Qui est David Kimelfeld, le nouveau Président de Lyon Métropole ?

Gérard Collomb Sénateur, Maire de Lyon,  Président de la Métropole et titulaire de nombreuses autres fonctions dans l'agglomération, ne peut plus cumuler les mandats depuis sa nomination comme Ministre de l'Intérieur d'Emmanuel Macron.  
David Kimelfeld
 nouveau Président du Grand Lyon
Ce lundi 10 juillet 2017, Gérard Collomb a donc laissé la présidence de la Métropole de Lyon, où il conservera tout de même  un siège de conseiller, ce qui implique logiquement qu'il gardera aussi une fonction à la Mairie de Lyon où il devra aussi abandonner le poste de Maire.  
C'est qu'après 16 ans de règne quasi absolu sur l'agglomération, il lui est difficile de céder la place ! D'autant que, dans les coulisses, les couteaux s'aiguisent...

Pour l'heure, c'est le Maire du 4ème arrondissement (plateau de la Croix Rousse) et ancien premier secrétaire de la Fédération socialiste du Rhône, qui a eu les faveurs de l'ex président du Grand Lyon. A 56 ans,  David Kimelfeld , par ailleurs dirigeant de la société Tepmare, a sauté au bon moment dans le train "En Marche"!

La Métropole compte 165 conseillers, parmi lesquels 157 ont voté (à bulletin secret). 92 d'entre eux ont élu David Kimelfeld, qui a devancé  Véronique Sarselli (Les Républicains - 40 voix),  Christophe Geourjon (U.D.I - 10 voix), Richard Llung ( Socialiste - 6 voix) et Bernard Genin (PC - 9 voix).

Cet état des forces est important dans la Métropole où la répartition des postes de délégués et de Vice Présidents fait traditionnellement l'objet d'âpres négociations.

Gérard  Collomb "pousse" depuis longtemps David Kimelfeld, élu fidèle depuis de nombreuses années. Il en avait presque fait son "dauphin" pour la mairie de Lyon en 2020, si il décidait de ne pas se représenter lui-même pour un quatrième mandat.
Mais pour l'heure,  le poste de maire de Lyon qu'il est aussi obligé de céder devrait revenir à un autre fidèle, son premier adjoint Georges Képénékian. Lui aussi devra reprendre à son compte les alliances avec des élus de droite négociées par Gérard Collomb au premier rang desquels se trouve l'adjoint aux finances, un "Sarkozyste" pur jus !

Les premières réactions : 
On attendait avec intérêt la réaction de Nathalie Perrin Gilbert, Maire du premier arrondissement de Lyon, qui mène depuis plusieurs années une fronde "citoyenne"  à gauche contre Gérard Collomb. Cette réaction a pris la forme d'une lettre ouverte sur Facebook  dans laquelle "NPG" et sa structure, le "GRAM" félicite David Kimelfeld pour cette  élection.

Elle espère que le nouvel exécutif saura " prendre de la distance avec la manière dont est née la métropole de Lyon en janvier 2015. L’occasion de donner une nouvelle fondation à notre collectivité territoriale (...) avec principe de séparation des pouvoirs entre exécutif et délibératif (...) la révision du règlement intérieur, l’attribution de moyens de fonctionnement aux petits groupes et la réunion d’une conférence de consensus. Un processus qui permettra de bâtir une politique sociale forte et à la hauteur des enjeux qui se posent à nous aujourd’hui, et très souvent dans l’urgence".

 

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv - Le Forum

LYFtv Music and news

(Vos derniers communiqués)

Vous êtes le

ème
visiteur

fleche+haut

fleche+haut