Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !
Affichage des articles dont le libellé est économie; entreprises. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est économie; entreprises. Afficher tous les articles

Ferrmeture administrative de Lepermislibre : la société "conteste en tous points" la décision du Préfet

lyon
 Le Préfet du Rhône et de la région AuRA  Stéphane Bouillon,  a annoncé par voie de presse  que "par un arrêté en date du 9 avril 2018, il ordonne la fermeture administrative pour une durée de 3 mois de l’auto-école «LePermisLibre» ainsi que sa plateforme informatique"
Cette sanction intervient suite aux investigations et aux contrôles menés par les services de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation et de l’emploi (DIRECCTE). Lors de ceux-ci, il indique que de nombreuses infractions au code du travail ont été relevées.
Elles portent notamment sur le statut de 49 enseignants qui auraient dû être déclarés comme salariés, et non sous un autre statut, en l’occurrence celui d’auto-entrepreneur.
Par ailleurs, des infractions au code de la route (réglementation de l’enseignement de la conduite) ont été identifiées.
Cette décision vise,, selon lui, à "assurer la protection des salariés de l’entreprise, garantir une juste concurrence et   maintenir une qualité suffisante de la formation des futurs usagers de la route".


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Une suspension temporaire
Le Préfet indique que cette suspension de l’activité de l’auto-école «LePermisLibre» doit lui permettre de se remettre en conformité avec la réglementation en vigueur. Toutefois, afin de ne pas léser les clients engagés dans une procédure d’examen à brève échéance, il assure que la fermeture prendra effet 30 jours après sa notification à la société, "ce qui permettra le décalage des cours d’apprentissage de la conduite ou des présentations à l’examen. Cette sanction doit aussi permettre une remise en ordre de l’entreprise".

L'entreprise Lepermislibre 

conteste en tous points :
Selon Lucas Tournel et Romain Durand, respectivement Président et Directeur général de la plateforme la Préfecture n'aurait fait que "céder sans résistance à la pression du lobby des auto-écoles traditionnelles".
S'étonnant que la préfecture ait pris le soin d’annoncer cette fermeture administrative dans un communiqué de presse,  ils indiquent que "cela nuit irrémédiablement à l’image de la société". Cette annonce était, selon eux, accompagnée de justifications juridiques infondées et tendancieuses dont ils contestent tout :
" LEPERMISLIBRE a été créé car le permis de conduire français est le plus cher d’Europe, l’examen le plus passé de France et représente un critère de recrutement pour 65% des employeurs. Depuis 10 ans les bilans des auto-écoles sont catastrophiques et le salaire des enseignants diminue. Le modèle devait changer. Nous avons fait confiance à l’économie numérique et aux annonces du gouvernement MACRON et mis au point un modèle économique innovant que nous exploitons depuis 2015, au bénéfice d’un agrément préfectoral renouvelé en décembre 2017. 
Nous sommes fiers d’avoir donné accès au plus grand nombre à une préparation aux examens du permis de conduire et du code de la route de qualité, et en contrepartie de frais considérablement réduits, tout en valorisant le travail de moniteurs indépendants. 

 Abonnez vous ! :


Notre plateforme c’est :
● 10 000 candidats bénéficiant d’un prix moyen « préparation + examens code et permis de conduire » de 739 €, soit en moyenne 650 € de moins que chez une auto-école traditionnelle ;
● 5000 examens du code et 1500 examens du permis de conduire passés par les utilisateurs de la plateforme depuis son ouverture ;
● 66 moniteurs indépendants qui peuvent organiser leur activité comme ils le souhaitent. Ce modèle plus juste, moins cher et moins contraignant pour les élèves dérange le lobby des autos écoles traditionnelles qui, en dépit des annonces gouvernementales de soutien des modèles économiques innovants, aura réussi à emporter celui de la Préfecture du Rhône.
Les premiers pénalisés seront nos élèves ayant déjà payé leurs inscriptions, et qui ne peuvent s’offrir le luxe d’une préparation dans une auto-école traditionnelle. De même, les moniteurs qui utilisent notre plateforme, et qui ont fait l’objet d’un véritable harcèlement au cours de l’année écoulée, vont se retrouver privés d’une part de leur activité, du jour au lendemain."
Ils promettent de "dévoiler les dessous de l’injustice dont ils sont victimes" et avertissent : "Nous userons de notre droit de réponse afin de démontrer la valeur de notre modèle, ses bienfaits et sa parfaite légalité." 

LYFtvPhotos sur Instagram : 
avec Snapwidget
Lire la suite - Ferrmeture administrative de Lepermislibre : la société "conteste en tous points" la décision du Préfet

Les bons chiffres des Aéroports de Lyon : 2016 est une année record



Le cap des 9 millions de passagers annuels a été franchi pour la première fois en 2016 !  30 nouvelles lignes sont accueillies, autant de records qui permettent d’atteindre une croissance de 9.8 % par rapport à 2015 et 9 553 250 passagers.
 Le 9 décembre 2016, le 9 millionième passager a été accueilli à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, alors que sur l’année, le nombre de passagers a atteint  9 553 250, record annuel absolu pour la plate-forme lyonnaise, soit + 9.8 % par rapport à 2015. Celà représente également la plus forte croissance des grands aéroports français. Moteur de la croissance de l’aéroport, le trafic international fait un bond de 12.5 % avec 6 351 780 passagers soit 66.5 % du trafic total. 

L’ensemble des continents desservis affichent une forte croissance, bénéficiant directement des ajouts de capacités sur bon nombre de lignes existantes et des 20 nouvelles destinations, comme celles de Moscou opérée par Aeroflot ou Montréal par Air Canada, toutes les deux lancées en juin dernier. Après 4 ans, les Emirats Arabes Unis démontrent encore leur fort potentiel en maintenant une progression sur Dubaï de + 5.2 %. 

Le trafic domestique croit de +5.2 % avec 3 146 938 passagers sur l’année, porté par les transversales (+6.6 %) telles que Bordeaux, Nantes, Nice et Toulouse. 

Le trafic low cost représente 32.4 % du trafic de Lyon-Saint Exupéry et une progression de +25.4 % avec une quarantaine de destinations dont 16 nouveautés (voir liste des nouveautés jointe). 

Le fret avionné enregistre pour la 5ème année consécutive une croissance à 2 chiffres, soit +11.8% par rapport à 2016 et 59 407 tonnes transportées. L’année a été marquée par la mise en place du vol hebdomadaire Cargo opéré par Air Algérie en novembre, qui vient compléter l’offre du vol Cargo d’Emirates. Le fret express performe à 12 %, dynamisé par les bons résultats des opérateurs majeurs, par la nouvelle route opérée par TNT et les vols supplémentaires en fin d’année programmés par DHL et UPS. Les vols passagers long-courriers opérés en gros-porteurs (Montréal, Moscou, Dubai) permettent d’augmenter la capacité de fret de soute. Cette nouvelle offre et le bon remplissage des soutes des vols de Turkish Airlines et Air Algérie permettent d’enregistrer +28 % par rapport à 2015.
 Ces croissances de trafic passagers et fret, les plus importantes des grands aéroports français, restent maîtrisées en termes d’impact environnementaux. Si le trafic augmente de + 9.8 % (passagers) et +11.8 (fret), le nombre de mouvements d’avion reste stable avec +1.8 %.
Lire la suite - Les bons chiffres des Aéroports de Lyon : 2016 est une année record

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :