Affichage des articles dont le libellé est urbanisme. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est urbanisme. Afficher tous les articles

Fête des lumières : l'Hôtel Dieu illuminé tout le mois de décembre

La fête des lumières durera du  4 au 29 décembre 2017 sur la façade du Grand Hôtel Dieu en cours de rénovation.
Au cœur de la Presqu’île, le Grand Hôtel-Dieu de Lyon se prépare à accueillir Lyonnais et visiteurs au printemps 2018 autour d’une programmation mêlant shopping, restauration et bureaux qui viendra animer les cours et jardins. En attendant cette réouverture historique, il participera à la programmation artistique de l’édition 2017 de la Fête des Lumières avec « Rayonnement », projet exceptionnel qui illuminera la façade Soufflot le long du Rhône et le Grand Dôme, dès le 4 décembre comme un avant-goût de la Fête, puis pendant tout le mois de décembre.
fête des lumières hôtel dieu lyon

A l’aube de la renaissance du Grand Hôtel-Dieu et à l’occasion de la Fête des Lumières, la façade de Soufflot vibrera par une projection de tableaux sur-mesure. Un moment de contemplation inédit qui offrira aux spectateurs l’opportunité de faire le lien en images, entre le passé et le futur de ce bâtiment emblématique du patrimoine lyonnais. La projection, qui habillera plus de 250 mètres de façade côté Rhône, permettra de partir à la (re)découverte du Grand Hôtel-Dieu grâce à la richesse des visuels, projetés sur une pierre d’une grande qualité et totalement rafraîchie.
"Rayonnement" est une ode à l’Hôtel-Dieu, le plus grand chantier de réhabilitation privée de France. Ce projet, réalisé par l’artiste Laurent Langlois, retrace, en quelques tableaux d’images fixes et autant de trompe-l’œil architecturaux, l’histoire du bâtiment de sa construction à sa vocation hospitalière, en passant par l’époque des sœurs lorsqu’il faisait office de couvent. 
Des tableaux historiques mêlés à d’autres, plus contemporains, qui évoquent le futur du site, comme un clin d’œil entre passé et futur... La façade se transforme en une fresque évolutive, et les formes et les couleurs viennent recomposer et sublimer la façade retrouvée.
“RAYONNEMENT”
Projet Laurent Langlois / ARTSLIDE et Daniel Knipper
Installation visible du 4 au 29 décembre 2017
Horaires :
De 18h à 22h du 4 au 6 décembre et du 11 au 29 décembre
Pendant la Fête des Lumières :
du jeudi 7 au samedi 9 décembre de 20h à minuit
et le dimanche 10 décembre de 19h à 23h

A propos des artistes
Après des études de peinture et de photographie aux Beaux-Arts, Laurent Langlois a fondé Artslide, studio de conception et créations graphiques pour projections monumentales, architecturales géantes. Il consacre une partie de son temps à travailler pour le Festival International de Photojournalisme de Perpignan, Visa pour l’Image, où il est « au service du travail des photographes, pour le mettre en écran, comme un maquettiste met en page ». « Peintre-lumière », il imagine également des projections architecturales en 3D qu’il qualifie de « projections en trompe-l’œil archi-picturales et lumineuses ». Ses œuvres monumentales qui révèlent les bâtiments sont présentées dans les festivals du monde entier. Il est accompagné sur cette réalisation par Daniel Knipper, éclairagiste talentueux déjà intervenu à de nombreuses reprises à la Fête des Lumières.

A propos du Grand Hôtel-Dieu
Grand Hôtel-Dieu est un ensemble mixte de 52 064m², dont 17 635 m² de commerces. Le projet comptera également 13 422 m² de bureaux, un hôtel 5 étoiles opéré par Intercontinental, 837 m² de logements et une Cité Internationale de la Gastronomie (pilotée par la Métropole de Lyon) de 3 823 m².


Lire la suite - Fête des lumières : l'Hôtel Dieu illuminé tout le mois de décembre

Autoroute A 45 Lyon / Saint-Etienne : le gouvernement bouge

Elisabeth BORNE, Ministre chargée des Transports, a tenu une série de réunions avec les élus et principales collectivités concernés par le projet d’autoroute A45,. 
 Elle s’est ainsi entretenue le mercredi 11 octobre avec Laurent WAUQUIEZ, Président du Conseil régional d’Auvergne Rhône-Alpes, avant de rencontrer les représentants des principales collectivités concernées : Conseil départemental de la Loire, Conseil départemental du Rhône, Métropole de Lyon, et Saint-Etienne Métropole. Ce jeudi 12 octobre, elle a reçu plus de vingt parlementaires du Rhône et de la Loire. 
 A cette occasion, la Ministre a confirmé le cap fixé par le Gouvernement pour transformer en profondeur la politique de mobilité, en donnant la priorité aux transports du quotidien : 
Elle a ainsi rappelé que tous les grands projets d’infrastructures font l’objet d’une pause depuis le 1er juillet dernier, le temps de redéfinir les choix en matière d’investissements et les besoins en termes de ressources. 
Comme l’ensemble des projets, elle indique que l’autoroute A45 va désormais faire l’objet d’une étude approfondie par le Conseil d’orientation des infrastructures, mis en place dans le cadre des Assises nationales de la mobilité. 
La loi de programmation et de financement des infrastructures, qui sera examinée au Parlement début 2018, fixera les investissements à réaliser sur le quinquennat, en équilibrant les dépenses et les ressources. Ce texte doit constituer la 1ère loi de programmation en matière d’infrastructures de transports. 
La Ministre a fait part aux élus et collectivités de sa détermination à améliorer concrètement l’offre de transports pour les habitants de ce territoire, en apportant les solutions les plus adaptées à leurs besoins. A ce titre, tous les participants ont convenu que la liaison actuelle entre les deux métropoles de Lyon et de Saint-Etienne n’est aujourd’hui pas satisfaisante, et nécessite d’être significativement améliorée. Les différents échanges ont également permis de confirmer à la fois les fortes attentes que représente ce projet pour un certain nombre d’élus et de collectivités depuis plusieurs décennies, mais aussi les inquiétudes et oppositions qu’il suscite pour d’autres, s’agissant notamment des questions relatives au débouché de l’A45 dans l’agglomération lyonnaise, les besoins d’examen des alternatives routières et ferroviaires au projet, ou encore son impact sur les territoires traversés, en particulier aux plans agricole et environnemental. 
 Le travail de réflexion doit donc se poursuivre dans le cadre du Conseil d’orientation des infrastructures puis de l’examen de cette fameuse loi de programmation annoncée pour le début de l'année 2018.
Lire la suite - Autoroute A 45 Lyon / Saint-Etienne : le gouvernement bouge

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur