Affichage des articles dont le libellé est suisse. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est suisse. Afficher tous les articles

Santé : les frontaliers suisses n'ont plus que quinze jours pour exercer le droit d'option

Vous êtes frontalier suisse et vous êtes affilié à l’assurance maladie française (mais vous n’avez pas demandé formellement une exemption de l’assurance maladie suisse) ou vous êtes affilié simultanément aux régimes d’assurance maladie français et suisse ?
Le site internet Ameli.fr vous rappelle que l'accord du 7 juillet 2016 vous permet d’exercer votre droit d’option entre ces 2 régimes, et de demander soit l'exemption de l'assurance maladie suisse soit la radiation de l'assurance maladie française.

Mais attention ! Vous avez jusqu’au 30 septembre 2017 pour exercer ce droitAu-delà de cette date, vous serez exclusivement affilié au régime d'assurance maladie suisse.

En pratique, 2 situations peuvent se présenter :

1. Vous êtes travailleur frontalier ou rentier suisse, assuré auprès de l'assurance maladie française (sans avoir formellement demandé une exemption de l’assurance maladie suisse) et vous souhaitez le rester : vous devez demander formellement une exemption de l'assurance maladie suisse.
Pour faire cette demande d’exemption, remplissez le formulaire Choix du système d'assurance maladie (PDF, 248 Ko) et déposez-le auprès de l'autorité suisse compétente
Attention : vous avez jusqu'au 30 septembre 2017 pour le faire. Passé ce délai vous serez exclusivement affilié au régime d’assurance maladie suisse.

2. Vous êtes travailleur frontalier ou rentier suisse, assuré simultanément auprès de l'assurance maladie française et de l'assurance maladie suisse :
  • Si vous souhaitez rester assuré auprès de l’assurance maladie française, vous devez demander formellement une exemption de l’assurance maladie suisse.
    Pour faire cette demande d’exemption, remplissez le formulaire Choix du système d’assurance maladie (PDF, 248 Ko) et déposez-le auprès de l'autorité suisse compétente.
    Attention : vous avez jusqu’au 30 septembre 2017 pour le faire. Passé ce délai vous serez exclusivement affilié au régime d’assurance maladie suisse.
  • Si vous souhaitez rester assuré auprès de l'assurance maladie suisse, vous devez présenter à votre caisse d'assurance maladie française un formulaire E106 ou S1, émis par votre assureur maladie suisse, afin d'être radié de l'assurance maladie française.
Pour plus de renseignements, consultez l’article Frontalier suisse.

Lire la suite - Santé : les frontaliers suisses n'ont plus que quinze jours pour exercer le droit d'option

Trains Léman express : une direction franco-suisse pour Lémanis S.A, filiale de la SNCF et de CFF


             
 Lors de sa séance constitutive à Genève de la société Lemanis S.A., le Conseil d’administration a choisi de confier la direction de la nouvelle filiale des CFF et de SNCF à Mario Werren. Ce dernier a une longue expérience dans la gestion du trafic ferroviaire des CFF. Il prendra les commandes de Lémanis, en charge de la planification et de la promotion du Léman Express, à 100% dès juin 2017. Il sera soutenu dans sa tâche par Armelle Laugier, directrice suppléante, également responsable pour SNCF de la mise en service du futur réseau transfrontalier.

La nouvelle filiale des CFF et de SNCF fera le lien avec les Autorités Organisatrices, commanditaires du trafic régional, sur l’ensemble du périmètre du Léman Express (230 km de lignes, plus de 40 gares). Le lancement du réseau transfrontalier est prévu pour décembre 2019, à l’achèvement des travaux de construction du nouveau tracé CEVA (Cornavin-Eaux- Vives-Annemasse). 

Société anonyme de droit suisse, Lémanis a son siège à Genève. Son capital-actions est de 60% pour les CFF et de 40% pour SNCF. Son conseil d’administration est composé de 5 membres franco-suisses, dont le président est Jean-Charles Ogé, directeur Stratégie & Finances TER Auvergne Rhône-Alpes de SNCF.

 Mario Werren est actuellement à la tête du personnel des trains de la Région Ouest des CFF. Depuis 33 ans dans l’entreprise, ce Bernois d’origine et Genevois d’adoption a assumé de nombreuses fonctions dans la production ferroviaire. Armelle Laugier, travaille depuis 21 ans chez SNCF. Ces dernières années, la directrice suppléante a participé activement à la conception de l’offre du futur Léman Express que la société Lémanis sera chargée de planifier et de promouvoir auprès de la clientèle. 

Lire la suite - Trains Léman express : une direction franco-suisse pour Lémanis S.A, filiale de la SNCF et de CFF

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur