Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !

Liaison centre ville aéroport : Lyon et son Rhônexpress toujours (trop) cher !

lyon
 Transavia Airlines est une compagnie aérienne à bas prix néerlandaise, filiale de KLM. Elle fait donc partie du groupe Air France-KLM. 

La compagnie, qui dessert de nombreuses destinations en Europe et au maghreb, a publié cet automne, dans sa revue destinée aux passagers, une page "infos pratiques" qui donne une idée précise des liaisons centre-ville aéroport dans toutes les villes qu'elle dessert. Comme d'habitude dans ce type de classement, Lyon arrive bon dernier avec sa liaison exclusive Rhônexpress particulièrement chère. 

Pays                     Ville                   Prix                   Durée
Israël                    Tel Aviv             4€                        12'          
Hongrie                Budapest          1.45€                                   
Irlande                 Dublin                6€                        30'    
Maroc                  Marrakech          2€                        30'    
Tunisie                 Tunis                 0.5€                      30'    
                              Monastir                                        30'
Autriche              Vienne               3.90 €                   25'    
Rép. tchèque       Prague               2.50€                    35'    
Italie                    Naples                  3€                       20'    
                             Venise                   8€                      20'   
Espagne               Barcelone          5.90€                            
                              Madrid                 5€                      40'    
                              Séville                  4€                      35'    
Pays Bas               Amsterdam          4€                      20'    
Portugal               Lisbonne            1.40€ (métro)
                                                         3.50€ (bus)          12'    
                              Porto                  1.80€ (métro)                            
                              Funchal                 3€                      40'    
France                  Orly                    8.70€                20 à 30'    
                              Nantes                   9€                      20'    
                              Lyon                  15.80€                   30'    


 Abonnez vous ! :




L'actu. lyonnaise en vidéos :

LYFtvPhotos sur Instagram : 
avec Snapwidget 
Lire la suite - Liaison centre ville aéroport : Lyon et son Rhônexpress toujours (trop) cher !

Olympique lyonnais : un début de championnat sur courant alternatif !

lyon
Après un début de saison mitigé, l’Olympique Lyonnais se retrouve, à l’issue de la dixième journée, à la cinquième place du classement avec 17 points, à deux points du podium mais déjà 13 points du leader parisien. Bénéficiant d’un calendrier abordable en ce début de saison, les joueurs de Jean-Michel Aulas ont encore joué les montagnes russes, alternant le bon et le médiocre tout au long de leurs matchs. 
S’ils ont été sérieux et capables de remporter aisément le match des Olympiques face à l’OM (4-2), ils ont encore perdu trop de points face à des équipes pourtant à leur portée. En effet, les hommes de Bruno Génésio ont laissé échapper trois points sur la pelouse du promu rémois (1-0) et trois autres sur leur terrain face à l’OGC Nice (0-1), qui réalise pourtant un pâle début de saison. 

 Le club lyonnais a également été marqué par la gifle reçue au Parc des Princes face au Paris Saint Germain (5-0). 
Paradoxalement plus à l’aise face aux grosses équipes, l’OL réalisait pourtant un bon match. Malgré la blessure de leur capitaine Nabil Fekir et l’ouverture du score par Neymar Jr sur pénalty en début de match, les Gones faisaient très bien circuler le ballon, privant ainsi les parisiens de possession, fait assez rare pour être souligné.
Le tournant du match est survenu dans le temps additionnel de la première période, au moment où Lucas Tousart a écopé d’un deuxième carton jaune et a ainsi remis les deux équipes en égalité numérique (le défenseur parisien Presnel Kimpembe avait écopé d’un carton rouge direct à la 32e minute). 
Au retour des vestiaires, les lyonnais ont été renversés par un quadruplé du prodige français Kylian Mbappe en seulement 13 minutes (61e, 66e, 69e, 74e) ! 

La sélection Sports de LYFtvnews : 


Le début de saison lyonnais soulève beaucoup d’interrogations. 
Comment peut-on expliquer les difficultés de l’Olympique Lyonnais face aux petites équipes ?
L’entraîneur Bruno Génésio souvent remis en question et fortement critiqué par les supporters est-il le principal responsable ? 
Ou alors est-ce la faute des joueurs qui choisissent leurs matchs et ne se donnent pas à fond contre les petites équipes ?


Martin Roman

Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /         LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)


L'actu. lyonnaise en vidéos :
Rejoignez LYFtvPhotos sur Instagram :
avec Snapwidget
Lire la suite - Olympique lyonnais : un début de championnat sur courant alternatif !

Nouvelle alerte à la pollution de l'air dans le bassin lyonnais

lyon
 Épisode de pollution de l’air aux particules fines (PM10) en cours dans le Bassin Lyonnais/Nord-Isère
Le seuil d’information recommandation étant franchi, et pour répondre de manière spécifique à cet épisode et réduire les émissions de polluants, le Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, recommande d’adopter les mesures suivantes :
Les recommandations sanitaires :
Pour les populations vulnérables :
  • Limiter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe ;
  • Limiter les activités intenses (physiques et sportives dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur ;
Pour les populations sensibles :
  • Limiter les sorties durant l’après-midi (ou horaires à adapter selon la situation locale) ;
  • Limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ;
Pour le reste de la population :
  • Il n’est pas nécessaire de modifier les activités habituelles, les déplacements habituels ni les pratiques habituelles d’aération et de ventilation, la situation lors d’un épisode de pollution ne justifiant pas de mesures de confinement ;
  • Dans tous les cas, en cas de symptômes ou d’inquiétude, prenez conseil auprès de votre pharmacien.
    L'actu. lyonnaise en vidéos 
Les recommandations :
Pour l’ensemble de la population :
  • Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille-haies…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile, etc.) ;
  • Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants :vélo, transports en commun, co-voiturage … Pour les entreprises, adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ;
  • S’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route) ;
  • Éviter la conduite agressive, l’usage de la climatisation ; entretenir régulièrement son véhicule ;
  • Abaisser sa vitesse de 20 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 90 km/h ;
  • RAPPEL : il est interdit de brûler des déchets verts.
Pour les collectivités territoriales et les autorités organisatrices des transports :
  • Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille-haies…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile, etc.) ;
  • Promouvoir l'humidification, l'arrosage ou toute autre technique rendant les poussières moins volatiles, notamment aux abords des voiries et lors des chantiers ; réduire l'activité des chantiers générateurs de poussières ;
  • Développer les pratiques de mobilité les moins polluantes : co-voiturage, transports en commun ; adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ; faciliter l'utilisation des parkings relais et transports en communs associés ;
  • Faire en sorte d'éviter la circulation des classes de véhicules les plus polluants (norme inférieure ou égale à EURO et/ou dont la date d'immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d'intérêt général visés à l'article R 311-1 du code de la route) ;
  • Sensibiliser la population aux effets négatifs sur la consommation et les émissions de polluants d'une conduite agressive des véhicules et de l'usage de la climatisation, ainsi qu'à l'intérêt d'une maintenance régulière du véhicule ;
  • Rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel ;
  • Pratiquer les tarifs les plus attractifs pour l'usage des transports les moins polluants (vélos,
  • transports en commun, véhicules électriques, etc.).
Les recommandations aux agriculteurs et aux industriels :
Pour les agriculteurs :
  • Reporter l'écobuage ou pratiquer le broyage ;
  • Suspendre les opérations de brûlage à l'air libre de sous-produits agricoles.
Pour les industriels :
  • Mettre en œuvre des dispositions de nature à réduire les rejets atmosphériques, voire réduire l'activité ;
  • Reporter certaines opérations émettrices de particules et oxydes d'azote à la fin de l'épisode de pollution ;
  • Reporter le démarrage d'unités à la fin de l'épisode de pollution ;
  • Mettre en fonctionnement, lorsqu’ils existent, des systèmes de dépollution renforcés durant l'épisode de pollution ;
  • Réduire l'activité des chantiers générateurs de poussières et mettre en place des mesures compensatoires (arrosage) ;
  • Réduire l'utilisation des groupes électrogènes.
Vous trouverez des informations sur la qualité de l’air dans la région sur le site internet de l’association
agréée de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) :   http://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/

Vous trouverez plus de précisions sur les messages sanitaires sur le(s) site(s) internet de ministère chargé de la santé, ARS, AASQA…etc. : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/


 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /   
Lire la suite - Nouvelle alerte à la pollution de l'air dans le bassin lyonnais

Appel : vos documents de la Grande Guerre intéressent les Archives Municipales !

lyon
Par son ampleur et sa durée, la Première Guerre mondiale a touché l’ensemble de la population française. 

De multiples documents d’archives personnelles en sont issus : correspondance entre les soldats et leurs proches, carnets de croquis pris sur le vif au milieu des combats ou en captivité, carnets de chants, photographies, souvenirs écrits après la guerre… 

Ces documents d’archives privées, auxquels s’ajoutent parfois des souvenirs familiaux transmis de génération en génération, complètent les collections publiques. 

Ils brossent un portrait passionnant de la France en guerre et reflètent le vécu des combattants (au front, à l’hôpital, en convalescence, en permission, en camp de prisonniers, etc.), mais aussi des civils. 

Vous conservez dans votre grenier ou au fond d’un placard des documents (carnets, dessins, lettres, photographies, objets) concernant la période 1914-1918 ? 


 Abonnez vous ! :



Vous souhaitez les transmettre pour enrichir la mémoire collective ? 

Les Archives municipales de Lyon sont avant tout intéressées par les archives concernant Lyon et ses abords immédiats, mais si vous avez des archives concernant d’autres lieux et que vous habitez Lyon, vous pouvez venir les présenter pour recevoir des conseils sur leur conservation, et éventuellement vous orienter vers des archivistes spécialisés.   

Le 10 novembre 2018, de 14h à 18h, aux archives municipales 

contact  : aml(at)mairie-lyon.fr




L'actu. lyonnaise en vidéos :
LYFtvPhotos sur Instagram : 
avec Snapwidget
Lire la suite - Appel : vos documents de la Grande Guerre intéressent les Archives Municipales !

Climat : la mobilisation monte en puissance après l'alerte rouge sonnée par le GIEC !

lyon
Ce samedi 13 octobre marque une nouvelle journée de forte mobilisation citoyenne pour le climat, entre rassemblements massifs dans 86 villes, et multiplication des actions non-violentes contre "la politique climaticide de Société Générale". 
Dans un mouvement climatique global qui prend de plus en plus d'ampleur en France, les mouvements citoyens Alternatiba et ANV-COP21 continuent d'avancer sur les deux jambes des alternatives et de la résistance. Des dizaines de marches pour le climat se sont déroulées ce samedi 13 octobre. 35 000 personnes à Paris, 15 000 à Lyon, 8 000 à Bordeaux, et des mobilisations dans 86 villes, sous le slogan "Il est encore temps", 5 jours après la nouvelle sonnette d'alarme tirée par la publication du dernier rapport du GIEC. 

 Abonnez vous ! :


En complément de ces marches, près de 500 activistes ont mené de nouvelles actions non-violentes devant 33 agences Société Générale [1]. Déployant des banderoles enflammées portant le message « Alerte rouge +3 °C : Société Générale brûle la planète ! » et brandissant leurs mains peintes en rouge en signe d'opposition, les activistes ont dénoncé un nouvelle fois "la responsabilité de la banque n°1 des énergie sales dans l'aggravation du dérèglement climatique, notamment via son soutien au développement des gaz de schiste aux États-Unis". 

 Ces actions répondent à l'appel lancé par plusieurs mouvements dimanche dernier 7 octobre visant notamment à "empêcher tout nouveau projet qui nous entraîne vers un monde à +3°C, par des actions non-violentes et déterminées" en utilisant "le symbole de la main rouge pour incarner l'urgence climatique". 

"Si le rapport du GIEC conclut qu'il est encore temps de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5 °C à condition de changer radicalement le système dès maintenant, nous n'avons en revanche plus le temps d'attendre les dirigeants politiques et économiques. Nous devons agir directement où nous pouvons le faire, en renforçant les résistances aux projets climaticides comme en développant les alternatives qui permettent d'enclencher la métamorphose de nos territoires" appelle Elodie Nace, porte-parole d'Alternatiba et d'ANV-COP21



LYFtvPhotos sur Instagram :
avec Snapwidget 
Lire la suite - Climat : la mobilisation monte en puissance après l'alerte rouge sonnée par le GIEC !

Voitures électriques : plus de 600 points de recharges supplémentaires dans le Grand Lyon


lyonPour répondre à ses enjeux de transition énergétique et d’amélioration de la qualité de l’air, la Métropole de Lyon soutient le développement de ce qu'elle appelle "l’électromobilité".

Avec ses 59 communes et ses 1,3 million d’habitants, la Métropole du Grand Lyon a mis en œuvre une démarche ambitieuse de développement des mobilités bas carbone. La collectivité prend une part active aux objectifs nationaux fixés en matière de transition énergétique et d’amélioration de la qualité de l’air, notamment grâce au plan Oxygène. 

Le groupement Sodetrel-Demeter a pour ambition de déployer 631 points de charge sur le territoire du Grand Lyon, en seulement 2 ans. Ce réseau de bornes, réparti sur la totalité des communes du Grand Lyon, offrira différentes puissances de recharge afin de s’adapter à tous les usages de la mobilité électrique, de la recharge normale à la recharge rapide jusqu’à 150kW.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

631 points de charge, seront installés, répartis comme suit :

ü 600 points de charge normale (≤22kW)
ü 31 points de charge rapide à ultra-rapide (50-150 kW).

L’implantation géographique définitive de ces points de charge sera décidée en concertation avec les communes. Des déploiements de points complémentaires pourront être envisagés en fonction des besoins locaux pendant toute la durée de vie du projet. Le dispositif vient par ailleurs compléter les solutions de recharge actuellement existantes sur le territoire de la Métropole (230 points en service : Bluely, parkings, zones commerciales,..) 

Universalité et simplicité pour les utilisateurs 
Afin de garantir l’universalité du service de recharge, les bornes seront compatibles avec l’ensemble des 3000 véhicules électriques et hybrides rechargeables actuellement en circulation au sein de la Métropole. Avec ou sans abonnement, le Pass du service de recharge donnera accès non seulement aux 631 points de charge du réseau Grand Lyon mais aussi aux 60 000 du réseau Sodetrel : 

ü Réseau d’autoroute Corri-Door (200 bornes) 
ü Parkings Indigo et Lyon Parc Auto de la Métropole 
ü Réseau Sodetrel en France et en Europe

Une application mobile permettra, en complément du Pass, de se recharger sur les bornes du réseau. Un service de réservation permettra aux utilisateurs de réserver une borne directement depuis leur mobile. Enfin, pour garantir l’intermodalité des services de mobilité à l’ensemble des habitants de la Métropole, le service de recharge pour véhicules électriques sera intégré dans le Pass Trabool, support unique d’accès à un bouquet de services allant de la mobilité aux loisirs et à la culture. 

Un partenariat inédit au service du territoire 
L’investissement nécessaire à la réalisation du projet sera financé par le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports (FMET), géré par la société Demeter. Une société sera créée par Sodetrel et Demeter pour assurer le déploiement du projet sur le territoire de la Métropole, à proximité des utilisateurs. 

L’innovation au cœur du projet
Ce projet permet au territoire de bénéficier de solutions innovantes telles que :
ü Un outil de gestion de puissance permettant l’optimisation de la consommation énergétique
ü Une utilisation de batteries lithium-ion comme support de stockage pour limiter la puissance électrique appelée sur le réseau
ü Un service de réservation des bornes via smartphone. 

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com           LYonenFrance 

 LYFtvNews (le forum)





 
Lire la suite - Voitures électriques : plus de 600 points de recharges supplémentaires dans le Grand Lyon

Economie : L’agence Fitch confirme la note « AA » de la Métropole de Lyon


lyonLa Métropole de Lyon vient de se voir décerner par l’agence Fitch Ratings la meilleure note possible pour une collectivité.  Cette note « AA » reflète des performances budgétaires solides.
L’agence Fitch justifie cette note par des « performances budgétaires solides, une bonne capacité de désendettement, la qualité de sa gouvernance et son bon profil socio-économique.»


Abonnez vous ! :

Pour David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon, « au-delà de la qualité de la note attribuée par l’agence Fitch à notre collectivité, je relève qu’elle met en lumière le dynamisme économique de notre territoire. En conjuguant attractivité, qualité de vie et puissance économique, la Métropole que je dirige continue de pouvoir afficher de grandes ambitions. Cette notation ne fait que conforter notre position dans une compétition européenne pour laquelle la Métropole de Lyon dispose d’atouts considérables. »


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Dans son scénario de notation, Fitch table sur des dépenses d’investissement d’environ 500 millions d’euros par an en moyenne sur la période 2018-2021 et souligne qu’avec aucun programme d’investissement ne dépassant 50 millions d’euros, la collectivité dispose d’une certaine flexibilité en cas de tension budgétaire. L’agence note aussi que la capacité d’autofinancement de la Métropole représente plus de 90% des dépenses d’investissement ce qui conduit logiquement à une maîtrise de l’endettement.
Fitch note également que la capacité de désendettement de la collectivité resterait inférieure à 8 ans sur cette même période 2018-2021. Elle souligne aussi que la Métropole « bénéficie d’une gestion financière saine et sophistiquée, caractérisée par la qualité de sa prévision budgétaire et des projections prudentes. La Métropole a remboursé les prêts risqués qui avaient été contractés et transférés par le département. Près de l’intégralité de la dette est désormais peu risquée avec un profil de refinancement prévisible et une part importante (60%) de taux fixes. »
L’agence de notation considère que le cadre socio-économique de la Métropole de Lyon, comparé à d’autres métropoles européennes, est solide. « La Métropole de Lyon bénéficie d’une économie locale robuste et attractive, à la fois en comparaison nationale et dans une perspective internationale.  La croissance démographique y est élevée, à 1,1% par an en moyenne entre 2010-2015, contre 0,5% en moyenne en France. »



Richard Brumm, Vice-président de la Métropole de Lyon en charge des finances se réjouit de la confirmation de la meilleure note possible pour la collectivité : « cette notation nous conforte dans notre politique de gestion et récompense la façon dont notre collectivité maîtrise à la fois sa fiscalité, ses investissements et sa dette.  Cette confirmation de la note « AA » permet ainsi aux investisseurs de conforter leur connaissance de la très bonne santé financière de la Métropole avec des perspectives stables à moyen terme malgré le contexte budgétaire très contraint, notamment après la signature du contrat avec l’État qui limite la croissance de nos dépenses de fonctionnement à 1,19% sur la période 2018-2020.»


Accueil LYFtv.com /                       LYonenFrance /
avec Snapwidget
Lire la suite - Economie : L’agence Fitch confirme la note « AA » de la Métropole de Lyon