Affichage des articles dont le libellé est entreprises. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est entreprises. Afficher tous les articles

Aéroport de Lyon teste des robots... voituriers dans ses parkings !

 Des robots voituriers extérieurs : une première mondiale à Lyon ! C'est en effet la première fois, que des robots prendront en charge le stationnement de véhicules en extérieur (les Aéroports de Paris le testent déjà dans leurs parkings).

Pour Aéroports de Lyon, il s’agit d’offrir à ses clients une expérience de stationnement à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry simplifiée et complètement transformée, mais aussi de répondre à la forte croissance du trafic passagers (9,5 millions en 2016 soit +9,8 % par rapport à 2015). 

Grâce à cette innovation, le parking pourra accueillir 50 % de véhicules supplémentaires. 
Les robots sont capables de garer les véhicules de façon dense et sans dommage. Ainsi, plus besoin d’augmenter l’empreinte au sol. Cette technologie permet ainsi un parking zéro-émissions, et préserve l’intégrité des sols environnants. Ce projet, inscrit dans la démarche innovation d'Aéroports de Lyon, sera lancé dans sa première phase d'expérimentation en septembre prochain auprès du personnel d'Aéroports de Lyon et de clients volontaires  sur le parking longue-durée P5. L'expérimentation à l'échelle industrielle est estimée pour fin 2018. 

Réduire le temps et la marche pour les passagers ! 
Cette nouvelle installation sera avant tout une révolution pour les passagers. Avec ce nouveau système de parking automatisé, plus besoin de chercher une place disponible, ni de marcher dans le parking. Les passagers pourront déposer leur voiture rapidement dans un large espace dédié au service, directement à l’entrée de parking. A leur retour, leur voiture les attendra déjà préparée dans le même espace, prête à partir.

 Depuis le lancement des premiers robots en indoor en février dernier, la startup française Stanley Robotics a bénéficié d’une visibilité dans des médias du monde entier et par la même occasion, a déjà été sollicitée par de nombreux parkings à travers le monde. L’entreprise reste, pour le moment, concentrée sur les projets de parkings d’aéroports, extérieurs et longue durée, car c’est sur ce marché que la demande est la plus importante.  

Pour le côté technique il faut savoir que :
- Le parking est totalement fermé au public et sécurisé. 
- La technologie de "Stan" étant connecté au billet d’avion, le robot sait quand vous rentrez. Stan se charge de ramener votre voiture dans le box, près de l’entrée, pour qu’elle soit prête et en position de départ quand vous arrivez. 
- Le robot s’adapte à tous types de voitures (jusqu’à 6 m de long). Sa puissance lui permet de soulever jusqu’à 3 tonnes sans effort. 
- Il se déplace de manière autonome et s’adapte aux différents aléas. Ses divers capteurs lui permettent de se situer dans son environnement et d’adapter ses déplacements. 
- Il est doté d’intelligence artificielle permettant d’optimiser l’espace dans les parkings. 

 À propos de Stanley Robotics  
Stanley Robotics est une startup créée en janvier 2015 et basée à Paris en France. Elle développe un service de voiturier automatique avec des robots qui déplacent tous types de voitures et augmentent la capacité d’un parking existant jusqu’à 50%, tout en révolutionnant l’expérience pour l’utilisateur.Les trois fondateurs, Clément Boussard (CEO), Aurélien Cord (CTO) et Stéphane Evanno (COO), ont travaillé précédemment sur des technologies de voitures autonomes..
Lire la suite - Aéroport de Lyon teste des robots... voituriers dans ses parkings !

Aéronautique: le savoir faire des PME de la région de Lyon

Fleurons confirmés, sous-traitants spécialisés ou start-ups ambitieuses du secteur de l’aéronautique, des drones et du spatial, de nombreuses entreprises de la région Auvergne Rhône-Alpes ont participé, du 19 au 25 juin, au 52ème salon international de l’Aéronautique et de l’Espace au Bourget.

 Si les atouts des entreprises de la Région de Lyon sont bien connus dans les domaines de la grande industrie chimique, pharmaceutique, le textile et le tourisme, le développement économique des PME (elles représentent 97.56% des entreprises selon le site Manageo) est considérable.

Les entreprises du secteur de l'aéronautique ont été particulièrement mises en valeur récemment, lors du salon du Bourget, où plusieurs d'entre elles ont été remarquées pour leur expertise dans les matériaux composites, issus justement des savoir-faire textiles et chimiques développés dans la Région.

Auvergne Rhône-Alpes se distingue par le nombre de ses équipementiers avec des centres de recherche sur les alliages, les volants d’avion ou encore le développement des drones à propulsion électrique.  A Lyon même, la société Avenir Engineering développe des capteurs de mesure de la densité des carburants.

Deuxième région française en termes de production aéronautique, selon le magazine Usine Nouvelle, Rhône-Alpes  a sû mettre en valeur ses savoir-faire textiles et chimiques, avec le groupe Hexcel par exemple, qui a réuni deux entreprises de tissage lyonnaises, Genin et Brochier. Producteur de toiles en soie pour parachutes et ballons captifs, Genin a été l’un des premiers à maîtriser le tissage du verre. Dérive du Mystère 2 de Dassault conçu par son atelier de prototypage de pièces stratifiées, nez et chaussettes des radômes du Concorde fabriqués par son usine de Décines (Rhône)... Hexcel Corp équipe les Airbus A 320, A 400M et surtout l’A 350, qui utilise plus de 50% de matériaux composites dans ses structures, ailes et fuselages.

"Chaque nouvelle commande de cet avion représente pour la société un chiffre d’affaires de cinq millions d’euros !", rappelle Usine Nouvelle.

Parmi les PME innovantes du secteur de l'aéronautique, on compte aussi Vision Systems, le leader mondial de la protection solaire de cockpits d’avions et de vitrages d’hélicoptères, qui fait partie d'Aerospace Cluster (Lyon), qui est représenté au salon du Bourget depuis déjà plusieurs années (voir ici l'article de LYFtv-Economie).

Aerospace Cluster met en lien les entreprises de la filière et incite ses membres à mutualiser leurs expériences quand ils ne sont pas directement concurrents. Il les aide aussi à internationaliser leur carnet de commande en leur permettant d'être plus visibles dans les salons. Dans le domaine de la Recherche & Développement, le cluster prend aussi en charge une partie des dépenses des entreprises, "pour assurer leur présence et la démonstration de procédés".

En s'alliant lors du salon du Bourget, les entreprises françaises, et en particulier celles de la Région AuRA, ont sû exporter leur savoir-faire et garnir leur carnet de commande, notamment grâce à l'optimisation des volumes et au développement de nouvelles techniques de production. Les rendez-vous d’affaires et le travail de réseau dans un salon de cette envergure sont autant d’opportunités d'augmenter le chiffres d’affaires des entreprises régionales.
Lire la suite - Aéronautique: le savoir faire des PME de la région de Lyon

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv - Le Forum

LYFtv Music and news

(Vos derniers communiqués)

Vous êtes le

ème
visiteur

fleche+haut

fleche+haut