Affichage des articles dont le libellé est social. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est social. Afficher tous les articles

L'Alliance Française de Lyon : Grève reconduite mardi 7 juillet !

Une école sans professeurs ?! Un projet incompréhensible
Les salariés trouvent ce projet inacceptable et incompréhensible.
La Direction de l'Alliance Française a indiqué qu'elle souhaitait procéder à une « mise en veille » de l'école jusqu'au printemps 2021 - le temps de voir la manière dont évolue la situation sanitaire dans le monde - et déclare vouloir reprendre dans huit mois ses activités d'enseignement.
logo lyon en france

Comment l’Alliance Française de Lyon peut-elle rester attractive et se redresser économiquement avec un tel projet ? En réduisant ainsi son activité, l’Alliance Française de Lyon perdrait la confiance de ses étudiants et la fidélité de ses clients qui ont été acquises grâce à 36 années d’engagement du personnel. En cessant son activité d'enseignement dès septembre, elle se prive des nombreuses inscriptions habituellement enregistrées à cette période. D’autres Alliances françaises ont mis en place l’enseignement à distance, mais pas celle de Lyon. Pourtant, proposer une offre de cours à distance, c’était s’assurer un redémarrage.

Aux salariés qui s'interrogeaient sur la hâte de la Direction à licencier son personnel à peine dix jours après la réouverture de l'école, il a été répondu que c'était pour pouvoir financer... leurs indemnités de licenciement ! Pourtant, d'après le Président de l'Association Bernard Magnon, l'Alliance française était économiquement viable avant la crise et a reçu il y a quelques années un legs d'un montant de 1 800 000 euros pour assurer sa pérennité. Toutefois, la Direction ne semble pas souhaiter s'en servir pour préserver l'emploi. Les salariés, choqués par ce choix de gestion, ont plaidé pour un recours au dispositif proposé par l'Etat pour éviter les licenciements, l'Activité Partielle de Longue Durée (APLD). En vain.
En tout, ce seraient donc 27 personnes qui seraient privées de leur emploi avec très peu de perspectives de reconversion professionnelle. Ceci au mépris des compétences professionnelles spécifiques qui se sont développées dans la durée auprès d'un public d'étudiants venus du monde entier. En outre, le plan de licenciement prévoit de garder huit salariés, dont la totalité des cadres (directeur, directeur administratif, chargée de communication et responsable pédagogique) qui bénéficient des salaires les plus conséquents.
Difficile de se fier aux promesses de réembauche faites par la Direction.
Tout porte à croire que la Direction a souhaité profiter de la crise sanitaire pour renouveler toute son équipe, afin de proposer au printemps prochain des contrats précaires, sans ancienneté et avec des conditions de travail nivelées par le bas. Notons que le fait d'employer des effectifs réduits permettra à l'entreprise de se dispenser de représentants du personnel.
Au-delà du coût humain désastreux que représente un tel plan, ce sont l'accueil des étudiants étrangers à Lyon et ses retombées économiques, l'enseignement de la langue française et les fondements mêmes de l'Alliance Française - organisation créée en 1883 - qui sont remis en cause.
Dès lundi 6 juillet, le personnel engage une grève reconductible pour sauver les emplois et assurer la pérennité des missions qui constituent l'Alliance française.
L'équipe enseignante et administrative de l'AFLyon mobilisée et soutenue par ses étudiants.

Prétextant l'impact économique de la crise sanitaire du COVID-19, la Direction de l'Alliance française de Lyon est sur le point de licencier 27 salariés sur 35, dont l'ensemble du corps enseignant. Devant le caractère incompréhensible de ce projet, les salariés ont choisi de se mettre en grève reconductible dès le lundi 6 juillet 2020, avec la volonté de sauver les emplois et d’assurer la pérennité des missions qui constituent l’Alliance française.
Durant ces trois derniers mois, cette école de langue et de culture française a connu un déficit conjoncturel lié au confinement, aux restrictions dues au respect des gestes barrière, ainsi qu'à la suspension des visas. Aujourd'hui, l'école s'apprête à licencier la totalité de ses professeurs, son personnel d'entretien et une partie de ses administratifs, soit près de 80 % des effectifs : du jamais-vu pour une structure de cette taille.
Des arguments fallacieux
Des motifs économiques sujets à caution
L'Alliance Française de Lyon existe depuis 1984. Depuis sa création, elle a enseigné la langue et la culture françaises à des milliers d'étudiants étrangers et a fait rayonner la ville de Lyon dans le monde entier.
Signez la pétition : https://www.lyftvnews.com/t5254-alliance-francaise-de-lyon-une-ecole-sans-professeurs

Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :


La playlist Music & News :


L'actu. des chaînes francophones :


Lyon :


Paris:


Europe :


Afrique:


Amériques :


Asie :


Abonnez vous ! :










En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
G. Roman
Rcs Lyon 50302440800034
Lire la suite - L'Alliance Française de Lyon : Grève reconduite mardi 7 juillet !

Région AuRA : une jeunesse "fragile" et en situation dramatique

Les jeunes font partie des personnes les moins protégées par les droits sociaux de notre pays. Non éligibles au RSA (à moins d’être chefs de famille ou de justifier de 24 mois d’activité salariée sur les 36 derniers), dépendants de la solidarité familiale et de leur milieu d’origine, les moins de 25 ans sont insuffisamment protégés de la précarité malgré les efforts de l’ensemble des acteurs de l’éducation et l’insertion. 

logo lyon en france
Avant la crise, ils représentaient déjà 20 % des personnes vivant sous le seuil de pauvreté et ce bilan va sans nul doute s’alourdir. La crise économique va à nouveau les mettre à rude épreuve et particulièrement les moins diplômés : les secteurs dans lesquels ils sont généralement employés font partie des plus touchés et des plus volatils en termes d’emploi : hôtellerie-restauration, tourisme, industrie... 
Selon les estimations de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) sur les 620 000 postes détruits durant le confinement dans l’Hexagone, plus de la moitié étaient des CDD et des contrats d’intérim, où les jeunes sont surreprésentés (54,9 % des moins de 25 ans en 2019 selon Eurostat). Début 2020, le taux de chômage des 15-24 ans actifs n’ayant pas le bac atteignait déjà 32,6 % (Eurostat) et selon l’APEC, les offres d’emplois destinées aux jeunes avec moins d’un an d’expérience ont chuté de 65 % sur les quatre premiers mois de l’année, nul doute que les jeunes non diplômés seront encore plus affectés. 
Lors des précédentes crises, les alternants et apprentis étaient relativement protégés, ils sont cette fois les premiers pénalisés, avec l’impossibilité de démarrer ou reprendre leurs contrats. Les mesures annoncées récemment par le gouvernement sont indispensables, mais seront-elles suffisantes ? 
Pendant le confinement, l’ensemble des acteurs de l’éducation et de l’insertion ont constaté que les principales demandes des jeunes portaient sur des besoins matériels immédiats, preuve d’un impact direct de la crise sur leurs besoins vitaux. 
Des publics vulnérables encore plus fragilisés 
Apprentis d’Auteuil, qui accompagne depuis plus de 150 ans les jeunes en difficultés le constate : "certains des publics que nous accompagnons font face à des problèmes spécifiques qui les mettent encore plus en danger : les apprentis risquent de ne pas trouver de contrat d’apprentissage à la rentrée 2020 ; les sortants de la protection de l’enfance bénéficient d’un accompagnement automatique jusqu’à la fin de l’état sanitaire le 10 juillet mais sans aucune garantie au-delà : il y a un risque réel de sortie prématuré, sans projet et sans « filet » de sécurité (mise à la rue) ; les Mineurs Non Accompagnés et jeunes majeurs Non Accompagnés sont doublement dépendants : ils ont besoin de l’octroi de titres de séjour « travail », lui-même conditionné à une perspective d’insertion professionnelle rendue encore plus difficile par la crise et besoin d’intégrer un processus de formation ; les jeunes en décrochage scolaire sont aujourd’hui plus fragilisés encore". 
Quelles perspectives ? 
Le gouvernement semble avoir conscience de ces difficultés, de premières annonces ont été faites (prime à l’embauche exceptionnelle, aide exceptionnelle de solidarité, aide d’urgence aux jeunes précaires…) et un plan pour la jeunesse est attendu pour le début du mois de juillet. 
Apprentis d’Auteuil en Auvergne-Rhône-Alpes milite pour que des mesures fortes soient prises afin que les jeunes ne soient pas une « génération sacrifiée » comme nous l’entendons ces derniers temps. 
En signant la tribune « Le RSA doit être ouvert aux jeunes de moins de 25 ans » parue dans le JDD le 10 mai dernier, Apprentis d’Auteuil réaffirme sa mobilisation pour que les jeunes les plus vulnérables bénéficient d’abord d’un soutien matériel vital, pour les plus précaires d’entre eux, leur permettant de s’engager dans un parcours d’insertion. 
La fondation se mobilise pour que ces jeunes bénéficient d’un accompagnement global et appelle le gouvernement à construire et à mettre en place un plan Jeunesse ambitieux et à la hauteur des enjeux : raccrochage scolaire, remobilisation, formation, protection des jeunes majeurs, renforcement de l’accompagnement des MNA vers une intégration, soutien matériel et financier pour les plus précaires… 

Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :


L'actu. des chaînes francophones :


Lyon :


Paris:


Abonnez vous ! :










En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
G. Roman
Rcs Lyon 50302440800034
Lire la suite - Région AuRA : une jeunesse "fragile" et en situation dramatique

Immobilier : à Lyon, un gros investissement de la SACVL dans le 5ème arrondissement

La SACVL soutient l’économie locale en investissant 10 millions d’euros dans le Domaine de l’Etang à Lyon 5ème. 

La résidence du Domaine de l’Etang est un ensemble immobilier entouré au Nord par l’avenue de Ménival, au sud par la rue Joliot Curie, à l’ouest par l’avenue du Général Eisenhower et à l’est par le stade Morin à Lyon 5ème. 
logo lyon en france

La SACVL, un des principaux bailleurs lyonnais, joue un rôle majeur dans l’accès au logement social et dans la gestion du patrimoine immobilier urbain. La valorisation du patrimoine est un élément clé pour la satisfaction de ses locataires et la pérennisation de ses actions sociales et sociétales. 
Dans le cadre d’un projet de réhabilitation énergétique et globale, la SACVL a signé le marché de travaux ainsi que l’ordre de service pour la remise en valeur du Domaine de L’Etang, situé dans le quartier du Ménival, dans le 5ème arrondissement de Lyon en conservant son architecture originelle. Le démarrage des travaux est prévu pour le mois de juillet. 
Cet ensemble architectural de 8 bâtiments comprenant 367 logements, fut construit entre 1965 et 1967 par l’Architecte Urbaniste très connu à cette époque Charles Delfante. Une première phase de travaux a eu lieu en 2010, avec notamment la rénovation thermique des toitures terrasse et la pose de double vitrage. La SACVL a confié cette nouvelle mission de rénovation énergétique à l’agence d’architecture JSA (Jacky Suchail Architecte). Les travaux seront effectués par l’entreprise Eiffage Construction 
La consommation énergétique actuelle de la résidence est de 258 kWh/m²/an (Etiquette E). Ces travaux ont pour objectif de réduire la consommation énergétique à 95kW/m²/an et d’obtenir la lettre C du classement énergétique. Soit une économie de 300€ par logement par an ! 
Pour atteindre ces objectifs, la SACVL finance un programme de travaux conséquent : ravalement thermique des façades, création d’une ventilation mécanique contrôlée, réfection des étanchéités des commerces, Installation de panneaux photovoltaïques, remplacement de la chaudière gaz par une chaudière à condensation, suppression des chauffes bains individuels et création d’un réseau d’eau chaude collective, réfection des parties communes, remplacement des portes palières, remplacement des portes d’allée et boites aux lettres, réfection des contrôles d’accès, fermetures et sécurisation des accès garages. Il faudra cependant attendre le Printemps 2022 pour prendre pleinement conscience des apports de ce chantier, qui prendra fin après plusieurs mois d’intervention. 
UN INVESTISSEMENT SOLIDAIRE 
10 millions d’euros, financés en fonds propres, seront investis dans ces travaux de réhabilitation. « Il est important que durant cette période de pandémie, économiquement perturbée et fragilisée, les entreprises en bonne santé financière investissent et contribuent au développement économique local. » d’après Thierry Bergereau, Directeur Général de la SACVL.
Le domaine de l'Etang à Ménival :
Cet ensemble architectural est composé de 8 bâtiments et d’un ensemble de 5 commerces en rez-de-chaussée : 
• 4 tours en R+11 de 47 logements chacune 
• 2 barres en R+4 de 30 et 40 logements 
• 1 barre en R+10 de 41 logements • 1 barre en R+11 de 68 logements Les façades sont en béton plein sans isolation, revêtu d’un enduit extérieur. 
La surface totale des planchers est de 20 795 m², et la typologie des logements est la suivante : 
• 94 T2 (surface moyenne 48m²)
• 196 T3 (56m²) • 62 T4 (66 m²) 
• 15 T5 (81 m²)
La SACVL (Société Anonyme de Construction de la Ville de Lyon) mène des missions d’aménageur, de bailleur, de constructeur et de gestion de son patrimoine. A sa fondation en 1954, Edouard Herriot, maire de la Ville, souhaitait améliorer les conditions de logement de la population lyonnaise. Depuis, la SACVL a vocation à promouvoir une ville équilibrée, grâce à la mixité fonctionnelle et sociale de ses produits immobiliers : logements, commerces, équipements publics ou immeubles de bureaux. Aujourd’hui, cette diversité se traduit par plus de 10 000 logements et bureaux proposés pour tous dans Lyon.

A lire sur LYonenFrance : SACVL, Eric Lamoulen cède sa place - Ruée vers l'Appart, la SACVL vend de nombreux logements -




Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :


La playlist Music & News :


L'actu. des chaînes francophones :


Lyon :


Paris:


Europe :


Afrique:


Amériques :


Asie :


Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - Immobilier : à Lyon, un gros investissement de la SACVL dans le 5ème arrondissement

Social : une lettre ouverte des MJC, grandes oubliées du déconfinement

La fédération des MJC (Maisons des Jeunes et de la Culture) du réseau Rhône Ain Saône a envoyé une lettre ouverte aux députés pour une demande d'amendement du Décret 2020-548 portant sur le déconfinement. 

"La période de crise actuelle a bouleversé les habitudes de toute vie sociale. Toute la population s’est retrouvée confinée depuis le 16 mars, sans possibilité notamment de pratique d’activités socio-culturelles ou de maintien de lien social dans certains espaces dédiés. 
logo lyon en france
Les MJC, comme tous les acteurs socio-économiques, ont cessé leurs activités au sein de leurs maisons depuis cette date. Cependant, la quasi-totalité des MJC a participé à nombre d’actions de solidarité : 
- Accueil des enfants de soignants et de personnels prioritaires, - Portage de courses en lien avec les CCAS pour les personnes les plus isolées, 
- Opération de phoning en direction de leurs adhérents et notamment ceux repérés comme les plus fragiles, 
- Actions de maintien du lien social via les outils numériques, en direction des adhérents, pour ceux qui se trouvent outillés, notamment pour : 
o L’accompagnement à la scolarité, 
o Des propositions d’activités pour les enfants et les ados, o Des cours et activités en ligne pour tous les publics (musique, activité physique, ...) 
o Photocopies de devoirs pour les enfants insuffisamment équipés d’outils numériques, 
- Atelier de confection de masque et de visières pour les personnes les plus fragiles ou les plus exposées. 
Cette liste, déjà longue, n’est pas exhaustive. 
Les MJC ont pu mettre en place nombre d’actions diverses afin de permettre à tous leurs adhérents (un peu plus de 55000 personnes dans le département du Rhône & de l’Ain) de maintenir un lien social, œuvrant pour une forme d’activité socio-culturelle en dehors du milieu familial ou pour rompre l’isolement. 
Depuis quelques jours, Monsieur le Président de la République et Monsieur le Premier Ministre ont annoncé un plan de déconfinement en direction des écoles, des entreprises, des commerces, etc… Les médiathèques, les bibliothèques et quelques musées ont été autorisés à reprendre leurs activités, en leur qualité de lieux de culture et de lien social de proximité nécessaires à la vie sociale et l’équilibre de nos relations humaines. En effet, plusieurs MJC peuvent témoigner de la détresse psychologique de leurs adhérents pendant cette période de confinement. La possibilité de retrouver un espace de respiration en dehors du cadre professionnel ou domestique apparait essentielle pour y remédier. 
Or, si la lecture de l’article 1 du décret 2020-548 a pu un instant nous réjouir car permettant une réouverture de nos maisons, celle de l’article 10 – I – 1/ de ce même décret a immédiatement mis fin à notre enthousiasme : 
force fut de constater que les MJC ne font pas partie de la liste des exceptions quant à l’interdiction d’ouverture des ERP. Les MJC du territoire dans leur ensemble ne comprennent pas cette situation. Une bibliothèque peut ouvrir, mais la bibliothèque d’une MJC ne peut pas, l’atelier Français Langue Étrangère (FLE) d’une médiathèque peut se tenir, mais pas celui de la MJC situé dans la même ville, l’exposition artistique d’un musée peut être vue, mais pas celle de la MJC, l’atelier informatique pour personnes âgées de la bibliothèque peut se dérouler, mais pas celui de la MJC ,…
Nous savons tous combien la culture et le lien social ont été et sont toujours importants pour soutenir les habitants de tous les territoires dans les différents moments difficiles que nous vivons tous aujourd’hui. Alors vous percevez déjà l’incompréhension totale et la vive détresse qui touche nos Conseils d’Administration et nos équipes face à un décret sans doute rédigé rapidement et qui mériterait d’être extrêmement rapidement complété par le visa express des MJC, associations qui ont reçu l’agrément de structures d’Éducation Populaire par le ministère. 
Évidemment, nous ne souhaitons pas réouvrir nos MJC «comme avant», mais nous voulons les ouvrir à nouveau en toute conscience de nos responsabilités vis-à-vis de nos adhérents et aussi des quartiers, communes et territoires où les MJC sont impliquées au quotidien et au plus proche des habitants. En conséquence, nous vous prions de bien vouloir intervenir auprès de vos collègues parlementaires et de nos ministres afin que soit mis un terme à cette situation incompréhensible voire inique dans les tous meilleurs délais, par l’adoption d’un amendement au décret précité ou tout autre texte juridique permettant d’y remédier, en ajoutant les Maisons des Jeunes et de la Culture aux exceptions prévues dans la liste des ERP de type L. 
Vous remerciant par avance de l’attention portée à notre demande et de la diligence que vous y apporterez, nous vous prions d’agréer, Madame la Députée, Monsieur le Dépéuté, de l’expression de notre respectueuse considération. Valérie Dor & Yves Jarsaillon Co-Présidents".
Le Réseau Rhône-Ain-Saône (R2AS) 
Association Loi 1901 
contact@r2as.org
www.r2as.org 


Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - Social : une lettre ouverte des MJC, grandes oubliées du déconfinement

 

Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison à domicile) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.