Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Affichage des articles dont le libellé est santé. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est santé. Afficher tous les articles

La circulation différenciée dès le 1er janvier 2020 à Lyon, Villeurbanne et Caluire

MISE EN PLACE DE LA CIRCULATION DIFFÉRENCIÉE CE MERCREDI 1ER JANVIER 2020 - Les poids lourds ainsi que les véhicules utilitaires légers de transport de marchandises non classés, Crit’air 4 et 5 ne pourront plus circuler dans une Zone à Faible Emission (Lyon, Vénissieux, Villeurbanne, Caluire) 

1 – Déclenchement par la préfecture de la circulation différenciée à partir de mercredi 
La Préfecture du Rhône vient d’activer, en lien avec la Métropole de Lyon, le niveau d’alerte N1, impliquant la mise en place de la circulation différenciée. À partir du 1er janvier à 5h00 du matin, les véhicules qui ne disposent pas de vignettes Crit’Air ou qui disposent de vignettes de classe 4 ou 5 ne pourront pas circuler sur les communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire-etCuire (hors exceptions mentionnées dans l’arrêté de la Préfecture). 
logo lyon en france
En complément de cette mesure, la Métropole de Lyon et ses partenaires mettent en place un dispositif de mesures visant à améliorer la qualité de l’air et la baisse du trafic sur son territoire : 
• L’incitation au covoiturage via la plateforme www.covoiturage-grandlyon.com, 
• La gratuité de l’abonnement Vélo’V pour la première demi-heure d’utilisation, 
• Une heure gratuite aux usagers de BlueLy pour tout nouvel abonnement, 
• Un Tick’Air au tarif de 3 euros par jour permettant de voyager en illimité sur l’ensemble du réseau TCL. 
Ce dispositif a démontré son efficacité lors des précédents pics de pollution. 
Ainsi l’été dernier le trafic avait baissé de près de 10%, les émissions de NO2 avaient pour leur part baissé de 6%. Les autres modes de déplacement avaient également connu un fort engouement, avec une augmentation des consultations du site de covoiturage, de l’utilisation de véhicules Bluely ou de l’utilisation des transports en commun. 

2 – Mise en œuvre par la Métropole de Lyon de la Zone à Faibles Émissions (ZFE) sur un périmètre comprenant 5 communes, soit tout le territoire compris à l’intérieur du boulevard périphérique Laurent Bonnevay (la quasi-totalité de Lyon, les secteurs Villeurbanne, Bron et Vénissieux concernés) ainsi que la commune de Caluire. 
Les poids lourds ainsi que les véhicules utilitaires légers de transport de marchandises non classés, Crit’air 4 et 5 ne pourront plus circuler dans la ZFE. À la différence de la circulation différenciée mise en place uniquement lors des épisodes de pollution, les restrictions de la ZFE sont valables 24h/24h et 7 jour/7j. Elles concernent les véhicules en circulation et en stationnement, pour faciliter le contrôle.
La ZFE est l’une des actions qui nous permet de réduire durablement la pollution de l’air sur le territoire, mais ce n’est pas la seule : transport, chauffage, industries… tout le monde est concerné et les efforts de tous sont requis. 
C’est pourquoi d’autres mesures sont mises en œuvre en parallèle : 
Ecorénov (50 M € ; plus de 7 000 logements rénovés depuis 2015), Prime Air Bois (Aide financière : 1000 € pour tous, 2000 € pour les ménages modestes ; enveloppe totale : 2,8 M€ ; 500 dossiers traités), réduction de la vitesse sur le périphérique à 70 km / h (baisse de la vitesse, de la congestion, de la pollution de l’air et du bruit)…

L’objectif de la ZFE est de diviser par deux le nombre de personnes exposées à la pollution en réduisant les émissions des transports : 
• En 2018, 14 000 habitants du Grand Lyon étaient surexposés au dioxyde d’azote. 
• Le trafic routier est en majeur partie responsable des émissions de dioxyde d’azote, puisqu’il est à l’origine de 60 % de ces émissions. 
• La ZFE a donc pour vocation d’agir sur le secteur du transport et de réduire les émissions d’oxydes d’azote et de particules fines liées au trafic routier. 
• Elle permet d’accélérer le renouvellement des véhicules les plus anciens afin de disposer d’un parc automobile moins polluant dans les zones les plus peuplées.
Dérogations et primes de renouvellement de véhicules : où se renseigner ? 
• Pour toutes questions concernant le fonctionnement de la ZFE, le programme d’aide à l’acquisition de véhicules propres et les demandes de dérogation : 
• Toutes les démarches peuvent se faire en ligne depuis le site web : http://www.grandlyon.com/ZFE 
• Quelles primes de renouvellement ? 
Guichet unique ZFE : guichetuniquezfe@grandlyon.com 04.28.67.53.29. 
Lyon :

3 – Circulation différenciée / ZFE : mode d’emploi 

Dérogation permanente : les véhicules d’intérêt général, les véhicules des forces armées et les véhicules des associations agrées de sécurité civile.
Dérogation temporaire annuelle reconductible 3 ans : Véhicules frigorifiques, camions et camionnettes bétonnières, bennes, bennes amovibles et citernes à eau. Dérogation exceptionnelle : véhicules utilisés dans le cadre d’évènements faisant l’objet d’une autorisation; véhicules affectés à un service public, dans le cadre d’interventions ponctuelles; véhicules utilisés par des entreprises pouvant justifier de l’achat de véhicules autorisés et dont les délais de livraison sont au plus tard le 31.12.2021; véhicules d’approvisionnement des marchés sur le territoire.
Où se renseigner ? 
- Guichet unique ZFE : guichetuniquezfe@grandlyon.com 04.28.67.53.29. - Toutes les démarches peuvent se faire en ligne depuis le site web : http://www.grandlyon.com/ZFE  Vignette Crit’Air obligatoire pour les deux dispositifs
 Les automobilistes n’ayant pas encore acquis leur vignette Crit’air peuvent effectuer leurs démarches en ligne sur https://www.certificat-air.gouv.fr/ Un récépissé leur sera immédiatement délivré et pourra être présenté en cas de contrôle.

L'actu. des chaînes francophones :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - La circulation différenciée dès le 1er janvier 2020 à Lyon, Villeurbanne et Caluire

Une nouvelle alerte pollution aux particules fines depuis le 30 décembre à Lyon

Lyon, le 30 décembre 2019 Déclenchement du niveau information-recommandation « Pollution de l’air aux particules fines » dans le bassin lyonnais/Nord-Isère 

Un épisode de pollution de l’air aux particules fines est en cours dans le bassin lyonnais/Nord-Isère et Pascal MAILHOS, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a décidé d’activer le niveau information-recommandation relatif à cet épisode de pollution. 
logo lyon en france
Aucune mesure n’est contraignante à ce stade. 
• Les recommandations sanitaires Pour les populations vulnérables, il est recommandé de limiter les déplacements sur les grands axes routiers et leurs abords aux périodes de pointe et de limiter les activités intenses (physiques et sportives dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur. En ce qui concerne les populations sensibles, il est recommandé de limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ; celles à l’intérieur peuvent être maintenues. En ce qui concerne le reste de la population, il n’est pas nécessaire de modifier les activités habituelles, les déplacements habituels ni les pratiques habituelles d’aération et de ventilation, la situation lors d’un épisode de pollution ne justifiant pas de mesures de confinement. Dans tous les cas, en cas de symptômes ou d’inquiétude, prenez conseil auprès de votre pharmacien. 

• Les recommandations comportementales 
Plusieurs mesures peuvent être prises simplement et concourir au rétablissement d’un air de qualité : 
• Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille-haies…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile, etc.) ; 
• Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants : vélo, transports en commun, co-voiturage… Pour les entreprises, adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ; 
• S’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route) ; 
• Éviter la conduite agressive ; entretenir régulièrement son véhicule ; RAPPEL : il est interdit de brûler des déchets verts. En ce qui concerne les collectivités territoriales et les autorités organisatrices des transports : 

• Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille-haies…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile, etc.) ; 
• Promouvoir l'humidification, l'arrosage ou toute autre technique rendant les poussières moins volatiles, notamment aux abords des voiries et lors des chantiers ; réduire l'activité des chantiers générateurs de poussières ;
• Développer les pratiques de mobilité les moins polluantes : co-voiturage, transports en commun ; adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ; faciliter l'utilisation des parkings relais et transports en communs associés ; 
• Faire en sorte d'éviter la circulation des classes de véhicules les plus polluants (norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d'immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d'intérêt général visés à l'article R 311-1 du code de la route) ; 
• Rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel
• Pratiquer les tarifs les plus attractifs pour l'usage des transports les moins polluants (vélos, transports en commun, véhicules électriques, etc.). En ce qui concerne les agriculteurs : 
• Reporter l'écobuage ou pratiquer le broyage  Suspendre les opérations de brûlage à l'air libre de sous-produits agricoles. 

 En ce qui concerne les industriels :
 • Mettre en œuvre des dispositions de nature à réduire les rejets atmosphériques, voire réduire l'activité ; 
• Reporter certaines opérations émettrices de particules et oxydes d'azote à la fin de l'épisode de pollution ; 
• Reporter le démarrage d'unités à la fin de l'épisode de pollution ; 
• Mettre en fonctionnement, lorsqu'ils existent, des systèmes de dépollution renforcés durant l'épisode de pollution ; 
• Réduire l'activité des chantiers générateurs de poussières et mettre en place des mesures compensatoires (arrosage) ; • Réduire l'utilisation des groupes électrogènes.

 Vous trouverez des informations sur la qualité de l’air dans la région sur le site internet de l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) : http://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/ 





Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - Une nouvelle alerte pollution aux particules fines depuis le 30 décembre à Lyon

HCL : les bons comptes des hôpitaux lyonnais

Les instances des Hospices Civils de Lyon en sont informées cette semaine : pour la troisième année consécutive, le compte financier des HCL devrait présenter un résultat positif, avec un excédent de 20,6 M€. 

Une stabilisation méritée qui permet d’engager des mesures fortes pour les professionnels et de confirmer de nombreux investissements.
A noter tout de même que, à ce stade, les prévisions constituent des projections d’atterrissage réalisées à fin septembre et non un compte financier anticipé. En effet, la clôture de l’exercice ne sera finalisée que mi-février et l’audit du commissaire au compte n’interviendra qu’à la suite. Les données financières constituent donc des anticipations raisonnables sous réserve de l’ensemble des paramètres pouvant intervenir dans la gestion au cours du dernier trimestre 2019. 
logo lyon en france
 Catherine GEINDRE, directrice générale des Hospices Civils de Lyon, commente ainsi ces résultats : « Les Hospices Civils de Lyon, portés par un modèle de gestion fiable et durable, stabilisent leurs indicateurs financiers. Cette situation va nous permettre d’engager des mesures significatives pour améliorer les conditions d’exercice de nos professionnels et poursuivre le développement et la transformation de notre établissement. Je le ferai avec force et conviction mais aussi mesure car il est de ma responsabilité de ne pas mettre en péril ce que notre communauté a patiemment construit ces dernières années ».
S’agissant du budget 2019, les perspectives de clôture aujourd’hui présentées sont favorables : les HCL anticipent en effet un résultat comptable sur le budget hospitalier qui affiche un excédent de 20,6 M€ sur un budget de 1,95 Milliard d’euros. Les deux dernières années, les HCL avaient déjà généré un excédent comptable en clôture, de 5,3 M€ en 2018 et de 7,6 M€ en 2017. 
- Pour la 3ème année consécutive, les HCL confirment le bon niveau de leurs indicateurs financiers. On peut dès lors parler de stabilisation. 
- Pour la 3ème année consécutive, le solde des emplois sera positif, soit + 48 Equivalents Temps Pleins par rapport à 2018. 
Ce résultat comptable prévisionnel du budget 2019 est une source de satisfaction pour la communauté hospitalière. Pour autant, il masque une réalité contrastée qu’il convient de comprendre. 
Sur les 20,6 M€ d’excédent présentés : 
-5 M€ représentent un excédent de gestion que l’on dit « structurel », c’est-à-dire basé sur des recettes et dépenses pérennes et stables ; 
- 15 M€ sont liés à des mesures ou opérations comptables exceptionnelles, par nature non reconductibles. 
Il en résulte deux éléments forts :  Les HCL sont en capacité d’absorber les contraintes financières externes qui s’imposent à eux chaque année - un « tendanciel » de 30 M€2 - et de dégager de surcroit un excédent de gestion structurel durable de l’ordre de 5 M€ ; 

Les HCL construisent leur budget 2020 dans cet esprit et sur cette base, c’est-à-dire en ne tenant pas compte des éléments qui sont venus bonifier le résultat comptable de manière exceptionnelle. 
Forts de la stabilisation de leur situation financière, les HCL sont en mesure d’intégrer dans la construction de leur budget 2020 des mesures nouvelles de nature à conforter cette dynamique et à améliorer les conditions d’exercice de la communauté de professionnels. Ces mesures constituent autant de leviers permettant la mise en œuvre plus rapide ou plus ambitieuse du 
projet d’établissement « Pulsations 2023 ». 
Un engagement conséquent à destination des professionnels Améliorer les conditions d’exercice au quotidien 
 Accroitre la possibilité de recours au remplacement pour les personnels paramédicaux
 Mieux assurer le remplacement des médecins 
 Conforter sensiblement les actions de qualité de vie au travail 
 Déployer les outils de reconnaissance vocale 
 Accroitre l’offre de télétravail 
 Renforcer l’enveloppe dédiée aux petits travaux du quotidien 
Accompagner les trajectoires professionnelles 
 Accélérer l’accès à la stagiérisation des MER (manipulateur radio) et ASD (aide-soignant)
 Mener une action forte sur la formation : encourager les départs en formation des personnels non médicaux en sécurisant les remplacements; renforcer les accès à la formation continue pour les personnels médicaux 
 Renforcer l’accompagnement des personnels médicaux en situation de responsabilité managériale.
Matérialiser notre reconnaissance par des mécanismes d’intéressement auprès des pôles d’activité médicale 
Tendanciel : évolution des baisses de recettes et hausses de dépenses supplémentaires qui s’imposent chaque année à l’établissement, pour l’essentiel liées à l’évolution des salaires, l’inflation, de nouvelles mesures réglementaires à financer, des baisses de tarifs ou de financements divers, etc 
 Au total, ces mesures nouvelles dédiées aux professionnels représentent près de 2 M€, qui s’ajoutent à l’enveloppe exceptionnelle décidée en 2019 et dédiée au remplacement de l’absentéisme (1 M€) qui sera reconduite cette année. « Les mesures à destination des personnels sont conséquentes et plurielles. Elles doivent permettre d’améliorer le présentéisme dans les services de soins grâce à un effort significatif pour assurer les remplacements. Il s’agit d’une attente forte de nos professionnels. » insiste Catherine GEINDRE. 

Des mesures fortes pour soutenir l’activité et les projets à valeur ajoutée collective 
 Chaque année, une enveloppe financière est consacrée au soutien et au développement des activités médicales qui répondent à des besoins nouveaux de prise en charge de la population. Elle permet également de soutenir des projets transversaux à forte valeur ajoutée collective. L’enveloppe initialement envisagée de 5 M€ au budget est augmentée (et même plus que doublée), pour atteindre 11,5 M€. Certaines opérations nouvelles sont d’ailleurs d’ores et déjà ciblées telles que : 
 Le renfort de l’activité opératoire en gynécologie à la Croix-Rousse et en ophtalmologie à Edouard Herriot 
 Le renfort des équipes aux urgences pédiatriques de l’HFME ou au SAMU-SMUR 
 Le renfort des capacités d’accueil en oncologie et le développement des traitements innovants du lymphome par CarT-cells à l’hôpital Lyon Sud 
 Le renfort de l’accompagnement des patients souffrant de maladies chroniques (rénales et diabète) 
 L’accompagnement d’initiatives fortes de notre projet d’établissement Pulsations 2023 (ex: le déploiement d’une politique de culture patients et du dispositif « patients experts »). 
- Un pari sur l’avenir pour conforter l’excellence du CHU 
L’ensemble des mesures ainsi dédiées à l’innovation correspondra à un volume financier de l’ordre de 1,6 M€. 
 Manifester un fort soutien à la recherche et à l’innovation 
 Lancer un nouvel appel d’offres jeunes chercheurs 
 Initier une action forte en termes de « responsabilité sociale des entreprises », via l’engagement d’un appel à projets interne 

UN PLAN D’INVESTISSEMENT PLURIANNUEL AMBITIEUX 
La bonne tenue des indicateurs financiers, et notamment de la capacité d’investissement, permet de présenter un PGFP (programme global de financement pluriannuel) 2020-2029 ambitieux, avec un haut niveau d’investissement pour les HCL, à hauteur de 140 M€ par an pendant 10 ans. Celui-ci confirme des opérations importantes déjà lancées, parmi lesquelles la poursuite de la modernisation de l’hôpital Edouard Herriot avec la réorganisation des urgences ; le transfert de l’hôpital Henry Gabrielle sur le site de l’hôpital d’instruction des Armées Desgenettes, la rénovation des blocs, urgences, réanimations de l’hôpital Lyon Sud, les opérations d’aménagement liées à l’arrivée du métro à l’hôpital Lyon Sud et à la reconfiguration urbaine du site (projet « Vallon des Hôpitaux »), l’extension de la maternité de la Croix Rousse et la rénovation de la néonatologie 
Mais intègre également de nouveaux projets, parmi lesquels la construction d’un deuxième site de radiothérapie localisé au groupement hospitalier Est, l’installation d’un accélérateur de particules « IRM Linac » à l’hôpital Lyon Sud, l’ouverture d’une unité de post-urgences à l’hôpital Lyon Sud, un programme d’intelligence articificielle et de télésanté, un programme de robotisation de la pharmacie (déconditionnement et préparation de doses unitaires), le renouvellement d’une partie du parc automobile pour se conformer au plan oxygène de la Métropole, un plan pluriannuel de climatisation des unités de soins. 
L’ensemble de ces éléments, à date, seront néanmoins amenés à évoluer au cours de l’année 2020, dès lors que les mesures du plan national « Investir pour l’hôpital public » auront été précisées. Leur impact sera communiqué dès que possible aux professionnels et conduira également à ajuster l’EPRD 2020.




Vidéos les plus populaires :

Lyon :


Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Lire la suite - HCL : les bons comptes des hôpitaux lyonnais

A Caluire un centre d'accueil pour les femmes isolées avec enfants

L’État, la Métropole de Lyon et la Ville de Caluire et Cuire ouvrent conjointement un site d’accueil et de mise à l’abri pour des femmes isolées avec de jeunes enfants, dans l’ancien collège André Lassagne. 

Dans le cadre du renfort hivernal et en réponse à une situation d’urgence, les anciens locaux du collège André Lassagne, qui jouxte le nouvel établissement a ouvert ses portes en septembre. 
logo lyon en france
Ce site sera dédié à l’accueil de 50 femmes isolées avec jeunes enfants, dans une situation de précarité extrême. 
Dans le cadre de leurs compétences partagées, l’État prendra en charge l’hébergement tandis que la Métropole accompagnera ces femmes et leurs nourrissons en mettant à leur service ses compétences en matière de prévention et de protection de l’enfance. 
Pour la première fois, l’État et la Métropole mutualisent leurs moyens. 
À la différence des structures du renfort hivernal « classique », ce projet conjoint permettra d’accompagner ces femmes en difficulté dans l’exercice de leur parentalité. L’enjeu principal est d’accompagner ces femmes hébergées vers des dispositifs d’insertion avant leur sortie du renfort hivernal. Ce dispositif permettra également de participer à la désaturation de l’hébergement d’urgence et indirectement l’accueil d’autres familles, en situation de grande précarité, pour certaines hébergées dans des écoles du Grand Lyon. 
La Métropole de Lyon a par ailleurs répondu à un appel à projets lancé dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfant par Adrien Taquet, Secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, pour créer des centres parentaux, dispositif innovant mêlant également hébergement, réinsertion et accompagnement à la parentalité, qui permettront d’offrir par la suite des solutions plus durables. Pour rappel, 200 femmes, chaque année, sortent de maternité dans la Métropole de Lyon, sans solution immédiate d’hébergement.
Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Lire la suite - A Caluire un centre d'accueil pour les femmes isolées avec enfants

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.