Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !
Affichage des articles dont le libellé est économie. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est économie. Afficher tous les articles

Tourisme : en juillet la région fait mieux que le reste de la France


lyon
La 4ème vague 2018 du baromètre de conjoncture d'Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme dresse un panorama complet sur l'activité touristique en région en Juillet 2018 et sur les prévisions de fréquentation pour la fin de l'été. 
Alors qu'au niveau national le premier bilan de la saison touristique s'avère plutôt morose, en Auvergne-Rhône-Alpes les 2/3 des professionnels du tourisme estiment que la fréquentation en Juillet a été bonne voire très bonne et confirme l'optimisme enregistré fin Juin. Les départements de la Vallée du Rhône affichent les meilleurs taux de satisfaction (71%), tout comme les espaces urbains et ruraux.
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Ces bons résultats sont en partis dus aux excellentes conditions météorologiques de ce début d'été, notamment d'après les professionnels auvergnats, ainsi qu'à la fidélité de la clientèle. Toutefois, les épisodes caniculaires de ces dernières semaines semblent avoir eu un impact légèrement négatif, notamment pour les prestataires du sud de la région et pour les sites de visite.
Dans les hébergements touristiques de la région, le taux d'occupation au mois de Juillet est resté stable par rapport à l'année dernière (57%) mais en hausse dans les zones urbaine (68%) et rurale (59%). C'est dans la Vallée du Rhône que l'on note les meilleurs taux d'occupation. Pour ce début d'été, la recette moyenne par chambre (RMC) s'élève à 62 (76 en zone urbaine).
Enfin, avec 5 journées passées dans la région (comme en 2017), le Tour de France a eu un impact positif sur la fréquentation touristique pour 16% des professionnels, un chiffre en légère hausse par rapport à 2017 (13%). Dans les territoires alpins, ce taux atteint logiquement 25%.
A l'inverse des régions françaises du littoral qui ont connues une baisse de fréquentation en juillet, "l'effet Coupe du Monde" semble ne pas avoir eu d'impact négatif sur l'activité touristique régionale. En effet, moins de 1% des professionnels du tourisme de la région interrogés désignent "l'effet Coupe du Monde" comme source d'insatisfaction pour ce début d'été.
 Abonnez vous ! :
 

65% des professionnels de la région estiment que la fréquentation des clientèles internationales est bonne pour ce début de saison estivale. Ce niveau de satisfaction est un record, notamment dans les zones rural et urbaines où l'on atteint les 80% de satisfaction. Le taux de la clientèle étrangère atteint en juillet 24% de la fréquentation contre 19% en 2017. C'est dans la Drôme (40%), dans l'Ain (35%) et dans l'Allier (31%) que l'on observe les plus fortes parts de clientèle étrangère. Ce sont principalement des clientèles belges, néerlandaises et allemandes. A noter pour la deuxième année consécutive, la baisse de fréquentation des voyageurs britanniques.
La fréquentation de la clientèle française est jugée bonne voire excellente par 77% des professionnels du tourisme. Les Français représentent 76% des voyageurs du mois de Juillet et proviennent principalement des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France et Hauts-de-France.
PREVISION AOÛT : UN REEL OPTIMISME POUR LA FIN DE SAISON
EN ROUTE VERS UN NOUVEAU RECORD ?
Les 3/4 des professionnels du tourisme de la région sont optimistes pour la fin de saison estivale. En effet, 74%d'entre eux affichent un niveau de réservation bon voire même très bon pour le mois d'Août. Cette prévision est largement en hausse par rapport à celle enregistrée à la même période en 2017 (65%). Cet optimisme s'explique en partie par le dynamisme des clientèles françaises mais également par une hausse attendue des clientèles internationales. Il est également à noter que ces résultats sont relativement homogènes dans l'ensemble de la région.
Des résultats de très bon augure pour l'économie touristique régionale car, comme le rappelle Lionel FLASSEUR, Directeur Général d' Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, « l'été représente 51% des nuitées annuelles et la saison estivale 2017 avait déjà enregistré un record de fréquentation avec +3% de clientèle française et +4% d'étrangers ».
Enquête réalisée par Novamétrie pour le compte d'Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme auprès de 600 professionnels du tourisme dans les 12 départements de la région du 23 au 26 Juillet 2018 par téléphone, selon la méthode des quotas. 
Lire la suite - Tourisme : en juillet la région fait mieux que le reste de la France

Grand Hôtel Dieu Lyon : la Cité de la Gastronomie attribuée au groupe espagnol Magma cultura

lyon
 La métropole de Lyon vient d’entériner le choix de Magma Cultura France (filiale du groupe espagnol M.C.) comme délégataire de service public pour l’exploitation de la future cité internationale de la gastronomie. Celle-ci  prendra place dans l’écrin du site emblématique du Grand Hôtel Dieu, en plein coeur du centre-ville ouvert depuis fin avril. L’ouverture des 3930 m2 au public étant prévue à l’été 2019.
Le conseil de la Métropole de Lyon a choisi ce jour Magma Cultura France comme délégataire de service public pour l’exploitation de la Cité Internationale de la gastronomie pour 8 ans à compter de la date d’ouverture au public

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Le résultat de cet appel public à la concurrence lancé en mai 2017 permettra de créer un équipement phare qui participera au rayonnement de la Métropole de Lyon. Début 2018, la scénographie de l’exposition permanente avait été confiée à l’agence londonienne Casson Man, référence majeure dans les scénographies de Musée à Londres ou en France (Cité du Vin à Bordeaux).
Dans le cahier des charges de la Délégation de Service Public, il est demandé que soit proposé au grand public un parcours innovant et pédagogique autour d’espaces de démonstrations et d’expériences sensorielles et interactives. 
Elle doit être un lieu de découverte, d’apprentissage et de transmission autour de la thématique nutrition/santé. La DSP fixe enfin comme objectif de développer l’innovation en permettant aux professionnels de l’alimentation, français et internationaux, confirmés ou talents de demain, de partager leurs expertises, leur savoir-faire et leurs points de vue pour avancer dans la voie de l’excellence gastronomique, associant plaisir de la table et bien-être pour le corps et l’esprit.
 Abonnez vous ! :
 
E
Le projet Magma Cultura France
La société Magma Cultura France, filiale française du groupe Espagnol, Magma Cultura (que l'on peut traduire par "Bouillon de Culture") est arrivée en tête des trois candidats qui étaient en lice pour l’attribution de cette DSP..
Magma Cultura, c’est 25 ans d’expérience dans les domaines de la culture, l’éducation, le tourisme et les loisirs, 1 000 collaborateurs et plus de 10 millions de visiteurs accueillis. C’est une référence et un savoir-faire avéré en matière d’exploitation d’équipements culturels, de médiation culturelle, de gestion et de développement des publics.
D’ici à l’ouverture, Magma Cultura va donc pouvoir finaliser un projet apparu le plus pertinent eu égard au cahier des charges de la délégation de service public. C’est-à-dire une offre muséale et une programmation riche et variée. Soit 2 expositions permanentes en complément de celle de la Métropole (Atlas de la gastronomie, gastro ludothèque à destination du jeune public) et 2 expositions temporaires par an.
Le programme d'animation s’adapte en effet à la diversité des publics souhaitée pour faire vivre le lieu de manière hybride (programme d’exposition et loisirs éducatifs, programmation culturelle et pédagogique, programmation professionnelle, ateliers cuisine/démonstrations par des chefs en résidence).



Magma Cultura propose une ouverture 7 j/7 et un prix d’entrée individuel modéré aligné sur le tarif moyen des équipements culturels lyonnais. C’est également le plus ambitieux en termes de fréquentation prévisionnelle de 300 000 visiteurs par an.
L'organisation des espaces d’expositions permanentes et temporaires devrait être optimisée, offrant un parcours autour de démonstrations et d’expériences sensorielles et interactives.
Le projet possède clairement une dimension internationale avec des partenariats à l’échelle mondiale (Nations Unies, Unesco, FAO) et la création de chaires sur l’alimentation à l’échelle européenne.
Le dossier présente enfin des conditions juridiques et financières très satisfaisantes. Magma Cultura France envisage un CA de 5.3M€/an, prévoit un investissement de 1.6M€ et propose une garantie inconditionnelle et illimitée.

magma cultura gère par exemple la communication en matière sociale et culturelle du Parc zoologique de Paris, des Sociétés du Grand Paris, de la Nuit de la lecture à Madrid ;
On la retrouve sur le Château de Montjuic à Barcelone, la Maison Vicens à Barcelone le Château de Fontainebleau, Musée de l’Homme, Musée Picasso à Paris, la Ville de Valence en Espagne, Casa Mahou à Madrid, le Musée Picasso à Barcelone, le Musée National Centre d’Art Reine Sophia à Madrid.
LYFtvPhotos sur Instagram : 
avec Snapwidget
Lire la suite - Grand Hôtel Dieu Lyon : la Cité de la Gastronomie attribuée au groupe espagnol Magma cultura

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :