Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Affichage des articles dont le libellé est tourisme. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est tourisme. Afficher tous les articles

Lyon 2ème : l'école primaire d'Ainay vendue au privé et transformée... en Hôtel 4*

En lieu et place de l'ancienne école primaire (publique) d'Ainay, c'est un établissement d'exception qui vu le jour dans le centre historique du 2e arrondissement de Lyon. L'Hôtel de l'Abbaye d'Ainay, classé 4 étoiles, abrite depuis cet été 21 chambres intimistes, un restaurant - l'Artichaut ainsi qu'un café - Basilic, tous deux ouverts au public.




Traversée des époques
La bâtisse a vu le jour au 16e siècle sous la forme d'un presbytère - celui de la somptueuse abbaye à laquelle il faisait face, avant d'être transformée en école publique au début du 20e siècle, puis revendue par les Hospices Civils de Lyon à Arthur Laeuffer, actuel propriétaire des lieux.
Ce jeune Annécien amoureux des belles pierres donne ainsi une troisième vie aux lieux, qui revêtent désormais les traits d'un boutique-hôtel chaleureux et intimiste, conçu comme une maison de famille au charme à la fois historique et contemporain.
Pour aboutir à ce doux contraste, il s'est entouré des décorateurs d'intérieur de Maison Hand - dont le showroom est situé non loin, qui ont réussi à sublimer le passé si riche de la bâtisse.




Du passé au présent
9 mois de travaux ont été nécessaires pour réhabiliter le bâtiment de 900m², qui accueille désormais un ascenceur. L'ensemble des ouvertures ont été conservées, conférant aux lieux et notamment aux chambres une luminosité exceptionnelle.
Ces dernières se déploient sur 3 étages, chacune étant dotée de sa propre atmosphère. Années 70 au premier, signature contemporaine de Maison Hand au second, atmosphère mix & match chinée au dernier.




Hospitalité
Le propriétaire des lieux souhaite également ouvrir l'établissement aux habitants du quartier, leur offrant deux options :
Un déjeuner ou un dîner à l'Artichaut, restaurant de 45 places tenu par le jeune chef Jérémy Revel, qui propose une cuisine fraîche du marché - menu du jour et suggestion du chef.
Une pause salée ou sucrée au Café Basilic, accompagnée d'une boisson chaude ou fraîche - sélection de produits régionaux et biologiques.


Lire la suite - Lyon 2ème : l'école primaire d'Ainay vendue au privé et transformée... en Hôtel 4*

Coupe du Monde féminine : un beau succès pour Lyon

 La Métropole de Lyon a accueilli les 2 demi-finales et la finale de la Coupe du Monde féminine 2019 début juillet. Véritable succès populaire, cet évènement international a eu un impact touristique exceptionnel sur le territoire métropolitain. Office de Tourisme, musées, hôtels et Bouchons lyonnais : les supporters ne se sont pas contentés de se rendre aux matchs mais ont su profiter des atouts du territoire pendant toute cette semaine de Coupe du Monde. 


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Un succès touristique qui confirme que Lyon, destination classée récemment parmi les 10 destinations européennes par Lonely Planet est une métropole incontournable, plébiscitée par les touristes du monde entier.

« Cet évènement a été un réel succès pour notre territoire. Des matchs joués à guichets fermés dans un stade parmi les plus modernes, un accès en transports en commun efficace et un accueil d’excellence ont permis à la Métropole de Lyon de prendre date. Nous avons démontré une nouvelle fois notre capacité à accueillir le monde entier lors de grands évènements. Nous serons  au rendez-vous pour accueillir les prochaines échéances internationales comme les  championnats du Monde de Futsal scolaire en 2020, la Coupe du Monde de Rugby 2023 ou encore les JO 2024 au travers de l’initiative Terre de Jeux 2024 ou l’accueil de quelques épreuves » se félicite David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon.


« Jamais un évènement sportif n’a eu un tel impact touristique sur notre destination. Les fans, venus du monde entier et majoritairement en famille, étaient autant là pour soutenir leur équipe que pour profiter de l’art de vivre à la française. Cette Coupe du Monde a généré de très belles retombées économiques et médiatiques avec un état d’esprit et une ambiance exceptionnels », se réjouit François Gaillard, Directeur général d’ONLYLYON Tourisme et Congrès.

Une affluence record à l’Office de Tourisme

Le Pavillon de l’Office de Tourisme de la Métropole de Lyon a vu le nombre de visiteurs accueillis doublé par rapport à la même semaine l’année dernière, avec une forte progression du nombre de visiteurs étrangers accueillis (+97.60%), portée notamment par :

Ø  les américains (+500%) ont représenté 55% des touristes sur la période contre 18% habituellement
Ø  les néerlandais (+621%) ont représenté 6% des touristes sur la période contre moins de 2% habituellement
Ø  les anglais : +29%
Ø  les belges : +26%

Des ventes de produits touristiques également au plus haut :
Ø  Lyon City Card : +165% de cartes vendues par rapport à l’année dernière sur la même période
Ø  Visites guidées : +96% de participants par rapport à l’année dernière sur la même période
Ø  Activités touristiques : +109% de participants par rapport à l’année dernière sur la même période
 Abonnez vous ! :


Hôtellerie et restauration : une clientèle familiale au rendez-vous

Selon l’Observatoire Olakala pour la Métropole de Lyon et la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, qui traite les données d’un échantillon de 9 500 chambres sur un total de 18 000 chambres le territoire a connu :

Ø  90 % de taux d’occupation dans les hôtels sur la semaine de Coupe du Monde, contre 76 % l’année dernière à la même période.
Ø  Revenu doublé pour les hôteliers avec un RevPar (revenu par chambre) de + 104 %,
Ø  50 hôtels du territoire avaient été équipés en guides du supporter et en affichage souhaitant la bienvenue aux supporters de la Coupe du Monde

Les Bouchons lyonnais labellisés font pour leur part un retour très positif avec une clientèle anglo-saxonne familiale qui leur a permis de maintenir leurs résultats malgré la forte canicule. Une clientèle amatrice de la France, qui a été séduite par l’accueil et la gastronomie du territoire. À noter d’ailleurs que plus d’une vingtaine de bouchons lyonnais du label qualité piloté par la CCI Lyon Métropole et l’Office de Tourisme de la Métropole ont proposé à leurs clients un jeu concours pour gagner des carnets aux couleurs du football féminin et des mères lyonnaises, ainsi que des livres de recettes.

Un intérêt marqué pour les musées métropolitains 

Les Musées ainsi que les grands sites métropolitains, ont également su profiter de cet évènement pour mettre en valeur leurs offres culturelles.
Lugdunum, Musée et Théâtres Romains, a noté de son côté près de 1 500 visiteurs américains supplémentaires par rapport à la semaine précédente. Le Musée propose d’ailleurs depuis le 20 juin l’exposition « Ludique, jouer dans l’Antiquité » ainsi que des visites guidées sur le sport dans l’Antiquité et la place des femmes dans le monde romain. Le Musée a d’ailleurs proposé à cette occasion des visites guidées sur le sport dans l’Antiquité et la place des femmes dans le monde romain et accueille depuis le 20 juin l’exposition « Ludique, jouer dans l’Antiquité.
Le Musée des Confluences a accueilli 31% de visiteurs étrangers, contre 20 à 25 % le reste de l’année. Parmi eux, la proportion de touristes américains et anglo-saxons était d’ailleurs de 32% pour les États-Unis contre 3% habituellement et 18% pour le Royaume Uni contre 13%.
Enfin, en attendant des chiffres consolidés, certains sites, comme Fourvière, ont vu une affluence digne du 8 décembre.
Lire la suite - Coupe du Monde féminine : un beau succès pour Lyon

AirBnB : l'Umih veut l'application de la loi sur les meublés touristiques

lyon
La mobilisation des organisations professionnelles de l'hôtellerie, l’UMIH et du GNC, a été constante sur le sujet de la locations des meublés via les plateformes et toute une série de mesures (dont des possibles sanctions) ont été inscrites dans la loi: obligation d’un numéro d’enregistrement pour chaque annonce, période maximum de 120 jours de location, la communication à l’administration fiscale des flux financiers, la transparence pour les clients de savoir si le loueur est un particulier ou un professionnel. 


L'actu. lyonnaise en vidéos :

18 villes aujourd’hui ont mis en place le numéro d’enregistrement mais, selon l'Umih, "Airbnb et les autres plateformes ne respectent pas ce cadre légal". C’est pourquoi, l’UMIH et le GNC lancent une nouvelle campagne sur tout le territoire afin de sensibiliser les municipalités aux dispositifs législatifs et aux sanctions encourues par les plateformes de locations meublées en cas de non-respect de la législation. 

Aujourd’hui, la loi et les sanctions existent. Laurent Duc, président UMIH de la branche hôtellerie et Béatrice Rondy, présidente du GNC RhôneAlpes Auvergne Lyon ont entamé un tour de France des mairies pour le contrôle efficace des locations. A titre d’exemple, rien que pour la seule ville de Lyon, les plateformes qui ne respectent pas la loi pourraient payer jusqu’à 105 425 000 d’euros d’amendes (l’amende pour non-respect du numéro d’enregistrement d’une annonce en ligne s’élève à 12 500 euros) ! 

90 % des locations meublées en France ne sont ni enregistrées, ni déclarées, l’UMIH et le GNC rappellent que la mise en place du numéro d’enregistrement pour une ville, c’est :
• Pouvoir connaitre précisément l’offre locative dédiée à la location meublée 
• Conduire une véritable politique touristique locale en adéquation avec l’offre réelle 
• Encadrer la location meublée pour éviter la dérégulation du marché immobilier 
• Augmenter les recettes budgétaires à travers la taxe de séjour et/ou les amendes civiles. Plus de 150M€ de taxe de séjour pourraient selon eux être collectés. 

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - AirBnB : l'Umih veut l'application de la loi sur les meublés touristiques

Contrôle aux frontières : la reconnaissance faciale à l'aéroport de Lyon

lyon
 L'aéroport St Exupéry annonce des contrôles cinq fois plus rapides grâce aux "PARAFE"  (Passage Automatisé Rapide de Frontières Extérieures) à reconnaissance faciale à l’Aéroport Lyon-Saint Exupéry. Ce dispositif innovant permet de fluidifier le parcours des passagers à l’aéroport en réduisant les temps d’attente aux contrôles frontières. 
Le passeport biométrique est indispensable pour les utiliser. 
 Dans le contexte de rétablissement des contrôles aux frontières intra-Schengen, la part des passagers contrôlés à Lyon-Saint Exupéry atteint désormais 70 % contre 30% auparavant. Si la gestion de ces contrôles est de la responsabilité de la Police aux Frontières, Aéroports de Lyon travaille conjointement avec leurs services pour trouver des solutions accélérant le traitement des passagers, tout en garantissant des niveaux de sécurité et de qualité maximaux. 


L'actu. lyonnaise en vidéos :


Pas moins de 10 SAS PARAFE à reconnaissance faciale, développés conjointement par IN Groupe et Gunnebo, sont mis en service à compter du 14 décembre 2018. 
Le déploiement de 10 sas complémentaires est programmé au premier trimestre 2019 aux Départs et Arrivées du satellite du Terminal 1, où sont opérés les vols low-cost. Ainsi, les passagers de 80 % des vols à contrôler pourront à terme bénéficier de ces 20 nouveaux sas PARAFE. Ces nouveaux équipements permettent notamment de : 
- Multiplier par 5 la rapidité des contrôles (1 agent pour 5 passagers simultanés), 
- Augmenter à 32 le nombre de nationalités éligibles aux PARAFE : 28 pays de l’Union Européenne dont le Royaume-Uni, ainsi que la Suisse, la Norvège, l’Islande et le Lichtenstein, - Réduire le nombre d’échec au passage avec une plus grande facilité ergonomique (main libre et facilité de présentation devant le capteur biométrique), 
- Accélérer la lecture du passeport. Ces investissements, supportés par Aéroports de Lyon, permettent de réduire significativement le temps des contrôles. 

Pour en bénéficier, les passagers doivent être majeurs et se munir de leur passeport biométrique, la carte d’identité n’étant pas acceptée. 

 Pour Tanguy Bertolus, Président du Directoire d’Aéroports de Lyon : « L’ouverture des sas PARAFE à reconnaissance faciale, aujourd’hui, à Lyon-Saint Exupéry contribue aux objectifs de fluidification du parcours client et d’amélioration de la qualité de service qu’Aéroports de Lyon et VINCI Airports souhaitent offrir à leurs passagers. Elle illustre aussi notre étroite collaboration avec les services du Ministère de l’Intérieur. »


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Contrôle aux frontières : la reconnaissance faciale à l'aéroport de Lyon

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.