Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube !

Affichage des articles dont le libellé est tourisme. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est tourisme. Afficher tous les articles

Contrôle aux frontières : la reconnaissance faciale à l'aéroport de Lyon

lyon
 L'aéroport St Exupéry annonce des contrôles cinq fois plus rapides grâce aux "PARAFE"  (Passage Automatisé Rapide de Frontières Extérieures) à reconnaissance faciale à l’Aéroport Lyon-Saint Exupéry. Ce dispositif innovant permet de fluidifier le parcours des passagers à l’aéroport en réduisant les temps d’attente aux contrôles frontières. 
Le passeport biométrique est indispensable pour les utiliser. 
 Dans le contexte de rétablissement des contrôles aux frontières intra-Schengen, la part des passagers contrôlés à Lyon-Saint Exupéry atteint désormais 70 % contre 30% auparavant. Si la gestion de ces contrôles est de la responsabilité de la Police aux Frontières, Aéroports de Lyon travaille conjointement avec leurs services pour trouver des solutions accélérant le traitement des passagers, tout en garantissant des niveaux de sécurité et de qualité maximaux. 


L'actu. lyonnaise en vidéos :


Pas moins de 10 SAS PARAFE à reconnaissance faciale, développés conjointement par IN Groupe et Gunnebo, sont mis en service à compter du 14 décembre 2018. 
Le déploiement de 10 sas complémentaires est programmé au premier trimestre 2019 aux Départs et Arrivées du satellite du Terminal 1, où sont opérés les vols low-cost. Ainsi, les passagers de 80 % des vols à contrôler pourront à terme bénéficier de ces 20 nouveaux sas PARAFE. Ces nouveaux équipements permettent notamment de : 
- Multiplier par 5 la rapidité des contrôles (1 agent pour 5 passagers simultanés), 
- Augmenter à 32 le nombre de nationalités éligibles aux PARAFE : 28 pays de l’Union Européenne dont le Royaume-Uni, ainsi que la Suisse, la Norvège, l’Islande et le Lichtenstein, - Réduire le nombre d’échec au passage avec une plus grande facilité ergonomique (main libre et facilité de présentation devant le capteur biométrique), 
- Accélérer la lecture du passeport. Ces investissements, supportés par Aéroports de Lyon, permettent de réduire significativement le temps des contrôles. 

Pour en bénéficier, les passagers doivent être majeurs et se munir de leur passeport biométrique, la carte d’identité n’étant pas acceptée. 

 Pour Tanguy Bertolus, Président du Directoire d’Aéroports de Lyon : « L’ouverture des sas PARAFE à reconnaissance faciale, aujourd’hui, à Lyon-Saint Exupéry contribue aux objectifs de fluidification du parcours client et d’amélioration de la qualité de service qu’Aéroports de Lyon et VINCI Airports souhaitent offrir à leurs passagers. Elle illustre aussi notre étroite collaboration avec les services du Ministère de l’Intérieur. »


 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Contrôle aux frontières : la reconnaissance faciale à l'aéroport de Lyon

Helsinki et Lyon nommées "2019 European Capitals of Smart Tourism"

lyon
 Capitales européennes du tourisme intelligent et durable 2019, Helsinki et Lyon avaient répondu à l'initiative de l’Union européenne. Il sagit d'encourager l’échange de bonnes pratiques pour renforcer "le caractère durable et la compétitivité des villes en tant que destinations touristiques au sein de la nouvelle ère industrielle". 
Le concours est basé sur une proposition du Parlement européen, qui a assuré son financement pour 2018-2019 grâce à une action préparatoire. 
Pia Pakarinen, maire adjoint d’Helsinki, Alain Galliano, vice-président de la métropole de Lyon et Jean-Michel Daclin, président de ONLYLYON Tourisme et Congrès, ont reçule 7 novembre, pour le compte de leur ville, le titre de « Capitale européenne du tourisme intelligent et durable 2019 ». 
L'actu. lyonnaise en vidéos :


Mettant les lauréats à l’honneur, la commissaire au marché intérieur, à l’industrie, à l’entrepreneuriat et aux PME, Elżbieta Bieńkowska,  a rappelé que « le tourisme est crucial pour l’économie européenne, c’est pourquoi nous devons tous collaborer de façon plus efficace afin d’augmenter notre compétitivité et de nous développer de façon durable. »
Pia Pakarinen, maire adjoint d’Helsinki, a affirmé, lui, que ce sont toujours les premiers qui donnent le ton" . Il a affirmé nourrir de grandes ambitions...



Abonnez vous ! :
En outre, le prix « European Smart Tourism Award 2019 » a été décerné à quatre autres villes pour récompenser leurs performances remarquables dans les quatre catégories du concours : Málaga (accessibilité), Ljubljana (durabilité), Copenhague (numérisation) et Linz (héritage culturel & créativité).
Pour prétendre au titre de « Capitale européenne du tourisme intelligent et durable», les villes candidates devaient démontrer qu’elles avaient accompli des performances remarquables en tant que destination touristique, en mettant sur pied des solutions innovantes et durables dans les quatre catégories du concours : accessibilité, durabilité, numérisation, et enfin héritage culturel et créativité. 
Elles devaient également convaincre le jury européen qu’elles étaient aptes à servir de modèle à d’autres villes qui débutent dans le tourisme intelligent.
Les villes candidates devaient compter plus de 100 000 habitants. 38 villes, faisant partie de 19 pays membres de l’Union européenne, ont posé leur candidature. 
Helsinki et Lyon se sont démarquées grâce aux mesures innovantes qu’elles ont prises sur le plan touristique et à l’impressionnant programme d’activités qu’elles ont organisées pour célébrer leur réussite. Les deux villes seront récompensées par des vidéos promotionnelles, par une exposition lors de la Journée européenne du tourisme et par des sculptures géantes interactives installées dans des lieux emblématiques des deux villes lauréates. Ces dernières profiteront également d’actions promotionnelles au niveau européen pendant l’année 2019.
Pour fêter leur victoire, Helsinki et Lyon ont mis sur pied un programme palpitant d’activités qui se dérouleront en 2019. Par exemple, Helsinki va lancer un projet pilote, fruit de la collaboration avec des entreprises et des outils numériques, qui permettra de mieux orienter les visiteurs dans la ville grâce à des outils durables. Elle va également, avec d’autres villes européennes, organiser un atelier sur le tourisme intelligent et durable, elle accueillera également le sommet annuel mondial et le salon de l’organisation « World Tourism Cities Federation ».
Des représentants de la ville de Lyon parcourront le globe pour assister à des spectacles, à des conférences de presse et à des événements spéciaux au cours desquels ils partageront leurs connaissances au sujet des opportunités que représente la ville intelligente avec de nouveaux publics. Ces activités concrétiseront le projet, qui sera soutenu par le puissant réseau d’ambassadeurs OnlyLyon, fort de 26 000 membres. 
Lyon lance également ses « World Travel Influencer Meetings » et prend part au programme de durabilité mondial.



LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Helsinki et Lyon nommées "2019 European Capitals of Smart Tourism"