Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Affichage des articles dont le libellé est transports. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est transports. Afficher tous les articles

Vague de vandalisme : l'opérateur remet en service les Vélov' première génération

 Depuis plusieurs semaines, Vélo’v fait l’objet d’actes de vandalisme d’une ampleur jamais atteinte et les équipes de JCDecaux sont mobilisées pour récupérer et réparer les vélos volés ou inutilisables dans les meilleurs délais. En accord avec la Métropole de Lyon, l'entreprise a décidé de déployer progressivement à partir du 24 juin 1 000 Vélo’v de la précédente génération, afin de permettre aux Grand Lyonnais et aux visiteurs de profiter pleinement du service  à l’approche de l’été.
L'actu. lyonnaise en vidéos :
Le service Vélo’v est confronté depuis plusieurs semaines à une vague de vandalisme d’une violence sans précédent avec 1 200 vélos à réparer sur un parc de 4 000 cycles. Depuis le lancement de Vélo’v en 2005, une telle situation n’a jamais été observée. Dans ce contexte, la Métropole de Lyon s’est engagée aux côtés de JCDecaux, pour mettre fin à cette situation préjudiciable, non seulement pour les équipes de JCDecaux, les collectivités, mais aussi et surtout les utilisateurs. Les services de police municipale des villes de Lyon et Villeurbanne se mobilisent pour une surveillance accrue de certaines stations particulièrement exposées à ces actes, qui constituent des délits passibles du code pénal. 
De leur côté, les équipes de JCDecaux ont été renforcées pour assurer la récupération et la remise en état des Vélo’v, avec la mobilisation exceptionnelle d’une vingtaine de mécaniciens supplémentaires. Les usagers sont invités, via l’application Toodego, à signaler tout Vélo’v manifestement abandonné et vandalisé, afin que JCDecaux le récupère au plus vite pour le réparer et le remettre en circulation.
Outre les dépôts de plainte systématiques, des mesures d’urgence ont été prises pour enrayer ces actes inacceptables : la fermeture ponctuelle des stations les plus vandalisées, qui seront rouvertes dès que le phénomène sera maîtrisé ; les béquilles des Vélo’v, souvent utilisées pour le décrochage sauvage des vélos, ont été temporairement retirées ; la flotte a déjà été partiellement complétée par l’approvisionnement en anticipation de Vélo’v neufs.

 Abonnez vous ! :


Alors que le service Vélo’v est plébiscité par les Grands Lyonnais et les visiteurs (plus de 77 500 abonnés annuels en avril 2019, niveau le plus haut atteint depuis le lancement du service en 2005 ; chaque vélo est utilisé 6 à 10 fois par jour et un record en 2018 avec 8,5 millions de locations), ceux-ci se voient pénalisés par ces incivilités, qui réduisent drastiquement le nombre de vélos disponibles. La satisfaction des utilisateurs et la continuité de ce service public étant la priorité absolue de la Métropole de Lyon et de JCDecaux, une mesure exceptionnelle a été prise afin de revenir à un nombre suffisant de vélos en circulation. 

Dès le 24 juin, 1 000 Vélo’v de la précédente génération, utilisés jusqu’en juillet 2018, seront progressivement réintroduits le temps de remettre en circulation l’ensemble des Vélo’v. Grâce à la qualité de ses solutions et selon les principes de l’économie circulaire, JCDecaux prévoit systématiquement de donner une 2ème vie à ses équipements, ce qui permet, dans cette situation exceptionnelle, de remettre rapidement des vélos en circulation. Ces Vélo’v sont bien entendu compatibles avec les nouvelles bornes et la nouvelle application Vélo’v. Il sera donc toujours possible de libérer son vélo avec l’application Vélo’v Officiel, depuis son smartphone.


Pierre Hémon, Conseiller Délégué aux mobilités actives : « Au regard de la place prise par le service Vélo’v dans la mobilité quotidienne des habitants du Grand Lyon, la Métropole de Lyon a toujours l’ambition de déployer le service plus largement par les travaux qui sont en cours : le renforcement des stations les plus fréquentées avec 675 nouveaux points d’attache, la création de 80 nouvelles stations pour couvrir 21 communes en plus de Lyon et Villeurbanne et l’augmentation de la flotte de 4 000 à 5 000 Vélo’v. »

Pascal Chopin, Directeur régional de JCDecaux en Rhône-Alpes, a déclaré : « Nous déplorons et condamnons avec la plus grande fermeté ces actes de vandalisme d’une violence inacceptable, qui pénalisent les Grands Lyonnais, les visiteurs et les touristes dans leurs déplacements au quotidien. A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Notre priorité, qui est d’assurer la continuité de ce service public, quelles que soient les circonstances, et de répondre aux attentes des utilisateurs, nous conduit à remettre en circulation des Vélo’v de la précédente génération. Ces vélos, qui avaient été remplacés dans la nuit du 17 au 18 juillet 2018, reprennent temporairement du service à Lyon, le temps que l’ensemble du parc Vélo’v de 2ème génération soit renforcé. Alors que les équipes, que je tiens à saluer, sont pleinement mobilisées pour réparer et consolider le parc Vélo’v dans les meilleurs délais, j’en appelle à la responsabilité de chacun pour que cessent ces actes de vandalisme gratuits. »
Lire la suite - Vague de vandalisme : l'opérateur remet en service les Vélov' première génération

Connexions Lyon St-Etienne : de nouvelles pistes

 David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon et Gaël Perdriau, Président de Saint-Etienne Métropole viennent de signer un accord cadre de partenariat 2019-2022 en faveur du développement économique et de l’innovation des deux territoires. Cet accord a vocation à fixer les axes de collaboration pour renforcer des actions autour de trois thématiques stratégiques : 
·   Enseignement Supérieur / Recherche
·   Entrepreneuriat innovant
·   L’industrie intégrée et (re)connectée à son territoire et ses habitants
Il se concrétise d’ores et déjà par un soutien des deux métropoles à la candidature de l’Université de Lyon à l’Initiative d’Excellence IDEX mais également par une candidature unique à la French Tech sous le nom « French Tech One Lyon Saint-Étienne ». Enfin, la Métropole de Lyon a déposé, en partenariat avec Saint-Etienne Métropole, une candidature à l’Appel à Projets Territoires d’innovation (anciennement TIGA) autour de « l’industrie intégrée et (re)connectée à son territoire et à ses habitants » .
 L'actu. lyonnaise en vidéos :

Des enjeux de mobilités pour accélérer le développement économique et l’ambition industrielle du territoire Lyon-Saint-Etienne :
Afin que les collaborations et actions de cet accord-cadre soient rendues possibles, les deux présidents ont insisté sur la nécessite d’améliorer l’accessibilité entre les deux métropoles. Il s'agit de développer et diversifier l’offre de mobilité actuelle  pour assurer le continuum industriel et économique et notamment de la Vallée de la Chimie et de la Vallée du Giers.
« Notre mission première est d'attirer des talents pour que nos entreprises puissent s’implanter et se développer. En ce sens, la mobilité, le logement et la qualité de l’air sont les trois enjeux à travailler ensemble » explique David Kimelfeld.
« Ce travailler ensemble est la marque de notre collaboration avec David Kimelfeld. Le déclassement de l’A6 / A7 est par exemple une opportunité sur laquelle nous devons nous appuyer pour réfléchir à de nouvelles mobilités entre Lyon et Saint-Etienne » a ajouté Gaël Perdriau.
Ces questions des mobilités, des logements et de la transition écologique soulignées par le président de la métropole lyonnaise sont les enjeux à considérer demain à l’échelle du Pôle métropolitain pour, selon lui, faire du territoire de Lyon-Saint-Etienne (70 kms de rayon) "une aire urbaine économique dynamique".

Rejoignez @LYFtvphotos sur Instagram 
Lire la suite - Connexions Lyon St-Etienne : de nouvelles pistes

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.