Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Affichage des articles dont le libellé est social. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est social. Afficher tous les articles

Gilets jaunes à Lyon : le préfet interdit les manifestations dans certains périmètres

 Divers appels à manifestation non déclarés ont été lancés pour le samedi 14 septembre 2019 à Lyon. Ces rassemblements sont susceptibles de générer d’importants troubles à l’ordre public.
Depuis le début du mouvement social dit des « Gilets Jaunes », de nombreuses manifestations spontanées ou sommairement organisées se sont déroulées au moyen d’appels sur les réseaux sociaux en divers points dans le département du Rhône, notamment dans le centre-ville de Lyon, et ont entraîné de nombreux troubles à l’ordre public. La plupart de ces manifestations n’ont fait l’objet d’aucune déclaration auprès des services de la préfecture comme la loi l’exige. 
Abonnez vous ! :

La préfecture met en place "des périmètres d’interdiction de manifestation" le samedi 14 septembre 2019 de 12h00 à 22h00.  
Pascal MAILHOS, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a interdit par arrêté plusieurs périmètres du centre-ville de Lyon  : 

• Périmètre 1, dit « Presqu’île », délimité par la rue du Puits Gaillot, la place des Terreaux, la rue d’Algérie, le quai Saint Vincent, le quai de la Pêcherie, le quai Saint Antoine, le quai des célestins, le quai Tilsitt, le quai du Maréchal Joffre, le quai Rambaud, le quai Perrache, le quai du Docteur Gailleton, le quai Jules Courmont, le quai Jean Moulin ; 

• Périmètre 2, dit « Part-Dieu », délimité par l’angle de la rue Garibaldi et du cours Lafayette, rue Paul Bert, rue du Lac, rue Desaix, boulevard Marius Vivier-Merle, avenue Georges Pompidou, rue de la Villette et cours Lafayette jusqu’au Rhône, hors quai Sarrail. Ce quai ainsi que la rue Paul Bert sont exclus de ce périmètre ;  

• Périmètre 3, dit « Vieux-Lyon », délimité par la place de la Commanderie, rue St Georges, rue Caillat, montée du Gourguillon, place de la Trinité, rue Tramassac, rue du Boeuf, montée des Chazeaux, montée St Barthélémy, place Saint-Paul, rue Octavio Mey, quai de Bondy, quai Romain Rolland et quai Fulchiron. 

L’accès à ces périmètres sera interdit aux manifestants mais ne sera pas interdit aux passants "afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces". Des contrôles seront toutefois effectués à l’intérieur de ces périmètres. Les manifestants contrevenants seront verbalisés par les forces de l’ordre. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :
Par ailleurs, le préfet a interdit aux mêmes dates et heures la consommation en réunion d’alcool sur la voie publique, la vente, la détention et l’usage de feux d’artifices, fusées et pétards (catégories F2, F3 et T1) ainsi que le transport et la détention de carburant en récipient portable, d’acide et de tous produits inflammables et chimiques. 
Le préfet appelle par ailleurs à la vigilance et au sens des responsabilités de chacun et de s’éloigner de toutes les personnes commettant des actes violents ou délictueux.
Lire la suite - Gilets jaunes à Lyon : le préfet interdit les manifestations dans certains périmètres

Lyon : enfin un protocole pour l'accueil des réfugiés

 Emmanuel AUBRY, Préfet délégué pour l’égalité des chances auprès du préfet du Rhône, David KIMELFELD, Président de la Métropole de Lyon et Jean-François PLOQUIN, Directeur général de Forum Réfugiés-Cosi ont signé ce jour le Contrat territorial et d’intégration des réfugiés. Ce contrat va concrétiser un programme d’actions 2019 pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes réfugiées sur le territoire en matière d’accès aux droits, de logement et d’emploi.


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Financé par la préfecture du Rhône à hauteur de 300 000 €, le Contrat territorial d’accueil et d’intégration des réfugiés vient d’être acté par le vote de la délibération au Conseil de la Métropole du 24 juin dernier.
Le préfet délégué Emmanuel AUBRY a insisté sur le fait que « L’accueil des réfugiés est ancré dans notre histoire et fait honneur à notre République. Grâce à cette convention qui réunit de nombreux acteurs, nous disposons d’un outil supplémentaire pour accompagner ces personnes au sein de notre territoire avec, comme objectif principal, un processus d’intégration réussi ».



« La transversalité des actions qui seront mises en œuvre faciliteront l’intégration des réfugiés sur le territoire, illustrant ainsi notre ambition d’une métropole hospitalière et accueillante » souligne David KIMELFELD, Président de la Métropole de Lyon.
Abonnez vous ! :


Pour mener à bien ce programme, la Métropole de Lyon va recruter un chargé de mission intégration, qui sera l’interlocuteur de Forum Réfugiés-Cosi pour structurer et assurer le suivi des différentes actions de l’association autour de trois axes majeurs :
- L’accès au logement avec 2 objectifs fixés : l'accompagnement vers le relogement de 20 à 25 jeunes de moins de 25 ans suivis dans le cadre du dispositif « garantie jeunes » ainsi que le relogement d’une dizaine de ménages par la mobilisation du parc privé et de l'intermédiation locative.
- L’accès à l’emploi en renforçant la mobilisation des entreprises, déjà sollicitées dans le cadre du Programme Métropolitain d’Insertion pour l’emploi (PMI’e 2016-2020), pour faciliter l’embauche et la formation des personnes réfugiées, éloignées de l’emploi. Il est convenu que Forum Réfugiés-Cosi mobilise les employeurs, notamment des secteurs qui peinent à recruter pour l’embauche de 60 personnes réfugiées. D'autres bénéficiaires pourront se voir proposer des services civiques en lien avec la Fédération des œuvres laïques du Rhône.
- L'accès aux droits avec la mobilisation des professionnels des Maisons de la Métropole pour identifier les différentes situations administratives des personnes réfugiées. Les agents proposeront un accompagnement personnalisé et une orientation ciblée vers les dispositifs adaptés à leurs besoins. A travers le contrat territorial, les agents des MDMS bénéficieront d’une formation spécifique ainsi que de la création ou la traduction d’outils de communication adaptés à ces publics.
Au-delà, le chargé de mission assurera la mobilisation et la bonne coordination des services de la métropole qui facilite l’intégration sociale des bénéficiaires de la protection internationale notamment le sport, la culture, la vie associative…
Lire la suite - Lyon : enfin un protocole pour l'accueil des réfugiés

L'appel de Lyon pour "une société du logement abordable"

 Le Festival international qui se tient sur le territoire de la Métropole Lyon du 4 au 8 juin mobilise l’ensemble des acteurs nationaux et internationaux du logement social autour de 70 évènements, visites, d’ateliers, de partages d’expérience. Un engagement qui se concrétise par l’Appel du Lyon qui plaide pour une société du logement abordable.

David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon, un des initiateurs de cet Appel de Lyon, a insisté sur « l’extrême nécessité, pour la première métropole de France que nous sommes, d’associer les principales collectivités européennes et gouvernements, dans cette démarche en faveur du logement abordable. Véritable enjeu de société, l’accès à un logement digne et abordable doit être une des préoccupations principales du nouveau Parlement et de la nouvelle Commission européenne. C’est pourquoi nous portons l’idée d’un sommet européen sur le logement en 2020. Nous voulons aussi inciter le nouveau Parlement et la future Commission à créer un fonds d’investissement européen dédié au logement social et abordable et faire des investissements en matière de logement social et abordable des investissements d’avenir, qui sortent du champ du Pacte de stabilité européen.
L'actu. lyonnaise en vidéos :
Engagé depuis 2017 à la tête de la Métropole de Lyon en faveur d’une Métropole équilibrée, construisant une société pour tous, j’estime qu’il est indispensable que ce mouvement s’inscrive également au niveau européen. Ce Festival, véritable succès avec un fort engouement des acteurs du logement et des échanges riches et porteurs d’espoir pour l’avenir, a permis de construire ensemble des solutions qu’il s’agit aujourd’hui de porter au plus niveau de décision ».

Cédric Van Styvendael, Président de Housing Europe « Je suis extrêmement satisfait,  au lendemain des élections européennes,  que le combat pour un logement abordable et digne soit au cœur des préoccupations de tous les acteurs qui se sont mobilisés pendant ces 4 journées incroyables du 2ème Festival international du logement social. Ensemble, bailleurs, associations, promoteurs, constructeurs, banques, collectivité locales, gouvernements nationaux et institutions internationales, nous pouvons gagner cette bataille »

Guy Vidal, Président de AURA HLM « Le Festival international du logement social en France pour sa 2eme édition était un pari, il est aujourd’hui relevé et réussi. Cette réussite est le résultat de la mobilisation et de l'énergie  mises en œuvre par les équipes des organisateurs comme de nos partenaires. L'ouverture à tous, à l'échelle des villes, des pays et au niveau international : professionnels, collectivités, élus, associations, habitants des villes et des quartiers était un enjeu majeur pour témoigner que le logement social doit être l'affaire de tous ». 

Les principaux signataires de l’Appel de Lyon :
Leilani Farha Rapporteuse spéciale des Nations unies sur le logement convenable, David Kimelfeld Président de la Métropole de Lyon, Cédric Van Styvendael, Président de Housing Europe, Guy Vidal Président de AURA HLM, Nathalie Appéré, Maire de Rennes et Présidente de l’ANAH, Johanna Rolland, Maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, Roland Ries, Maire de strasbourg, Jean-Paul Bret, Maire de Villeurbanne, Sylvie Guillaume, député européenne, Valérie Trillet-Lenoir, député européenne, Christophe Ropert de la Fondation Abbé-Pierre, , Noam Chomsky, le climatologue Jean Jouzel,
Rejoignez @LYFtvphotos sur Instagram 
Lire la suite - L'appel de Lyon pour "une société du logement abordable"

Gilets jaunes : un périmètre d'interdiction de manifestation à Lyon

La préfecture renouvelle le samedi de 12h00 à 20h00 le périmètre d'interdiction mis en place ces derniers samedis.
Depuis plusieurs semaines, les manifestations dites des « Gilets Jaunes » perturbent chaque samedi le centre-ville de Lyon et engendrent, selon la préfecture, "des atteintes répétées aux personnes et aux biens, qui se concentrent notamment sur les commerces et le mobilier urbain". Des arrêtés interdisant les manifestations dans un périmètre limité de l’hyper-centre de Lyon et pour une durée déterminée ont été pris lors des précédentes manifestations.

Ces mesures se sont avérées efficaces. 
Fort de ce constat et dans l’optique de concilier la liberté d’aller et venir, la liberté de commercer et la liberté de manifester, un nouvel arrêté a été pris, interdisant toutes les manifestations le samedi 8 juin 2019 de 12h00 à 20h00 dans le périmètre suivant : rue de la République, place de la République, rue Joseph Serlin, rue Paul Chevanard, rue de Brest, rue Émile Zola, rue Colonel Chambonnet (exceptées les rues Joseph Serlin et Colonel Chambonnet). Les cortèges, défilés et rassemblements revendicatifs sont également interdits dans la rue Victor Hugo et la rue des Marronniers. 

L’accès à ce périmètre ne sera pas filtré afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. Des contrôles seront toutefois effectués.

L'actu. lyonnaise en vidéos :
logo+rss instagram



LYFtv (le portail music & news)

LYFtvnews (Forum)

 LYonenFrance

Abonnez vous ! :

Rejoignez @LYFtvphotos sur Instagram  
Lire la suite - Gilets jaunes : un périmètre d'interdiction de manifestation à Lyon

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.