Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Affichage des articles dont le libellé est transports. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est transports. Afficher tous les articles

Les trottinettes électriques inscrites dans le code de la route

Après plusieurs mois de travail et de concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, l’inscription des "trottinettes électriques et des nouveaux engins de déplacement personnel" vient d'être introduite dans le code de la route.

Trottinettes électriques, monoroues, gyropodes, hoverboards… Les nouveaux engins de déplacement personnel motorisés (EDPM) apportent de nouvelles solutions pour se déplacer au quotidien. 



A découvrir : la chaîne YouTube ! :



L'actu. lyonnaise en vidéos :


Le texte reconnaît  cette nouvelle catégorie d’engins. 
Le décret fixe notamment les règles de circulation et de stationnement de ces nouveaux engins, leurs caractéristiques techniques et précise les sanctions en cas de non-respect de ces règles et les dérogations possibles en matière de circulation.

Pour des raisons de sécurité, un maire pourra modifier, par arrêté motivé, la vitesse de circulation des EDPM (particuliers et en « free floating »), sur les voies relevant de sa compétence.

Les engins de déplacement personnel motorisés doivent être assurés. Les opérateurs d’EDPM en libre-service doivent souscrire une assurance pour couvrir les dommages causés aux tiers par les utilisateurs de leurs engins.

« La création d’une réglementation dédiée permet de lutter contre les comportements dangereux régulièrement observés, d’aller vers une utilisation plus responsable des engins de déplacement personnel et de retrouver un usage apaisé des trottoirs pour les piétons, et en particulier les plus vulnérables : personnes âgées, enfants, personnes à mobilité réduite », déclare Jean-Baptiste Djebbari.
La playlist Music & News :


Focus sur les principales dispositions du décret :

Règles générales
·  En agglomération, les EDPM ont l’obligation de circuler sur les pistes et bandes cyclables lorsqu’il y en a. A défaut, ils peuvent circuler sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h.
·   Hors agglomération, leur circulation est autorisée uniquement sur les pistes cyclables et voies vertes.
·    Les EDPM ont l’interdiction de circuler sur les trottoirs. Sinon, ils doivent être tenus à la main.
·     La conduite d’un EDPM est interdite à toute personne de moins de 12 ans.
·   Comme pour les vélos, ces engins ont également la possibilité de se garer sur les trottoirs. Leurs utilisateurs sont invités à ne pas gêner la circulation des piétons et d’assurer leur sécurité.
·    Il est interdit d’être à plusieurs sur une trottinette électrique et de manière générale sur tout EDPM : c’est un engin à usage exclusivement personnel.
·    Pour pouvoir circuler sur la voie publique, les engins doivent être bridés à 25km/h.
·   Comme pour les vélos, il est interdit de conduire sous l’influence de l’alcool ou après usage de stupéfiants, d’utiliser le téléphone tenu en main ou porter à l'oreille des écouteurs ou tout appareil susceptible d’émettre du son.
  
Équipements
·    En agglomération ou sur les voies vertes et les pistes cyclables, le port du casque n’est pas obligatoire mais fortement recommandé.
·    De nuit, ou de jour par visibilité insuffisante, et même en agglomération, les usagers doivent porter un vêtement ou un équipement rétro-réfléchissant (par exemple un gilet ou un brassard).
·    A compter du 1er juillet 2020, les EDPM devront être équipés de feux de position avant et arrière, de catadioptres (dispositifs rétro-réfléchissants), d’un système de freinage et d’un avertisseur sonore.

Sanctions
·     Non-respect des règles de circulation ou en cas de transport de passagers : 35 euros d’amende (2ème classe).
·    Circulation sur un trottoir sans y être autorisé ou débridage de l’engin : 135 euros d’amende (4ème classe).
·     Circulation avec un engin dont la vitesse maximale par construction est supérieure à 25 km/h : 1 500 euros d’amende (5ème classe).

Dérogations prévues par le décret
Afin que les nouvelles règles de circulation puissent s’adapter à la diversité des situations, le texte prévoit des dérogations :
·    En agglomération : le maire pourra déroger aux règles de circulation générales prévues par le décret, comme par exemple autoriser la circulation sur certains trottoirs à l’allure du pas.
·     Hors agglomération : l’autorité investie du pouvoir de police pourra autoriser les EDPM à rouler sur certaines portions d’une route dont la vitesse maximum est inférieure ou égale à 80km/h, si l’état et le profil de la chaussée ainsi que les conditions de trafic le permettent. Dans ce cas, le port du casque, d’un gilet ou d’un équipement rétro-réfléchissant, d’un éclairage complémentaire et l’allumage des feux de position de l’engin deviennent obligatoires. En cas de non-respect de ces obligations de sécurité, des amendes de 35 € à 135 € s’appliquent.

<== Retour à LYFtv.com




Nouveautés : les derniers articles ==>

Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Lire la suite - Les trottinettes électriques inscrites dans le code de la route

Une nouvelle expérience de piétonisation le 12 octobre dans la presqu'île de Lyon

 Pour la deuxième fois, la Métropole de Lyon expérimente la piétonisation de la Presqu’île ce samedi 12 octobre de 11h à 20h.


Après une première expérience piétonne le samedi 28 septembre dernier, la Métropole de Lyon poursuit cette expérimentation ce samedi 12 octobre. Le comité de suivi réunissant les associations de quartiers, de commerçants, les chambres consulaires s’est réuni en début de semaine pour tirer les enseignements de la première journée d’expérimentation et apporter quelques ajustements pour cette deuxième journée d’expérimentation ce samedi.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Le périmètre ne change pas et va de la rue Leynaud (Lyon 1er) jusqu’à la limite nord de la place Bellecour (Lyon 2e). Ce périmètre s’étend de quai à quai sans que les quais soient concernés par l’interdiction de circulation. Il inclut également le début des pentes de la Croix-Rousse ainsi que la place de la Comédie.

Pour laisser des voies de traversée Rhône-Saône aux automobilistes, les rues de la Barre, Grenette et Constantine restent ouvertes à la circulation automobile. Les parkings situés dans le périmètre sont toujours accessibles grâce à un dispositif de fléchage spécifique.

L’ensemble du périmètre est une zone de trafic limité dans laquelle la vitesse autorisée est de 5km/h pour les riverains et les ayants-droit et de 20 km/h pour les bus TCL. Seulement certaines catégories d’usagers seront autorisées à circuler dans ce périmètre.
 A découvrir : la chaîne YouTube ! :

Vidéos les plus populaires :


Dans ce périmètre, deux cas de figure :
- Une zone dans laquelle le stationnement est strictement interdit
- Une zone dans laquelle le stationnement est autorisé

Sur l’ensemble du périmètre, les piétons sont prioritaires sur tous les véhicules et autorisés à cheminer sur les chaussées.

Un dispositif de filtrage sera mis en place par la Métropole aux points d’entrées et de sorties du périmètre.

Les ajustements pour cette deuxième journée d’expérience piétonne

Un dispositif de communication renforcé :
-          Dès ce jeudi soir et vendredi soir des « papillons d’information » sur les voitures stationnées dans la zone piétonne pour les informer de leur obligation de déplacer leurs véhicules.
-          200 panneaux seront fixés sur les potelets dans la zone d’expérimentation.

Un dispositif de gestion des entrées et sorties plus efficace et plus sécurisant :
-          Les agents de sécurité seront déployés sur 6 sorties supplémentaires.
-          Une vigilance particulière sera portée vis-à-vis des usagers de deux roues motorisés qui ne sont pas autorisés à entrer dans la zone.

Les véhicules autorisés dans le périmètre
Cycles
Services de secours et d’intervention d’urgence
Services de police et services publics
Riverains dont le domicile est situé dans le périmètre
Non-résidents disposant d’un garage situé dans le périmètre
Véhicules utilisés par les personnes ou organismes titulaires d’une carte mobilité
TCL, Lyon City Bus et Lyon City Tram
Taxis et les VTC
Véhicules effectuant des livraisons
Véhicules de transport de fond et de convois funéraires
Véhicules utilisés par les professionnels de santé
Véhicules des artisans en intervention
Véhicules d’auto partage
Véhicules utilisés pour les déménagements
Véhicules des clients des hôtels

<== Retour à LYFtv.com


Nouveautés : les derniers articles ==>


La playlist Music & News :

Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :


LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Lire la suite - Une nouvelle expérience de piétonisation le 12 octobre dans la presqu'île de Lyon

Ouigo : des TGV bas tarifs pour le centre ville de Lyon


Perrache et La Part Dieu desservis par les TGV OuiGo dès le 1er juin de 2020 ! Le TGV Low Cost de SNCF, continue de prendre de la vitesse et poursuit le déploiement de sa couverture nationale en 2020, notamment dans le Sud-Est.


L'actu. lyonnaise en vidéos :


Ainsi à partir du 1er juin, le cœur de Lyon sera donc accessible depuis le cœur de Paris,  à petits prix .
OUIGO desservira en effet les gares de Lyon Part-Dieu et Lyon Perrache, depuis Paris Gare de Lyon. Les billets seront en vente pour les trajets au départ ou à l’arrivée de ces 2 gares dès le mois de mars 2020, pour des voyages du 1er juin jusqu’à mi-décembre 2020. 

Une offre complémentaire et à petits prix ! 
Cette offre viendra en complément de l’offre TGV INOUI déjà déployée localement. L’arrivée de OUIGO dans le centre de Lyon permettra, selon la SNCF, de rendre toujours plus accessible la grande vitesse à petits prix et de conquérir une nouvelle clientèle Lyonnaise encore fortement attachée à "l’autosolisme" : il sera ainsi possible de rejoindre le centre de Lyon à partir de 16 € pour les adultes et de 8 € pour les enfants (prix fixe toute l’année). 

« Lyon est une destination historique de l’offre OUIGO depuis son lancement en 2013, via la gare de Saint-Exupéry. Avec cette nouvelle offre complémentaire, dès son lancement en 2020 nous attendons plus de 1,5 million de voyageurs supplémentaires. » annonce Rachel PICARD, Directrice générale de Voyages SNCF 

 3 allers/retours quotidiens 
Pour les départs, les clients auront ainsi le choix entre 3 gares en Ile-de-France (Paris Marne-La-Vallée Chessy, Paris Aéroport Roissy CDG 2 et Paris Gare de Lyon). Du côté lyonnais, 3 gares seront donc desservies (Lyon Saint-Exupéry, Lyon Part-Dieu et Lyon Perrache). 
Abonnez vous ! :



Au total, ce seront : 
 3 A/R quotidiens Paris-Gare de Lyon vers Lyon Part-Dieu & Lyon Perrache 
 3 A/R quotidiens Marne-La-Vallée vers Lyon St-Exupéry & Lyon Part-Dieu 
 2 A/R quotidiens Roissy-Charles-De-Gaulle vers Lyon St-Exupéry & Lyon Part-Dieu 

Lyon reste une destination historique pour OUIGO 
Depuis son lancement en 2013,  3,7 millions de clients, dont 500 000 enfants, ont voyagé entre l’Ile de France et Lyon Saint-Exupéry. Avec cette nouvelle offre accessible depuis et vers le centre-ville Lyonnais, ce ne sont pas moins de 1,5 million de voyageurs supplémentaires qui sont attendus dès la 1ère année de lancement sur cette nouvelle ligne. 

Les réservations pour ces 2 nouvelles gares ouvriront en mars prochain, sur Ouigo.com, Oui.sncf, et chez tous les autres distributeurs agréés. En 2020, OUIGO représentera près de 20 % du trafic de la grande vitesse et prévoit de faire voyager 24,8 millions de Français, avec 65 circulations quotidiennes, à travers 41 destinations directes et plus de 2000 destinations en correspondance dans toute la France.
Lire la suite - Ouigo : des TGV bas tarifs pour le centre ville de Lyon

St-Priest : les employés des trottinettes CIRC sont furieux

CIRC, loueur de trottinettes a arrêté par surprise son activité et vidé ses entrepôts de St-priest près de lyon. Les salariés sont laissés à l'abandon et sans aucune nouvelle ! 

 Communiqué du syndicat Sud Commerce : 
"Cette guerre commerciale entre opérateur de trottinette ne doit pas se faire sur le dos des salariés considérés comme des pions.

La société LMTS Germany qui gère ces salariés s’assoient sur le code du travail.

Depuis le 28 aout 2019, ces salariés ont eu la mauvaise surprise de découvrir les locaux de St Priest complètement vide, les trottinettes disparues.

Ces salariés qui se sont investis depuis des mois dans des conditions de travail difficiles (45 degré dans l’atelier cet été sans même un ventilateur, …., heures de nuit pas payé intégralement, absence de visite médicale d’embauche, …) sont laissé sans travail, sans consigne et sans nouvelles !!!

SUD COMMERCE ET SERVICES exige de cette société d’arrêter son mépris des salariés et demande l’ouverture de négociations immédiatement.

SUD COMMERCE ET SERVICES demande aux pouvoirs publics (inspection du travail et préfecture) de les recevoir avec une délégation de ces 44 salariés laissées seuls dans l’entrepôt désert de St Priest."
Lire la suite - St-Priest : les employés des trottinettes CIRC sont furieux

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.