Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Affichage des articles dont le libellé est numérique. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est numérique. Afficher tous les articles

Éducation au numérique : Lyon métropole engage le parcours digital !

Le 23 novembre 2019, se déroulera l’événement « Parcours Digital » soutenu par la Métropole de Lyon et organisé par le cluster d’entreprises lyonnaises Digital League. 


Objectif : faire découvrir à des collégiens, le temps d’une matinée, les métiers du numérique, les entreprises et les formations qui permettent d’y accéder. Avec 14,4 % de création d’emploi entre 2013 et 2017 en Auvergne-Rhône-Alpes (selon le 3ème observatoire EY/Digital League), l’importance de la filière du numérique ne cesse de croître pour l’économie du territoire. 

 A découvrir : la chaîne YouTube ! :
L'actu. lyonnaise en vidéos :


Forte de ce constat, la Métropole de Lyon s’engage pour l’éducation au numérique. 
Elle soutient à ce titre plusieurs événements comme l’opération « Parcours Digital » qui réunira plus de 200 élèves et parents le 23 novembre 2019 à l’école d’informatique EPSI Lyon. Après une conférence introductive, ils pourront découvrir les métiers du numérique de manière concrète et ludique au cours d’une dizaine d’ateliers animés par des entreprises et des structures de médiation ou de formation. 

Dans la continuité de cet événement, la Métropole soutient également l’opération « Hour of Code » (du 9 au 13 décembre 2019) qui propose des ateliers gratuits d’initiation au codage informatique à destination des collégiens
La playlist Music & News :

Une politique d’éducation au numérique primée 
La Métropole mène ainsi une politique volontariste concernant l’éducation au numérique illustrée par : 
- le déploiement précoce (dès 2005) de la plateforme https://www.laclasse.com. Un espace numérique de travail ouvert aux professeurs, aux élèves et aux parents qui favorise dès le plus jeune âge la maîtrise des outils numériques et initie les élèves aux bons usages d’internet. 
- le développement des Classes Culturelles Numériques (CCN) qui ont accueilli 7 160 collégiens et écoliers entre 2015 et 2019. Articulant travail en ligne et rencontres physiques, ces dispositifs regroupent plusieurs classes autour d’un artiste ou d’un scientifique et d’une structure culturelle associée. 
Cette politique est d’ailleurs reconnue nationalement puisque les CCN ont obtenu le Label d’Or des Territoires innovants et ont été finalistes du Prix de l’audace artistique et culturelle du Ministère de l’Éducation nationale en 2015.


<== Retour à LYFtv.com




Nouveautés : les derniers articles ==>


Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Lire la suite - Éducation au numérique : Lyon métropole engage le parcours digital !

Au salon Be-positive, le BTP s'engage dans la transistion numérique

lyon
 Be-Positive : sur deux salons et durant trois journées, la profession du bâtiment démontre l'ampleur de sa transformation. A Lyon Eurexpo près de 30000 professionnels sont attendus pour cette nouvelle édition, du 13 au 15 février 2019.

L'innovation ne cesse de croître dans notre filière entraînant une évolution des métiers du bâtiment. Les technologies sont de plus en plus présentes et bouleversent les habitudes de travail. Toutefois, cette mutation, s'appuyant sur le digital, devrait permettre de simplifier les modes de constructions, les échanges entre les multiples interlocuteurs, ainsi que les conditions de travail des compagnons. Les différents corps de métiers sont de plus en plus décloisonnées et ne s'appuient plus sur un plan papier en une seule dimension. La conception est maintenant multidimensionnelle pour avoir une approche globale et une vision holistique.

Venez tester les outils de demain.



Sur le stand de la FFB Auvergne-Rhône-Alpes, le visiteur pourra découvrir un parcours numérique et expérimenter différentes technologies et outils : capture et modélisation de données grâce à un scanner laser 3D, visualisation et exploitation d'une maquette numérique, application de gestion logistique de chantier, carnet numérique d'entretien des bâtiments et drones de dernière génération pour le bâtiment.

L'actu. lyonnaise en vidéos :



Des événements à ne pas rater.

Plusieurs animations sont organisées tout au long du salon :
-          Mercredi 13 février à 12h - plateau TV « Solutions bois en intérieur - Design » avec Damien DORNE, Délégué Régional de l'Union des Métiers du Bois ;
-          Jeudi 14 février à 10h45 - plateau TV « Gérer son chantier grâce à la maquette numérique », avec la participation de Philippe VALENTIN, créateur de la première plateforme collaborative associée au BIM ;
-          Jeudi 14 février à 14h : conférence sur le thème : « Faire évoluer les chantiers vers de meilleures pratiques professionnelles à travers : la logistique, la propreté et l'accompagnement dans la gestion des déchets ».

2 salons en 1.

Nouveauté en 2019, le badge permettra d'accéder à 2 salons qui ont lieu aux mêmes dates et au même lieu : BePOSITIVE et LIGHTING DAYS ! Ce dernier est un événement national dédié à l'éclairage intérieur et extérieur et à la technologie LED. 100 exposants et marques seront présents. L'occasion de faire d'une pierre, deux salons !


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)


Rejoignez nous sur Instagram  
Lire la suite - Au salon Be-positive, le BTP s'engage dans la transistion numérique

Auvergne Rhône-Alpes : appel à projet pour "l'usine de recherche et d'innovation"

lyon
 L’appel à projets pour l’« usine de recherche et d’innovations » du Campus Région du Numérique est lancé. Le Campus Région du Numérique, installé temporairement à Lyon Confluence par le Président de la région Laurent Wauquiez rejoindra Charbonnières-lesBains en 2020. C'est le vaisseau amiral de cette ambition.

Pour dynamiser la compétitivité des entreprises industrielles en accélérant l’innovation et le transfert technologique à destination des TPE et PME, la Région a souhaité créer cette « usine de recherche et d’innovations » composée de laboratoires, de plateformes technologiques mutualisées, d’outils collaboratifs et de services associés.
La conception de cette usine s’effectuera en co-construction avec des entreprises afin de répondre aux besoins exacts du marché.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Qui peut candidater ? 
Toute structure répondant aux objectifs fondamentaux du Campus Région peut présenter un projet, seule ou dans le cadre d’un groupement, sous réserve d’être installée en Région Auvergne-Rhône-Alpes et de satisfaire au cahier des charges disponible en ligne.
Le groupement peut réunir différents acteurs tels que des industriels, des fournisseurs de technologies et de services, des PME et ETI, des startups, des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, des laboratoires, des centres techniques, des pôles de compétitivité…

Quel est le soutien financier de la Région ? 
Le financement par la Région des projets retenus sera au maximum de 50% des dépenses de l’assiette éligible en investissement.

Comment déposer un projet ? 
Un dossier de candidature et son annexe doivent être adressés en ligne à la  Région Auvergne-Rhône-Alpes avant le 30 avril 2019 : www.auvergnerhonealpes.fr/aide/aap-campus-region

Ce Campus Région du Numérique, unique en France, se met au service de la transformation numérique de nos entreprises, de la création d’emplois et de l’industrie du futur. Il relève trois défis qui constituent ses trois composantes opérationnelles :
Un campus de formation multi-écoles pour lutter contre la pénurie de compétences numériques qui constitue aujourd’hui un frein au développement des entreprises.
Une plateforme d’accompagnement à la transformation des acteurs numériques telles que les PME et PMI régionales.
Une usine de recherche et d’innovations pour dynamiser la compétitivité des chaînes de valeur de l’industrie régionale en accélérant l’innovation et le transfert technologique.

Le Campus Région du Numérique est ouvert depuis la rentrée universitaire 2017. 
Il accueille déjà 8 écoles résidentes, 3 acteurs essentiels du numérique (Digital League, ENE, Minalogic) et plus de 800 apprenants. Le Campus labellise également 33 formations innovantes sur tout le territoire régional. « Première région industrielle de France, Auvergne-Rhône-Alpes bénéficie d’un tissu de TPE et PME très riche. Confrontées aux impacts du numérique, ces entreprises doivent se transformer pour conserver leur compétitivité dans un contexte de concurrence mondiale. A travers l’initiative d’ « usine de recherche et d’innovations », la Région souhaite mettre à leur disposition un lieu où elles pourront découvrir et tester de nouveaux modèles de conception et de fabrication. », déclare Juliette JARRY, Vice-présidente de la Région AuvergneRhône-Alpes déléguée aux Infrastructures, à l’Economie et aux Usages numériques.

Pour plus d’informations : www.campus-region.fr

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)


Rejoignez nous sur Instagram  
Lire la suite - Auvergne Rhône-Alpes : appel à projet pour "l'usine de recherche et d'innovation"

Opendata : de nombreuses communes ouvrent leurs données numériques

lyon
Engagée depuis 2010 dans le partage de données publiques avec la plateforme data.grandlyon.com, la Métropole de Lyon va désormais plus loin et associe les villes membres dans un « OpenData des communes ». La plateforme métropolitaine offrira ainsi aux citoyens de nouvelles sources d’informations en matière de mobilité, d’environnement, de santé, d’énergie. Cela pourra par exemple aboutir à une cartographie plus fine pour localiser les aires de stationnement ou de co-voiturage, les établissements administratifs, culturels ou sportifs ou encore les défibrillateurs mis en place dans les communes.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Lancée en 2013, la plateforme de la Métropole veut développer un catalogue de données le plus complet possible pour le citoyen en y ajoutant des données issues de compétences communales. « Cette politique d’ouverture des données contribue au développement économique tout en favorisant l’innovation. Elle offre aussi  un cadre propice à la création d’emploi et crée de nouveaux services au profit de la population » explique Karine Dognin-Sauze, vice-présidente du Grand Lyon.
Pour David Kimelfeld, Président de la Métropole. «L'innovation concerne les entreprises mais également les territoires où se développent chaque jour des projets concrets et innovants pour les habitants sur la base de ces données : informations concernant les transports, les services de proximité ou encore les loisirs, les liens avec l’administration… Nombreux sont les nouveaux services qui doivent bénéficier directement aux citoyens. Il s’agit d’améliorer le bien-être des habitants, mais aussi de réduire les inégalités en matière de fracture numérique, en travaillant en parfaite synergie avec l’ensemble de nos politiques publiques ».
Pour cette première phase d’expérimentation, sept communes sont mobilisées : 
Bron, Champagne-au-Mont-d’Or, Lyon, Mions, Rillieux-la-Pape, Saint-Didier-au-Mont-d'Or, Vaulx-en-Velin. Pendant un an, elles seront accompagnées par les agents de la Métropole pour les aider dans le partage de six premiers jeux de données.


Quelles données doivent-être privilégiées ?
L’objectif est d’ouvrir en priorité les données qui apporteront le plus de valeur ajoutée aux citoyens, aux développeurs de services numériques ainsi qu’aux entreprises locales. Différents types de données ont été identifiés par les services, en cohérence avec la politique métropolitaine menée en faveur du bien-être en ville et en adéquation avec les enjeux du cadre de vie communal. Ils pourront par exemple apporter des informations en matière de mobilité, d’environnement, de santé, d’énergie etc. Ces six jeux de données sélectionnés seront, dans la mesure du possible, identiques à toutes les communes pour plus de cohérence et de complémentarité.

Ces données pourront offrir différents usages et pourront être notamment :

-          des données liées aux services et équipements municipaux tels que la situation géographique des crèches, des écoles, des salles communales, des parcs et jardins, des établissements administratifs, techniques, sportifs, culturels, des planning familiaux ou encore des monuments historiques, des maisons médicales, des pharmacies, des piscines etc ;
-          des données en lien avec les services du quotidien comme la localisation des lieux de recyclage des encombrants ;

-          les données communales pouvant enrichir un jeu commun comme par exemple l’identification des aires de stationnement, de livraison, de co-voiturage, les stations de taxi, la localisation de défibrillateurs, les bureaux de vote.

Cette première phase d’expérimentation se terminera en août 2019. À l’issue de l’expérimentation, un bilan sera élaboré afin de mesurer les ressources humaines, logistiques, financières et technologiques nécessaires, et décider de la pertinence de l’offre métropolitaine qui pourra être généralisée à toutes les communes du territoire.

À compter de septembre 2019, 5 communes rejoindront l’expérimentation afin d’en consolider les résultats : Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, Sainte-Foy-lès-Lyon, Villeurbanne, Limonest, Charbonnière-les-Bains.

Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /               LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Opendata : de nombreuses communes ouvrent leurs données numériques

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.