Affichage des articles dont le libellé est transport. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est transport. Afficher tous les articles

Cyclotourisme: 400 km de voies vertes en Rhône-alpes

Auvergne-Rhône-Alpes rêve de devenir la région européenne leader sur le tourisme à vélo. Le Président de la Région, Laurent Wauquiez, a présenté ce lundi 26 juin un nouveau plan régional pour les voies vertes du territoire.
Les ambitions sont fortes et ambitieuses si on pense à des pays comme la Hollande ou le Dabemark: "devenir la région européenne leader sur le tourisme à vélo". Afin de remplir cet objectif, la Région va investir 40 millions d’euros qui vont notamment permettre de réaliser 400 km de voies vertes. 
Ces voies vertes constituent un symbole touristique et environnemental fort pour les habitants et les familles. 
 A travers la promotion d’un déplacement doux et d’une nature préservée, la volonté régionale est de faire de ce projet l’un des marqueurs forts de sa politique environnementale.
Les voies vertes sont un moyen efficace de faire face aux enjeux climatiques et environnementaux, sans oublier leur vocation touristique et économique. 
En France, le tourisme à vélo équivaut à 2 milliards d’euros chaque année pour 16 500 emplois et une progression annuelle de 10%."La somme investie est extrêmement importante" , indique Laurent Wauquiezqui intègre dans son "projet" les voies déjà réalisées par ses prédécesseurs, comme "la Via Rhôna ou la Via Fluvia"
Au final, sur les 400 km d’infrastructures, la moitié présente un intérêt régional. L’autre moitié a un intérêt local et concerne par exemple l’itinéraire de la caverne du Pont d’Arc ou la vallée de la Maurienne. 
Désireuse d’être efficace, la Région a priorisé trois domaines pour développer rapidement les infrastructures, à commencer par le déblocage de points rouges qui sclérosent la réalisation des voies vertes. 
Dans cette perspective, la réalisation du tronçon sud de Lyon sera l’une des opérations prises en charge par la Région. Le deuxième point concerne la jonction entre la Via Rhôna et l’itinéraire le long de la Loire. 
Les voies vertes permettront de partir des sources du Rhône aux sources de la Loire en passant par l’Ardèche, les Monts du Pilat et le col du Tracol notamment.
Lire la suite - Cyclotourisme: 400 km de voies vertes en Rhône-alpes

Déraillement d'un train près de Lyon : le point sur le plan ORSEC déclenché par la Préfecture


             
Mise à Jour le 14/03/2017 : L’opération de secours autour d’un déraillement de 4 wagons contenant du Bio-Ethanol à la gare de triage de Sibelin s’est terminée à 5h ce mardi 14 mars. Le dépotage du dernier wagon s’est achevé à 3h40. Le plan ORSEC TMD (transport matières dangereuses) a été levé à 3h50 par la préfecture du Rhône. Le trafic des trains TER Lyon-Saint-Etienne et Lyon-Valence reprend progressivement ce matin...

*******************

Ce sont des wagons de transport de matières dangereuses qui ont déraillé dans la matinée du 13 mars au sud de Lyon, dans la gare de Sibelin à Solaize.  La SNCF a annoncé en début de soirée le début de "l’opération de dépotage". Cette phase très technique mobilise les moyens (citernes et pompes) mis a disposition par les industriels de la pétrochimie dans le cadre d’un protocole d’entraide. Sur place, 45 sapeurs pompiers participent à cette opération de secours.

Une fois tous les wagons accidentés vidés, une grue ferroviaire mise à disposition par la SNCF procédera au relevage et à la remise sur rails des 4 wagons. Cette opération devrait durer toute la nuit ;

 Pour l’heure, les lignes TER Lyon Saint-Etienne et Lyon-Valence sont toujours impactées : la SNCF conseille aux usagers de différer leur voyage ou de prendre un autre moyen de transport.

 Pour rappel, ce lundi 13 mars 2017, à 4h30 du matin, 4 wagons transportant des matières dangereuses à la gare de Sibelin à Solaize ont déraillé. 3 wagons se sont couchés, et une fuite a été constatée sur l’un d’entre eux qui contenait 60 tonnes de Bio-Ethanol. Les secours rapidement sur place ont colmaté la fuite après 2h d’intervention. Aucune victime n’est à déplorer. 

Le plan ORSEC TMD (transport de matières dangereuses) a été déclenché par la préfecture du Rhône pour coordonner la mise en oeuvre des moyens des secours (65 pompiers sur place avec 22 engins) et accélérer le retour à la normale. 20 tonnes de Bio-Ethanol se sont déversées sur les voies, sans que les nappes phréatiques soient menacées.

Lire la suite - Déraillement d'un train près de Lyon : le point sur le plan ORSEC déclenché par la Préfecture

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv - Le Forum

LYFtv Music and news

(Vos derniers communiqués)

Vous êtes le

ème
visiteur

fleche+haut

fleche+haut