Affichage des articles dont le libellé est sécurité. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est sécurité. Afficher tous les articles

Ouverture des bars et restaurants, la préfecture rappelle les règles sanitaires

Depuis le 2 juin, les bars et restaurants sont autorisés à rouvrir dans le département du Rhône et la métropole de Lyon. 

La réouverture de ces établissements est conditionnée au respect de consignes sanitaires strictes visant à garantir la sécurité des consommateurs et des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration. 
logo lyon en france
Afin de préparer au mieux leur réouverture, l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) Rhône et Lyon Métropole a diffusé les protocoles de sécurité auprès de l’ensemble des professionnels concernés, adhérents ou non à l’UMIH. Toutefois, face au non-respect des protocoles par certains établissements, le préfet Pascal MAILHOS, et Laurent DUC, président de l’UMIH Rhône et Lyon Métropole rappellent que le respect des règles est nécessaire pour limiter le risque d’une reprise épidémique. Ils en appellent au sens des responsabilités des professionnels pour veiller au respect des règles auxquelles aucun établissement ne peut déroger :
• Chaque table ne doit pas excéder 10 consommateurs ; 
• La distance entre 2 tables doit respecter une distance minimale d’1 mètre ; 
• Le port du masque est obligatoire pour tout déplacement au sein d’un établissement, terrasse comprise, tant pour les clients que pour le personnel de l’établissement ; 
• Fumer ne peut se faire qu’à l’extérieur de l’établissement et s’il l’est sur une terrasse en concession, le fumeur doit être assis ; 
• Les espaces dansants ne sont pas autorisés à rouvrir. 
Néanmoins, les discothèques ayant une activité de bar et/ou restaurant peuvent assurer ces activités et uniquement celles-ci, jusqu’à 01 h00 du matin dans les mêmes conditions que les restaurants et les bars.



Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales

Site animé et géré par
Gilles Roman

Lire la suite - Ouverture des bars et restaurants, la préfecture rappelle les règles sanitaires

Nettoiement des berges du Rhône : la métropole prend des mesures urgentes

Depuis la réouverture des berges du Rhône, des rives de Saône et des parcs métropolitains au public, les services de la Métropole constatent une forte dégradation de la propreté de ces espaces publics partagés malgré les efforts déployés par les équipes de nettoiement de la collectivité.

logo lyon en france

 La Métropole en appelle au civisme des habitants du territoire au moment où le déconfinement permet à chacun de retrouver une liberté contrainte pendant deux mois.

Les services de nettoiement de la Métropole de Lyon nettoient les berges du Rhône tous les jours  à partir de 6h00 et même à partir de 5h30 pour les pistes cyclables. 8 agents à pied assurent le nettoiement avec l’appui de deux balayeuses et un engin de lavage à haute pression. Quant aux gradins, ils sont nettoyés entre 6h et 8h chaque matin.

Habituellement, 4 tonnes de déchets en moyenne sont ramassés à l’issue de chaque week-end. Ce week-end de Pentecôte a été marqué par un ramassage record de 6 tonnes de déchets. Pas moins de 1 000 sacs de déchets ont été récupérés par les agents.

En prévision de l’afflux massif attendu, des sacs avaient été ajoutés au pied des corbeilles existantes pour pouvoir récupérer davantage de déchets. Mais pour faire face à l’afflux prévisible lors des prochains week-ends, 8 bacs supplémentaires de 660 litres chacun seront installés à proximité des gradins.

Les parcs métropolitains de Parilly et de Lacroix-Laval ont eux-aussi accueilli de très nombreux visiteurs durant le week-end. Les services d’entretien des parcs avaient anticipé cet afflux et organisé la mise en place d'une équipe de ramassage des corbeilles et de nettoiement des alentours chaque jour du week-end, samedi, dimanche et lundi. Là aussi une forte incivilité a été constatée et de nombreux déchets ont été laissés sur les espaces utilisés pour pique-niquer. Ce dispositif sera maintenu et renforcé à l’occasion des prochains week-ends. Une expérimentation de mise en place de containers de 660 litres sur les parkings principaux des deux parcs sera également menée.

En lien avec les associations concernées, des brigades de sensibilisation seront prochainement déployées sur les principaux lieux impactés, afin d’encourager les usagers à respecter les gestes barrière, la distanciation physique notamment mais aussi les lieux, les riverains, trier et jeter leurs déchets dans les bacs prévus à cet effet.

Enfin, la Métropole de Lyon, avec la Préfecture et la ville de Lyon, renforcera les mesures de contrôle




Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales

Site animé et géré par
Gilles Roman

Lire la suite - Nettoiement des berges du Rhône : la métropole prend des mesures urgentes

Greenpeace entame le démontage de la centrale nucléaire de Tricastin, "périmée et dangereuse"

Ce matin, à 7h10, plusieurs dizaines de militant-es de Greenpeace France se sont introduits sur le site de Tricastin, dans le département de la Drôme pour alerter sur le vieillissement de la centrale nucléaire et exiger sa fermeture au plus tôt.

Site périmé, travaux en cours ! Aux couleurs de l’entreprise « Tricasto », des activistes non-violents ont balisé les lieux et démarré symboliquement le démantèlement de Tricastin avec deux engins de chantier, des brouettes et des marteaux géants en mousse. 

Les photos et vidéos de l’action sont mises en ligne 
au fur et à mesure de la journée ici : https://media.greenpeace.fr/1331/

A l’intérieur du site, d’autres militants ont déployé des banderoles « Centrale périmée » de 22 mètres de large pointant vers un des réacteurs. Le bâtiment d’une des piscines d’entreposage de combustible usagé a été entouré de rubalise « Démantèlement en cours »

Le premier réacteur de la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, sera arrêté définitivement demain, après 43 ans de fonctionnement. En 2020, Tricastin dépasse aussi les 40 ans d’activité. 
« 40 ans, c’est la durée maximale de fonctionnement pour laquelle les réacteurs français ont été conçus et testés. Au-delà de 40 ans, les conséquences du vieillissement des centrales sont imprévisibles. Cette année, Tricastin dépassera sa date de péremption : pour garantir la sécurité des habitant-es, elle doit fermer au plus tôt », explique Alix Mazounie, chargé de campagne Énergie à Greenpeace France.

La centrale de Tricastin présente, selon Greenpeace, "de nombreuses failles" qui justifient d’autant plus sa mise à l’arrêt et son démantèlement :
  • La cuve de son premier réacteur est la plus fissurée du parc nucléaire français.
  • La centrale a été construite en zone sismique et la digue qui la protège des inondations reste fragile.
  • A plusieurs reprises déjà, des éléments radioactifs ont fuité et contaminé les nappes phréatiques.
De plus, EDF ne prévoit pas d’évaluer l’impact environnemental qu’aurait la centrale si elle continuait à fonctionner après son 40ème anniversaire.
EDF tente d’imposer la prolongation de Tricastin d’au moins dix ans, en y réalisant des travaux coûteux et pourtant insuffisants. « Dans le nucléaire, on ne peut pas faire du neuf avec du vieux. Il est matériellement impossible de remettre une vieille centrale comme Tricastin aux normes de sécurité et de sûreté actuelles. En voulant rallonger à tout prix la quasi-totalité du parc nucléaire français, EDF et le gouvernement font un choix risqué, dangereux et coûteux », s’inquiète Alix Mazounie.
Crédits photo : © Greenpeace

D'ici 2025, près de 2/3 des réacteurs nucléaires français auront atteint 40 ans de fonctionnement. Dans un rapport publié aujourd’hui, Greenpeace expose l’ensemble des risques liés à une prolongation des centrales nucléaires.
Greenpeace demande un calendrier de fermeture précis de tous les réacteurs nucléaires, pour protéger les populations et permettre la reconversion socio-économique des travailleurs et des territoires. En parallèle, il est urgent d’accélérer le développement des énergies renouvelables et des économies d’énergie pour remplacer progressivement les centrales mises à l’arrêt.
Le rapport « 40 ans, ça suffit ! Pourquoi les vieilles centrales nucléaires doivent fermer » de Greenpeace France est disponible ici.
Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman


Lire la suite - Greenpeace entame le démontage de la centrale nucléaire de Tricastin, "périmée et dangereuse"

Environnement : de nombreux arbres abattus au parc de Parilly

Le parc de Parilly fait l'objet en ce moment d'un important programme d’abattage et de replantation d’arbres.   

Depuis un an, ce parc de l'est de la Métropole (Lyon 8ème, Vénissieux, Bron, St-Priest) fait face à une recrudescence de la mortalité de certains de ses arbres. 
logo lyon en france

Durant  l'hiver 2018-2019, 740 arbres ont dû être abattus soit près de 5% du patrimoine total du parc (18 000 arbres environ  sur l’ensemble du parc). 
Depuis le printemps 2019, on constate à nouveau une forte mortalité des arbres du parc et 550 arbres supplémentaires doivent être abattus prochainement. Afin de palier à la disparition de tous ces arbres, une campagne de plantation a été initiée l’hiver dernier, et ce sont plus de 500 arbres et 650 arbustes qui ont été plantés. La plantation à venir d’un millier d’arbres et près de 2 000 arbustes pour l’hiver 2019-2020 est programmée avec la création de zones de boisements et de haies champêtres.
Les abattages réalisés – pour d’évidentes raisons de sécurité pour les usagers du parc -  ne concernent que des arbres morts sur pied ou dépérissant, ou présentant des blessures ou pathogènes (champignons lignivores notamment) qui engagent un risque de chute ou de casse. 
La forte mortalité des arbres est un phénomène constaté bien au-delà des limites du parc, à l’échelle métropolitaine et même nationale. Ce sont les conséquences directes des étés successifs de plus en plus chauds, secs, et longs, qui semblent être à l’origine d’un affaiblissement généralisé des boisements, et d’un dépérissement des espèces les plus sensibles (hêtres, charmes, érables plane…).
Lyon :
Plusieurs essences plus sensibles à ce type de météo sont particulièrement affectées : disparition des mélèzes, hêtres et charmes. Le pin est l’espèce désormais la plus touchée. L’objectif de la Métropole est de replanter sur les zones qui sont particulièrement impactées par les mortalités : les Essarts, et la plaine au niveau du boulevard de Parilly, ainsi que sur les entrées du Parc. Au niveau de la palette végétale, l’objectif est de composer un mix selon les zones plantées : 
 - une palette champêtre locale, en privilégiant parfois la végétation spontanée (ormes, sorbiers, noyers, pommiers sauvages, cornouillers, fusains…) 
 - une palette « méditerranéenne locale » qui ne craint pas le gel, afin d’avoir des végétaux adaptés aux étés de plus en plus secs, chauds et longs (chênes pubescents, chênes verts, cytises, érables de Montpellier, frênes à fleurs filaires à larges feuilles, baguenaudier, arbres à perruque…) 
 - une gamme plus horticole pour les entrées et les zones fréquentées pour amener un peu plus de fleurs, et une transition avec les espaces verts urbains alentours (pistachiers, faux ormes de Sibérie, lavandes d’Afghanistan, céanothes…) 
Pour favoriser et augmenter la biodiversité du parc, diverses actions de gestion et aménagements ponctuels sont réalisés ou en cours de réalisation : création de mares, plantations de massifs arbustifs, protection de zones du public, gestion différenciée des espaces verts avec zones de prairies, mise en places de tas de bois, troncs morts…
Les opérations de plantation sont effectuées avec les collèges de la Métropole qui sont sensibilisés à la question du réchauffement climatique dans les classes et participent, sur le terrain, à la plantation de nouvelles espèces.


L'actu. des chaînes francophones :


Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Lire la suite - Environnement : de nombreux arbres abattus au parc de Parilly

 

Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison à domicile) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.