Affichage des articles dont le libellé est santé. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est santé. Afficher tous les articles

Fête des lumières : l'Hôtel Dieu illuminé tout le mois de décembre

La fête des lumières durera du  4 au 29 décembre 2017 sur la façade du Grand Hôtel Dieu en cours de rénovation.
Au cœur de la Presqu’île, le Grand Hôtel-Dieu de Lyon se prépare à accueillir Lyonnais et visiteurs au printemps 2018 autour d’une programmation mêlant shopping, restauration et bureaux qui viendra animer les cours et jardins. En attendant cette réouverture historique, il participera à la programmation artistique de l’édition 2017 de la Fête des Lumières avec « Rayonnement », projet exceptionnel qui illuminera la façade Soufflot le long du Rhône et le Grand Dôme, dès le 4 décembre comme un avant-goût de la Fête, puis pendant tout le mois de décembre.
fête des lumières hôtel dieu lyon

A l’aube de la renaissance du Grand Hôtel-Dieu et à l’occasion de la Fête des Lumières, la façade de Soufflot vibrera par une projection de tableaux sur-mesure. Un moment de contemplation inédit qui offrira aux spectateurs l’opportunité de faire le lien en images, entre le passé et le futur de ce bâtiment emblématique du patrimoine lyonnais. La projection, qui habillera plus de 250 mètres de façade côté Rhône, permettra de partir à la (re)découverte du Grand Hôtel-Dieu grâce à la richesse des visuels, projetés sur une pierre d’une grande qualité et totalement rafraîchie.
"Rayonnement" est une ode à l’Hôtel-Dieu, le plus grand chantier de réhabilitation privée de France. Ce projet, réalisé par l’artiste Laurent Langlois, retrace, en quelques tableaux d’images fixes et autant de trompe-l’œil architecturaux, l’histoire du bâtiment de sa construction à sa vocation hospitalière, en passant par l’époque des sœurs lorsqu’il faisait office de couvent. 
Des tableaux historiques mêlés à d’autres, plus contemporains, qui évoquent le futur du site, comme un clin d’œil entre passé et futur... La façade se transforme en une fresque évolutive, et les formes et les couleurs viennent recomposer et sublimer la façade retrouvée.
“RAYONNEMENT”
Projet Laurent Langlois / ARTSLIDE et Daniel Knipper
Installation visible du 4 au 29 décembre 2017
Horaires :
De 18h à 22h du 4 au 6 décembre et du 11 au 29 décembre
Pendant la Fête des Lumières :
du jeudi 7 au samedi 9 décembre de 20h à minuit
et le dimanche 10 décembre de 19h à 23h

A propos des artistes
Après des études de peinture et de photographie aux Beaux-Arts, Laurent Langlois a fondé Artslide, studio de conception et créations graphiques pour projections monumentales, architecturales géantes. Il consacre une partie de son temps à travailler pour le Festival International de Photojournalisme de Perpignan, Visa pour l’Image, où il est « au service du travail des photographes, pour le mettre en écran, comme un maquettiste met en page ». « Peintre-lumière », il imagine également des projections architecturales en 3D qu’il qualifie de « projections en trompe-l’œil archi-picturales et lumineuses ». Ses œuvres monumentales qui révèlent les bâtiments sont présentées dans les festivals du monde entier. Il est accompagné sur cette réalisation par Daniel Knipper, éclairagiste talentueux déjà intervenu à de nombreuses reprises à la Fête des Lumières.

A propos du Grand Hôtel-Dieu
Grand Hôtel-Dieu est un ensemble mixte de 52 064m², dont 17 635 m² de commerces. Le projet comptera également 13 422 m² de bureaux, un hôtel 5 étoiles opéré par Intercontinental, 837 m² de logements et une Cité Internationale de la Gastronomie (pilotée par la Métropole de Lyon) de 3 823 m².


Lire la suite - Fête des lumières : l'Hôtel Dieu illuminé tout le mois de décembre

Levothyrox : les laboratoires MERCK assignés en justice à Lyon

L'avocat Christophe Lèguevaques vient d'annoncer dans un communiqué le dépôt auprès du Tribunal d’instance de Lyon de "108 premières assignations contre les Laboratoires MERCK"
Lancée en septembre dernier via la plateforme MySmartCab, cette action collective et conjointe rassemble à ce jour 1 200 dossiers de plaignants qui, après avoir été vérifiés individuellement, viendront s’ajouter aux 108 premières plaintes déposées, à raison de 100 nouveaux dossiers par semaine. Et ce jusqu’à la première audience fixée par le Tribunal de Lyon au 18 décembre 2017. 

Des milliers de plaignants réunis "dans la plus grande action collective".
Selon Me Lèguevaques, la plateforme compte déjà 3 500 inscrits de toute la France. 1 200 dossiers sont en cours de constitution. Et tous les jours, le facteur apporte une trentaine de dossiers complets (pièce d’identité, cahier de doléances et documents médicaux) qui sont vérifiés par des avocats. 
 « Nous avons choisi d’étaler dans le temps la saisine afin de ne pas étouffer la justice et de permettre au Tribunal d’instance de Lyon d’enregistrer sereinement ces milliers de dossiers. De notre côté, il nous faut aussi le temps de vérifier individuellement les milliers de demandes que nous avons déjà reçues en moins d’une mois. Sachant que nous recevons en moyenne une trentaine de nouvelles demandes par jour. » indique  Me Christophe Lèguevaques, Avocat inscrit au barreau de Paris, docteur en droit et fondateur de la plate-forme MySmartCab 
Pour rappel, les laboratoires MERCK ont mis sur le marché en mars 2017 une nouvelle formule du LEVOTHYROX® . La plateforme leur reproche une absence totale d'information préalable des malades sur ce changement qui pouvait entraîner d’éventuels effets secondaires. Pourtant, selon l'avocat, d’après la littérature médicale et les tests de bioéquivalence, les laboratoires MERCK connaissaient parfaitement les risques et savaient que 5 à 7% des malades devraient faire face à des troubles plus ou moins importants. 
L’assignation a donc pour vocation de démontrer judiciairement la responsabilité des laboratoires MERCK en raison d’un défaut d’information des patients sur les conséquences scientifiquement prévisibles de la substitution d’une nouvelle formule du LEVOTHYROX® à son ancienne formule.
Il sollicite dans ce cadre, une indemnité forfaitaire pour réparer les préjudices moraux subis par chaque demandeur. Cette indemnité de 10.000 € se décompose comme suit : - 5.000 € de préjudice résultant du défaut d’information - 5.000 € provenant du préjudice d’angoisse. 
Saisi en civil par Me Lèguevaques, le Tribunal d’instance de Lyon a fixé une première audience au 18 décembre 2017. D’ici cette date, il est toujours possible de se joindre à l’action collective conjointe. À NOTER : les patients peuvent s’informer  sur le site www.levo-action.org, par téléphone au 09 78 23 00 00, sur Twitter @levothylex ou sur Facebook https://www.facebook.com/LevothyLex/
Lire la suite - Levothyrox : les laboratoires MERCK assignés en justice à Lyon

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur