Affichage des articles dont le libellé est emploi. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est emploi. Afficher tous les articles

Worldskills 2020 : deux jeunes Aurhalpins en route pour la finale nationale à Eurexpo


 Competition 2020 des Métiers des Travaux Publics : Arthur et Théo, deux jeunes en route vers la finale nationale pour représenter la région Auvergne-Rhône-Alpes ! 

La FRTP Auvergne-Rhône-Alpes, avec l'appui de ses deux syndicats de spécialité Routes de France et Les Canalisateurs*, a organisé les 25 et 26 juin dernier, les sélections régionales Worldskills Competition 2020 pour les métiers des Travaux Publics. 

S'inscrivant dans une démarche globale en faveur de la promotion des métiers et des formations Travaux Publics, ce concours est une vitrine des talents et des savoir-faire de nos métiers. Il met en lumière des jeunes motivés, passionnés, qui ont trouvé leur voie et qui sont ainsi les meilleurs ambassadeurs de nos spécialités ! Arthur et Théo représenteront donc la région Auvergne-Rhône-Alpes lors des finales nationales, du 15 au 17 décembre prochain à EUREXPO Lyon. 
Accueillis au BTP CFA Drôme-Ardèche à Livron-sur-Drôme, 26 candidats (apprentis, jeunes salariés) se sont affrontés dans le cadre de deux épreuves : 
· 14 constructeurs de routes réunis autour du sujet d'Aménagement urbain ; 
· 12 canalisateurs réunis autour du sujet de Réseaux de canalisations. 
Les vainqueurs de ces épreuves ont été dévoilés lors d'une cérémonie en présence des candidats et des représentants de la Profession, entreprises et centres de formation, le 7 juillet dernier, dans les locaux de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes. Pour la spécialité « aménagement urbain » :
1ère place : Arthur BOUTEILLE - Entreprise MGB (69) - Centre de formation EFIA TP 
2e place : Alban CHANON - Entreprise COLAS RHÔNE-ALPES-AUVERGNE (43) - Centre de formation EFIA TP 
3e place : Baptiste NERI - Entreprise COLAS RHÔNE-ALPES-AUVERGNE (38) - Lycée Roger Deschaux / BTP CFA AFRA Pour la spécialité « réseaux de canalisation » :
1ère place : Théo JOYEUX - Entreprise Midali (38) - Lycée Porte des Alpes / BTP CFA AFRA 
2e place : Bastien PETRILLI - Entreprise Rampa TP (69) - Centre de formation EFIA TP 
3e place : Alexis GRAU - Entreprise SOGEA RHÔNE-ALPES (26) - Centre de formation BTP CFA Drôme-Ardèche 
Nos finalistes racontent comment ils ont vécu ce concours. « Je voulais le faire pour l'expérience », dit l'un d'eux. « Moi ? par challenge ! », précise un autre. Quoiqu'il en soit, ces jeunes savent qu'ils auront un emploi à la fin de leur cursus. « Ma carrière est toute tracée dans les TP », a annoncé fièrement l'un des finalistes, en présence de Sacha TRIFUNOVIC, Président de la Commission Formation FRTP Auvergne-Rhône-Alpes, de Arnaud FRAYSSINET Président de Routes de France Auvergne-Rhône-Alpes, de Nicolas MIDALI Délégué Départemental de Canalisateurs du Sud-Est Isère et membre du Conseil d'Administration, de Jean-Luc GARCIA, Délégué régional Canalisateurs de France Auvergne, de Christelle ROZIER, Présidente de BTP CFA Auvergne-Rhône-Alpes et de Aurélie GAVOILLE ALIX, Déléguée Régionale Worldskills France. 
Ce sont des gagnants très motivés que nous découvrons. 
Ils se sont tous entraînés avant de participer aux épreuves. Ils ont tous un très bon niveau et sont restés concentrés jusqu'à la fin des épreuves. « J'ai échoué de peu aux dernières présélections, donc je me suis entraîné et aujourd'hui, je suis sur la première marche du podium », explique Arthur, le vainqueur persévérant de la spécialité « constructeur de routes ». Théo a eu la chance d'être coaché par son tuteur, lui-même candidat quelques années auparavant. La préparation mentale est primordiale dans ce type de concours. La FRTP AURA ainsi que le BTP CFA Drôme-Ardèche vont proposer au binôme vainqueur un coaching pour les préparer au mieux pour les finales nationales.
logo lyon en france

Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :


La playlist Music & News :


L'actu. des chaînes francophones :


Lyon :


Paris:


Europe :


Afrique:


Amériques :


Asie :


Abonnez vous ! :










En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
G. Roman
Rcs Lyon 50302440800034
Lire la suite - Worldskills 2020 : deux jeunes Aurhalpins en route pour la finale nationale à Eurexpo

L'Alliance Française de Lyon : Grève reconduite mardi 7 juillet !

Une école sans professeurs ?! Un projet incompréhensible
Les salariés trouvent ce projet inacceptable et incompréhensible.
La Direction de l'Alliance Française a indiqué qu'elle souhaitait procéder à une « mise en veille » de l'école jusqu'au printemps 2021 - le temps de voir la manière dont évolue la situation sanitaire dans le monde - et déclare vouloir reprendre dans huit mois ses activités d'enseignement.
logo lyon en france

Comment l’Alliance Française de Lyon peut-elle rester attractive et se redresser économiquement avec un tel projet ? En réduisant ainsi son activité, l’Alliance Française de Lyon perdrait la confiance de ses étudiants et la fidélité de ses clients qui ont été acquises grâce à 36 années d’engagement du personnel. En cessant son activité d'enseignement dès septembre, elle se prive des nombreuses inscriptions habituellement enregistrées à cette période. D’autres Alliances françaises ont mis en place l’enseignement à distance, mais pas celle de Lyon. Pourtant, proposer une offre de cours à distance, c’était s’assurer un redémarrage.

Aux salariés qui s'interrogeaient sur la hâte de la Direction à licencier son personnel à peine dix jours après la réouverture de l'école, il a été répondu que c'était pour pouvoir financer... leurs indemnités de licenciement ! Pourtant, d'après le Président de l'Association Bernard Magnon, l'Alliance française était économiquement viable avant la crise et a reçu il y a quelques années un legs d'un montant de 1 800 000 euros pour assurer sa pérennité. Toutefois, la Direction ne semble pas souhaiter s'en servir pour préserver l'emploi. Les salariés, choqués par ce choix de gestion, ont plaidé pour un recours au dispositif proposé par l'Etat pour éviter les licenciements, l'Activité Partielle de Longue Durée (APLD). En vain.
En tout, ce seraient donc 27 personnes qui seraient privées de leur emploi avec très peu de perspectives de reconversion professionnelle. Ceci au mépris des compétences professionnelles spécifiques qui se sont développées dans la durée auprès d'un public d'étudiants venus du monde entier. En outre, le plan de licenciement prévoit de garder huit salariés, dont la totalité des cadres (directeur, directeur administratif, chargée de communication et responsable pédagogique) qui bénéficient des salaires les plus conséquents.
Difficile de se fier aux promesses de réembauche faites par la Direction.
Tout porte à croire que la Direction a souhaité profiter de la crise sanitaire pour renouveler toute son équipe, afin de proposer au printemps prochain des contrats précaires, sans ancienneté et avec des conditions de travail nivelées par le bas. Notons que le fait d'employer des effectifs réduits permettra à l'entreprise de se dispenser de représentants du personnel.
Au-delà du coût humain désastreux que représente un tel plan, ce sont l'accueil des étudiants étrangers à Lyon et ses retombées économiques, l'enseignement de la langue française et les fondements mêmes de l'Alliance Française - organisation créée en 1883 - qui sont remis en cause.
Dès lundi 6 juillet, le personnel engage une grève reconductible pour sauver les emplois et assurer la pérennité des missions qui constituent l'Alliance française.
L'équipe enseignante et administrative de l'AFLyon mobilisée et soutenue par ses étudiants.

Prétextant l'impact économique de la crise sanitaire du COVID-19, la Direction de l'Alliance française de Lyon est sur le point de licencier 27 salariés sur 35, dont l'ensemble du corps enseignant. Devant le caractère incompréhensible de ce projet, les salariés ont choisi de se mettre en grève reconductible dès le lundi 6 juillet 2020, avec la volonté de sauver les emplois et d’assurer la pérennité des missions qui constituent l’Alliance française.
Durant ces trois derniers mois, cette école de langue et de culture française a connu un déficit conjoncturel lié au confinement, aux restrictions dues au respect des gestes barrière, ainsi qu'à la suspension des visas. Aujourd'hui, l'école s'apprête à licencier la totalité de ses professeurs, son personnel d'entretien et une partie de ses administratifs, soit près de 80 % des effectifs : du jamais-vu pour une structure de cette taille.
Des arguments fallacieux
Des motifs économiques sujets à caution
L'Alliance Française de Lyon existe depuis 1984. Depuis sa création, elle a enseigné la langue et la culture françaises à des milliers d'étudiants étrangers et a fait rayonner la ville de Lyon dans le monde entier.
Signez la pétition : https://www.lyftvnews.com/t5254-alliance-francaise-de-lyon-une-ecole-sans-professeurs

Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :


La playlist Music & News :


L'actu. des chaînes francophones :


Lyon :


Paris:


Europe :


Afrique:


Amériques :


Asie :


Abonnez vous ! :










En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
G. Roman
Rcs Lyon 50302440800034
Lire la suite - L'Alliance Française de Lyon : Grève reconduite mardi 7 juillet !

Région AuRA : une jeunesse "fragile" et en situation dramatique

Les jeunes font partie des personnes les moins protégées par les droits sociaux de notre pays. Non éligibles au RSA (à moins d’être chefs de famille ou de justifier de 24 mois d’activité salariée sur les 36 derniers), dépendants de la solidarité familiale et de leur milieu d’origine, les moins de 25 ans sont insuffisamment protégés de la précarité malgré les efforts de l’ensemble des acteurs de l’éducation et l’insertion. 

logo lyon en france
Avant la crise, ils représentaient déjà 20 % des personnes vivant sous le seuil de pauvreté et ce bilan va sans nul doute s’alourdir. La crise économique va à nouveau les mettre à rude épreuve et particulièrement les moins diplômés : les secteurs dans lesquels ils sont généralement employés font partie des plus touchés et des plus volatils en termes d’emploi : hôtellerie-restauration, tourisme, industrie... 
Selon les estimations de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) sur les 620 000 postes détruits durant le confinement dans l’Hexagone, plus de la moitié étaient des CDD et des contrats d’intérim, où les jeunes sont surreprésentés (54,9 % des moins de 25 ans en 2019 selon Eurostat). Début 2020, le taux de chômage des 15-24 ans actifs n’ayant pas le bac atteignait déjà 32,6 % (Eurostat) et selon l’APEC, les offres d’emplois destinées aux jeunes avec moins d’un an d’expérience ont chuté de 65 % sur les quatre premiers mois de l’année, nul doute que les jeunes non diplômés seront encore plus affectés. 
Lors des précédentes crises, les alternants et apprentis étaient relativement protégés, ils sont cette fois les premiers pénalisés, avec l’impossibilité de démarrer ou reprendre leurs contrats. Les mesures annoncées récemment par le gouvernement sont indispensables, mais seront-elles suffisantes ? 
Pendant le confinement, l’ensemble des acteurs de l’éducation et de l’insertion ont constaté que les principales demandes des jeunes portaient sur des besoins matériels immédiats, preuve d’un impact direct de la crise sur leurs besoins vitaux. 
Des publics vulnérables encore plus fragilisés 
Apprentis d’Auteuil, qui accompagne depuis plus de 150 ans les jeunes en difficultés le constate : "certains des publics que nous accompagnons font face à des problèmes spécifiques qui les mettent encore plus en danger : les apprentis risquent de ne pas trouver de contrat d’apprentissage à la rentrée 2020 ; les sortants de la protection de l’enfance bénéficient d’un accompagnement automatique jusqu’à la fin de l’état sanitaire le 10 juillet mais sans aucune garantie au-delà : il y a un risque réel de sortie prématuré, sans projet et sans « filet » de sécurité (mise à la rue) ; les Mineurs Non Accompagnés et jeunes majeurs Non Accompagnés sont doublement dépendants : ils ont besoin de l’octroi de titres de séjour « travail », lui-même conditionné à une perspective d’insertion professionnelle rendue encore plus difficile par la crise et besoin d’intégrer un processus de formation ; les jeunes en décrochage scolaire sont aujourd’hui plus fragilisés encore". 
Quelles perspectives ? 
Le gouvernement semble avoir conscience de ces difficultés, de premières annonces ont été faites (prime à l’embauche exceptionnelle, aide exceptionnelle de solidarité, aide d’urgence aux jeunes précaires…) et un plan pour la jeunesse est attendu pour le début du mois de juillet. 
Apprentis d’Auteuil en Auvergne-Rhône-Alpes milite pour que des mesures fortes soient prises afin que les jeunes ne soient pas une « génération sacrifiée » comme nous l’entendons ces derniers temps. 
En signant la tribune « Le RSA doit être ouvert aux jeunes de moins de 25 ans » parue dans le JDD le 10 mai dernier, Apprentis d’Auteuil réaffirme sa mobilisation pour que les jeunes les plus vulnérables bénéficient d’abord d’un soutien matériel vital, pour les plus précaires d’entre eux, leur permettant de s’engager dans un parcours d’insertion. 
La fondation se mobilise pour que ces jeunes bénéficient d’un accompagnement global et appelle le gouvernement à construire et à mettre en place un plan Jeunesse ambitieux et à la hauteur des enjeux : raccrochage scolaire, remobilisation, formation, protection des jeunes majeurs, renforcement de l’accompagnement des MNA vers une intégration, soutien matériel et financier pour les plus précaires… 

Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :


L'actu. des chaînes francophones :


Lyon :


Paris:


Abonnez vous ! :










En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
G. Roman
Rcs Lyon 50302440800034
Lire la suite - Région AuRA : une jeunesse "fragile" et en situation dramatique

Après AMAZON, le tribunal judiciaire de Lyon condamne COGEPART

COGEPART doit impérativement  prendre les mesures de protections des livreurs de Carrefour.

Le syndicat Solidaires 69 annonce que "par ordonnance du 11 mai 2020, la juge des référés a donné raison à l'inspection du travail qui avait assigné la société Les Coursiers de Lyon membre du groupe COGEPART "afin de voir ordonner toutes mesures propres à faire cesser le risque sérieux  d'atteinte à l'intégrité physique des travailleurs".
logo lyon en france
La juge des référés laisse un mois à l’entreprise sous peine d’astreinte de 300 euros par jour de retard et par salarié·e pour enfin mettre en place un plan de prévention des risques et des distributions de gel, masques et formations nécessaires pour ces  salarié·es de la sous-traitance de carrefour.  
La juge a constaté l’abandon total de ces salarié·es menacés de licenciement lors de l'exercice légitime de leur droit de retrait.
Solidaires Rhône s'était porté intervenant volontaire (équivalent partie civile) en soutien aux élus Solidaires du CSE et la juge des référés a bien reçu l'intervention volontaire de Solidaires Rhône, reconnaissant sa légitimité à agir  dans l'intérêt collectif de la profession.
Satisfaits, "Solidaires et les élus de l’entreprise appellent dès demain Jérôme DOR, le PDG du groupe à se mettre autour d’une table et à mettre en place les mesures listées par le tribunal pour assurer la sécurité des salarié·es".

Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - Après AMAZON, le tribunal judiciaire de Lyon condamne COGEPART

 

Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison à domicile) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.