Affichage des articles dont le libellé est 2017. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est 2017. Afficher tous les articles

Ouverture du Grand Hôtel Dieu : actualités, nouvelles enseignes...

Grand hôtel dieu lyon
Au cœur de la Presqu’île lyonnaise, l’emblématique Grand Hôtel-Dieu de Lyon se prépare à accueillir Lyonnais et visiteurs au printemps 2018 autour d’une programmation mêlant commerces, bureaux, hôtel et logements. Alors que le chantier bat son plein, l’activité fourmille en coulisses. 
A quelques mois de l’ouverture officielle, de nombreuses enseignes confirment leur installation : Clarins, Aroma Zone, Obbo Design, Buddha Bar, Café Mokxa et Second Cup s’ajoutent à la liste, presque complète, des boutiques qui animeront le Grand Hôtel-Dieu dès son ouverture au printemps 2018.

CLARINS
Après Hong Kong, Philadelphie, Shanghai, Dubaï, Paris et Bordeaux, ce nouveau concept s’installe au cœur de Lyon au Grand Hôtel-Dieu. « C’est un sublime projet architectural au sein duquel Clarins s’inscrira avec beaucoup d’élégance. Nous avons aimé le parti pris audacieux d’associer des marques exclusives, afin de créer l’envie d’y flâner et de découvrir les nouvelles tendances… dont nous faisons partie ! » explique Carole Hogommat, Directrice Retail & Spas de Clarins.

CAFE MOKXA
Le spécialiste lyonnais du café
Mokxa, torréfacteur de cafés fins et pionnier du café de spécialité en France, propose depuis 2011 des cafés de terroir. Déjà présent dans les 1er et 8ème arrondissements de Lyon avec son coffee shop, ses ateliers de torréfaction et formation, la dynamique autour du projet de réhabilitation du Grand Hôtel-Dieu à Lyon a été un choix évident pour le torréfacteur. « Nous grandissons et souhaitons partager notre passion autour d’un espace dédié au café et au thé, alliant boutique spécialisée, comptoir de dégustation de grands crus et ateliers découverte » précise Sadry-Alexandre Abidi et Rosamund Morris James, fondateurs de Café Mokxa.

BUDDHA-BAR
Depuis sa création en 1996, le Buddha-Bar offre à sa clientèle une invitation au voyage autour des saveurs du monde… Le restaurant, inventeur du concept « Lounge », ouvrira ses portes à Lyon au sein de l’Hôtel-Dieu dans la cour Saint-Martin.

Les boutiques Obbo Design, Aroma Zone et Second Cup seront également sur le parcours. Le coffee shop Second cup, d'origine canadienne, est dédié à la découverte de cafés d'origines variées, de saveurs subtiles sucrées et salées.
Les professionnels des sociétés HR Team et Elior, investiront également des bureaux dans le cadre exceptionnel du Grand Hôtel-Dieu.

*********************
A propos du Grand Hôtel-Dieu

Grand Hôtel-Dieu est un ensemble mixte de 52 064 m², dont 17 635 m² de commerces. Le projet comptera également 13 422 m² de bureaux, un hôtel 5 étoiles opéré par Intercontinental, 837 m² de logements et une Cité Internationale de la Gastronomie (pilotée par la Métropole de Lyon) de 3 823 m².
Crédit Agricole Assurances en partenariat avec la Caisse Régionale de Crédit Agricole de Centre-Est, a acquis en juin 2015 l’intégralité du capital et des droits au bail à construction des sociétés visant à faire édifier, sur l’ensemble immobilier du Grand Hôtel-Dieu, des constructions nouvelles et réhabiliter des constructions existantes, le programme de construction devant, à son achèvement, avoir une surface de plancher d’environ 52 000m².
Crédit Agricole Assurances a été conseillé dans sa phase d’acquisition du projet et a confié ensuite la mission de gestion des actifs et d’assistance à maîtrise d’ouvrage de cette opération à la société SCAPRIM Asset Management, qui en a confié la commercialisation aux agents Jones Lang Lassalle et Cushman & Wakefield mandatés en co-exclusivité...
http://www.grand-hotel-dieu.com/
Lire la suite - Ouverture du Grand Hôtel Dieu : actualités, nouvelles enseignes...

Indemnisation du chômage : ce qui change au 1er novembre 2017

 À partir du 1er novembre, de nouvelles règles entrent en vigueur pour s’adapter aux réalités du marché du travail et renforcer l’équité de l’indemnisation entre tous les demandeurs d’emploi. Elles s’appliquent aux personnes perdant leur emploi à compter de cette date.

CALCUL DE L’ALLOCATION 

Les personnes reprenant régulièrement des emplois de moins d’une semaine recevaient une indemnisation plus favorable que celles perdant des emplois longs. Avec le développement des contrats courts sur le marché du travail, il était donc nécessaire de revoir les règles. À partir du 1er novembre, un nouveau mode de calcul entre en vigueur, basé sur un nombre de jours travaillés. Cette évolution n’a pas d’effet pour la majorité des bénéficiaires de l’Assurance chômage. En revanche, les personnes travaillant régulièrement sur des périodes très courtes recevront désormais une allocation équivalente aux autres, en montant comme en durée, dans un souci d’équité.

ACCES A L’INDEMNISATION

Pour avoir droit à une allocation chômage, il faut avoir travaillé l’équivalent d’au moins 4 mois, soit 610 heures ou 88 jours travaillés. Les salariés qui travaillent beaucoup dans une journée atteignent plus rapidement 610 heures que 88 jours travaillés. C’est l’inverse pour ceux qui travaillent peu chaque jour. Avec cette double façon de compter, les salariés ayant perdu leur emploi accèdent plus facilement à l’indemnisation.

DES MESURES SPÉCIFIQUES POUR LES PLUS DE 50 ANS

Pour s’adapter à la réalité du marché du travail, les durées maximales d’indemnisation ont été modifiées pour les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans.  Elles sont désormais de :
2 ans (24 mois) avant 53 ans
2 ans et demi (30 mois) de 53 à 54 ans inclus
3 ans (36 mois) à partir de 55 ans

Pour les aider à retrouver un emploi et à actualiser leurs compétences les chômeurs de 53 et 54 ans qui suivent une formation peuvent voir leur durée d’indemnisation allongée jusqu’à 6 mois supplémentaires. D’autre part, les demandeurs d’emploi de 50 à 54 ans inclus auront bientôt la possibilité de bénéficier d’heures supplémentaires sur leur compte personnel de formation (CPF).

LES GRANDS PRINCIPES RESTENT INCHANGÉS

Le demandeur d’emploi qui perd involontairement son emploi (ou dans certains cas de démission), reçoit un revenu de remplacement proportionnel aux salaires et aux durées des emplois perdus. Il est encouragé à se former, à reprendre un emploi même temporaire ou à lancer son activité.
Retrouvez toutes les informations sur les montants, les durées et conditions d’accès à l’indemnisation sur unedic.fr


Lire la suite - Indemnisation du chômage : ce qui change au 1er novembre 2017

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv - Le Forum

LYFtv Music and news

(Vos derniers communiqués)

Vous êtes le

ème
visiteur

fleche+haut

fleche+haut