Affichage des articles dont le libellé est économie. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est économie. Afficher tous les articles

Vacances d'hiver : les professionnels du tourisme retrouvent le sourire


             
60% des professionnels du tourisme satisfaits des vacances d’hiver 2017 en Auvergne-Rhône-Alpes.    Le nouveau CRT Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme présente les premiers chiffres, assez satisfaisants de fréquentation des vacances d’hiver sur l’ensemble du territoire. Après un début de saison plutôt poussif, 60% d’entre eux sont satisfaits du déroulement de ces vacances d’hiver.
La satisfaction est globalement plus marquée sur les zones de montagne : 74 % sur tout le territoire et 82% dans les stations de montagne auvergnates, fréquentation des domaines skiables oblige. Les résultats présentés sont issus d’une enquête réalisée par téléphone du 1er au 6 mars 2017 selon la méthode des quotas. 
 Cette satisfaction est beaucoup plus marquée parmi les professionnels de la montagne (74%) qu’en milieu urbain (50%) ou rural (45%). La fidélité de la clientèle est le principal facteur de satisfaction des professionnels (38%), ainsi que la météo pour 24% d’entre eux, tandis que la crise et le manque de pouvoir d’achat sont les points d’insatisfaction le plus souvent évoqués.  

Une clientèle internationale peu présente pendant cette période 
 La satisfaction des professionnels porte surtout sur la fréquentation des clientèles françaises pour 68% d’entre eux sur l’ensemble de la région : 78% dans l’espace montagne et 67% en ville. La clientèle Auvergne-Rhône-Alpes est largement présente durant ces vacances d’hiver (37% des professionnels l’évoquent) suivie par celle d’Ile de France (citée par 29% des professionnels). En revanche 66% expriment leur insatisfaction vis-à-vis de la fréquentation des clientèles étrangères (56% en montagne, 64% en ville et 88% à la campagne). 
Vacances scolaires françaises obligent, la clientèle étrangère représente seulement 13% de l’ensemble de la clientèle (12% en 2016), avec en tête de classement des clientèles citées par les professionnels, le Royaume-Uni (47%), suivi de la Belgique (40%) et des Pays-Bas (28%). 

Les étrangers représentent jusqu’à 17% de la fréquentation en montagne. 
 Le taux d’occupation moyen des hébergements marchands se situe aux alentours de 56% soit 4 points de plus que pendant les vacances d’hiver 2016 : 68% en zone montagne, 51% en ville et 35% à la campagne. La fréquentation et la durée moyenne de séjour restent stables par rapport à l’année dernière. 53% des professionnels estiment que leur fréquentation est stable par rapport aux vacances d’hiver 2016 (21% en hausse, 26% en baisse).Ce constat est partagé sur chaque espace de la région.

La durée moyenne de séjour s’établit à 4 jours comme l’année dernière (5 jours à la montagne contre 3 jours à la ville).   

 Un optimisme de rigueur pour le printemps 
 Les professionnels du tourisme sont optimistes quant aux prochains mois, ils sont 59% à annoncer de bonnes réservations pour les mois de mars et avril 2017. Ces réservations s’annoncent meilleures en zone urbaine (60%) et en montagne (61%) qu’à la campagne (53%) Les professionnels anticipent sur la fin de saison et se déclarent majoritairement confiants quant à la conclusion de cette saison d’hiver 2016-2017.   ZOOM AUVERGNE Le taux de satisfaction des vacances d’hiver en Auvergne (52%) est en deçà de la moyenne régionale. Par contre, il passe à 82% dans les stations de montagne auvergnates. Les conditions météo ont particulièrement bien servi les professionnels de moyenne montagne ainsi que les gestionnaires de sites de visites qui sont les plus satisfaits de la période (90%). Côté hébergements auvergnats, le taux d’occupation moyen s’établit à 46%, soit 4 points de plus qu’à la même période en 2016. Les meilleures performances sont enregistrées en stations (77%). 
Comme pour les vacances d’hiver 2016, les villages de vacances enregistrent le meilleur taux d’occupation (63%), soit 9 points de plus que l’année dernière. La clientèle a séjourné 4 nuits en moyenne  en Auvergne (contre 3,4 l’année dernière) et jusqu’à 5,2 nuits en stations (comme en 2016). Pour la suite de la saison, le niveau des réservations est particulièrement bon dans les stations (58%). 

Les locations de meublés, villages vacances et sites de visite sont les plus enthousiastes pour les mois de mars et avril. 
A ce jour, 62% des professionnels auvergnats estiment que la saison hivernale 2016-2017 est réussie. L’optimisme est plus marqué pour les professionnels des stations de montagne (68%).   

Lire la suite - Vacances d'hiver : les professionnels du tourisme retrouvent le sourire

Nouveau rapprochement entre Lyon et Boston : Lyon signe un accord avec l’incubateur américain Greentown Labs


             
L'Aderly (Agence pour le développement de la Région Lyonnaise) et le pôle de compétitivité Axelera, viennent de signer une lettre d’intention avec Greentown Labs, incubateur majeur aux Etats-Unis en matière de clean technologies. 
L'accord signé en présence de Joseph Curtatone (Maire de Somerville, ville d’implantation de Greentown Labs), Karine Dognin Sauze, Vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’innovation, de la métropole intelligente et du développement numérique, et de Valery Freland, Consul Général de France à Boston, vise à favoriser l’échange de startups spécialisées en cleantech (technologies de l'environnement) entre  Lyon et Boston. 
Grâce à ce partenariat, les start-ups de Lyon souhaitant développer leurs marchés aux Etats-Unis pourront être hébergées pendant quelques semaines au sein de Greentown Labs.   
Réciproquement, Greentown Labs confiera les start-ups américaines qu’il accompagne à l’écosystème lyonnais.  
 À terme, ce partenariat permettra également de créer des emplois sur chacun des territoires, Lyon offrant par ce biais la possibilité à des start-ups américaines de s’implanter sur son territoire.   

La signature s’est déroulée à l’occasion d’une réunion de travail organisée avec Greentown Labs pour les 20 entreprises en course dans le programme "Big Booster", présentes à Boston cette semaine. Elle s’inscrit également dans le cadre des bonnes relations économiques, sociales et culturelles liant Lyon et Boston. Karine Dognin-Sauze accompagne sur le territoire américain, en parallèle de Big Booster, une délégation lyonnaise, composée de représentants économiques, d’acteurs de la French Tech et d’acteurs culturels.

Lire la suite - Nouveau rapprochement entre Lyon et Boston : Lyon signe un accord avec l’incubateur américain Greentown Labs

 
 

Temps libre, tourisme, voyages

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

fleche+haut

fleche+haut