L'Europe financera la WIFI gratuite et rapide dans 6000 lieux publics

Le Parlement européen doit voter le 12 septembre 2017 l’initiative WIFI4EU. "Notre objectif est de fournir une connexion Internet gratuite de haute qualité à 6000 communautés locales pour commencer. Offrir une connexion gratuite et rapide pour réduire la fracture numérique constitue une réelle opportunité pour de nombreux citoyens européens", se félicite Marc Tarabella, eurodéputé PS en charge de la Protection des consommateurs et du marché intérieur.

WIFI4EU : les citoyens égaux face au numérique
WIFI4EU représente une opportunité pour chaque citoyen européen d’obtenir un accès gratuit et de qualité à Internet. Ces points d’accès, appelés aussi hotspots, pourront être placés dans les espaces publics comme les gares, les parcs mais aussi les bibliothèques, les centres de loisirs ou les hôpitaux.  
Les parlementaires ont demandé lors des négociations, à ce que soit respectée la protection des données. Les informations personnelles des utilisateurs ne seront donc pas utilisées à des fins commerciales ou administratives.


Fracture numérique rime avec fracture sociale
Les personnes qui n’ont pas accès aux nouvelles technologies sont mises à l’écart dans de nombreux domaines. Entre 15 et 25% des emplois sont trouvés via le web et plus de 92% des grandes entreprises utilisent leur site Internet à des fins de recrutement.
Face à la consultation de données, au commerce en ligne, au courrier électronique ou à l’utilisation d’un ordinateur, une fracture « numérique » se creuse, une fracture sociale et un frein pour une recherche d'emploi ou d'une quelconque information.
À ce fossé s'en rajoute un autre. Difficile de ne pas faire mention de la forte disparité entre les régions urbaines et rurales. En 2015, 71% des ménages européens avaient accès à une connexion fixe rapide, mais seulement 28 % dans le milieu rural.

Comment postuler pour faire partie des 6000 ?
Les autorités locales devront postuler sur une plateforme en ligne dédicacée à ce projet selon le principe du premier arrivé, premier servi.
Les communautés financeront alors la connectivité ainsi que la maintenance. L’Europe contribuera pour 120 millions € à la réussite du projet. Les points d’accès seront placés pour une durée de minimum 3 ans.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur