Affichage des articles dont le libellé est solidarité. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est solidarité. Afficher tous les articles

MonRevenudebase : le revenu universel testé par la société civile

julien Bayou MonRevenudeBase
Enthousiaste, l'écologiste Julien Bayou annonce que son site internet MonRevenudebase, mis en place il y a une semaine seulement, a déjà réuni plus de 50.000 inscrits dans toute la France. Deux personnes au moins seront donc tirées au sort le 6 décembre pour recevoir un revenu de base de 1000 euros, entièrement financé par l'association !

"Il y a 7 jours, l’association Mon Revenu de Base lançait officiellement l’expérimentation citoyenne du revenu de base : à chaque fois que nous collecterons 12.000 euros, nous les offrirons à une personne tirée au sort qui s’est inscrite sur le site, et qui recevra 1000 euros par mois pendant un an, sans contrepartie", explique Julien Bayou.

L’inscription est gratuite.
L'association organise également un suivi scientifique de cette expérimentation pour en tirer le plus d’enseignements possibles. Pour l'instant, on sait que les 50.000 participant.es viennent de toute la France !  En 7 jours plus de 26.000 euros ont été collectés et l’association espère réunir d'ici la date du  tirage au sort, qui aura lieu le 6 décembre à Paris, de quoi financer un troisième, voire quatre ou cinq revenus de base ? 

Pour MonRevenuDeBase, l’objectif est de susciter le débat en France afin d'obtenir une loi d'autorisation des expérimentations qui permettraient de tester un vrai revenu universel. 
"Toute proportion gardée, c'est la même démarche que les expérimentations des mutuelles ou de la couverture des accidents du travail au siècle dernier", insiste le militant écologiste qui rappelle  : "celà aussi semblait impossible, jusqu'à ce que quelques personnes non seulement le rêvent mais aussi l'expérimentent pour convaincre, avant que ça ne devienne la norme".

L’engouement pour l’expérimentation. 
Les témoignages de soutien et milliers de réponses à la question “Et vous que feriez-vous avec un revenu de base garanti ?” démontrent un intérêt et une curiosité pour le revenu de base. Alors que le rapport du Secours Catholique démontre aujourd'hui même que les pauvres sont toujours plus pauvres, le revenu de base représente un espoir pour lutter contre la précarité, réparer notre protection sociale et également faire face aux différentes mutations du monde du travail en cours.

Des expérimentations plus "sérieuses" sont déjà annoncées 
Des territoires (la Gironde, le Gers, la mairie de Grande Synthe…) semblent prêts pour une expérimentation plus généralisée mais ont besoin d’une loi qui les y autorise. Aux député.es de s’en saisir pour permettre l’expérimentation de cette innovation sociale, utopie hier, possible réalité de demain.
Lire la suite - MonRevenudebase : le revenu universel testé par la société civile

Un établissement pour enfants sourds inauguré à Lyon

La Fondation OVE inaugure le 1er juillet les nouveaux locaux de la SEES Champagnat (Section d’Education et d’Enseignement Spécialisés) à Lyon. Depuis quelques mois, elle accueille dans ses locaux 65 enfants de 3 à 20 ans sourds, malentendants ou présentant des troubles du langage. 
«La surdité a toujours eu une place importante au sein de l’action de la Fondation OVE qui héberge dans ses locaux le CNIS –Centre National d’Information sur la Surdité –et gère plusieurs établissements pour enfants présentant une déficience auditive» précise Jean-Pierre Demagny, Président de la Fondation. La SEES Champagnat a été fondée à partir de la réhabilitation d’un bâtiment existant de 982 m² associée à la construction d’un nouveau bâtiment de 537 m². 

L’ensemble du bâtiment a été mis aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (couloirs larges, ascenseurs, niveaux accessibles). La rénovation et la construction ont obtenu le label suisse Minergie et un prix de l’ADEME pour ses qualités en termes de développement durable:la structure porteuse en bois, la chaufferie bois, la gestion de l’énergie illustrent cette volonté d’inscrire le bâtiment dans une éco-conception durable.

D’un point de vue architectural, dans la continuité du bâtiment existant construit dans les années 1960, les façades ont été arrondies et égayées par des couleurs vives et lumineuses, du jaune au rouge. «On a prolongé le rythme vertical côté cour de façon ludique et gaie, c’est important pour les enfants» précise M.Mirouze, du cabinet Modulo architectes. «Mais attention, ces murs ne sont pas des murs, cet établissement est ouvert sur la cité d’un point de vue scolaire, social, professionnel mais aussi culturel et sportif.Tous les projets sont conçusavec des partenaires extérieurs. La SEES Champagnat s’inscrit pleinement dans le projet d’inclusion pour tous de la Fondation OVE»  déclare Yves Béroujon, Directeur de territoire en charge de l’établissement. 

La Fondation OVE est née en 1944 de la volonté d’enseignants souhaitant mettre à l’abri des enfants victimes de la Seconde Guerre Mondiale. Depuis, elle s’est étendue au secteur médico-social et gère 90 établissements dont 60% se situent en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle accompagne 5300 personnes grâce à une équipe composée de 2503 salariés.

SEES Champagnat -22 rue Professeur Patel 69009 Lyon 
Lire la suite - Un établissement pour enfants sourds inauguré à Lyon

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur