Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Affichage des articles dont le libellé est immobilier. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est immobilier. Afficher tous les articles

Lyon : un marché immobilier dynamique mais les biens à vendre se font rare

lyon
 Avec ses 1 250 agences réparties sur toute la France dont 20 à Lyon, Orpi est un acteur de proximité qui délivre une analyse des spécificités du marché immobilier lyonnais.


L’année 2018 est encore une fois marquée par une augmentation des prix du mètre carré et des loyers.

Au-delà de ce constat Orpi va plus loin et pointe du doigt les disparités qui se creusent entre les différents quartiers. À l’origine de ce phénomène : des biens très prisés qui se font de plus en plus rares alors que la demande ne faiblit pas. 
Les lyonnais perçoivent toujours la pierre comme une valeur refuge capable de transformer un investissement en patrimoine.

Au coeur du quotidien des Français, l’immobilier s’affirme comme un thermomètre de la vie économique et sociale lyonnaise qu’Orpi s’applique à écouter, analyser et décrypter. 

L'actu. lyonnaise en vidéos :

La ville de Lyon connaît des écarts significatifs selon les quartiers. 
"Nous constatons depuis 2 ans une augmentation globale des prix et de la demande de biens de petites et moyennes surfaces. Les grands appartements sont également prisés, aussi bien par les familles que par les investisseurs en vue de division. Nous sommes donc actuellement sur un marché lyonnais dynamique tiré par les étudiants et les jeunes couples", commente Cyril Imsissen, Vice-Président du groupement Orpi-Lyon.
orpi.com


 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum) 
Lire la suite - Lyon : un marché immobilier dynamique mais les biens à vendre se font rare

Immobilier : un financement solidaire pour les exclus du système bancaire

lyon
Aujourd'hui, pour diverses raisons (situation professionnelle, retraite, etc.), de nombreux Français qui souhaitent emprunter se heurtent au refus des banques. C'est pourquoi Vousfinancer, 3ème  réseau national de courtage en crédits, a choisi stayhome, 1ère  plateforme nationale de Portage immobilier issue de l'économie sociale et solidaire, pour compléter son offre et accompagner ses clients ne répondant pas aux critères de financement  bancaire.

Stayhome apporte une nouvelle solution de financement grâce au Portage immobilier solidaire

Inventeur du concept de Portage immobilier solidaire, stayhome met en relation des propriétaires en recherche de financement et des particuliers qui participent au financement de l'économie réelle en choisissant d'aider ces propriétaires à financer leurs projets. En achetant leur bien, ils leur permettent de trouver les capitaux recherchés, de conserver à la fois l'occupation de leur habitation en tant que locataire et la faculté de le racheter, ou de le transmettre, dans un délai pouvant aller jusqu'à 10 ans. Ouvert à tous les propriétaires, le Portage stayhome est accessible quel que soit l'âge ou le montant des revenus du propriétaire.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Vousfinancer propose une offre bancaire déjà très large (95 partenaires bancaires, régionaux, nationaux ou en ligne) qui lui permet d'accompagner sa clientèle (particuliers et professionnels) de manière personnalisée et adaptée à chaque besoin. Avec stayhome,  Vousfinancer élargit encore son périmètre d'action en proposant aux propriétaires non éligibles aux critères bancaires, une nouvelle façon d'obtenir des liquidités

«L'annonce de ce partenariat est une nouvelle étape dans le développement de stayhome. Nous sommes fiers d'avoir la confiance d'un acteur national comme Vousfinancer. Il s'agit pour nous d'évoluer vers une démarche de proximité essentielle dans notre secteur d'activité et qui représente un véritable atout pour faire connaitre le Portage immobilier au plus grand nombre.» poursuivent Patrick Drack et Christian Lachaux co-fondateurs de stayhome.

« Pouvoir apporter à nos clients une solution supplémentaire va nous permettre de répondre encore mieux à notre volonté d'accompagner nos clients à chaque étape et durant toute la vie de leur crédit et de leur proposer des solutions sur-mesure afin de faire face notamment à d'éventuelles difficultés en tant que propriétaires... Nous sommes très satisfaits de ce partenariat qui vient élargir notre offre et répondre aux besoin de nos clients de façon solidaire, en conformité avec nos valeurs » déclare Jérome Robin, président de Vousfinancer.




A propos de Stayhome :
Stayhome est une marque exploitée par la SAS Équité finance créée en 2011 et spécialisée dans les opérations immobilières destinées à aider les propriétaires à se désendetter, trouver un financement ou optimiser leur patrimoine en dehors des circuits bancaires. Stayhome est la 1ère plateforme Française et Européenne de Portage immobilier. Issue de l'économie sociale et solidaire, elle met en relation des particuliers, appelés Porteurs, qui souhaitent donner une vraie valeur à leur investissement immobilier, et des propriétaires en recherche de capitaux. Composée de 12 personnes, l'équipe Stayhome prévoit un développement important en France pour répondre aux enjeux majeurs du marché. Pour plus d'information :http://www.stayhome.fr/

A propos de Vousfinancer :
Fondé en 2008 par Jérôme Robin, Vousfinancer, réseau de courtiers en crédits immobiliers, accompagne de façon personnalisée, les particuliers dans la recherche de la meilleure solution de financement pour leur projet immobilier.
La stratégie de Vousfinancer se base sur la rencontre avec un seul et unique interlocuteur expert en financement, la transparence (montage du dossier financier réalisé avec le client), et la garantie de trouver rapidement (moins d'une semaine) la solution globale la plus adéquate (assurance de prêt, taux, garanties, mensualités, durées, coût du crédit, frais de dossiers, partenaires bancaires). Vousfinancer propose également des solutions pour les crédits professionnels et le rachat de crédits.Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)  
Lire la suite - Immobilier : un financement solidaire pour les exclus du système bancaire

Prêts immobiliers : changer d’assurance peut permettre des économies très significatives

lyon
 Entré en vigueur au 1er janvier dernier, l’amendement Bourquin devait permettre de faciliter la substitution de l’assurance emprunteur mais c’était sans compter sur la ténacité des banques à conserver ce marché ! Défaut d’information, manque de clarté sur la date d’échéance annuelle, refus des banques pour des motifs variés, baisse de tarifs discrétionnaires… 

Les pratiques bancaires continuent de pénaliser la liberté de choix et le pouvoir d’achat des consommateurs. Certains acteurs alternatifs ont pourtant pris les devants pour permettre aux consommateurs de changer facilement l’assurance de leur crédit immobilier. 

Faciliter le changement d’assurance avec l’amendement Bourquin 
L’amendement Bourquin permet aux propriétaires de changer d’assurance emprunteur une fois le délai de 12 mois prévu par la loi Hamon (1) dépassé. L’objectif est de clarifier le droit des propriétaires et de les protéger des déviances commerciales bancaires observées sur le terrain. Mais l’amendement Bourquin présente une brèche dans laquelle ces dernières se sont très vite engouffrées…

SECURIMUT, une société lyonnaise née en 2006, avant les lois Lagarde, Hamon et Bourquin, déclare avoir la volonté de faire bouger les lignes du marché de l’assurance emprunteur immobilier, selon elle "trusté à 85% par les banques et qui génère 6 milliards d’euros de primes et plus de 50% de marges selon un Rapport Inspection Générale des Finances Novembre 2013"  


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Des pratiques bancaires qui freinent les démarches 
Les propriétaires ont le droit de résilier leur assurance emprunteur chaque année à date échéance. Mais les banques jouent sur ladite date : date de signature du prêt, date d’adhésion au contrat d’assurance ou encore prise d’effet du contrat… Et comme il n’existe par ailleurs aucune obligation pour les banques de communiquer ladite date à tous les emprunteurs, les refus de délégations ou les reports de reprises ont été quasisystématiques. Ceci s’ajoute à différentes pratiques bancaires que l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) a dénoncées à plusieurs reprises et qui visent à contrer le changement d’assurance : défaut d’information, refus pour des motifs variés voire inexpliqués, baisse de tarifs discrétionnaires sur les contrats d’assurances existants, dans des tentatives ultimes pour retenir les emprunteurs… 
Pour les banques, l’assurance emprunteur est une véritable manne et elles sont prêtes à tout pour essayer de la conserver. 
Mais ces tactiques plus ou moins déontologiques pénalisent et révoltent les propriétaires qui se tournent de plus en plus vers les assurances alternatives. 

Le CCSF statue sur une date d’échéance commune (avis du 27 Novembre 2018)  
Afin de simplifier la substitution de l’assurance emprunteur, le CCSF (Comité Consultatif du Secteur Financier) a publié ce mercredi 27 Novembre 2018 un avis qui porte sur la date d’échéance annuelle des contrats, l’extension des couvertures et l’harmonisation des certificats d’adhésion. Après discussion entre les banques, les assureurs et les courtiers, le CCSF a retenu comme date d’échéance commune la date anniversaire de la signature de l’offre de prêt. Les assurés devront donc engager leurs démarches de résiliation au minimum deux mois avant cette date. 

En tant qu’expert de l’assurance emprunteur, SECURIMUT est confronté quotidiennement aux esquives des banques pour retenir leurs clients et se demande dans quelle mesure ces dernières seront prêtes à communiquer la date de signature du prêt… Si les banques peuvent facilement retrouver cette information, qu’en est-il des assureurs alternatifs ? Et de ceux qui sont les premiers concernés : les clients ? 
Bien souvent, l’exemplaire daté et signé de l’offre de prêt a été renvoyé à la banque et les propriétaires n’ont conservé qu’un double vierge, lorsqu’ils l’ont conservé. Les assureurs alternatifs vont donc devoir être plus habiles que jamais pour aider les consommateurs à concrétiser leur désir de changer d’assurance. 

En retenant la signature du prêt bancaire comme date d’échéance, le CCSF ne traite pas le problème de fond ou plutôt il ne le traite que partiellement. 
Pour permettre aux emprunteurs de réaliser une substitution d’assurance de façon autonome, il faudrait que les banques les informent systématiquement de la date d’échéance précise les concernant. Seule la communication d’une date personnalisée (jour/mois/ année) pourra servir les intérêts du consommateur : tout repose sur une information et une communication efficace. Sans cette date, la substitution reste compliquée. Ainsi, les pratiques bancaires risquent de pénaliser encore longtemps la liberté des consommateurs et leur pouvoir d’achat. 

Car il est possible pour les propriétaires de changer d’assurance en quelques clics et de faire des économies très significatives sur le coût de leur crédit, tout en étant mieux garanti ! 

Le gain constaté atteint fréquemment, selon Sécurimut, 10 000€ et 0,50% de taux de crédit et les assurés bénéficient d’une meilleure couverture, grâce au certificat d’équivalence ! Aujourd’hui, la société représente un portefeuille de 280 000 prêts x assurés. 
SECURIMUT, spécialiste du changement d’assurance emprunteur, s’est toujours élevé face à ces pratiques. Cette société est née de la volonté "de faire bouger le marché de l’assurance emprunteur trusté par les banques et de faciliter le changement pour tous les propriétaires. Après avoir créé le 1er certificat d’équivalence en 2014 pour faciliter les substitutions durant la première année de vie de l’assurance", Securimut a créé un service de mandat de gestion qui permet aux propriétaires de lui déléguer totalement leur changement d’assurance et la résiliation de leurs contrats bancaires. 
Pour le consommateur, toutes les opérations peuvent s'effectuer en ligne, avec l'accompagnement et le support d'un service client expert.
 Les gestionnaires experts de l’assurance emprunteur prennent en charge toutes les démarches avec la banque ou un autre alternatif, jusqu’à obtention effective de la substitution. 

Le changement d’assurance pèse plus de 62% des contrats de la société en 2018 dont deux tiers en Loi Bourquin ! 
En effet, alors qu’en 2017 60% du changement d’assurance se faisait en Loi Hamon (40% en Bourquin), en 2018 la proportion s’est inversée avec 66% du changement en Loi Bourquin (34% en Loi Hamon). La reprise a donc bien été dopée par l’entrée en vigueur de la Loi Bourquin applicable depuis le 1er Janvier 2018. Ceci a été rendu possible grâce à la délégation d’assurance et aux process de réponses aux banques mis en place dans l’entreprise. 

1 La loi sur la consommation dite loi Hamon de juillet 2014 donne la possibilité aux emprunteurs de changer d’assurance au cours des 12 mois qui suivent la signature du prêt, sans frais ni pénalité pour des garanties équivalentes. 
2 Exemple d’économies - Changement d’assurance sous conditions. Exemple d’économies selon profil de l’emprunteur au 05/12/2018 : pour un couple de 34 ans, employé, non-fumeur, assuré chacun à 100 % en Décès/Incapacité/Invalidité, empruntant 160 000 € au taux de 1,80 % sur une durée de 20 ans. Coût moyen d’une assurance proposée par la banque : 17 920 € sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,99 % pour le couple). Meilleur coût total proposé par le comparateur SwitchAssur : 4 877 € sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,29 % pour le couple). Économie réalisée supérieure à 13 000 € soit l’équivalent de plus de 0,70 % de taux de crédit. 
.
Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Prêts immobiliers : changer d’assurance peut permettre des économies très significatives

Logement et Immobilier : les professionnels établissent un lien avec l'actualité des gilets jaunes

lyon
 Lors des "rencontres d’Automne" du Jeudi 29 Novembre 2018, les différents intervenants ont souvent fait le lien avec "cette population, qui a rêvé dans les années 1980 d’une vie meilleure à l’extérieur des villes avec une maison et un jardin, se trouve aujourd’hui en difficulté par son éloignement des commodités de la ville et de l’accès à ses services". 
 Dans le cadre de l’organisation de ses premières rencontres d’Automne, la Fédération des Professionnels de l'Immobilier Région Lyonnaise a réuni les acteurs de l’immobilier à la Tour Incity autour des thèmes de la Mixité et de la Densité. Cette contribution de la FPI s’inscrit dans le cadre plus général de sa participation au débat politique et citoyen concernant l’évolution des villes et agglomérations.




Pour cette première, la FPI Région Lyonnaise avait souhaité discuter autour de ces deux thèmes fondamentaux dans l’approche des promoteurs sur le montage de leurs opérations immobilières. Cette matinée a été riche en réflexion et appréciée par ses invités. La FPI Région Lyonnaise renouvellera ces rencontres d’automne afin d’apporter une nouvelle contribution sur d’autres thèmes majeurs.

Table Ronde sur la Mixité « Les Dominos » de SPIRIT IMMOBILIER à la Duchère, opération mixte regroupant du logement libre, du logement libre vendu à des investisseurs privés, du logement locatif social et des commerces en pied d’immeuble, a permis d’introduire cette première table ronde. Michel LE FAOU, Vice président du Grand Lyon, Philippe LAYEC (Directeur Régional SPIRIT IMMOBILIER), Guy VIDAL (Président du Directoire de SOLLAR), Audrey DELALOY (Chargée d’Affaires et Référent Renouvellement Urbain à la SERL) et Franck VELLA (Architectes HTVS) ont ensuite débattu autour de la mixité. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :


 Michel LE FAOU a tout d’abord rappelé l’importance de la mixité dans ces quartiers difficiles comme La Duchère mais a également insité sur l’importance du rééquilibrage à faire au niveau de la Métropole en terme de logements sociaux, notamment sur la Ville de Lyon et dans l’Ouest Lyonnais La principale difficulté de la mixité n’est pas l’acte de construire mais « comment faire vivre ces ensembles immobiliers mixtes ? » La mixité nécessite du temps avec un accompagnement des habitants par les collectivités pour faciliter le vivre ensemble par l’intermédiaire des équipements scolaires et sportifs, de la desserte en transport en commun, de la sécurisation de ces quartiers ... D’après Fabrice BARDET, Directeur de recherches en science politique à l’Université de Lyon, la mixité fait l’objet en France d’un débat récurrent du fait du choix du pays d’envisager cette notion sous un angle exclusivement social ou économique. De ce fait, la question de la mixité est donc a priori en France d’abord une affaire de diversification des produits dans la perspective d’attirer des populations aux revenus différenciés. 

Table Ronde sur la Densité « Follement Gerland » de BOUYGUES IMMOBILIER à Gerland, opération regroupant 637 logements (libre, social, étudiant) sur 35 000 m2 de surface de plancher, a ouvert le débat sur la Densité entre Michel LE FAOU, Audrey FAUTIER (Manager de projet BOUYGUES IMMOBILIER), Augustin ROSENSTIEHL (SOA Architectes), Claire FAYOLLE (Chef de Projet IMMOBILIERE 3F) et Sébastien DONGUY (Chef de projet Aménagement du Territoire SERL). 
 « Follement Gerland » est une opération emblématique de Lyon avec une intervention forte de la collectivité. C’est l’exemple de la représentation de la ville des courtes distances : emplois, transports en commun, offre de services, lieux de promenades, de détente et de loisirs sont à proximité. Une des clés de la réussite de la densité est l’apport de services (vélos, conciergerie, chambre d’hôtes, cours de sport, terrasses partagées ...). Ce sont les conditions nécessaires au bien vivre ensemble. Les espaces verts ont également une importance particulière permettant une respiration. Pour l’aménageur, le travail a porté sur la typologie des différents îlots, les vues, les transparences, la qualité de l’espace public pour que cette densité soit acceptée et acceptable. 


Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /               LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Logement et Immobilier : les professionnels établissent un lien avec l'actualité des gilets jaunes

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.