en 2015 du Comité d’organisation du Congrès Mondial ISPO, le plus grand congrès scientifique mondial de la prothèse et de l’orthèse organisé en juin 2015 (plus de 4 000 participants).
Lire la suite - Un dîner de gala pour remercier les organisateurs de congrès

Vaulx en Velin : une médiathèque signée Rudy Ricciotti

Rudy RicciottiLe prestigieux groupement de l’architecte Rudy RICCIOTTI a remporté le concours lancé en mai 2016, pour la conception et le suivi de la réalisation de la Médiathèque de Vaulx-en-Velin ; sa livraison est prévue fin 2019 pour une mise en service au 1er trimestre 2020.


Lauréat du Grand Prix National d’Architecture en 2006 et Médaille d’Or de la Fondation de l’Académie d’Architecture (2013), Rudy RICCIOTTI est l’auteur de plusieurs réalisations marquantes en France, dont le Centre chorégraphique national d'Aix-en-Provence (intitulé  « le Pavillon Noir ») en 2006, le Pôle culturel Grammont à Rouen en 2010, le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MUCEM) à Marseille en 2013, et le Pavillon 52 dans le quartier de la Confluence à Lyon.

Il s’est aussi illustré par des œuvres internationales comme la passerelle pour la Paix de Séoul (2000), le Palais des festivals de Venise (2011) et plus récemment Les Arts Gstaad (opéra/centre culturel) en Suisse.

Un équipement très attendu, fruit d’une dynamique collective


Après huit mois d’études préalables et 5 mois de consultation des entreprises, les travaux vont s’étendre sur près de deux an(17 mois exactement).
Le coût total de l’opération est estimé à 16,5 millions d’euros TTC.


La Ville a choisi de définir les finalités et les usages de ce bâtiment à énergie positive avec les acteurs locaux (habitants, associations, professionnels). Articulé autour de 5 univers différents, cet équipement convivial offrira des informations, des services, des ressources et des espaces dans les domaines de la lecture publique, du numérique, de la vie sociale et associative ou des loisirs.
Il permettra de se former et de travailler, mais aussi d’échanger ou de pratiquer des activités culturelles ou artistiques.

La collaboration avec les habitants se poursuivra pendant les phases de conception et de travaux. Il s’agit de favoriser l’appropriation de cet espace fonctionnel, qui entend fédérer et rendre fiers tous les Vaudais.


Lors d’un vote à l’unanimité le 22 juin, le Conseil municipal de Vaulx-en-Velin a autorisé la signature du marché de maîtrise d’œuvre. Plusieurs élus, dont Hélène GEOFFROY, se sont réjouis du projet sélectionné qui, situé au Mas du Taureau avec une dimension Maison de Quartier, va matérialiser le renouveau d’un territoire à l’histoire particulière et la capacité de la Ville de Vaulx-en-Velin à se transformer qualitativement.


Lire la suite - Vaulx en Velin : une médiathèque signée Rudy Ricciotti

Cyclotourisme: 400 km de voies vertes en Rhône-alpes

Auvergne-Rhône-Alpes rêve de devenir la région européenne leader sur le tourisme à vélo. Le Président de la Région, Laurent Wauquiez, a présenté ce lundi 26 juin un nouveau plan régional pour les voies vertes du territoire.
Les ambitions sont fortes et ambitieuses si on pense à des pays comme la Hollande ou le Dabemark: "devenir la région européenne leader sur le tourisme à vélo". Afin de remplir cet objectif, la Région va investir 40 millions d’euros qui vont notamment permettre de réaliser 400 km de voies vertes. 
Ces voies vertes constituent un symbole touristique et environnemental fort pour les habitants et les familles. 
 A travers la promotion d’un déplacement doux et d’une nature préservée, la volonté régionale est de faire de ce projet l’un des marqueurs forts de sa politique environnementale.
Les voies vertes sont un moyen efficace de faire face aux enjeux climatiques et environnementaux, sans oublier leur vocation touristique et économique. 
En France, le tourisme à vélo équivaut à 2 milliards d’euros chaque année pour 16 500 emplois et une progression annuelle de 10%."La somme investie est extrêmement importante" , indique Laurent Wauquiezqui intègre dans son "projet" les voies déjà réalisées par ses prédécesseurs, comme "la Via Rhôna ou la Via Fluvia"
Au final, sur les 400 km d’infrastructures, la moitié présente un intérêt régional. L’autre moitié a un intérêt local et concerne par exemple l’itinéraire de la caverne du Pont d’Arc ou la vallée de la Maurienne. 
Désireuse d’être efficace, la Région a priorisé trois domaines pour développer rapidement les infrastructures, à commencer par le déblocage de points rouges qui sclérosent la réalisation des voies vertes. 
Dans cette perspective, la réalisation du tronçon sud de Lyon sera l’une des opérations prises en charge par la Région. Le deuxième point concerne la jonction entre la Via Rhôna et l’itinéraire le long de la Loire. 
Les voies vertes permettront de partir des sources du Rhône aux sources de la Loire en passant par l’Ardèche, les Monts du Pilat et le col du Tracol notamment.
Lire la suite - Cyclotourisme: 400 km de voies vertes en Rhône-alpes

Aéronautique: le savoir faire des PME de la région de Lyon

Fleurons confirmés, sous-traitants spécialisés ou start-ups ambitieuses du secteur de l’aéronautique, des drones et du spatial, de nombreuses entreprises de la région Auvergne Rhône-Alpes ont participé, du 19 au 25 juin, au 52ème salon international de l’Aéronautique et de l’Espace au Bourget.

 Si les atouts des entreprises de la Région de Lyon sont bien connus dans les domaines de la grande industrie chimique, pharmaceutique, le textile et le tourisme, le développement économique des PME (elles représentent 97.56% des entreprises selon le site Manageo) est considérable.

Les entreprises du secteur de l'aéronautique ont été particulièrement mises en valeur récemment, lors du salon du Bourget, où plusieurs d'entre elles ont été remarquées pour leur expertise dans les matériaux composites, issus justement des savoir-faire textiles et chimiques développés dans la Région.

Auvergne Rhône-Alpes se distingue par le nombre de ses équipementiers avec des centres de recherche sur les alliages, les volants d’avion ou encore le développement des drones à propulsion électrique.  A Lyon même, la société Avenir Engineering développe des capteurs de mesure de la densité des carburants.

Deuxième région française en termes de production aéronautique, selon le magazine Usine Nouvelle, Rhône-Alpes  a sû mettre en valeur ses savoir-faire textiles et chimiques, avec le groupe Hexcel par exemple, qui a réuni deux entreprises de tissage lyonnaises, Genin et Brochier. Producteur de toiles en soie pour parachutes et ballons captifs, Genin a été l’un des premiers à maîtriser le tissage du verre. Dérive du Mystère 2 de Dassault conçu par son atelier de prototypage de pièces stratifiées, nez et chaussettes des radômes du Concorde fabriqués par son usine de Décines (Rhône)... Hexcel Corp équipe les Airbus A 320, A 400M et surtout l’A 350, qui utilise plus de 50% de matériaux composites dans ses structures, ailes et fuselages.

"Chaque nouvelle commande de cet avion représente pour la société un chiffre d’affaires de cinq millions d’euros !", rappelle Usine Nouvelle.

Parmi les PME innovantes du secteur de l'aéronautique, on compte aussi Vision Systems, le leader mondial de la protection solaire de cockpits d’avions et de vitrages d’hélicoptères, qui fait partie d'Aerospace Cluster (Lyon), qui est représenté au salon du Bourget depuis déjà plusieurs années (voir ici l'article de LYFtv-Economie).

Aerospace Cluster met en lien les entreprises de la filière et incite ses membres à mutualiser leurs expériences quand ils ne sont pas directement concurrents. Il les aide aussi à internationaliser leur carnet de commande en leur permettant d'être plus visibles dans les salons. Dans le domaine de la Recherche & Développement, le cluster prend aussi en charge une partie des dépenses des entreprises, "pour assurer leur présence et la démonstration de procédés".

En s'alliant lors du salon du Bourget, les entreprises françaises, et en particulier celles de la Région AuRA, ont sû exporter leur savoir-faire et garnir leur carnet de commande, notamment grâce à l'optimisation des volumes et au développement de nouvelles techniques de production. Les rendez-vous d’affaires et le travail de réseau dans un salon de cette envergure sont autant d’opportunités d'augmenter le chiffres d’affaires des entreprises régionales.
Lire la suite - Aéronautique: le savoir faire des PME de la région de Lyon

Charles Mérieux, l'homme qui voulait vacciner le monde entier !

Commander ce livre
(livraison par Amazon)
Marc Francioli est journaliste honoraire. Ancien rédacteur en chef du Dauphiné libéré, co-fondateur du Quotidien Rhône-Alpes, il a aussi exercé au Parisien et à France 3 Paris-Île de France avant de terminer sa carrière comme médiateur de France 3 pour l'information.
Dans cette biographie de Charles Mérieux (1907-2001), il s'intéresse à un personnage qu'il a bien connu,  "un humaniste, un visionnaire, un entrepreneur, inlassable voyageur", qui s'est engagé pour le sauvetage de millions d'hommes dans le monde entier, en particulier au Brésil.
Grand et élégant jeune homme dilettante, passionné de voitures, Charles Mérieux a décidé de changer de cap et d'affronter, à partir de Lyon,  les pires ennemis de l'humanité : les virus !
On est alors au milieu du vingtième siècle et le "Docteur Mérieux" se met en tête de vacciner tous les enfants du monde ! Fièvre aphteuse, rage, méningite, polio, tuberculose, coqueluche, tétanos, et même le Sida et Ebola sont ses champs de bataille.
Dans la préface du livre de Marc Francioli, l'écrivain Jean Christophe Rufin rappelle que "le projet de Charles Mérieux est d'emblée humanitaire, par delà ses aspects industriels", même si ses détracteurs lui ont reproché de gagner beaucoup d'argent. Collecteur de sang pour la Résistance pendant la Guerre, il part aux Etats Unis en 1945 étudier le système américain de la transfusion sanguine et en ramène l'idée de l'industrialisation du système.
Il veut d'abord s'attaquer à la fièvre aphteuse qui touche de nombreux pays du monde. Le docteur Mérieux devient célèbre en accompagnant lui-même les livraisons de vaccins vétérinaires en Amérique latine, puis dans de nombreuses autres régions du monde.
Fin politique, l'industriel devient diplomate : il crée sa fondation en 1967 et rencontre les chefs d'Etat. Souvent plus connu que le Président français il déclare : "Face aux épidémies, nous sommes des pompiers".
Face aux commandes de plus en plus importantes (cent millions de doses livrées en six mois!), il a l'idée de créer Bioforce, une force d'intervention rapide capable de répondre aux défis des épidémies. Puis il installe  le laboratoire P4, un bunker situé à Lyon, chargé d'étudier les virus les plus dangereux.
Vers la fin de sa vie, le docteur Mérieux développait plusieurs nouveaux thèmes de recherche : sur le Sida bien sûr, mais aussi sur les cellules souches embryonnaires et le clonage ainsi que la recherche sur la procréation, avec le Professeur Jean-Louis Touraine...
Il souhaitait aussi profiter de l'avènement d'internet pour développer les formations à distance, mettre en réseau les centres de recherches...
Marc Francioli rappelle que, loin d'être un solitaire, Charles Mérieux "avait un désir effréné de s'associer, sous les formes les plus variées", avec toujours de grands savants pour modèles, Louis Pasteur et Claude Bernard, et aussi une grande passion qu'il n'aura jamais abandonné, sa ville de Lyon.
Lire la suite - Charles Mérieux, l'homme qui voulait vacciner le monde entier !

Opération zéro phyto : Lyon métropole veut désherber sans polluer !

Depuis le 1er janvier 2017, toutes les collectivités sont tenues de désherber leurs espaces publics autrement qu’avec des produits chimiques. Cette disposition contenue dans la loi, la Métropole de Lyon l’avait anticipé et pratiquait déjà le zéro phyto dans ses parcs, ses jardins, sur les sols imperméables, les aires de jeux, près des crèches, des écoles ou des points d’eau.

Plusieurs communes du territoire métropolitain avaient mis en place des solutions alternatives aux désherbants chimiques il y a déjà 10 ans. Aujourd’hui, la loi impose la non-utilisation de produits chimiques à tous les sols, qu’ils soient perméables ou imperméables. 145 hectares du territoire métropolitain sont ainsi concernés par cette interdiction.

Dans le cadre de la sensibilisation des habitants du territoire à une pratique qui deviendra également obligatoire pour chaque citoyen à partir du 1er janvier 2019, la Métropole de Lyon lance une vaste campagne de communication autour d’un slogan : 

Quand la végétation va bien, c’est que la vie revient !

Il s’agit d’une campagne d’affichage déployée sur l’ensemble du territoire afin d’informer les citoyens de cette nouvelle obligation pour les collectivités mais aussi pour faire comprendre que la présence de végétation le long d’un trottoir ou dans un square n’est pas le fruit d’une négligence des services de la propreté mais bien la conséquence maîtrisée de la nouvelle place des végétaux dans notre environnement urbain familier.

Avec le « zéro phyto » en effet, le végétal est plus sauvage à certains endroits et des herbes folles peuvent pousser au bord d’un trottoir ou entre les dalles d’une place.

En ce moment-même, la Métropole de Lyon et la ville de Grigny procèdent à une opération pilote le long de la rue Victor Hugo. Les jardiniers de la ville ont planté un gazon à pousse très lente qu’il ne sera nécessaire de tondre que deux fois par an.

Un même type d’expérimentation est en cours le long de l’avenue Leclerc (Lyon 7e). Ce gazon « lent » commence tout juste à sortir de terre à hauteur du quartier général Frère.

En complément de cette campagne de communication sur le « zéro phyto », les services de la Métropole de Lyon ont produit un guide des bonnes pratiques de l’éco-jardinier facilement téléchargeable sur le site www.grandlyon.com à la rubrique « Consulter le guide de l’éco-jardinage.

Lire la suite - Opération zéro phyto : Lyon métropole veut désherber sans polluer !

Les Dialogues en Humanité, au Parc de la tête d'Or du 7 au 9 juillet

Pour sa 17e édition, Dialogues en humanité s’installe, comme à son habitude, sous les arbres du Parc de la Tête d’Or. Du 7 au 9 juillet 2017, ateliers mais aussi agoras et témoignages de vie seront ouverts autour de la thématique « Apprends-moi à danser sous l’orage ! et nous vivrons des jours heureux ».
Ces trois jours sont gratuits et ouverts à tous afin de permettre à chacun (enfants, adolescents, parents, artistes, acteurs associatifs et entrepreneuriaux…) d’aller à la rencontre de l’autre et d’inventer, ensemble, des futurs souhaitables. Chaque participant est invité à partager son expérience et sa vision du monde sur des questions du bien-vivre, de l’écologie, de l’éducation, de la citoyenneté, de la laïcité, en plaçant l’humain au cœur des solutions.


Les rendez-vous à ne pas manquer :

« De l’Afrique au blues » avec le guitariste et chanteur camerounais Jean Sangally
Vendredi 7 juillet, de 19h à 22h
Avec Eric Diochon, son bassiste, et Valérian Raffaut, son batteur, Jean Sangally vous fera découvrir son Cameroun natal et sa langue maternelle, le ngoumba à travers un véritable voyage de l’histoire de la musique, en français et en anglais.

Atelier « Futur souhaitable » avec Yves Mathieu, co-directeur de l’Agence Missions Publiques
Du vendredi 7 juillet au dimanche 9 juillet, de 14h à 16h
Dans un atelier découpé en trois temps, chacun sera invité à apporter sa vision du monde, dans le temps présent et futur. Avec Yves Mathieu de l’Agence Missions publiques et SINGA, les participants seront conviés à partager votre représentation du monde présent : leurs constats, leurs ressources et blocages aux échelles individuelles, du territoire de vie, du pays et de la région. Il s’agira ensuite de se projeter à l’horizon 2025 afin d’imaginer ensemble un futur souhaitable.


« Autopsie d’une poubelle » avec Zéro Déchet Lyon et Mouvement de palier
Samedi 8 juillet, de 14h à 16h
Aujourd’hui, la problématique du tri est réelle car le mauvais tri provoque l’impossibilité de pouvoir recycler de nombreuses matières recyclables. L’association Zéro Déchet Lyon et le Mouvement de palier montreront lors de cet atelier comment il nous est possible d’améliorer notre tri. En prenant une poubelle, les animateurs expliqueront comment on peut trier correctement et contribuer réellement à l’objectif de réduction des déchets.


Les Dialogues 2017 invitent également les participants à partager leurs expériences et idées lors d’agoras, organisés chaque jour de 16h à 18h. L’objectif est d’initier des échanges féconds sur des sujets qui engagent notre avenir collectif.


Parmi les thématiques abordées lors des agoras :

« L’arbre de l’enfance à la racine de l’être »
Vendredi 7 juillet et samedi 8 juillet
L’agora sera précédée de la diffusion d’un film réalisé par la québécoise Anne Barth autour de la thématique de l’enfance et sur le rôle crucial que joue cette période de la vie dans la construction de l’individu.

« Se nourrir et régénérer l’environnement, une écotopie ? »
Dimanche 9 juillet
Sur la base de projets menés au Brésil, en Inde et à Lyon, les participants seront invités à échanger autour des liens entre nourriture, santé et environnement. L’objectif est de mieux saisir les enjeux d’une alimentation saine, équitable et respectueuse de la biodiversité.

Lire la suite - Les Dialogues en Humanité, au Parc de la tête d'Or du 7 au 9 juillet

Pollution de l'air : le niveau information et recommandation activé

Le bassin Lyonnais Nord-Isère et le bassin grenoblois connaissent actuellement, en raison des fortes chaleurs et de l'absence de vent, un épisode de pollution atmosphérique à l'Ozone (niveau information et recommandation – seuil de 180 mg / m3) qui devrait se poursuivre ces prochains jours.
Le préfet du Rhône recommande aux personnes vulnérables ou sensibles  :
  • de limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur ;
  • en cas de symptômes ou d’inquiétudes, de prendre conseil auprès de son pharmacien ou de son médecin.                         
Pour l’ensemble de la population, il est recommandé  :
  • de privilégier les solutions de « partage » pour vos déplacements : co-voiturage, transports en commun
  • d'éviter de circuler avec des véhicules polluants (date d'immatriculation antérieure au 1er janvier 2006 – vignettes CRIT’Air 3 – 4 et 5)
  • d'éviter la conduite « agressive » des véhicules et l’usage de la climatisation
  • d'abaisser temporairement de 20 km/h les vitesses maximales des véhicules
  • pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille, haie,…) 
  • ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile,…)
  • de reporter l’utilisation de barbecue à combustion solide à la fin de l’épisode de pollution


Plus d'informations sur www.air-rhonealpes.fr
Lire la suite - Pollution de l'air : le niveau information et recommandation activé

Les chiffres clés du Tourisme à LYon

Une nouvelle publication pour tout savoir sur l'industrie touristique de la destination

La seconde édition Le Tourisme à Lyon, Chiffres clés 2016 vient de paraître. Cette publication annuelle éditée par ONLYLYON Tourisme et Congrès présente une synthèse des principales données statistiques disponibles sur le tourisme de la métropole lyonnaise : le poids économique du tourisme, la capacité d'hébergement, les résultats de l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry, la fréquentation des musées et attractions ou encore le poids du tourisme d'affaires.

Le Tourisme à Lyon, Chiffres clés 2016 : une publication essentielle
Fort du succès de sa première édition en 2015, ONLYLYON Tourisme et Congrès renouvelle la publication Le Tourisme à Lyon, Chiffres clés 2016. Pour cet opus, le choix a été fait d'une publication plus synthétique et plus graphique. Cet outil de travail ergonomique et facile d'accès dresse un portrait fidèle de Lyon élue « meilleure destination européenne de week-end ». Le poids du tourisme y est mesuré à travers l'analyse des données relatives par exemple aux transports, à l'hébergement, aux loisirs ou encore au tourisme d'affaires.
Avec cette édition, ONLYLYON Tourisme et Congrès s'inscrit plus encore dans une stratégie de développement de son expertise en matière d'ingénierie touristique. Les quelques 300 journalistes accueillis chaque année, les organisateurs de congrès ou encore les porteurs de projet pourront ainsi s'appuyer sur ce document afin d'illustrer leur propos.
Le Tourisme à Lyon, Chiffres clés 2016 est disponible, gratuitement, en version PDF interactive sur le site lyon-france.com.

Ce qu'il faut retenir de l'année 2016 (vs 2015)*
  • Lyon élue « Meilleure Destination Européenne de Week-end » aux World Travel Awards
  • 4,7 millions de nuitées hôtelières, soit + 8% ;
  • +2.5% pour le taux d'occupation dans l'hôtellerie, à 66,9% ;
  • +5% pour le taux d'occupation week-end ;
  • 2,6 millions de visiteurs dans les musées  et attractions, soit +8% ;
  • 9,5 millions de passagers à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry avec plus de 30 nouvelles liaisons ;
  • Près de 400 000 visiteurs accueillis au Pavillon ONLYLYON.  
*Source : Observatoire hôtelier CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, Métropole de Lyon, partenaires du Baromètre Touristique du Grand Lyon, Aéroports de Lyon
Lire la suite - Les chiffres clés du Tourisme à LYon

Fête de la Musique : l'Hôtel du gouverneur ouvert pour deux concerts exceptionnels

La fête de la musique à l’hôtel du Gouverneur militaire de Lyon

Le mercredi  21 juin 2017, dans le cadre de la fête de la musique, l’hôtel du Gouverneur militaire ouvre ses portes au public pour 2 concerts gratuits et ouverts à tous.

A partir de 19h00, dans la cour de l’Hôtel du Gouverneur, la musique sera aux sons polonais avec le groupe de musique 3D Trio suivi à 19h50 par l’orchestre de batterie fanfare de la musique de l’Artillerie qui proposera aux Lyonnais un répertoire diversifié de musiques militaires.

3D Trio
Arrivant directement de Pologne, le trio jouera des airs polonais traditionnels remixés en version jazz.

La musique de l’Artillerie
Installée au Quartier Général SABATIER, boulevard de l’Artillerie dans le 7e  arrondissement de Lyon, la musique de l’Artillerie de Lyon, est chère à la population de la cité. Elle est issue de la musique du 99e  régiment d’Infanterie, où des générations de Rhône- Alpins ont servi.

Composée d’une cinquantaine d’exécutants, lauréats ou élèves de conservatoires, elle constitue un élément de rayonnement de premier ordre pour l’Armée de terre. Son répertoire comprend des œuvres variées, allant du classique à la variété, interprétées en grande formation ou en petits ensembles.

L’Hôtel du Gouverneur : l’Hôtel Vitta
Construit par l’architecte lyonnais Jean-Marie Anselme de Labatinière entre 1858 et 1861 pour le baron Jonas Vitta, banquier et marchand de soie piémontais, l’hôtel est de style Second Empire. Sa spécificité réside dans l’accent fortement italien de sa décoration rappelant le style florentin. Aujourd’hui propriété de la municipalité de Lyon, il est occupé par le Gouverneur militaire depuis 1913 et entretenu par le ministère des Armées.


Modalités:    - Rendez-vous le mercredi  21 juin 2017 à 19h00.
                      - Hôtel du Gouverneur militaire de Lyon 38 avenue Maréchal Foch 69006 Lyon.

Lire aussi : 
Lire la suite - Fête de la Musique : l'Hôtel du gouverneur ouvert pour deux concerts exceptionnels

Les conditions réunies pour un pic de pollution

Soleil radieux et températures qui grimpent : cette semaine annonce l’arrivée de l’été. Avec le retour des beaux jours, toutes les conditions sont réunies pour conduire à un pic de pollution. France Nature Environnement appelle les autorités locales à anticiper au mieux, en mettant en place des mesures de prévention afin de limiter la pollution de l’air.

Des mesures concrètes pour profiter du beau temps sans le pic de pollution qui va avec
La pollution de l’air est un problème de santé publique majeur, qui doit faire l’objet de véritables campagnes de prévention. 48 000 décès prématurés sont à déplorer en France chaque année en lien avec la pollution de l’air au particules très fines PM2,5. Mais ceci n’est pas une fatalité : des mesures simples existent pour limiter la pollution de l’air.
Jusqu’à 70% de la pollution aux particules fines provient du transport routier en ville. C’est pourquoi France Nature Environnement appelle en priorité les autorités des agglomérations densément peuplées à agir.
  • Avec l’arrivée des pastilles Cirt’Air qui classifient les voitures en fonction de leurs émissions, les villes peuvent désormais décider de restreindre la circulation de certains véhicules, afin de limiter les émissions polluantes. De tels dispositifs ont été mis en place pour la première fois à Paris et Grenoble en janvier, lors d’un pic de pollution persistant.
  • La ville de Tokyo est allée jusqu’à interdire le diesel en ville. Résultat, la concentration de particules fines (PM2,5) a diminué de 55% en dix ans. Ceci s’est traduit par une baisse de mortalité cardiovasculaire de 11%, de mortalité par cancer du poumon de 5% et de mortalité pulmonaire de 22%.
  • Les villes peuvent également favoriser la mobilité active et les transports en commun, mais aussi développer le covoiturage et l’auto-partage.

Michel Dubromel, Président de France Nature Environnement, rappelle que « ces pics de pollution coûtent cher à la France en termes sanitaires. De plus, la France reste sous le coup de potentielles amendes européennes concernant les dépassements de normes de particules de PM10 et, tout récemment, de dioxyde d’azote dans l’air ambiant ».

France Nature Environnement est la fédération française des associations de protection de la nature et de l´environnement. C´est la porte-parole d´un mouvement de 3500 associations, regroupées au sein de 74 organisations adhérentes, présentes sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer. France Nature Environnement, partout où la nature a besoin de nous. www.fne.asso.fr
Lire la suite - Les conditions réunies pour un pic de pollution

Accord Climat : Lyon s'engage avec les villes de France

 54 maires de France, dont celui de Lyon, se sont engagés à poursuivre les objectifs de transition écologique prévus dans l’accord de Paris. Le Maire de Lyon, Gérard Collomb, a co-signé ce texte avec les maires des principales villes de France.
Tous s’engagent à respecter leur engagement dans l’accord de Paris sur le climat dénoncé il y a peu par Donald Trump, le Président des États-Unis.
Dans ce texte, les grands élus appellent « solennellement, à ce moment-clé et inédit de notre histoire, les États, l’ensemble des pouvoirs locaux et la société civile à prendre leurs responsabilités face au défi de la transition écologique. Nous, maires et présidents membres de France Urbaine, réaffirmons notre engagement sans faille pour le seul avenir possible, celui d’une humanité réconciliée avec sa planète. »
Cet appel fait suite à celui lancé par 102 villes américaines qui ont récemment réaffirmé leur engagement dans l’accord de Paris sur le climat.

La Métropole de Lyon a adopté dès février 2012 un Plan Climat Énergie Territorial. Elle travaille depuis avec 83 partenaires pour agir à l’échelle de son territoire au travers d'un plan de 26 actions.

Ce plan rassemble des collectivités, des industriels et producteurs d’énergie, des entreprises du secteur tertiaire, des laboratoires de recherche et des associations, avec de bons résultats selon les services de la ville, qui indiquent qu' "entre 2000 et 2014, les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 12,6% alors même que la population de l’agglomération a augmenté de 12% sur cette même période".
Lire la suite - Accord Climat : Lyon s'engage avec les villes de France

Alerte Canicule : le gouvernement active la plateforme téléphonique d'urgence

Une vague de chaleur est attendue  dans plusieurs régions à partir du 19 juin 

 Activation de la plate-forme téléphonique 0800 06 66 66 

Alors que Météo France prévoit une forte hausse des températures pour les jours à venir, la Direction générale de la santé a décidé d’activer la plateforme téléphonique d’information « Canicule ». Cette plate-forme téléphonique, accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, de 9h à 19h) permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles. 

Comme prévu par le plan national canicule 2017, les autorités sanitaires nationales et régionales surveillent la situation heure par heure. Météo France prévoit, à partir du 19 juin et dans les prochains jours, une vague de chaleur qui touchera la majeure partie du territoire. 

Ce lundi, 13 départements seront en vigilance orange (Vendée, Maine-et-Loire, Deux-Sèvres, Vienne, Charentes, Charente-Maritime, Haute-Vienne, Gironde, Landes, Dordogne, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Paris et la petite couronne). Des vigilances jaunes sont, par ailleurs, prévues dans de nombreux départements des régions Bretagne, Centre-Val-de-Loire, Pays-de-la Loire, Ile-de-France, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-RhôneAlpes, Bourgogne Franche-Comté. Ces températures élevées, qui baisseront peu pendant la nuit, pourraient perdurer toute la semaine.

Alors que des actions locales d’information et de communication sur les mesures préventives à destination des publics sont d’ores et déjà mises en œuvre depuis le 1er juin, les autorités sanitaires ont alerté les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap afin qu’ils renforcent la prévention sur les risques sanitaires liés à la chaleur. Par ailleurs, la Direction générale de la santé rappelle le rôle fondamental des associations, lesquelles appuient les autorités locales sur le terrain pour permettre l’assistance aux personnes en situation de précarité, personnes isolées et personnes à risque.

En plus de l’ouverture de la plate-forme téléphonique d’information « canicule » accessible au 0800 06 66 66, la Direction générale de la santé rappelle que des conseils simples permettent de protéger sa santé, en particulier pour les personnes les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes, parents de jeunes enfants…) : 
 Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ; 
 Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;  Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ; 
 Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...) ; 
 Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ; 
 Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ; 
 Si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple). Alors que 3 jeunes personnes, pourtant en bonne santé, sont décédées pendant une activité physique le week-end dernier, il convient également d’insister sur la nécessité d’éviter les efforts physiques pendant les vagues de chaleur, en particulier aux heures les plus chaudes de la journée. Enfin, en vue de la semaine de travail à venir, il est rappelé que les employeurs sont tenus de prendre, de manière pérenne, les mesures visant à assurer la sécurité et à protéger la santé des travailleurs de leurs établissements (aménagements d’horaires, limitation ou report des activités susceptibles d’avoir un effet délétère sur la santé de leurs travailleurs : port de charge, exposition au soleil aux heures les plus chaudes, etc.) 
Les conseils de prévention, ainsi que les outils élaborés par le ministère chargé de la santé et l’Agence nationale de santé publique (ANSP) figurent sur les sites Internet du ministère et de l’Agence. 

Lire la suite - Alerte Canicule : le gouvernement active la plateforme téléphonique d'urgence

L'exposition Lumière, le cinéma inventé ouvre au Musée des Confluences

Du 13 juin 2017 au 25 février 2018, l’exposition Lumière ! Le cinéma inventé est consacrée aux pionniers lyonnais du cinéma, Louis et Auguste Lumière, et à leurs inventions phares dans le domaine de l’image, le procédé photo couleur et l'image animée.

"On a voulu que cette exposition soit un bonheur visuel", assure le désormais célèbre "Monsieur cinéma" lyonnais, Thierry Fremaux

Il est vrai que l'Institut Lumière et les nombreux sponsors qui l'ont aidé à réaliser cette exposition n'ont pas lésiné sur les moyens :  de la première salle de projection parisienne reconstituée à la diffusion exhaustive des 1422 films Lumière sous la forme d’un mur magistral d’images (à voir sur notre compte Instagram) , de la maquette du site originel des usines Lumière à des jouets optiques du 19e siècle, entre affiches, Autochromes et vues panoramiques ou en relief, le visiteur est plongé au cœur de la créativité de la famille Lumière. 

Car les frères Lumière étaient de formidables inventeurs, et pas seulement du Cinématographe qui reste leur "brevet" international le plus connu... 

Conscients que cette prouesse technique était à la fois le point d’aboutissement de tentatives antérieures et un acte fondateur d’une pratique artistique qui révolutionne encore aujourd’hui notre vision du monde, ils n'ont pas hésité à envoyer des centaines d'opérateurs dans le monde entier, pour "filmer la planète"... et faire connaître leur invention qui représente aujourd'hui une industrie et touche encore des milliards d'humains. 

"La région Auvergne Rhône-Alpes est gâtée", s'emballe Thierry Frémaux : "elle a à Lyon, la mémoire des frêres Lumière et en Ardèche celle, plus ancienne je vous l'accorde, de la Grotte Chauvet... J'y vois un lien fort : les deux ont en commun  la volonté des hommes de décrire leur monde par l'image..." .
Sans revenir aux techniques préhistoriques, il reste important de garder la mémoire des premiers films... "N'abandonnons jamais la connaissance du  cinéma en 35mm, je suis sûr que certains auteurs des prochaines décennies voudront refaire du cinéma "bio avec des techniques originelles comme des musiciens d'aujourd'hui veulent déjà revenir au vynil...", se rassure Thierry Frémaux, qui consacre une large partie de son temps à l'organisation d'un festival  "Cinéma et patrimoine".

Exposition du 13 juin 2017 au 25 février 2018 – musée des Confluences, Lyon. www.museedesconfluences.fr

* * * * 
Une exposition conçue par l'Institut Lumière et produite par le musée des Confluences. Exposition initialement produite en 2015 avec le soutien du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), de la Métropole de Lyon, de la Région Auvergne-RhôneAlpes, de la Ville de Lyon, de la Région Ile-de-France.  
Lire la suite - L'exposition Lumière, le cinéma inventé ouvre au Musée des Confluences

Résultats du 1er tour : premier communiqué de Gérard COLLOMB

Les résultats obtenus au niveau national lors du premier tour de ces élections législatives devraient permettre au Président de la République d’obtenir une large majorité à l’Assemblée nationale à l’issue du second tour. 
 C’est là le résultat d’une volonté affichée, dès le début, de rassembler largement les Français pour faire demain gagner notre pays.
 Dans le Rhône et à Lyon, les résultats connus à cette heure montrent que les candidats de La République En Marche ! sont en passe de réaliser des scores extrêmement importants.
 J’y vois le signe que la dynamique que nous avons impulsée ensemble il y a un an correspondait aux aspirations profondes de nos concitoyens.
 C’est pour moi un encouragement à poursuivre dans la voie que j’ai toujours voulu impulser : refuser tout sectarisme, réunir largement tous nos concitoyens pour apporter à notre pays une nouvelle espérance. 
 Gérard COLLOMB Maire de Lyon, 
Président de la Métropole de Lyon
Lire la suite - Résultats du 1er tour : premier communiqué de Gérard COLLOMB

La Poste ouvre un espace de coworking au cœur de Lyon

Après avoir inauguré fin 2015 l’Espace de Logistique Urbaine (ELU) « Antonin Poncet » du groupe La Poste, la Métropole de Lyon se félicite de l’ouverture ce mercredi 7 juin d’un nouvel espace de coworking situé au 2, place Antonin Poncet, en plein cœur de la ville. 
Cet espace appelé « Nomade », est entièrement équipé pour répondre aux besoins d’un large public de professionnels, d’entrepreneurs, de travailleurs indépendants habitués ou de passage. La création de ce nouvel espace collaboratif vient compléter l’offre existante sur le territoire métropolitain avec pas moins de 16 espaces de coworking disponibles. 

L’accompagnement de ces lieux par la Métropole se traduit par l’édition d’un guide du coworking et par le développement de la plateforme www.coworking.grandlyon.fr 

 Dans son objectif de promouvoiçr un mode de vie "soutenable", la Métropole de Lyon encourage les nouvelles pratiques d’organisation du travail (télétravail, coworking) qui accompagne des entreprises (plans de déplacements interentreprises, schéma d’accueil des entreprises, etc.). 
La Métropole de Lyon travaille avec les générateurs de déplacements, notamment les entreprises au m oment de leur implantation, pour mieux intégrer les enjeux de mobilité. Dans ce cadre, elle encourage le développement de la marche et du vélo, des transports collectifs, de la mobilité électrique, gaz et hydrogène, ainsi que la constitution d’un réseau maillé de bornes de recharges des véhicules électriques sur l’espace public (4 nouvelles stations viennent d’être mises en service).

Nomade Lyon Bellecour 
Du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 
Accès abonnés : du lundi au samedi de 6h à minuit 
 Adresse 2 Place Antonin Poncet 69002 LYON 
Téléphone 04 72 40 65 36 
 Site internet https://nomade.lyon.laposte.fr/
 Adresse e-mail : nomade.lyon@laposte.fr 
Retrouvez également Nomade Lyon Bellecour sur Facebook, Twitter et Instagram
Lire la suite - La Poste ouvre un espace de coworking au cœur de Lyon

Hilarant : Le journal du off de la campagne présidentielle !

Pendant neuf mois, les candidats à la Présidentielle se sont affrontés férocement  pour décrocher la timbale : l'Elysée. De cette lutte pour la Présidence, Pierre Bogart , journaliste politique créé par les auteurs, sait beaucoup de choses ! 
Pierre Bogart est un journaliste politique reconnu et apprécié du journal le Citoyen. À 45 ans, il est père célibataire et refait régulièrement le monde avec sa fille Chloé ou son ami Nacer, le tenancier de son café de quartier. 

Cette année, ce sont les politiques qui lui donnent du fil à retordre et matière à parler. Pierre couvre en effet la campagne présidentielle. Et même s'il a ses entrées, il lui faut trouver les infos, et les bonnes. Heureusement, ces politiques, il les connaît par cœur : les besoins du métier. 

Vingt ans déjà qu'il les côtoie ! Et ils ont souvent pris l'habitude de se confier à lui. Peut-être plus qu'ils ne devraient...

Par cet habillage fictionnel, les auteurs trouvent un moyen judicieux de nous raconter la campagne présidentielle et les primaires de 2017 telles qu'on ne vous les montrera jamais dans les journaux ou à la TV. Car si le héros et son support sont inventés, tout le reste est vrai. 

Stratégies, crises de nerf, petites phrases... Toutes les anecdotes, tirées de véritables conversations « en off » avec les auteurs, ont été vérifiées et sont véridiques.Cet ouvrage écrit et dessiné en temps réel en parallèle de la campagne est paru en librairie seulement 10 jours après son épisode conclusif.

 Un moyen de découvrir à chaud, et avec humour, l'autre vérité qui se cache derrière ces débats qui cristalliseront à coup sûr l'opinion publique.
commander "Le Journal du off" sur LYFtv-Librairie (livraison par Amazon)
Lire la suite - Hilarant : Le journal du off de la campagne présidentielle !