Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !

Olympiades des métiers : la région AuRa représentée à la grande finale de Caen

lyon
 Parmi les 670 champions régionaux qui ont rendez-vous en Normandie, à Caen pour la 45ème édition des Finales Nationales des Olympiades des Métiers, 38 jeunes de la Région Auvergne-Rhône-Alpes se sont préparés pour une compétition intense que va durer trois jours ! 

Les meilleur.e.s jeunes professionnel.le.s de chaque région vont s’affronter  afin de décrocher le titre de champion de France dans leur métier, dans 7 domaines (l’alimentation, l’automobile et les engins, le bâtiment et les travaux publics, la communication et le numérique, l’industrie, le service et le végétal) et tenter d’intégrer l’Équipe de France des Métiers. Celle-ci s’envolera pour Kazan, en Russie, du 22 au 27 août à l’occasion des épreuves de compétition internationale WorldSkills. 

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Des conditions réelles de travail
Durant les trois jours de compétition, les compétitrices et compétiteurs seront confronté.e.s à des épreuves regroupant les contraintes techniques et physiques propres à chaque métier, construites de façon à ce que les conditions de réalisation soient le plus proche possible de ce qui est demandé au quotidien en entreprise. Elles et ils seront également jugé.e.s sur le même principe. Les différentes exigences du monde du travail seront évaluées par un jury de professionnel.le.s qui examinera des points comme le respect des délais, la précision, la créativité, l’optimisation dans l’utilisation des matériaux… tant de choses qui peuvent varier en fonction du métier auquel on s’intéresse.
Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /               LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Olympiades des métiers : la région AuRa représentée à la grande finale de Caen

La collecte du verre bat des records dans la Métropole

lyon
Thierry Philip, Vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’environnement, présidait ce midi la 5e cérémonie des Trophées du verre qui récompense les communes les plus engagées dans la collecte du verre. En 2017, cette collecte a battu un nouveau record avec près de 30 000 tonnes de verre récoltés dans les 2 566 silos du territoire métropolitain en augmentation de plus de 2% par rapport à 2016.

Caluire-et-Cuire, Collonges-au-Mont d’Or et Saint-Priest ont été distinguées. 
Caluire pour la plus forte progression en kg/habitant avec 23,56 kg par habitant contre 22,04 en 2016. Collonges-au-Mont d’Or est récompensée pour le meilleur tonnage par habitant : 45,39 kg/hab en 2017. Saint Priest a reçu le Trophée du dynamisme lié à l’évolution du nombre de silos implantés avec 17 silos supplémentaires sur le territoire communal ( + 20% par rapport à 2016). 

L'actu. lyonnaise en vidéos :



 45 communes de la Métropole de Lyon ont participé à cette 5e édition des Trophées du verre et permis de récolter 29 688 tonnes de verre, un record. Pour Thierry Philip, « il s’agit d’un geste très important pour l’environnement car avec 1 tonne de verre issu de la collecte sélective on obtient 962 kg de verre recyclé, mais aussi un geste très important pour financer la recherche pour la lutte contre le cancer. » Grâce à ce nouveau record de collecte, la métropole de Lyon a remis un chèque d’un montant de 90 547 € à la Ligue contre le cancer. Pour Jacques Raphin, Secrétaire général du comité du Rhône, « déposer les emballages verre dans les silos ou containers est un geste citoyen mais aussi un geste de solidarité pour soutenir le combat contre le cancer. Ce geste qui se traduit par une participation financière de la Métropole représente une aide significative et encourageante pour les chercheurs engagés dans la mise au point de traitements innovants pour guérir de plus en plus de malades. »

Thierry Philip a remis un chèque de 90 457 € au comité du Rhône de la Ligue contre le cancer. 
Le Comité du Rhône poursuit les objectifs tracés par la Ligue contre le cancer, relaie ses actions et multiplie les initiatives locales. 1er financeur associatif indépendant de la recherche contre le cancer, la Ligue contre le cancer est une organisation non-gouvernementale indépendante reposant sur la générosité du public et sur l’engagement de ses militants. Forte de près de 640 000 adhérents et 13 000 bénévoles, la Ligue est un mouvement populaire organisé en une fédération de 103 Comités départementaux. Ensemble, ils luttent dans quatre directions complémentaires : chercher pour guérir, prévenir pour protéger, accompagner pour aider, mobiliser pour agir. Aujourd’hui, la Ligue fait de la lutte contre le cancer un enjeu sociétal rassemblant le plus grand nombre possible d’acteurs.

 Abonnez vous ! :


Accueil LYFtv.com /               LYonenFrance /


LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - La collecte du verre bat des records dans la Métropole

Le salon Pollutec réunit les professionnels de l’environnement du monde entier

lyon
 Du 27 au 30 novembre, Pollutec rassemble à Eurexpo toutes les solutions innovantes permettant de réduire l’impact des activités humaines sur l’environnement qu’il s’agisse de l’industrie, des collectivités ou du tertiaire. Plusieurs projets innovants initiés et soutenus par la Métropole de Lyon seront présentés:


CADASTRE SOLAIRE GRAND LYON : un outil cartographique pour identifier les toitures les mieux exposées au soleil afin de produire de l’électricité et de la chaleur solaire. Le cadastre permet de mesurer à la fois : - le rayonnement solaire reçu par une toiture - le potentiel de production d’énergie solaire d’un bâtiment ou d’un parc immobilier - la viabilité d’un projet de production solaire photovoltaïque ou thermique Une démonstration des possibilités de l’outil avec une dalle tactile connectée à un outil en ligne sera proposée sur le stand. www.grandlyon.com/services/cadastresolaire.html

L'actu. lyonnaise en vidéos :

NEXT ROAD – LA PLANIFICATION STRATEGIQUE DE LA GESTION DES DECHETS
Next Road est à la fois un simulateur de la collecte des déchets, à l’échelle des quartiers qui offre la possibilité d’adapter les dispositifs de collecte aux particularités locales grâce à une connaissance accrue du territoire, au plus près des besoins. C’est aussi un planificateur « déchets » à l’échelle locale élargie qui permet d’anticiper les décisions d’aujourd’hui et leur impact pour demain. Cet outil est co-construit par la Métropole de Lyon, Forcity et Véolia et bénéficie d’un co-financement ADEME, Investissement d’Avenir.

LYON VALLEE DE LA CHIMIE – L’USINE ENERGETIQUE METROPOLITAINE 
Présentation du concept d’Usine Énergétique Métropolitaine» qui ancre la Vallée de la Chimie au cœur d’une stratégie novatrice métropolitaine en faveur des problématiques énergétiques. L’un des objectifs est de tendre vers une logique de plateforme industrielle connectée énergie-déchets et de contribuer à l’objectif européen de 20% d’énergie renouvelables consommées à l’horizon 2020. Cette usine énergétique du « futur » permettra par exemple le déploiement de programmes de R&D, des solutions décarbonnées ou encore de stockage de l’énergie renouvelables.

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Le salon Pollutec réunit les professionnels de l’environnement du monde entier

La Duchère (Lyon 9ème) 2000 logements et des écoles privés de chauffage !

lyon
 La fourniture de chaleur a été interrompue mercredi 21 novembre en milieu d’après-midi suite à une importante fuite sur le réseau de chauffage urbain avec un manque de chauffage perçu en fin de journée et plus particulièrement le lendemain, jeudi, du fait de l’inertie.
2 000 logements sont impactés sur le plateau de la Duchère selon la carte ci-jointe. Sont principalement concernés les logements des bailleurs de la SACVL, de Lyon Métropole Habitat, de la SA HLM Sollar ainsi que des copropriétés et des bâtiments de la ville de Lyon dont les groupes scolaires Anémones et Fougères

 Tous les abonnés ont été informés de la perturbation. 
Les informations sur l’évolution de la situation sont mises à jour et accessibles sur le site internet : http://Elyde.fr Sur les 2000 foyers impactés, la moitié subit également une absence d’eau chaude sanitaire, puisque le réseau de chaleur fournit également l’eau chaude à certains immeubles. 

Les équipes de Dalkia ont organisé avec la Ville et la Métropole de Lyon les moyens d’accompagnement d’urgence à mettre en place. Dès 8h ce matin, des radiateurs électriques ont été livrés à la crèche du Centre Social ainsi qu’aux deux groupes scolaires impactés. Les deux principaux bailleurs – SACVL et LMH – ont pris en charge l’éventuelle distribution de radiateurs aux personnes sensibles (personnes âgées et famille avec jeunes enfants) des immeubles concernés. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :


4 chaudières mobiles de secours (de 1MW à 3 MW) doivent permettre un retour à la normale pour plus de 1500 logements.
La Ville de Lyon a d’ores et déjà mis à disposition ce jour un lieu chauffé pour les habitants touchés par la panne. Et ce soir, les personnes qui pourraient encore être impactées auront également un lieu chauffé à leur disposition. 
Les habitants sont informés via les bailleurs sociaux et Dalkia en lien avec la mairie du 9ème arrondissement. 
 La fuite à l’origine de l’interruption de fourniture de chaleur est difficile à localiser du fait de la longueur du réseau impactés (1,2 km) et sa profondeur importante en milieu urbain (environ 3 mètres) qui exclut la recherche de fuite par drone. Les équipes utilisent  donc une nouvelle technique de recherche par hélium avec l'objectif de rétablir au plus vite la situation avant le week-end.


 Abonnez vous ! :



Accueil LYFtv.com /                   LYonenFrance /



LYFtvNews (le forum)

( avec Snapwidget )
Lire la suite - La Duchère (Lyon 9ème) 2000 logements et des écoles privés de chauffage !

Drones taxis et drones commerciaux : le chinois Ehang s'implante à Lyon

lyon
Ehang, leader chinois des drones-taxis et drones commerciaux, choisit Lyon pour implanter son centre de R&D européen ! Fruit du partenariat historique entre Lyon et Canton et des bonnes relations consolidées lors du voyage officiel de David Kimelfeld en mai dernier, la société chinoise, leader dans le développement et la vente de drones commerciaux, drones taxi et drones dédiés au transport logistique, a choisi la Métropole de Lyon pour implanter son 1er centre de R&D européen. 
Cette implantation devrait créer une cinquantaine d’emplois à 3 ans. 
Accompagnée par les équipes de l’Aderly, Ehang a souhaité installer au cœur de la métropole lyonnaise son 1er centre stratégique de développement hors Chine, à destination des marchés d’Europe de l’ouest et d’Afrique du nord. En complément, la société effectuera également des tests de vols stationnaires sur un site aéroportuaire dédié. 

L'actu. lyonnaise en vidéos :



 « Ehang est un des leaders mondiaux dans le développement et la vente de drones commerciaux, de drones taxis dédiés au transport de passagers ainsi que de drones destinés à améliorer l’organisation des grandes métropoles face aux défis de la croissance des flux logistiques. Cette implantation vient affirmer et illustrer le positionnement innovant de La Métropole de Lyon, toujours plus impliquée dans les nouvelles mobilités et l’ingénierie de pointe » se félicite David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon. Hu Huazhi, fondateur et président d'Ehang, déclare : " Lyon est une ville ouverte et innovante, avec qui nous partageons une vision commune : rendre la vie meilleure grâce à une ville plus intelligente. Nous sommes ravis de la collaboration avec les institutions lyonnaises et entendons apporter conjointement les produits de pointe d'Ehang pour les drones et les solutions de mobilité aérienne urbaine au bénéfice du plus grand nombre de citoyens de la région lyonnaise et d’Europe. "

Plus de 30 ans de partenariat en faveur de l’innovation 
Après plusieurs mois de travail menés par le Desk Asie de l’Aderly auprès d’Ehang, l’entreprise phare de Canton va concrétiser cette implantation lors de sa signature le 26 novembre.  « Nous célébrons cette année les 30 ans du partenariat qui nous unit à la municipalité de Guangzhou à Canton. Laboratoire d’un nouveau type de développement axé sur l’économie de la connaissance, et centre de la future mégalopole, cette ville est incontestablement tournée vers l’innovation et nous sommes ravis d’accueillir sur notre territoire l’un de leurs fleurons de l’ingénierie aéronautique» ajoute David Kimelfeld. En mai dernier, le Président de la Métropole et le Maire de Lyon, menaient pendant 10 jours une importante délégation à travers 4 villes de Chine aux côtés notamment des équipes de l’Aderly, conduites par son Directeur Exécutif, Jean-Charles Foddis. Les rencontres économiques opérées dans ce cadre-là, comme la visite du siège de Ehang, ont permis d’établir un contact privilégié et déterminant avec son équipe dirigeante. Cette rencontre a convaincu la société chinoise de choisir Lyon pour se développer en Europe. 

En août 2018, la Métropole de Lyon et la ville de Canton, signaient un accord Smart Logistics visant à affirmer les intentions communes dans ce secteur, afin d’aboutir aujourd’hui à l’implantation d’Ehang sur le territoire. 

La Chine est le sixième investisseur étranger sur la Métropole de Lyon. 23 entreprises à capitaux chinois sont implantées, parmi lesquelles Elkem Silicones, filiale du groupe ChemChina, ou Yingli Green Energy, leader mondial, dans la fabrication de composants dans le domaine du photovoltaïque.

Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /                LYonenFrance /


LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Drones taxis et drones commerciaux : le chinois Ehang s'implante à Lyon

Aéroport : HOP ! se rapproche de Ouibus (les lyonnais ne sont pas concernés !)

lyon
 Alors que les lyonnais sont toujours obligés de "faire avec" la coûteuse et exclusive liaison Rhônexpress (lire ici), d'autres villes de la région vont bénéficier d'un accord entre Ouibus et HOP! qui lancent une nouvelle offre de transport intermodale vers l'aéroport Lyon-Saint Exupéry !

Dès décembre 2018, six villes seront reliées par Ouibus au réseau aérien de HOP! via l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry : Grenoble, Saint-Étienne, Saint-Chamond, Chambéry, Aix-les-Bains et Vienne. "C'est la première fois en France que deux compagnies connectent leurs lignes pour proposer une offre multimodale avion + route", se sont réjouis Alain Malka, Président de HOP! et Roland de Barbentane, Directeur Général de Ouibus.

L'actu. lyonnaise en vidéos :


Les clients de la compagnie aérienne HOP! ont la possibilité de réserver leur voyage de bout en bout, intégrant à leurs vols un tronçon routier ville/aéroport/ville, opéré par les bus Ouibus. 
Au total, plus de 4 400 trajets HOP!+Ouibus sont proposés par semaine. Ces trajets en bus sont proposés pour l’ensemble des plages horaires des vols HOP!, avec un temps de correspondance entre l’avion et le bus optimisé pour permettre une expérience intermodale réussie. 
 Les réservations sont possibles pour les voyages à partir du 4 décembre, sur le site hop.com, auprès des agences de voyages ou encore par téléphone auprès des services de vente à distance de HOP! et Air France. Les réservations sont possibles jusqu’à 72h avant le départ. 

Alain Malka, Président de HOP!, a confié : « Avec cette nouvelle offre innovante en France, HOP! propose dorénavant aux clients habitant certaines villes autour de l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry de réserver leurs parcours bus + avion en même temps. Jouer la carte du multimodal au travers de notre partenariat avec Ouibus, nous permet d’être plus compétitif et de répondre aux besoins des clients de nos régions. Cette offre, qui commence à Lyon-Saint Exupéry pourrait être envisagée autour d’autres aéroports dans un second temps. » 
Avec plus de 100 vols quotidiens vers 25 villes en France et en Europe proche, Lyon-Saint Exupéry est l’aéroport le plus important du réseau de la compagnie HOP! en nombre de lignes proposées.


 Abonnez vous ! :


Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Aéroport : HOP ! se rapproche de Ouibus (les lyonnais ne sont pas concernés !)

L'économie sociale et solidaire tient salon à lyon

lyon
Consommer et agir autrement pour un futur durable ! La Métropole de Lyon et la MAIF organisent le 24 novembrela 1ère édition du salon « Aujourd’hui pour demain ». Ce forum réunira à l’Hôtel de Métropole près de 70 exposants de l’Économie Sociale et Solidaire pour échanger sur les bonnes pratiques et imaginer de nouvelles initiatives pour agir et consommer autrement. 
Des conférences en continu ainsi qu’un programme d’animations sont prévus pour sensibiliser les grand-lyonnais aux nouvelles façons de consommer. 



Cet événement gratuit permettra aux visiteurs de découvrir et d’expérimenter des initiatives locales, où chacun pourra contribuer, à sa manière, à une logique de consommation citoyenne et durable en matière de logement, d’énergie, d’alimentation ou encore de mobilité. 
 Se questionner sur l’évolution de nos modes de consommations, de déplacements, de gestion de son habitat, de ses choix d’épargne ou encore du traitement des déchets est devenu essentiel pour répondre aux nouveaux enjeux de transition écologique.
"La Métropole s’engage à travers les politiques et les actions menées dans les domaines du logement, des solidarités envers les plus fragiles, de l’aménagement urbain, de l’insertion ou encore du développement économique. Elle soutient les associations et acteurs de l’ESS, qui œuvrent, chaque jour, à faire découvrir des initiatives novatrices aux habitants pour, qu’à leurs tours, ils relèvent les défis de demain"  assure David Kimelfeld, Président de la métropole de Lyon. 

L'actu. lyonnaise en vidéos :

En parallèle des conférences organisées en continu, plusieurs temps forts viendront ponctuer cette journée :
- Un concours d’éloquence organisée par l’association SPQR en salle du conseil à 13h00. Sur le thème de la consommation éco-responsable, cette compétition désignera parmi les étudiants issus des écoles et facultés lyonnaises candidats un ou une représentant (e ) pour convaincre le jury et le public en finale. 
- Une conférence plénière à 15h00 sur l’alimentation animée par Frédéric Denhez, journaliste sur France Inter et auteur de « Le bio au risque de se perdre » et de « L’assiette est dans le pré ». Lors de cette conférence il s’interrogera sur l’alimentation et ses bienfaits pour le consommateur tout en replaçant le contexte agricole et social d’aujourd’hui. 
- Clôture du salon par une restitution théâtrale et poétique réalisée par la Compagnie La Tribut du Verbe qui reviendra sur l’événement à travers une performance slam improvisée. Abonnez vous ! :


Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - L'économie sociale et solidaire tient salon à lyon

#GivingTuesday : Lyon participe à la journée mondiale de la générosité le mardi 27 novembre

lyon
  La première édition du « Giving Tuesday », journée mondiale dédiée à la générosité, aura lieu à Lyon, à l’hôtel de la Métropole, lors du colloque du 27 novembre 2018 intitulé « le fundraising, accélérateur de générosité ».

David Kimelfeld, président de la Métropole, lancera l’événement et participera à la table ronde « Demain, tous accélérateur de générosité ? » avec le philosophe Emmanuel Gabellieri, l’entreprise mécène Homeserve et la Fondation Somfy qui interrogeront le développement de la générosité dans notre société.

L'actu. lyonnaise en vidéos :


Créé en 2012 par le 92Y Belfer Center for innovation and social impact à New York, le mouvement du « Giving Tuesday » - dont l’objectif est de consacrer une journée à la générosité et à la solidarité en célébrant le don sous toutes ses formes - est né en réponse au Black Friday, événement commercial de surconsommation précédant les fêtes de fin d’année. Il célèbre et encourage le don et la solidarité dans plus de 100 pays.

Pour la première fois, « Giving Tuesday » aura lieu à Lyon le mardi 27 novembre. 
La Métropole de Lyon et l’Association Française des Fundraisers s’associent en cette occasion pour organiser un colloque sur « le fundraising, accélérateur de générosité ». Le fundraising rassemble toutes les pratiques d’appel à la générosité. Les dons et le mécénat sont une source de financement essentielle pour de nombreuses organisations d’intérêt général.

« Demain, tous accélérateurs de générosité ? ». 
Des ateliers pratiques et des speedmeetings, dédiés aux professionnels de la collecte, apporteront  un éclairage sur les outils et méthodologies pour encourager le don et la philanthropie. Pour clore ce colloque, tous les participants seront invités à une réflexion collective sur les leviers d’accélération de la générosité sur notre territoire.

POUR EN SAVOIR PLUS 
Programme du colloque 2018 à Lyon : le fundraising, accélérateur de générosité https://www.fundraisers.fr/system/files/uploaded_file/event/programme-colloque-aff-2018-11-08.pdf

En France, Giving Tuesday est porté par plus de 120 acteurs de l’intérêt général. L’année 2017 a permis de rassembler en 24 heures 300 millions de dollars à travers 47 organismes collecteurs de par le monde. http://givingtuesday.fr/


 Abonnez vous ! :


Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - #GivingTuesday : Lyon participe à la journée mondiale de la générosité le mardi 27 novembre

Manif. des "gilets jaunes" : le point de vue de la Confédération Paysanne

lyon
Bien que consciente des efforts importants à faire en terme de diminution de consommation des énergies fossiles, la Confédération paysanne Auvergne-Rhône-Alpes condamne les augmentations brutales du prix des carburants dans une situation où l’argent collecté ne bénéficiera pas à la transition écologique.
 Sans compter que le kérosène pour les avions et le fuel lourd pour les super tankers restent, eux, non taxés malgré un niveau de pollution bien supérieur au transport routier. Si la hausse des prix à la pompe s’explique en partie par l’augmentation du prix du pétrole, l’ajout de taxes censées dissuader un peu plus les ménages à utiliser leur véhicule rajoute, par ailleurs, de l’injustice sociale et territoriale particulièrement pour les ruraux et les paysans. 

 Aujourd’hui la fermeture des écoles, des bureaux de poste, la diminution des services publics, la concentration des emplois dans les villes, la rareté des médecins, l’éloignement des hôpitaux accroissent significativement les distances que les usagers doivent parcourir. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :



Par ailleurs, la dégradation du ferroviaire et le l’entêtement dans des projets autoroutiers dépassés (Lyon-Turin, Contournement Ouest Lyonnais, etc.) incitent à l’usage du véhicule personnel au détriment du développement de moyens collectifs de transport moins polluants et plus cohérents. 

En effet, nombreux sont les ruraux qui n’ont par d’autre alternative que de prendre leur véhicule quotidiennement. Ceux-là ne pourront pas réduire leur consommation de carburant malgré ces taxes et ne peuvent acquérir de voiture électrique, faute de moyens financiers. Le pouvoir d’achat pour une alimentation saine et de qualité en sera sûrement impacté. 

 Cette hausse du prix des carburants, y compris le gasoil non routier (G.N.R.), accentue la distorsion de concurrence, déjà mise à mal par les traités de libres échanges − comme le C.E.T.A. − conclus ces dernières années. Malgré une certaine détaxation des carburants pour les agriculteurs, les trésoreries déjà exsangues à cause de la sécheresse seront encore plus tendues.

En définitive, les fermes à taille humaine qui consacrent plus d’heures à l’hectare seront plus impactées que les grosses fermes. La Confédération paysanne souhaite que s’engage une vaste réflexion sur notre agriculture dévoreuse d’énergie et que toutes les aides agricoles ne soient plus liées à l’hectare ou aux volumes mais aux pratiques vertueuses et à l’emploi paysan, car les paysans du monde sont les premières victimes du réchauffement climatique

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)


Rejoignez nous sur Instagram : 

( avec Snapwidget )

Lire la suite - Manif. des "gilets jaunes" : le point de vue de la Confédération Paysanne

Appel à projets sur l'économie circulaire et la lutte contre le gaspillage

lyon
La Métropole de Lyon vient de lancer, le 19 octobre, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) économie circulaire, zéro gaspillage. Suite au succès du précédent appel qui a permis d’accompagner 47 projets, elle lance un deuxième AMI destiné à soutenir des projets expérimentant de nouvelles actions en matière d’économie circulaire et de nouveaux modèles économiques plus sobres en ressources et moins producteurs de déchets.

La date limite de dépôt des projets est fixée au 17 décembre 2018 et le comité de sélection se réunira en mars 2019.

Pour cet AMI, un budget de 250 000 € est prévu ainsi que la mobilisation d’autres formes d’accompagnement : données, matières, locaux ou terrains, compétences et mise en réseau.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Les candidats doivent présenter des projets permettant :

- d’éviter la production de déchets ou de détourner des déchets de leur destination actuelle pour les orienter vers une boucle plus vertueuse de la gestion des déchets (par exemple du recyclage au réemploi). Exemple dans le secteur du bâtiment - le plus gros producteur de déchets du territoire avec 850 000 tonnes par an - dont un quart pourrait être réutilisé. L’association Minéka travaille à ce sujet et souhaite proposer aux entreprises désireuses de s’engager dans la démarche un local où déposer certains produits et matériaux réemployables dans ce lieu mis à disposition par la collectivité. D’ores et déjà, Minéka a récupéré 10 tonnes de matériaux qui ont ensuite été reconditionnés puis revendus à prix solidaire à ses adhérents - particuliers et professionnels. La Métropole elle-même a divisé par trois le coût d'aménagement de la deuxième phase du parc Blandan en réutilisant des mâts d'éclairage et des pierres de taille pour le mobilier urbain.

- de créer des emplois dans la nouvelle activité qui se développe et (ou) de réaliser des économies, qu’il s’agisse de gain de pouvoir d’achat pour les ménages ou de gain de compétitivité pour les entreprises. Les emplois créés dans le cadre de la première AMI sont des emplois de tous niveaux : éco-conception, outils numériques, métiers manuels de
collecte, tri, réparation et transformation de la matière…

L’association « Les Détritivores » a par exemple mis en place une solution innovante de collecte et compostage des bio-déchets de restaurants collectifs et traditionnels. Rien qu’au cours de la première année, 4 équivalents temps plein ont été créés avec l’objectif de parvenir à 16 emplois en 2022 dont 12 pour des personnes en difficulté sociale et professionnelle.
Au total, les projets retenus lors de cette première AMI doivent créer plus de 20 emplois lors de la première année et d’éviter ou de  « détourner » plus de 700 tonnes de déchets.

Ces nouveaux modèles permettent donc à la fois de concilier le développement économique et la réduction des impacts environnementaux.
Pour Émeline Baume, Conseillère déléguée en charge de la prévention des déchets, « la Métropole de Lyon est à l’écoute des dynamiques citoyennes et entrepreneuriales de son territoire. Ce que nous voulons, c’est accompagner les acteurs qui, de toutes façons, ont décidé de se lancer dans ces initiatives. Nous voulons être un accélérateur de projets en fournissant certes des aides financières mais aussi l’accès à la donnée publique, au foncier, à l’immobilier ou à la matière. Nous avons la chance d’avoir sur notre territoire une très grande diversité d’acteurs, c’est bien notre rôle de les accompagner. »

C’est parce qu’elle souhaite continuer à renforcer cette dynamique et à multiplier les initiatives que la Métropole de Lyon a choisi de renouveler cet AMI en 2018. La Métropole va aussi organiser un événement à destination des entreprises du territoire pour valoriser ces nouveaux modèles économiques et inciter d’autres acteurs à s’engager dans une logique
d’économie circulaire.



La semaine européenne de la réduction des déchets

Au-delà du lancement de cet appel à manifestation d’intérêt, la collectivité s’engage elle-même à l’occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets du 17 au 25 novembre prochains, un temps fort de l’année pour essayer de diminuer les déchets et de consommer mieux. De nombreuses manifestations sont organisées en ce sens par la Métropole :

Plusieurs représentations du spectacle « Plastic Planet » seront données par la compagnie « Le théâtre du bruit » auprès de différents publics :

Mardi 20 novembre : trois représentations au collège d’Irigny pour les classes de 5e dans le cadre d’un projet pédagogique de l’établissement sur le 7e continent

Mercredi 21 novembre et jeudi 22 novembre : trois auprès du public scolaire à la MJC de Vaulx-en-Velin

Mercredi 21 novembre : une représentation grand public à la MJC de Vaulx-en-Velin suivi d’un débat autour de la thématique de la réduction des déchets plastiques et de la question : zéro plastique : quelles solutions ?

Jeudi 22 novembre : animations de sensibilisation au gaspillage alimentaire au marché de Vénissieux.

Samedi 24 novembre : la Métropole de Lyon accueille, de 10h à 18h le salon « d’Aujourd’hui pour demain » pour Vivre une journée ludique et explorer les défis. Cet évènement, co-organisé par la Métropole de Lyon et la Maïf, est une manifestation publique gratuite dont l’ambition est de montrer et valoriser les initiatives inspirantes des acteurs du territoire en faveur d’une économie plus sociale et plus solidaire autour de l’alimentation, de la mobilité, de l’engagement citoyen, de l’habitat, du zéro déchet …

Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Appel à projets sur l'économie circulaire et la lutte contre le gaspillage

Les avocats de Lyon expliquent pourquoi ils s'opposent à la réforme de la Justice

lyon
 Les 6500 avocats de Rhône-Alpes, à travers la Cobra qui représente les 15 barreaux de la région Rhône-Alpes, alertent les citoyens sur les conséquences réelles de la réforme de la justice pour la grande majorité d’entre eux. 
Toutes les familles sont concernées avec un risque qui pèse sur les pensions alimentaires et les allocations familiales. Tous les artisans, les petites entreprises mais aussi nombre de particuliers seront pénalisés avec la réforme de l’injonction de payer. Tous les habitants de territoires ruraux ou moins denses seront impactés par la désertification judiciaire qui se prépare au moment où nombre de nos concitoyens ont de moins en moins de moyens pour se déplacer et n’ont pas toujours accès au numérique. Tous seront perdants avec l’avènement d’une justice sans visage.
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Sous couvert de modernité et de numérisation, c’est bien une justice à deux vitesses qui se profile, éloignant du juge, risquant (ou cherchant ?) à décourager les plus vulnérables, les plus fragiles d’entreprendre leurs démarches. Ce seront les premières victimes de ce qui deviendra une non-justice pour eux. La Cobra maintient sa mobilisation contre cette réforme qui lèse les plus fragiles. Après la manifestation nationale qui se tiendra demain à Paris devant l’Assemblée nationale, la Cobra mènera des actions de sensibilisation des citoyens à travers des vidéos et les réseaux sociaux pour alerter et informer les citoyens des risques trop souvent méconnus qui les guettent avec cette réforme. En voici quelques illustrations concrètes.

1/ La réforme veut attribuer aux directeurs de CAF la fixation et la modification des pensions alimentaires, les rendant ainsi juges et parties. Que risquent les citoyens ?

Prenons l’exemple d’une femme en pleine séparation qui obtient la résidence de ses deux enfants. Le directeur de la CAF lui attribue un montant de pension alimentaire selon un barème administratif ne tenant compte d’aucun élément de sa situation particulière.

 Abonnez vous ! :
  • Comment valide-t-il les différents documents concernant les revenus des uns et des autres ?
  • Comment organise-t-il le débat contradictoire ?
  • Comment prend-il en compte des situations complexes ?
  • Comment purge-t-il le conflit, rôle éminent du juge ?
Le même directeur doit ensuite attribuer une allocation à cette même femme. Or l’allocation dépend directement des pensions alimentaires versées. Il risque d’y avoir conflit d’intérêt. Au lieu de constater (et comment d’ailleurs ?) l’impossibilité de payer une pension par le conjoint, ce qui donne droit à une allocation forfaitaire par enfant, il peut attribuer une pension minimum qui empêcherait le versement de cette allocation.
En ces temps de pression budgétaire sur toutes les administrations, le risque est grand. Seul un juge indépendant est à même de régler ce type de litige en toute indépendance. Le juge est également un garant fondamental du lien social, qui permet de purger les conflits familiaux et d’apaiser ainsi toute la société.
Nous nous opposons à cette réforme
2/ La réforme veut mettre en place une juridiction nationale unique en matière d’injonction de payer privant ainsi tout le monde d’un accès au juge. Que risquent les citoyens ?
Prenons l’exemple d’un artisan qui a une facture impayée de 2 500 euros. Comment va-t-il faire pour obtenir une injonction de payer rapidement avec une juridiction unique qui va tout centraliser ? Comment va-t-il gérer l’ensemble de sa demande seul devant son écran sans pouvoir s’adresser à un greffier en général bienveillant qui l’oriente, et sans avoir accès à un juge qui délivre les ordonnances rapidement (en moyenne 1 semaine en Rhône-Alpes)
Et on sait ce que peut représenter pour un artisan, une TPE, voire un particulier qui a prêté de l’argent par exemple, des sommes pareilles. Que veut-on ? décourager encore une fois les petits litiges qui sont pourtant cruciaux pour les intéressés ? Se rend-on compte du mal qu’on risque de faire à nombre de petits entrepreneurs et à tout un pan de l’économie ?
  • 541 000 requêtes en injonction de payer en 2014
  • 50 % des créances inférieures ou égales à 2 000 €
  • 8% des créances supérieures à 10 000 €
Nous nous opposons à cette réforme
3/ La réforme veut fusionner les tribunaux d’instance aux tribunaux de grande instance et mettre en œuvre la spécialisation de certains tribunaux. Que risquent les citoyens
La réforme va ainsi faire disparaitre progressivement des juridictions mettant fin à la vraie proximité, créant demain des déserts judiciaires. Désert d’un côté et engorgement de l’autre, car les moyens ne suivent pas. Déjà le retrait des pôles sociaux de certaines Cours d’Appels (6 concernées) décidé par décret, notamment à Chambéry au profit de Grenoble, va allonger le délai de traitement à 3 ans alors que Chambéry traitait ses dossiers en 12 mois. Même constat à Lyon où le pôle social passe d’un délai de traitement de 9 mois à 4 ans et parfois pour des cas d’incapacité, d’invalidité qui touchent encore une fois les plus fragiles.
La réforme veut aussi créer pour juger les affaires les plus graves, des « tribunaux criminels » où il n’y aura plus de jury populaire comme c’est le cas avec les cours d’assises.
La réforme veut également promouvoir la visioconférence, c’est-à-dire juger par écran de télévision interposé, filtre insupportable pour une justice humaine.
Nous nous opposons à cette réforme et continuerons de nous mobiliser pour alerter et informer les citoyens des risques qu’ils encourent dans leur vie familiale, dans leurs affaires, dans leur vie quotidienne. Cette nouvelle justice met vraiment notre démocratie en danger "
  Accueil LYFtv.com /           LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Les avocats de Lyon expliquent pourquoi ils s'opposent à la réforme de la Justice

Derby : les supporters stéphanois ne sont pas les bienvenus au Groupama Stadium de l'OL

lyon
 Le Préfet du Rhône vient de notifier une mesure d'interdiction d’accès du périmètre du Groupama Stadium pour les supporters stéphanois dans le cadre de la 14ᵉ journée de ligue 1 

La 14ᵉ journée de ligue 1 de football verra s’affronter l’Olympique Lyonnais (OL) et l’Association Sportive de Saint-Etienne (ASSE) au Groupama stadium. Compte tenu des graves incidents qui se sont produits les dernières années lors de rencontres entre les deux clubs, de la décision de la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnelle (LFP) de fermer le secteur visiteurs du prochain match à l'extérieur de l’ASSE pour sanctionner ce dernier suite notamment à des violences commises par des supporters, mais également du risque important de troubles à l’ordre public engendré, David CLAVIERE, préfet délégué à la défense et à la sécurité auprès du préfet du Rhône, a décidé par voie d’arrêté d’interdire le périmètre du stade aux supporters stéphanois.
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Ainsi, l’accès au Groupama Stadium sera interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter stéphanois ou se comportant comme tel le vendredi 23 novembre 2018 de 08h00 à 24h00 dans le périmètre suivant :
• A Décines : ◦ Rue Simone VEIL ; ◦ Rue Violette MAURICE ; ◦ Les deux contre-allées Jean JAURES ; ◦ Le chemin de Montout ; ◦ La rue Marceau (entre la rue du Rambiou et la rue Sully) ; ◦ La rue de France ;
• A Meyzieu : ◦ Rue du Rambion (entre la rue Marceau et le boulevard Mendès France).
Par ailleurs, la possession, le transport et l’utilisation de tous pétards ou engins pyrotechniques, de tout objet pouvant être utilisé comme projectile et le transport et la possession d’alcool seront interdits dans le même périmètre le vendredi 23 novembre 2018 de 08h00 à 24h00.


 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /                   LYonenFrance /



LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Derby : les supporters stéphanois ne sont pas les bienvenus au Groupama Stadium de l'OL

La ville de Lyon met en ligne le programme de la fête des lumières 2018 (site internet et application mobile)

lyon
Chaque année, éclairagistes, designers, vidéastes, architectes, graphistes, artistes plasticiens, mais aussi compagnies de spectacles de rue, proposent des installations inédites et surprenantes à l'occasion de la traditionnelle fête des illuminations de Lyon. Venez découvrir la Fête des Lumières 2018 !  

Contenu
Contenu
Pendant quatre jours, la Fête des Lumières transforme Lyon en un immense théâtre à ciel ouvert. Intimistes, étonnantes, spectaculaires et souvent participatives, plus de 40 créations lumière vont faire vivre aux visiteurs une expérience unique. Croisant les disciplines, des artistes venus du monde entier offrent à la ville un éclairage inédit et ouvrent grand les portes sur d’improbables univers éphémères. De la colline de Fourvière au parc de la Tête d'or en passant par la fontaine des Jacobins, de la place Bellecour au Théâtre gallo-romain partez à la rencontre de la lumière.
La playlist LYFtvNews de la fête des lumières :


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /


LYFtvNews (le forum)


L'actu. lyonnaise en vidéos :


Rejoignez nous sur Instagram : 
( avec Snapwidget )
Lire la suite - La ville de Lyon met en ligne le programme de la fête des lumières 2018 (site internet et application mobile)

Le secteur des assurances est une filière stratégique pour la métropole de Lyon

lyon
Avec aujourd’hui plus de 11 500 emplois recensés sur le territoire, la Métropole de Lyon est devenue la 2e place de l’Assurance en France après Paris. Selon l’étude OPALE (Observatoire Partenarial Lyonnais en Économie), Lyon fait partie des agglomérations  les plus dynamiques pour la création d’emploi avec près de 1 840 emplois créés entre 2008 et 2016 soit une croissance de 16%. Ces bons résultats sont le reflet de la dynamique portée par les acteurs de la filière qui ont privilégié la Métropole de Lyon à d’autres territoires pour s’implanter. 
De nombreux centres de décision tels que les sièges sociaux d’April, d’Apicil, d’Alptis, de Groupama Rhône-Alpes-Auvergne, ou encore de SHAM ont choisi Lyon pour s’installer et se développer. La Métropole de Lyon dispose par ailleurs d’une renommée dans le marché  du courtage avec plus de 30% d’emplois de ce secteur sur le territoire.
L'actu. lyonnaise en vidéos :


Sans surprise, la majorité des emplois est concentrée sur la Ville de Lyon avec 8 900 emplois recensés (soit 77% de la totalité). Le quartier de la Part-Dieu est une place forte incontournable du secteur Assurance concentrant plus d’un emploi sur cinq avec l’accueil des sociétés Alptis, April, Covéa etc. Il est suivi du 6ème arrondissement avec 1 680 emplois comptabilisés et le 9ème  arrondissement avec  1 120 emplois (avec la présence d’Apicil notamment).

« L’assurance lyonnaise a su se réinventer, évoluer avec son territoire et mettre l’innovation au cœur de la filière. se félicite David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon. Cette belle performance est selon lui rendue possible grâce à la culture collaborative, mutualiste lyonnaise, mais aussi par les innovations produits et servicielles. Qu’il s’agisse de la digitalisation du secteur ou encore du développement de nouvelles garanties assurancielles sur des secteurs clés, tels que la cybersécurité, la e-santé ou le transport, Lyon dispose de tous les atouts pour devenir la future place forte de l’assurance en France ! 

La formation, moteur de la dynamique de la filière
Lyon dispose d’un atout clé pour le développement de la filière : son offre de formation complète et reconnue par les professionnels à l’échelle nationale. La Métropole dispose ainsi d’un pôle international de référence de formation et de recherche qui fait rayonner le territoire et forme de nombreux étudiants aux différents métiers de l’assurance : actuariat, commercial juriste…
L’Institut de Science Financière et d’Assurance installée sur le site de l’Université Claude Bernard Lyon 1 est classé 1ère école d’actuariat française et est la seule à disposer d’un laboratoire de recherche. L’école accueille plus de 600 étudiants et plus de 30 enseignants-chercheurs et doctorants dans son laboratoire de recherche.
Lyon bénéficie également de l’implantation de la Maison de l’Assurance et de l’Actuariat qui regroupe l’ISFA, l’Institut des Assurances de Lyon 1, et l’IFPASS, l’Institut de Formation de la Profession de l'Assurance.

 Abonnez vous ! :


Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /


LYFtvNews (le forum)


Rejoignez nous sur Instagram : 
( avec Snapwidget )

Lire la suite - Le secteur des assurances est une filière stratégique pour la métropole de Lyon