Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Le boulevard périphérique passe à 70km/h

A partir de lundi 29 avril à 6h du matin, la vitesse maximum sur le boulevard périphérique Laurent Bonnevay sera limitée à 70 km/h contre 90 km/h aujourd’hui. La mesure avait été annoncée par David Kimelfeld à l’automne dernier. Selon Atmo AURA, la baisse de la vitesse de circulation a un effet significatif sur les émissions de dioxyde d’azote (NO2), l’un des principaux polluants que l’on retrouve pendant les épisodes de pollution de l’air. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Les autres effets positifs de cette mesure seront la diminution du bruit pour les habitants des 30 000 logements situés le long du boulevard ainsi qu’une meilleure fluidité du trafic et donc une baisse de l’accidentologie.
«Un abaissement de la vitesse autorisée permet de diminuer les émissions de polluants de l’air. Cette décision vient donc s’ajouter aux actions que mène la collectivité en faveur de la qualité de l’air dans le cadre de son plan Oxygène déclare le Président de la Métropole de Lyon. La création d’une zone à faibles émissions, en place depuis le début de l’année, ainsi que la transformation de 16 km de l’autoroute A6/A7 en boulevard urbain apaisé sur lequel, là aussi, la vitesse autorisée sera de 70 km/h s’inscrivent également dans la politique volontariste que nous menons pour diminuer la pollution et améliorer la qualité de l’air que respirent les habitants de notre territoire. Cette amélioration de la qualité de l’air est non seulement profitable à chacun mais elle est aussi un outil pour l’attractivité de notre territoire. Aujourd’hui en effet, l’un des premiers critères sur lesquels se fonde une entreprise pour s’installer sur un territoire est la qualité de l’air qu’on y respire.»

En moyenne, le temps de parcours d’un automobiliste augmentera seulement de 2 minutes.
Un bilan en termes de baisse de pollution et de diminution du bruit sera fait en fin d’année pour mesurer de façon précise l’impact de la mesure et l’adapter si nécessaire.

Cette limitation à 70 km/h concerne la totalité du boulevard périphérique, depuis la porte de Valvert jusqu’à la jonction avec  l’autoroute A7 à Saint Fons.


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /


LYFtvNews (le forum)

Lire la suite - Le boulevard périphérique passe à 70km/h

Prélèvement A la Source : un bilan mitigé selon l'IFOP

Quelles répercussions du PAS et de la “prime Macron” sur les salariés du privé ? Parmi les revendications des manifestants et de la majorité des Français qui les ont soutenus massivement pendant plusieurs semaines, celles d'une amélioration du pouvoir d'achat, des salaires et de l'équité fiscale. Pour parer au plus urgent, quelques réponses avaient été apportées par le Gouvernement. Dont la "prime Macron" en fin d'année dernière. Ainsi que la relative augmentation de la prime d'activité n'ayant concerné qu'une partie des salariés. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :

L’Ifop a interrogé les salariés du privé sur leurs salaires, leurs aspirations et leurs perspectives d'amélioration salariale afin de faire le point sur l'impact du Prélèvement à la Source sur "le salaire net".

Un changement sémantique qui portera à conséquence ?
Avant le PAS, 95 % des salariés définissaient “le salaire net” comme étant celui restant après prélèvement des cotisations sociales/ charges salariales et avant l’IR. Désormais pour 63 % des salariés, la définition a changé. Dans quel sens ?

Des erreurs sur le PAS ?
Si plus de 75 % des salariés en moyenne n’ont constaté aucune erreur sur le PAS, il n’en est pas de même pour 51% des dirigeants salariés.
Due à une confusion sur le dispositif « anti-optimisation fiscale » ?

Quid des plus hauts revenus ?
14 % des salariés ont un salaire net de 3000 € et plus. De quels partis politiques, ces salariés se sentent-ils le plus proche actuellement ?

Les salariés du privé sont-ils satisfaits de leurs salaires ?
Avec 55 % en moyenne, la majorité des salariés sont insatisfaits de leur salaire actuel. Quels sont les salariés les plus insatisfaits ? Qu'en est-il des salariés, soutiens du mouvement des Gilets jaunes ? Et des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, de Marine Le Pen, d'Emmanuel Macron ?

Les salariés du privé ont-ils des perspectives d’augmentation de salaire ?
63 % des salariés n’entrevoient pas de perspectives d’augmentation de leur salaire. Qui sont ceux qui entrevoient une marge de progression ?

Comment satisfaire les salariés du privé, dont les Gilets jaunes ?
Pour être satisfaits, les salariés souhaiteraient une augmentation moyenne de 512 €. Le montant médian serait d'environ 375 €. Donc pour que les salariés du privé soient en majorité satisfaits de leur salaire, il faudrait que le salaire médian passe à 2025 €.
Et pour les Gilets jaunes ? Quelle augmentation apporterait une satisfaction pour une majorité d'entre eux ?

"Prime Macron", effet d'aubaine ?
Quelles entreprises ont le plus versé la "prime Macron" ? N'a-t-elle pas été pour celles-ci l'occasion de verser des primes non soumises aux cotisations et prélèvements sociaux ?

Nous vous invitons à consulter ici, l'article de l'IFOP. 
L'étude  est en ligne sur  Salaire-Brut-En-Net  pour répondre à cette question et à bien d'autres.


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Prélèvement A la Source : un bilan mitigé selon l'IFOP

Résilience : la maman de Marin publie "La tête haute"

 Le 11 novembre 2016, Marin a tout juste 20 ans lorsqu'il est sauvagement agressé - à coups de béquilles dans la tête - dans un bus. Il venait de prendre la défense d'un couple qui s'embrassait sur le parvis de La Part-Dieu à Lyon. Deux ans et demi plus tard, Marin est sorti du coma et le procès de son agresseur a eu lieu. Sept ans et demi de prison... l'excuse de minorité a été retenue (il avait 17 ans et 9 mois au moment des faits). La famille de Marin a décidé de ne pas faire appel.

Frappé à la tête si violemment qu'il semble irrémédiablement condamné. 
Miraculeusement sauvé la nuit qui a suivi l'agression par un neurochirurgien audacieux, le Dr Afif, Marin survivra, mais avec de grâves séquelles. Il reprend aujourd'hui goût à la vie, participe régulièrement à l'animation de l'association qui a été créée en son nom pour venir en aide aux traumatisés craniens...
Le livre de sa maman est un témoignage puissant. Elle raconte ici comment elle a décidé de défier le pronostic extrêmement pessimiste du corps médical et de tout mettre en oeuvre pour sauver son fils. 
L'honnêteté et la pudeur de son récit montrent la manière dont l'énergie de Marin et la sienne sont "entrées en combustion" pour gagner un combat qui semblait vain. Elle a pris le pari de suivre son intuition, de braver les consignes médicales et de tenter des thérapies qui se sont révélées des succès. 
Et surtout, elle a cru en Marin et en sa volonté de vivre à tout prix.

==> Commander Audrey Sauvajon : "La tête Haute" Ed. Flammarion 

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /


LYFtvNews (le forum)

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram 
Lire la suite - Résilience : la maman de Marin publie "La tête haute"

Gilets jaunes : des secteurs de manifestation interdits le 20 avril

 Le Préfet du Rhône renouvelle ce samedi 20 avril la mise en place d’un périmètre d’interdiction de manifestation de 12h00 à 20h00 
Depuis plusieurs semaines, les manifestations dites des #GiletsJaunes perturbent tous les samedi le centre-ville de Lyon et génèrent des atteintes répétées aux personnes et aux biens, qui se concentrent notamment sur les commerces et le mobilier urbain. Fort de ce constat, Pascal MAILHOS, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a pris la semaine dernière un arrêté qui interdisait les manifestations dans un périmètre limité et pour une durée déterminée. Cet arrêté avait pour objectif de concilier 3 libertés individuelles : liberté d’aller et venir, liberté de commercer et liberté de manifester. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :

A posteriori, cette mesure s’est, selon la Préfecture, avérée efficace. 
En effet, les dégradations ont significativement baissé, les manifestations ont pu se tenir (bien que trois individus aient été interpellés pour violences, dont un en possession d’une massue) et l’activité commerciale du centre-ville a peu été impactée. C’est en ce sens que le préfet a décidé de reconduire cette mesure et d’interdire par voie d’arrêté toutes les manifestations le samedi 20 avril 2019 de 12h00 à 20h00 dans le périmètre suivant : 
rue de la République, 
place de la République, 
rue Joseph Serlin, 
rue Paul Chenavard, 
rue de Brest, 
rue Émile Zola, 
rue Colonel Chambonnet (excepté les rues Joseph Serlin et Colonel Chambonnet). 

Comme la semaine dernière, l’accès à ce périmètre ne sera pas contrôlé afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. Des contrôles seront effectués à l’intérieur du périmètre et les manifestants contrevenants seront verbalisés par les forces de l’ordre (amende de quatrième classe, soit 135 €).

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Gilets jaunes : des secteurs de manifestation interdits le 20 avril

Voter par procuration aux élections européennes

Les élections européennes se tiendront le dimanche 26 mai 2019. Les électeurs qui ne pourront pas se rendre dans leur bureau de vote peuvent dès à présent donner procuration à un autre électeur. 

Une demande de procuration doit être justifiée par les motifs suivants : 
obligations professionnelles, vacances, maladie, handicap, assistance à un malade, résidence dans une autre commune, etc. Le mandant (l’électeur qui donne procuration) et le mandataire (la personne qui votera) ne doivent pas nécessairement être inscrits dans le même bureau de vote, mais doivent en revanche être obligatoirement inscrits dans la même commune. 
Pour ce faire, le mandant doit remplir le formulaire CERFA n°14952*01 et l’apporter personnellement au commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d’instance du ressort de son domicile ou de son lieu de travail. Il sera daté et signé sur place devant l’autorité compétente.

Le formulaire CERFA n°14952*01 de demande de vote par procuration est disponible sur le site internet : www.service-public.fr
Les électeurs qui n’ont pas accès à un ordinateur connecté à internet et/ou une imprimante pourront obtenir un formulaire de demande de vote par procuration auprès du commissariat de police, de la brigade de gendarmerie ou du tribunal d’instance du ressort de leur domicile ou de leur lieu de travail, qui se chargera de sa transmission en mairie. 
La procuration doit parvenir à la commune du mandant avant le jour du scrutin, tout en veillant à prendre en compte les délais pour acheminer et traiter la procuration.

Le mandant est en droit de résilier sa procuration à tout moment. 
La résiliation est à effectuer devant les mêmes autorités et selon les mêmes modalités que la procuration. Le mandataire ne reçoit aucun document. C’est le mandant qui doit l’avertir de la procuration qu’il lui a donnée et du bureau de vote dans lequel il devra voter à sa place.
Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /                LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram 
Lire la suite - Voter par procuration aux élections européennes

Navette Lyon aéroport : Rhônexpress sera renégocié

 A l’occasion de la réunion du Conseil syndical du Sytral (Syndicat des Transports Lyonnais) d’aujourd’hui, David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon et Fouziya Bouzerda, Présidente du Sytral ont annoncé le lancement d’une renégociation du contrat de concession de #Rhônexpress, l'une des liaisons centre-ville / aéroport les plus chères d'Europe (lire ici).  Ce contrat de concession avait été conclu entre l'ancien Conseil général du Rhône, présidé par Michel Mercier et le groupe Vinci le 1er mars 2007 pour une mise en service effective le 9 août 2010 avec échéance au 31 décembre 2038. Il imposait le service extrêmement cher de Rhônexpress comme monopole de la desserte de l’aéroport Saint Exupéry. 

L'actu. lyonnaise en vidéos :


Suite à la fusion du Conseil général et de la Métropole de Lyon, c'est cette dernière qui finance actuellement l’intégralité des coûts supportés par le Sytral en application du contrat de concession ! La démarche commune annoncée aujourd’hui pour la renégociation en profondeur des termes du contrat poursuit trois objectifs :     
- Développer des solutions pour améliorer la mobilité du quotidien et la desserte de l’est lyonnais au bénéfice des usagers de la ligne de tramway T3 aujourd’hui saturée et afin d’assurer plus de cadencement 
- Permettre la mise en œuvre de solutions alternatives concurrentielles notamment pour la desserte de la plateforme aéroportuaire en assurant la reconnexion des lignes régulières de la CCEL     
- Diminuer les tarifs excessifs pour les usagers
La négociation sera conduite conjointement par Fouziya Bouzerda, Présidente du Sytral et Gérard Claisse, Vice-président de la Métropole en charge des marchés publics. Une première réunion de travail aura lieu le 30 avril.  
La volonté commune du Sytral et de la collectivité est de parvenir à la signature d’un avenant au contrat d’ici à l’automne 2019. Si les discussions souhaitées avec les actionnaires de Rhônexpress n’aboutissaient pas dans ce délai, le Sytral et la Métropole de Lyon examineront toutes les solutions juridiques pouvant aller jusqu’à la résiliation du contrat de concession. 
--> "Rhônexpress" sur les sites de LYFtvnews


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Navette Lyon aéroport : Rhônexpress sera renégocié

Mineurs étrangers isolés : les associations dépassées

Dans une lettre ouverte au Président de la Métropole de Lyon et au Préfet, les associations de solidarité avec les mineurs étrangers isolés à Lyon tirent la sonnette d'alarme sur les conditions d'accueil de ces enfants et leur nombre croissant depuis quelques semaines. 
Nous publions ci-dessous l'intégralité de cette lettre :
"En septembre 2018, nous, soutiens, citoyen·nes et militant·es associatifs, face à l’incapacité des pouvoirs publics de répondre aux besoins d’un groupe de jeunes mineurs isolés étrangers relevant des services de protection de l'enfance, nous avons décidé de réquisitionner les locaux, vides depuis 5 ans, de l’ancien Collège Maurice Scève appartenant à la Métropole de Lyon. Suite à la plainte déposée par cette dernière, le juge du tribunal administratif refusa l'expulsion d’urgence. Depuis cette date, ce sont plus de 200 jeunes qui ont trouvé dans ce lieu une protection précaire, parmi eux près de la moitié sont des mineurs, certains ayant moins de quinze ans. 

L'actu. lyonnaise en vidéos :


 M. le Président, M. le Préfet, dans l’esprit d’une précédente expérience menée dans la région toulousaine, vous avez mandaté en novembre 2018 l'ALPIL (Association Lyonnaise Pour l'Insertion par le Logement) pour une mission de diagnostic et de médiation sur le lieu. Nous, soutiens intervenant sur le collège, au vu de la situation, avons accepté de tenter cette expérience. 
A partir de décembre 2018, l'ALPIL et le Foyer Notre Dame des Sans-Abri interviennent donc sur le collège au nom de la Métropole pour une aide qualifiée d' «humanitaire». L'expérimentation prévue sur trois mois est arrivée à son terme fin mars 2019. Après une semaine de flou mettant notamment en péril l'approvisionnement en nourriture des 200 habitants, l'intervention des associations semble être prolongée jusqu'au 31 Août. 
En pratique aucune convention n'a encore été signée entre la Métropole et les associations. 
Quoi qu'il en soit, si l'intervention de ces dernières est nécessaire, nous, soutiens, constatons toujours la carence de vos institutions vis-à-vis de leurs devoirs de prise en charge des mineurs et des demandeurs d'asile. L’accueil et l’accompagnement que nous assumons vers les différentes structures en charge du traitement des dossiers, nous transforment en assitant-e-s sociaux, en éducateurs et éducatrices, en psychologues. Il s'agit de besoins auxquels seul·es peuvent répondre des professionnel·les qualifié·es. Vos services en manquent cruellement.


 Ne comptez pas sur nous pour servir de «substituts» à vos effectifs insuffisants. 
Les anciennes salles de classe et les autres pièces du site, toutes transformées en chambres, sont aujourd'hui surpeuplées, les salles prévues à l'origine comme lieux communs, sont aujourd'hui investies comme dortoir. Vos institutions n'apportent aucune solution alternative et pérenne à cet accueil de plus en plus précaire, insatisfaisant pour ces jeunes, qui arrivent encore tous les jours au collège à la recherche d'un refuge.
A l'heure actuelle, une vingtaine d'entre eux sont d'ores et déjà reconnus mineurs par la métropole mais demeurent dans les lieux faute de places dans les foyers et hôtels. Et vous nous intimez l'ordre de ne pas faire grossir le lieu : comment qualifier cette attitude ?! 
Ce sont près de 30 jeunes qui chaque mois frappent à la porte du collège. 
Les habitants par solidarité se refusent à les renvoyer à la rue. De 150 en octobre ils sont aujourd’hui 250. En tant que soutiens, nous cherchons chaque jour des solutions à l’emporte-pièce afin d’offrir un toit à des enfants, des familles avec enfant, des jeunes femmes à la rue qui arrivent au « collège » envoyés souvent par vos propres services. Vous savez qu’il existe sur cet espace un quatrième bâtiment encore aujourd’hui fermé. Habitants du lieu et soutiens, nous nous sommes toujours refusés à ouvrir ce bâtiment qui pourrait accueillir 100 à 200 personnes supplémentaires. Nous sommes parfaitement conscients des difficultés que représenterait la gestion du collège avec plus de 400 personnes. 
Monsieur le Président, Monsieur le Préfet, les nouvelles ne sont pas bonnes . Récemment lors de l’assemblée hebdomadaire entre soutiens et habitants, l’un des référents habitants nous a clairement fait part de la situation : l’ouverture de ce fameux bâtiment 4 est pour les résidents la seule solution envisageable pour limiter la pression en terme d’occupation. La situation est intenable. Aussi, dans un esprit constructif nous avons une proposition à vous faire. Plus que le saupoudrage actuel, prenez réellement en charge ce qui relève de vos compétences, avec les recrutements nécessaires pour des projets ambitieux et ne vous contentez plus de projets «low cost» et de calendriers aux échéances sans cesse retardées. 
Il y a urgence. Réquisitionnez ! 
Trouvez un hébergement pour les mineurs reconnus ou ayant déposé un dossier, trouvez un hébergement pour les demandeurs d’asile reconnus ou ayant déposé un dossier. Trouvons une solution collective pour les autres situations ( «dublinés» etc... ). Vous réglerez ainsi le problème et nous pourrons poursuivre notre investissement citoyen. A défaut, le bâtiment 4 sera ouvert contre notre volonté, ce qui s’en suivra ne sera plus de notre compétence, en tant que citoyens responsables nous ne participerons plus à la gestion de ce lieu, il vous incombera alors, Monsieur le Président, M. le Préfet, d’en gérer l’ensemble des conséquences. 
La question migratoire, Monsieur le Président de la Métropole, Monsieur le Préfet, est et sera dans les décennies prochaines une des questions essentielles posées à toutes celles et ceux qui aspirent à la gestion de la cité, du local au global. Nous pouvons prendre notre part, pour y répondre dans le respect des droits fondamentaux des personnes, mais seulement notre part. Nous ne ferons pas le travail à votre place. Afin de trouver, dans l’esprit de franchise de cette lettre, l’ensemble des solutions qui doivent être prises au plus vite, dans l'intérêt de tous ces jeunes qui est notre seule raison d'agir, nous vous demandons de nous recevoir ensemble. Soyez assurés, Monsieur le Président de la Métropole de Lyon et Monsieur le Préfet de la Région Auvergne-Rhône/Alpes, Préfet du Rhône, de notre attachement à résoudre dans la durée les questions soulevées. 
 Lyon, le 8 avril 2019 
 Le Collectif Soutien Migrants de l'ex Collège Maurice Scève Habitants et soutiens "

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Mineurs étrangers isolés : les associations dépassées

Noeud ferroviaire lyonnais : des réunions de concertation

« Des investissements obligatoires pour une Métropole équilibrée » selon David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon, qui est intervenu hier au lancement du débat public sur le nœud ferroviaire lyonnais à long terme, aux côtés de Chantal Jouanno, Présidente de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP). Ce débat public durera 3 mois pour se terminer le 11 juillet. Objectif : présenter les grands enjeux de ce projet pour l’ensemble du territoire et en particulier pour la Métropole de Lyon, située à un carrefour stratégique de grands réseaux d'échanges nationaux et européens. 

Ce projet s’inscrit dans une démarche d’ores et déjà lancée avec les travaux en cours en gare Lyon Part Dieu destinés à renforcer la robustesse du système ferroviaire. 
Cette première phase a pour objectifs d’améliorer la ponctualité des trains et d’apporter plus de confort et de sécurité en gare d’ici 2025. 
Le projet NFL à long terme doit pour sa part répondre aux enjeux de transports durables au quotidien, c’est-à-dire conforter la dimension régionale, nationale et internationale du hub ferroviaire de la Part Dieu, mais également conforter le nœud lyonnais comme hub ferroviaire d’importance nationale et internationale et de mettre en place les conditions de développement du fret ferroviaire.
L'actu. lyonnaise en vidéos :

"Aujourd’hui la Métropole compte 1 400 000 habitants. En 2050, la Métropole comptera 2M d’habitants et l’aire métropolitaine lyonnaise atteindra 4M d’habitants. Nous ne pouvons pas nous satisfaire du statu quo ferroviaire !", insiste David Kimelfeld.
 La proposition de SNCF mise au débat est d’offrir une desserte au ¼ d’heures, en heure de pointe, pour l’ensemble des gares métropolitaines et au-delà, pour l’ensemble des gares du péri-urbain Lyonnais jusqu’à Saint-Etienne. 
L’objectif de ce projet est de doubler le nombre d’usagers des trains du quotidien d’ici 2040. Cet objectif est le complément essentiel de la stratégie portée par la Métropole de Lyon, au travers du Sytral, de développer les transports en commun sur le territoire. D’ici 2040, entre 5 et 6 milliards d’euros d’investissements seront investis dans ce domaine des transports en commun (300M€ par an), chiffre à mettre en parallèle avec les 4,5 Milliards d’euros du projet NFL à long terme d’ici 2040 pour la solution de gare souterraine.

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Noeud ferroviaire lyonnais : des réunions de concertation

Gilets jaunes : le préfet interdit sept rues du centre ville le 13 avril

 Le Préfet du Rhône a annoncé aujourd'hui la mise en place d’un périmètre d’interdiction de manifestation le samedi 13 avril 2019 de 12h00 à 20h00 :

"Depuis plusieurs semaines, les manifestations dites des «Gilets Jaunes» perturbent tous les samedi le centre-ville de Lyon. Les atteintes répétées aux personnes et aux biens qui émaillent ces manifestations, notamment lors de l’épisode du samedi 6 avril dernier, posent de sérieux problèmes d’ordre public. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Ce phénomène est accentué par la grande fréquentation de secteur et la typologie des lieux (peu adaptée du fait de la présence de nombreuses ruelles). 
Parallèlement, les commerçants et artisans du centre-ville ont fait part au préfet des difficultés engendrées par ces manifestations, notamment du point de vue de la pérennité économique de leurs commerces et de la sécurité de leurs biens et des personnes qu’ils accueillent. 
Aussi, après consultation des élus locaux et des associations de commerçants et d’artisans, dans un souci d’équilibre entre droit de manifester, droit de circuler et ordre public, le préfet a décidé d’interdire toutes les manifestations le samedi 13 avril 2019 de 12h00 à 20h00 dans le périmètre suivant : rue de la République, place de la République, rue Joseph Serlin, rue Paul Chenavard, rue de Brest, rue Émile Zola, rue Colonel Chambonnet
L’accès à ce périmètre ne sera pas contrôlé afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. En effet, un périmètre étanche entraverait l’activité commerciale et produirait donc l’effet inverse de celui escompté. 
Toutefois, des contrôles seront effectués et les manifestants contrevenants seront verbalisés par les forces de l’ordre (amende de quatrième classe, soit 135 €)."
Communiqué

 Abonnez vous ! :


Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Gilets jaunes : le préfet interdit sept rues du centre ville le 13 avril

Lyon Turin : les accès français

 Elisabeth Borne, Ministre des Transports, a lancé aujourd'hui le programme d’études pour la réalisation des accès français de la ligne nouvelle Lyon-Turin : La France est résolument engagée dans le projet, qui , selon elle, doit contribuer au report modal de la route vers le rail du trafic de marchandises traversant les Alpes franco-italiennes et ainsi réduire les impacts environnementaux sur les vallées traversées. 

Ce projet consiste à la fois en la réalisation d’une section transfrontalière – qui fait l’objet d’un traité bilatéral ratifié en 2017 et bénéficie d’un financement européen à hauteur de 40% – et de voies d’accès français au tunnel transfrontalier. La réalisation de ces accès est inscrite dans la programmation des investissements présentée dans le projet de loi d’orientation des investissements en cours d’examen par le Parlement. En cohérence avec la priorité donnée à l’amélioration des transports du quotidien, ces accès comme tous les grands projets doivent s’inscrire dans une démarche de réalisation progressive en commençant par les optimisations nécessaires du réseau existant avant la réalisation de lignes nouvelles.

L'actu. lyonnaise en vidéos :
Cette décision ministérielle est une étape importante dans la préparation de la France à la réalisation du nouvel itinéraire international entre Lyon et Turin. Elle permet le lancement d’un programme d’études articulé autour de deux thématiques :

1.    SNCF Réseau préparera la réalisation des nouveaux itinéraires d’accès au tunnel international,. Celles-ci offriront des capacités d’accès supplémentaires au tunnel de base, pour faire face à la hausse des trafics attendue à la suite de la mise en service du tunnel international.

2.    Dans l’attente de la réalisation de lignes nouvelles, SNCF Réseau établira un schéma directeur de la ligne Dijon-Modane, afin d’identifier les investissements nécessaires et leur calendrier, et de faire face aux augmentations des trafics de fret ferroviaire avant la mise en service de la nouvelle liaison. Ce schéma directeur permettra également de répondre à l’accroissement des trafics de voyageurs, en particulier pour les trains du quotidien, dans un contexte de saturation de certains des itinéraires routiers, et de porter une attention particulière aux mesures d’insertion nécessaires.
LYFtvNews : les vidéos les plus populaires cette semaine

Un comité de pilotage, placé sous l’autorité du préfet de région et associant les collectivités concernées, suivra la mise en œuvre de ce programme d’études. Ces travaux seront notamment l’occasion d’examiner les propositions portées par les élus locaux, et plus généralement, devront s’attacher à rechercher toutes les pistes d’optimisation des coûts et des phasages afin de garantir la soutenabilité financière du programme. Une prochaine réunion se tiendra avant l’été.

La Ministre a également décidé la mise en place d’un observatoire permanent de la saturation ferroviaire sur les itinéraires d’accès actuels et le tunnel du Mont-Cenis. Il aura pour mission de mieux connaître les trafics ainsi que les capacités disponibles permises par les infrastructures actuelles et les règles d’exploitation. A l’issue de cette démarche, les conclusions de ces études ainsi que l’avis du comité de pilotage, permettront d’arrêter d’une part le schéma directeur de la ligne classique Dijon-Modane et d’autre part une programmation précise pour la réalisation des sections nouvelles d’accès au tunnel de base.

Un premier point d’étape sur ce programme d’études et son calendrier de réalisation seront remis à l’été 2019. Consulter ici la décision ministérielle.

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Lyon Turin : les accès français

Crépuscule : Juan Branco en tête des ventes Amazon !

Crépuscule
sur Amazon
 La nouvelle ne va certainement pas faire plaisir à tout le monde !  Ce livre préfacé par le journaliste Denis Robert est désormais en tête des ventes... C'est  un réquisitoire accablant pour le Président de la république Emmanuel Macron. Une enquête portée de l'intérieur du système par un jeune avocat, ancien élève de l'école Alsacienne, qui continue de fréquenter le gotha parisien... Une sorte de Diego de la Vega qui ne prend pas la peine de se cacher derrière le masque de Zorro !  


Avec Crépuscule, Juan Branco porte
"la plume dans la plaie"
Ce texte "a été écrit dans l’urgence fin 2018 en réponse à la guerre de communication orchestrée par le pouvoir contre le mouvement des gilets jaunes. C’est un pamphlet en forme de réquisitoire, dans la grande tradition française des pamphlets politiques, mais aussi le résultat d’une investigation solide, vérifiée, argumentée et libératrice." C’est aussi un livre qui dérange, porté par une plume enlevée. Ce qu’il raconte est sombre et édifiant. 
Diffusé initialement sur Internet, le texte a suscité un "buzz" énorme, de même qu'une interview de l'auteur dans "Là bas si j'y suis", l'émission de Daniel Mermet partagée des milliers de fois sur Facebook... Un buzz considérable et des dizaines de milliers de téléchargements puisque le texte provisoire était en ligne sur le blog de Juan Branco. 
Edité aux Diables Vauvert, après bien des péripéties racontées par l'auteur, le livre est une version différente du document diffusé sur le net. Introduit, chapitré différemment, il contient une enquête originale et des éléments inédits sur la banque Rothschild, le ministère des finances et les liens de patrons de médias et de journalistes avec Emmanuel Macron.
LYFtvnews : les vidéos les plus populaires cette semaine :

"Ils ne sont pas corrompus, ils sont la corruption" 
Truffé d’informations "inédites et recoupées"Crépuscule raconte de l'intérieur comment les milieux d'affaires, aidés de la communicante Mimie, amie de Brigitte Macron, ont créé l'attente autour du "personnage" EM... Et comment les mêmes sélectionnent et mettent en scène en ce moment, tels des marrionnettistes dans les coulisses du pouvoir, d'autres jeunes "doués"... dont l'auteur lui-même faisait partie !
Journal "intime" d’un compagnon d’armes et d’école de cette génération dorée, ce livre est un témoignage saisissant sur la fabrique et la reproduction des "élites". 
Il montre l’avènement du président et de son entourage direct, les ministres, secrétaires d’Etat, conseillers, banquiers, milliardaires qui l’ont porté à la magistrature suprême et ont eux-mêmes fait leur place sous les ors de la République. 
Juan Branco a leur âge, il a fréquenté leurs écoles et les connait intimement. Il a récolté les confidences d’amis, de proches. Le mythe d'un Emmanuel Macron gagnant le pouvoir par sa seule volonté est ainsi déconstruit. Pour l'auteur ce crépuscule dans lequel il sombre débouche sur une "insurrection libératrice"
Le livre de Branco fait peur. Car il pronostique, après ce crépuscule, une chute qui prend corps à la lecture de l’ouvrage. 
*****

--> Juan Branco, Crépuscule, préface de Denis Robert, une coédition Florent Massot | Au Diable Vauvert.

Juan Branco est né en 1989 à Estepona, en Andalousie. Élève à l’école Alsacienne (comme Manon Aubry, la candidate aux européennes de La France Insoumise ou de nombreux ministres et députés actuellement sous les feux des projecteurs).  Il est diplômé de Science-Po Paris puis de l’ENS, spécialiste de la Cour pénale internationale et philosophe. Il a été (très jeune) conseiller de la ministre de la culture Aurélie Filipetti sur les questions de droits d'auteur (Hadopi). Il est aujourd’hui avocat et conseiller juridique, notamment de WikiLeaks et de Julian Assange. Il est également journaliste au Monde Diplomatique. Militant politique, il a été candidat de la France Insoumise aux dernières législatives en Seine-Saint-Denis.

Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram  
Lire la suite - Crépuscule : Juan Branco en tête des ventes Amazon !

Trottinettes sur les trottoirs : EELV réclame une redevance aux opérateurs

 Conseil Municipal : Aujourd’hui les trottinettes électriques (en libre service ou privées) n’ont pas de statut juridique, ce qui pose problème car un certain nombre d’entre elles circulent sur les trottoirs et souvent assez vite.  La loi LOM (mobilités) qui n’en finit pas d’être annoncée devrait leur donner un statut et les obliger à emprunter la voirie et en particulier les aménagements cyclables. 

 Le deuxième problème est la question du stationnement des trottinettes en libre-service car elles sont stationnées sur les trottoirs et très souvent, elles gênent la circulation des piétons et posent un sérieux problème auxpersonnes à mobilité réduites ou mal voyantes. Et cela d’autant plus que très souvent elles ne tiennent pas sur leur béquille, tombent et du coup occupent un espace encore plus important !
Le trottoir est un espace qu’il faut réserver aux piétions et tous les véhicules doivent le respecter (les voitures, les motos , les scooters, les vélos comme les trottinettes électriques). 
L'actu. lyonnaise en vidéos :

L'élue locale Françoise Chevalier, au nom du grouppe EELV propose que l’on réserve sur la voirie des espaces dédiés au stationnement de ces trottinettes, ils pourront aussi être utilisés par les vélos en free floating : "Concrètement notre proposition est de supprimer une place de stationnement voiture en amont des passages piétons (ce qui permettra aussi plus de visibilité et de sécurité pour les piétons), de la protéger du stationnement voiture par une barrière ou autre matériel et de réserver ces espaces à ces nouveaux engins. Ces places de stationnement transformées seraient une contrepartie de la nouvelle offre de stationnement mutualisé en sous-sol faite par LPA & Co et autres opérateurs (au moins 1 300 places à ce jour) pour laquelle nous vous avons déjà alerté et demandé de supprimer des places de stationnement voitures en surface"

 La loi LOM à venir officialisera la possibilité de demander une redevance aux opérateurs pour aider au financement de ces espaces. La ville de Paris et d’autres villes viennent de décider la mise en place d’une telle redevance sans attendre le vote de la loi, Lyon pourrait faire de même. Les écologistes attendent que la Métropole et la ville installent dès à présent ces espaces, il y a en effet urgence ! 
Lors du conseil municipal du 25 mars, Françoise Chevalier a déclaré : "Nous vous remercions d’avoir pris en compte notre demande de modification de la charte et d’avoir supprimé la phrase précisant « l’opérateur s’engage à ce que les trottinettes soient stationnées sur le trottoir » dans le chapitre Stationnement des trottinettes et de l’avoir remplacé par une formulation plus floue. Dès que les espaces que nous proposons seront installés et qu’une redevance sera demandée aux opérateurs, la charte pourra être modifiée en demandant à ce que ces trottinettes soient stationnées obligatoirement sur la voirie dans ces espaces dédiés. 


LYFtvnews : classement des vidéos les plus consultées cette semaine :

Ce nouveau mode de déplacement se développe. Il a l’avantage de prendre peu d’espace sur la voie publique et de ne pas ajouter de polluants dans l’air de notre ville. Nous attendons des opérateurs une amélioration de la solidité de ces trottinettes et donc une durabilité beaucoup plus grande, on dit qu’elles seraient aujourd’hui jetées au bout de 30 jours d’utilisation …. Nous attendons aussi la mise en place de filières de recyclage. Et des véhicules de ramassage plus propres que ceux que nous apercevons régulièrement. 
 Il est important que la ville encadre le développement de ce mode de déplacement mais n’oublions pas que la priorité doit toujours être réservée aux piétons ! 
Françoise Chevallier est conseillère municipale Europe Ecologie Les Verts

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /                 LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Trottinettes sur les trottoirs : EELV réclame une redevance aux opérateurs

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.