Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !

La violence s'immisce au Salon Primevère "de l'écologie et des alternatives"

 Le stand de la Métropole de Lyon au Salon Primevère a été attaqué de manière concertée par une vingtaine d'individus le dimanche 25 février 2018. Dans un communiqué, les élus EE-LV de la Métropole Grand Lyon, condamnent fermement cette action qui a dégradé "le stand et le matériel présentant l’action de notre collectivité dans le domaine de l’éducation à l’environnement, de l’économie circulaire, de l’éco-rénovation etc." 
Nous retanscrivons ici leur communiqué : 
"Le groupe des élus Europe Ecologie – Les Verts de la Métropole salue le sang-froid des agents présents sur le stand à ce moment-là qui n’ont pas répondu à la provocation et évité que la situation dégénère plus gravement. 




Abonnez vous ! :


Sur le fond, une action incompréhensible et injustifiable Le salon Primevère est dédié depuis plus de 30 ans à l’écologie (dont une des valeurs est la non-violence), ainsi qu’aux alternatives. C’est un espace de débat et de rencontres ouvert à des personnes ayant des positionnements très différents, et notamment aux radicaux. Elu-e-s écologistes, nous rappelons que le Grand Lyon puis la Métropole sont présents sur le salon Primevère en tant qu’institution porteuse d’actions publiques relatives à la préservation de la biodiversité, les déplacements doux…
Quelle que soit la cause défendue par ces individus – elle n’a pas été exprimée pendant l’agression – la fin ne justifie en aucun cas les moyens. Nous considérons que la violence utilisée discrédite les actions et les causes. Sur la méthode, une action lâche et minable S’organiser à 20 personnes, de manière manifestement planifiée, pour saccager un stand tenu par trois fonctionnaires dans un lieu pacifique, n’est en aucun cas un acte de courage. 


L'actu. lyonnaise en vidéos :


Au moment où l’extrême-droite identitaire et violente s’implante à Lyon, et alors qu’il y a une tentation d’une partie de la droite de concurrencer l’extrême-droite sur ses thèmes, s’attaquer à un stand consacré à la biodiversité, aux questions environnementales et climatiques et tenu par des fonctionnaires, c’est même assez minable. Après l’agression du Président de la Métropole à la sortie de la Maison de l’Environnement, force est de constater que ces individus s’attaquent par ricochet à des lieux pacifiques porteurs de dynamiques d’éducation populaire. ​Mais plus encore peut-être, ils s’en prennent symboliquement à des acteurs de l’écologie concrète. Nous dénonçons cette action non seulement stupide mais surtout irresponsable. Pour le groupe des élu-e-s EELV de la Métropole de Lyon Bertrand Artigny Président du groupe des élu-e-s Europe Écologie – Les Verts et apparenté-e-s de la Métropole de Lyon Lundi 26 février 2018 Copie : Monsieur David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon."



LYFtvPhotos sur Instagram : avec Snapwidget :

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :