Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Affichage des articles dont le libellé est biennales. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est biennales. Afficher tous les articles

Art contemporain : l'IAC de Villeurbanne s'inscrit dans la Biennale de Lyon Métropole


biennale d'art contemporain lyon
Théo Massoulier, Turbozoïc, 2019. 
Vue de l'exposition Jeune création internationale
Biennale de Lyon 2019 jusqu'au 5 janvier 2020. 
© Blaise Adilon


EXPOSITION in situ

JEUNE CRÉATION INTERNATIONALE
BIENNALE DE LYON 2019
JUSQU' AU 5 JANVIER 2020

Venez découvrir les œuvres de dix jeunes artistes : Giulia Cenci (Italie) - Charlotte Denamur (France) - Cédric Esturillo (France) - Sebastian Jefford (Royaume-Uni) - Zsófia Keresztes (Hongrie) - Randolpho Lamonier (Brésil) - Théo Massoulier (France) - Naomi Maury (France) - Jean-Baptiste Perret (France) - Zhan Zhang Xu (Taïwan). + d'infos

L'exposition Jeune création internationale est particulièrement soutenue par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

L'IAC sera fermé les mercredis 25 décembre 2019 & 1er janvier 2020. 

MÉTAMORPHOSE ET CONTAMINATION, LA PERMANENCE DU CHANGEMENT

DANS LE CADRE DE LA BIENNALE DE LYON 2019
LES ŒUVRES À L'ÉTUDE
JUSQU'AU 5 JANVIER 2020 À L'IAC

Sur une proposition de Raphaël Brunel, curator et Julien Discrit, artiste, la station 16 prend pour objet d’étude des œuvres présentées à la Biennale et poursuit l’exploration de la matière, à la fois vectrice et produit de contamination et de métamorphose.
FOCUS DANIEL BUREN 
DU MERCREDI 18 DÉCEMBRE 2019
AU 30 JUIN 2020
À L'AUDITORIUM & À LA LIBRAIRIE
DE L'IAC

Après un focus sur l'artiste Lawrence Weiner, en 2018, est née l'idée de mettre en lumière, chaque année, un artiste consacré, qui a marqué l'histoire de la création mais aussi celle du Nouveau Musée/IAC.
C'est Daniel Buren qui est à l'honneur cette année, sur une proposition des Amis de l'IAC. Retrouvez un accrochage réalisé à partir du fonds documentaire de l'IAC, ainsi qu'une affiche réactualisée, en vente à la librairie.
VISITE POSTURE(S) À L'ŒUVRE
VISITE PAR LE CORPS
SAMEDI 14 DÉCEMBRE - À 15H
Visite qui permet de découvrir l'expostion Jeune création internationale - Biennale de Lyon 2019 et d'entrer en contact avec les œuvres par une mise en jeu des corps et des mouvements, en compagnie d'une chorégraphe.
PROJECTION DU FILM
DE JEAN-BAPTISTE PERRET
DIMANCHE 15 DÉCEMBRE
À 17H À L'AUDITORIUM 

Projection du film L'Hiver et le 15 août (2018) de l'artiste Jean-Baptiste Perret, actuellement exposé à l'IAC dans le cadre de Jeune création internationale - Biennale de Lyon.
LANCEMENTS LIBRAIRIE DE NOËL &
IDOINE MAGAZINE
LIBRAIRIE DE NOËL DU 12 DÉCEMBRE 2019 AU 5 JANVIER 2020
LANCEMENT IDOINE - MERCEDI 18 DÉCEMBRE 2019 - À 18H

Comme chaque année, l'IAC vous donne rendez-vous pour sa librairie de Noël. Avec une sélection d'ouvrage autour de l'art contemporain, des éditions à petits prix, des livres pour enfants, des affiches, et autres beaux livres. Pour Noël, offrez de l'art ! En savoir +

L'IAC invite la magazine Idoine à l'occasion du lancement de la sortie des deux derniers numéros : Idoine & Jane Lowry et Patrick Lowry, et Idoine & La Tôlerie. Au programme : une discussion croisée entre Idoine et Patrick Lowry.
En présence des fondatrices du magazine
et de Patrick Lowry.
REGARD SUR LA COLLECTION IAC PAR KATINKA BOCK
EXPOSITION JUSQU'AU 8 MARS 2020
À H2M ET AU MONASTÈRE ROYALE DE BROU, BOURG-EN-BRESSE
Organisée par l'IAC en partenariat avec la Ville de Bourg-en-Bresse, Le Marbre et le Sang se présente sous la forme d’un parcours d’œuvres contemporaines associant deux lieux d’exception, H2M, espace d’art contemporain et le monastère royal de Brou.
L'exposition s’inscrit dans les « temps forts ex situ » que l’IAC organise tous les deux ans, en partenariat avec des collectivités territoriales d’Auvergne-Rhône-Alpes. En savoir +

APPEL À PROJETS  / CORNER CAFÉ IAC
L'IAC repense son espace d'accueil et recherche un partenaire pour développer un corner café/petite restauration au sein de son espace de convivialité.
Encore quelques jours pour nous faire parvenir vos projets !


Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :
Lire la suite - Art contemporain : l'IAC de Villeurbanne s'inscrit dans la Biennale de Lyon Métropole

Art contemporain : la métropole attribue 2,68 millions d'euros à la biennale

 Pour sa quinzième édition, la BAC, change de lieu, et investit les 30 000 M2 de l’Usine Fagor Brandt dans le 7e arrondissement de Lyon. La Métropole est le premier partenaire financier avec 2,68 millions d’euros.
 «La métropole est fière d’être le 1er financeur de la Biennale d’art contemporain et fière d’accompagner sa mutation nécessaire pour rester l’une des biennales internationales qui compte. Pour sa 15e édition, il était important que la Biennale se transforme en changeant de lieu et de dimension. Elle se déroulera désormais à l’usine Fagor Brandt dans le 7e, et pourra accueillir des formats d’œuvres plus monumentales. L’ambition de la métropole propriétaire du site est que l’ancienne usine Fagor Brandt soit un des fleurons d’une démarche intégrée d’urbanisme transitoire. Le site pourra donc être utilisé  pour accueillir des projets culturels mais aussi peut-être demain des projets à vocation sociale ou économique » annonce le président de la Métropole David Kimelfeld.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

30 000 m2 des anciennes usines Fagor-Brandt à Lyon 7e, en lieu et place des 6 000 m2 de la Sucrière. 

Le lien entre culture et économie
Événement culturel majeur, la BAC va également produire davantage d’œuvres sur place et valoriser ainsi les industries de la Métropole, la diversité et l’excellence des métiers et techniques présents sur le territoire.  Près d’une cinquantaine d’œuvres seront des productions Biennale, soit plus du double des précédentes éditions. 
Cela a permis de  rapprocher notamment les industriels des artistes programmés pour faire de ce territoire un véritable centre de production artistique.
La mobilisation des entreprises a été rendue possible par un véritable travail de coopération entre la BAC et les développeurs économiques et la direction culturelle de la Métropole  Douze œuvres seront produites dans les entreprises de la Métropole.

Collectif artistique et parité
Cette quinzième édition est aussi marquée par un renouveau artistique puisque, Thierry Raspail qui a créé cette biennale, a été remplacé par Isabelle Bertolotti et le commissariat de l’exposition confié au palais de Tokyo et à son équipe de sept jeunes créateurs et créatrices « Cette édition se caractérise également pour la première fois par une quasi-parité entre les artistes femmes et hommes invités. En effet, sur les 53 artistes, on compte 26 hommes, 24 femmes et 3 duos ou collectifs mixtes » se félicite pour sa part Myriam Picot, vice-présidente de la Métropole chargée de la Culture. 
Celle-ci tient à souligner également que « La Biennale évolue vers une relation de plus en plus étroite aux territoires ».

La plateforme Veduta, un événement inscrit dans les territoires de la Métropole. 
Cette année douze communes participeront à Veduta:  Bron, Chassieu, Francheville, Givors, Lyon 7e, Lyon 8e, Meyzieu, Rillieux-la-Pape, Saint-Genis-Laval, Vaulx-en-Velin, Le Grand Parc Miribel Jonage, et hors Métropole le Centre de Rééducation Fonctionnelle de Bourgoin-Jallieu. 
Veduta favorise le contact entre les artiste et les habitants et se met en place plus d’un an avant dans le cadre de la  politique de la ville avec de la co-construction de projets artistiques. Elle verra cette année ses liens renforcés avec I'exposition internationale. 
Rejoignez @LYFtvphotos sur Instagram 
Lire la suite - Art contemporain : la métropole attribue 2,68 millions d'euros à la biennale

Appel à projets « Culture(s) et solidarité »

 La Métropole de Lyon mobilise plus de 100 000€ pour soutenir 19 projets culturels à destination des personnes particulièrement éloignées de la pratique artistique et de l’offre existante. Un dispositif qui illustre parfaitement l’action de la Métropole pour l’accès à la culture de tous et notamment des plus fragiles.

David Kimelfeld, Président de la Métropole, s’est félicité du succès de cette première édition de l’appel à projets « culture(s) et solidarité », « un nombre important de dossiers a été déposé, ce qui démontre qu'il répond aux attentes des acteurs sociaux et culturels, et témoigne du foisonnement des initiatives culturelles qui se développent auprès des plus fragiles ».  Il a insisté sur le fait que « la culture peut être mobilisée dans le développement social, sur lequel la Métropole mène des missions importantes (politique de la ville, collèges, insertion, accompagnement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap…). 
La culture donne des repères, elle donne ou redonne de la dignité, de la fierté, elle donne aussi à voir ce qui se fait dans nos quartiers dits « difficiles ». Le Défilé de la Biennale de la Danse est sur ce point emblématique mais ce n’est pas la seule action… Nous avons également engagé nos institutions culturelles dans une convention de coopération culturelle (1) qui permet le développement de projets dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville »
L'actu. lyonnaise en vidéos :
Quelques exemples de projets soutenus par la Métropole
• Prévention de l’enfance : « RécitsTissés », Label Équipe – Cie Diva…gations
Création collective d'un récit commun multidisciplinaire (théâtre, musique, chant, vidéo) à partir d’ateliers de pratique et de collectage auprès des enfants placés et mineurs non accompagnés de La Maison de Charbonnières-les-Bains

• Personnes âgées : « Les 80 ans de ma mère », Compagnie La Grenade
Pendant quelques mois, un artiste rend visite à une personne âgée isolée. Ces rencontres permettront, progressivement, de créer ensemble : Un CD de berceuses – dans toutes les langues, un livre de recettes – de tous les pays, des portraits – photos et tableaux, un recueil de témoignages du quartier, des expos, des saynètes, des visites sensibles…

• Personnes en situation de handicap : « Danse tes différences », Compagnie Testudines
Ateliers danse et vidéos de duos dansés autour des différences entre des jeunes en situation de handicap et des jeunes de quartier de Lyon 8e, 9e, St Priest, Rillieux-la-Pape, Décines.

• Personnes en insertion : « La Classe Départ », Théâtre du Grabuge
Un service civique impliquant pratique artistique multidisciplinaire quotidienne en vue d’une création collective et actions de médiation culturelle sur le territoire de Lyon 8e, par des jeunes de Lyon 8e et 9e, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Rillieux-la-Pape

• Personnes en situation de précarité : « Prendre place », Compagnie Anteprima . Création participative et installation urbaine à partir d’ateliers d’écriture et de pratiques artistiques avec des adultes accueillis à la Péniche Balajo, Emmaus, le CCO la Rayonne

• Ou encore les actions de « Culture pour tous », billetterie solidaire pour les personnes à faible revenu ou de la Compagnie OnOff qui propose une offre culturelle en direction d'un public sourd et entendant,

[1] Votée fin 2017, cette convention implique les structures culturelles de la Métropole (Archives métropolitaines, Biennales, Festival Lumière, Journées européennes du patrimoine, Lugdunum, le Musée des Confluences et les Nuits de Fourvière) dans des actions spécifiques dans les quartiers politique de la ville.

LYFtvNews, vidéos les plus populaires cette semaine : 

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Appel à projets « Culture(s) et solidarité »

Biennale de la danse : la métropole finance le retour du Défilé

lyon
 Une subvention exceptionnelle a été votée par Lyon Métropole pour que le Défilé de la biennale retrouve l’espace public.
Le dimanche 16 septembre à partir de 14h30, pour sa douzième édition, le Défilé revient en centre-ville, rue de la République pour se terminer par un final spectaculaire place Bellecour à Lyon. La Métropole vient de voter  pour cela dans son conseil du vendredi 16 mars une subvention exceptionnelle dédiée à la sécurisation du défilé pour un montant plafond de 100 000 euros. Ceci s’ajoute à la subvention de 2,4 millions d’euros pour La Biennale de la danse 2018.

Les services de sécurité de la Préfecture,  la Ville de Lyon  et la Métropole de Lyon étudient avec l’équipe de Biennale la mise en œuvre de ces nouvelles dispositions, pour que le défilé de la Biennale de la danse retrouve son public et qu’il rencontre en 2018, un nouveau succès populaire. Afin d’assurer le bon déroulement du défilé, un dispositif de sécurité renforcé à l’image de celui mis en place par la Ville de Lyon et ses partenaires pour la Fête des Lumières sera installé.



« Le retour au cœur de la Presqu’île du défilé de la Biennale 2018 c’est une façon de remettre la danse au cœur de la métropole et de redonner tout son éclat à cet événement culturel gratuit et fédérateur auquel participent  de nombreuses communes. Plus que ça, c’est un signe de cohésion, de partage pour notre métropole, premier financeur de la Biennale. Car le défilé permet de briser des barrières invisibles celles qui empêchent encore trop de personnes de pousser les portes d’une salle de spectacle» se félicite le président de la métropole David Kimelfeld.  
L'actu. lyonnaise en vidéos :

12 groupes constitués de plusieurs centaines d’amateurs venus de la région Auvergne Rhône-Alpes, défileront de la place des Terreaux à la place Bellecour sous la direction artistique de 12 chorégraphes.

Librement inspiré à sa création des écoles de samba du Carnaval de Rio, le Défilé est devenu au fil des éditions la plus grande parade chorégraphique d’Europe. Depuis sa première édition en 1996, il reste l’événement « spectacle vivant » le plus populaire et le plus festif de la métropole, réunissant 4 500 participants, 16.000 personnes rassemblées pour le final place Bellecour et jusqu'à 200 000 spectateurs sur le parcours.
 Abonnez vous ! :
 
Les douze groupes et leurs chorégraphes sont au travail, les répétitions de danse et musique, et les ateliers décors et costumes ont commencé, plusieurs centaines d’habitants sont déjà engagés dans cette belle aventure artistique et citoyenne.
Lire la suite - Biennale de la danse : la métropole finance le retour du Défilé

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.