Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Immobilier : les prix au m2 du logement neuf augmentent dans la métropole

lyon
Le marché lyonnais se tend et l’augmentation des prix se ressent depuis le dernier trimestre 2016. Le prix moyen est ainsi en hausse de 3,7 % (par rapport au 31 Décembre 2017) à 4 402 €/m². Sur les extérieurs de Lyon, le prix moyen est de 3 327 €/m².


****************
 Le 28 Février 2019. Hervé Simon, Président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de la Région Lyonnaise, Gérald Fontanel, Président de la Chambre de Construction Immobilière de BTP Rhône et Métropole et Eric Verrax, Président de l’Observatoire du Cecim ont dressé un état des lieux de l’activité du marché du logement neuf au 31 décembre 2018. Ils ont aussi donné les tendances qui se dessinent pour 2019.

En 2018, le nombre de réservations est de 5 370 réservations en collectif (avec les ventes en bloc et les ventes en résidences gérées). Il s’agit d’une année basse en termes de réservations, équivalente aux années 2012 et 2013.


LYFtvNews : vidéos les + populaires cette semaine : 

Une baisse des réservations
Les ventes de logements en collectif (hors ventes en bloc) représentent, sur la Métropole de Lyon, 4 087 réservations soit une diminution de 14 % par rapport à fin Décembre 2017. La baisse des réservations n’est pas uniforme sur le territoire de la Métropole de Lyon. On observe, entre-autre, un transfert des réservations de Lyon vers Villeurbanne.

La Métropole de Lyon est attractive et dispose depuis plusieurs années, d’un socle solide et stable d’acquéreurs occupants, qui représentent 2 118 réservations soit 52 % des réservations faites sur le secteur marchand à fin Décembre 2018. 

Les ventes à TVA réduite ont représenté 36 % de ce marché soit 756 lots. 

Le PLAN 3A, effectif jusqu’à fin Juin 2018, a également contribué aux ventes aux acquéreurs occupants.

Cette année 2018 est marquée par la baisse importante des ventes aux investisseurs privés. Ils représentent 1 969 réservations soit une baisse de 24% par rapport à fin Décembre 2017. L’Impôt sur la Fortune Immobilière et l’incertitude concernant la mise en place du prélèvement à la source ont certainement contribué à ce retrait. 

L’augmentation des prix observés dans la zone A entraîne une baisse également de la rentabilité des investissements dans le cadre du dispositif PINEL.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Abonnez vous ! :
Les ventes en bloc sont en baisse de 39% et représentent 1 009 logements à fin Décembre 2018. Elles relèvent principalement de ventes aux bailleurs de logements sociaux.
Une forte augmentation des réservations en résidences gérées est constatée limitant la baisse des réservations sur l’ensemble des produits immobiliers.

Un marché sous tension
La baisse de l’offre disponible amorcée depuis 2015 se poursuit avec moins 20 % par rapport à l’offre disponible à fin Décembre 2017. Sur la Métropole de Lyon, la durée prospective d’écoulement de l’offre disponible est de 9 mois avec 3 182 logements à la vente. Cette durée d’écoulement va se contracter dans l’avenir, même avec la baisse du volume de réservation.

Le marché lyonnais se tend et l’augmentation des prix se ressent depuis le dernier trimestre 2016. Le prix moyen est ainsi en hausse de 3,7 % (par rapport au 31 Décembre 2017) à 4 402 €/m².

Le renouvellement de l’offre est insuffisant pour répondre à la demande et soutenir l’activité avec 3 324 nouveaux logements mis à la vente contre 4 518 à fin Décembre 2017 (soit une baisse de 27%). La baisse des mises en vente n’est pas une volonté de la profession de mettre moins de produits à la vente. 
Cette insuffisance trouve son origine dans la difficulté d’acquérir des terrains constructibles, l’allongement des délais de pré-instruction des autorisations à construire, les difficultés pour l’obtention des PC, les recours dont certains sont abusifs et qui retardent les nouvelles opérations sur le marché voire les bloquent pour de longues périodes. 

Cet état des lieux ne saurait être complet sans que soit abordée la révision du PLU-H en cours qui devrait aboutir à une opposabilité à la fin du premier semestre 2019. Il est déjà possible d’observer l’usage par certaines communes, du sursis à statuer au prétexte du futur PLU-H.  Il serait souhaitable que celui-ci permette une production effective de logements à hauteur des attentes de la population et des objectifs démographiques prévus notamment par le SCOT et ne soit pas un frein à la production actuelle.

Les extérieurs de Lyon
Au 31 Décembre 2018, les ventes de logements en collectif (hors ventes en bloc) représentent, sur les extérieurs de Lyon, 569 réservations soit une diminution de 14 % par rapport à fin Décembre 2017. Les acquéreurs occupants représentent 313 réservations soit 55 % des réservations faites sur le secteur marchand à fin Décembre 2018. Les ventes aux investisseurs privés représentent 256 réservations soit une baisse de 18% par rapport à fin Décembre 2017.

On observe une légère baisse de l’offre disponible de 4% par rapport à fin Décembre 2017 et une baisse plus marquée du nombre de logements mis en vente de 40% par rapport à fin Décembre 2017.

Sur les extérieurs de Lyon, le prix moyen est de 3 327 €/m².
Les ventes en bloc sont en baisse de 45% et représentent 163 logements à fin Décembre 2018.

Les tendances qui se dessinent pour l’année 2019
Le premier mois de l’année 2019 confirme les tendances de l’année 2018 : baisse des réservations, baisse des mises en vente et de l’offre disponible.
Pour l’année 2019, le principal indicateur à surveiller est celui du renouvellement de l’offre. Ce dernier sera indispensable pour répondre dans un premier temps à la demande des acquéreurs de logements, et ensuite à la demande locative. De même, l’offre doit être suffisante pour enrayer une hausse des prix, qui dans le court terme va se poursuivre.
L’approbation du PLU-H mi 2019 devrait remettre des logements sur le marché.
Enfin, il s’avère que les réservations d’aujourd’hui et de l’année 2019 sont aussi une réponse à la demande de logements des grands lyonnais et aussi les emplois de 2020 et 2021.

Accueil LYFtv.com /                        LYonenFrance /


LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Immobilier : les prix au m2 du logement neuf augmentent dans la métropole

La circulation différenciée maintenue à Lyon et Villeurbanne

lyon
 Alerte N2 pollution de l’air (bassin lyonnais-nord Isère) : Maintien des mesures complémentaires (dont la circulation différenciée)

*************
Communiqué : "Air Atmo a mis fin au niveau de vigilance rouge « pollution de l’air » sur l’ensemble des bassins de la région, dont le bassin Lyonnais-Nord Isère. Par conséquent, le Préfet de la région Auvergne-RhôneAlpes, Préfet du Rhône, a décidé de mettre fin à toutes les mesures d’urgence prises dans le Rhône dans le cadre de l’arrêté préfectoral à compter du 1er mars 14h00."


*************


Le niveau de vigilance rouge « pollution de l’air » est maintenu par Air Atmo pour une durée de 24h00. 

Par conséquent, même si une franche amélioration des taux de pollution est attendu dés demain, le Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, a décidé de prolonger les mesures d’urgences prises dans le cadre de l’arrêté préfectoral pour la même durée. 

L’ensemble des mesures de restrictions relatives au secteur industriel, aux chantiers du BTP et au secteur résidentiel sont donc maintenues. La circulation différenciée reste également active. 

Pour connaître de manière exhaustive l’ensemble des mesures de l’arrêté préfectoral du 27 février 2019, consulter le site de la préfecture du Rhône à l’adresse suivante : http://www.rhone.gouv.fr/


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /           LYonenFrance /


LYFtvNews (le forum)


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram
Lire la suite - La circulation différenciée maintenue à Lyon et Villeurbanne

Pollution de l'air - alerte N2 (Vignettes Crit Air à Lyon et Villeurbanne)

lyon
Mise en place des mesures complémentaires : L’épisode de pollution en cours dans le département du Rhône (Bassin Lyonnais-Nord Isère) a gagné en intensité. Le seuil d’alerte de niveau 2 étant franchi, le Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, a décidé de prendre un nouvel arrêté renforçant les prescriptions de l’arrêté du 27 février 2018. 

Les principales mesures d’urgence permettant de répondre de manière spécifique à cet épisode et réduire les émissions de polluants sont les suivantes :
Mesures additionnelles relatives au secteur industriel :
  • Toute unité de production, émettrice de particules fines, de NOx, ou de COV déjà à l’arrêt ou qui seraient arrêtées durant l’épisode de pollution n’est autorisée à reprendre son activité qu’à la fin de l’épisode de pollution ;
  • Réduire les émissions, y compris par la baisse d’activité, arrêt temporaire des activités polluantes ;
  • Gros émetteurs ICPE : Les prescriptions particulières prévues dans les autorisations d’exploitation des ICPE en cas d’alerte à la pollution de niveau d’alerte 2 sont activées, sans délai, par les exploitants.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Mesures additionnelles relatives aux chantiers BTP et carrières :
  • Sur les chantiers, les travaux générateurs de poussières (démolition, terrassement, etc.) sont arrêtés et reportés à la fin de l’épisode de pollution.
Mesures additionnelles relatives au secteur résidentiel :
  • L’utilisation de groupes électrogènes, pendant la durée de l’épisode de pollution, n’est autorisée que pour satisfaire l’alimentation électrique d’intérêts essentiels, notamment de sécurité.
Mesureadditionnelles relatives au secteur du transport :
  • La circulation différenciée est instaurée. Les véhicules autorisés à circuler au sein du périmètre ci-après sont les véhicules affichant un certificat qualité de l’air (vignette Crit’Air).
  • Dans le cas où la situation ne s’améliorerait pas dans un délai de deux jours, les véhicules autorisés à circuler seront uniquement ceux affichant un certificat qualité de l’air de classe « zéro émission moteur », ou de classe 1, ou de classe 2, ou de classe 3.

  • Le périmètre d’application de la mesure de restriction de la circulation est constitué par les voiries situées à l’intérieur des communes de Lyon et de Villeurbanne, hormis les voiries et itinéraires suivantes :
    • boulevard Laurent Bonnevay, ex-RD 383 ;
    • boulevard Pierre Sémard ;
    • boulevard périphérique Nord ;
    • autoroute A7, l’autoroute A6 et l’autoroute A42 ;
    • l’itinéraire permettant d’accéder et de quitter le parc relais de Vaise par le quai Raoul Carré, le quai Sédaillan, le quai du Commerce, le quai de la gare d’eau, la rue de Saint-Cyr et la rue du 24 mars1852 ;
    • l’itinéraire entre le boulevard périphérique Nord et le parc relais de Vaise par la rue de Bourgogne et la rue du 24 mars 1852 ;
    • l’itinéraire entre le boulevard Laurent Bonnevay et le parc relais de la Soie par l’ex-RD 517, la rue Léon Blum, la rue de la Soie et la rue de la Poudrette ;
    • l’itinéraire entre l’A7 et le parking de la gare de Lyon-Perrache empruntant les bretelles de l’échangeur autoroutier de Perrache et le Cours de Verdun Récamier ;
    • l’itinéraire permettant d’accéder et de quitter le parc relais Gorge de Loup par la rue du Bourbonnais, l’avenue Sidoine Apollinaire, la rue du Professeur Guérin, la rue Sergent Michel Berthet et la rue de la Pépinière Royale.
  • Une dérogation à la restriction de circulation est mise en place pour les véhicules d’intérêt général (art. R.311-1 du code de la route), les véhicules des forces armées et les véhicules des associations agréées de sécurité civile ;
  • Les contrevenants à la mesure de restriction de la circulation seront punis d’une contravention de quatrième classe, 90 euros d’amende minorée (PL et autocars) ou de troisième classe, 45 euros d’amende minorée (véhicules particuliers), assortie d’une mesure d’immobilisation du véhicule éventuellement suivie d’une mise en fourrière ;
Des contrôles renforcés seront mis en œuvre par les forces de l’ordre afin de veiller au bon respect des mesures ci-dessus.
Les mesures ci-dessus prendront effet à partir du 27 février 17h00. Les mesures concernant la circulation différenciée prendront effet à compter du 28/02/2019 à 5h00 du matin
UN NUMÉRO UNIQUE D’INFORMATION EST MIS EN PLACE AU 0811 000 669 (à partir du 28/02/2019, 07h00)
Pour connaître de manière exhaustive l’ensemble des mesures de l’arrêté préfectoral du 27 février 2019, consulter le site de la préfecture du Rhône à l’adresse suivante : http://www.rhone.gouv.fr/

Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /                  LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Pollution de l'air - alerte N2 (Vignettes Crit Air à Lyon et Villeurbanne)

#Frenchimpact le label Franglish dont s'enorgueillit la métropole lyonnaise

lyon
 On se demande pourquoi le Ministère de l'Ecologie français a décidé de distribuer un label anglais aux territoires d'innovation sociale. C'est ainsi que la métropole de Lyon peut désormais communiquer fièrement sur sa démarche  « FRENCH IMPACT » !

"Engagée depuis plus d’un an dans la démarche nationale « French Impact » portée par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, la Métropole de Lyon vient d’être officiellement labellisée « Territoire French Impact ». Un label qui vient récompenser les projets et actions mises en oeuvre en faveur de l’innovation sociale sur le territoire".
 L'actu. lyonnaise en vidéos :
Cette distinction, annoncée par le Gouvernement, vient récompenser les actions initiées par tout un collectif rassemblant entreprises, associations et acteurs publics et œuvrant, ensemble, pour relever les défis sociaux, démographiques et environnementaux auxquels est confronté le territoire métropolitain.

Concrètement, le collectif qui réunit aujourd’hui 16 partenaires (Alter’Incub, Banque des Territoires, CRESS, Caisse d’Épargne, Envie, Etic, Grap, Handishare, le Cent Sept, la Métropole de Lyon, le Mouves, les Scop, Messidor, Rhône Développement initiative, Ronalpia, et Sport dans la ville) va bénéficier d’un soutien administratif, d’ingénierie, financier des services de l’État pour faciliter leur développement à une échelle nationale. Le collectif aura également accès  au Réseau des Hackers French Impact, un facilitateur pour favoriser les relations et les contacts entre les innovateurs sociaux et les pouvoirs publics.

Trois territoires sont particulièrement investis dans les actions initiées : Lyon, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.
Dans le cadre de sa candidature, le collectif s’est fixé 4 défis majeurs permettant de :

-          Favoriser une plus grande accessibilité des circuits courts alimentaires,
-          Croiser logement et insertion professionnelle,
-          tendre vers une politique du zéro déchet,
-      répondre aux nouveaux besoins immobiliers des acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire. Une grande étude est lancée sur le territoire pour mieux identifier ces besoins et y répondre en créant notamment des pôles mutualisés en occupation temporaire et pérenne.

Par ailleurs la Métropole lancera officiellement le 12 mars la Fondation de soutien aux projets d’innovation sociale en collaboration avec la Banque des Territoires et la Caisse d’Épargne, partenaires fondateurs de la Fondation. Au démarrage, celle-ci sera dotée d’1 million d’euros par la Métropole de Lyon. 

LYFtvNews : Les vidéos les plus populaires cette semaine (abonnez vous!)

Tous les acteurs économiques du territoire peuvent abonder cette fondation abritée sous l’égide de l’Université de Lyon, qui aura une attention particulière pour les projets proposants des alternatives aux modes de consommation polluants, à l’accessibilité alimentaire et à toutes initiatives permettant de limiter les dépenses contraintes des foyers les plus modestes.

À propos de #French Impact: Dans la lignée des labels French Fab et French Tech, le haut-commissariat à l’économie sociale et solidaire (ESS) a lancé en janvier 2018 un nouveau modèle de labellisation : « French Impact ». Cette bannière nationale vise à rassembler les acteurs de l’innovation sociale pour encourager les innovations et surtout leur permettre de s’essaimer à travers le territoire national.

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /                    LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)


Rejoignez nous sur Instagram  
Lire la suite - #Frenchimpact le label Franglish dont s'enorgueillit la métropole lyonnaise

La pollution de l'air ne faiblit pas: la vitesse est réduite dans le 69 (Rhône)

lyon
Dans un communiqué du 25 février, le Préfet du Rhône et de la région AUvergne Rhône-Alpes rappelle qu'un épisode de pollution de l'air de type combustion PM10 est toujours en cours dans le bassin Lyonnais/Nord-Isère 

Le seuil d’information recommandation étant de nouveau franchi, et pour répondre de manière spécifique à cet épisode et réduire les émissions de polluants, le Préfet a décidé de prendre un arrêté instituant une liste de mesures d’urgences dont les principales sont les suivantes :

Mesures relatives au secteur agricole 
• pratique de l’écobuage interdite sur l’ensemble du département du Rhône ; 
• le brûlage des sous-produits agricoles et forestiers est interdite sur l’ensemble du département ; (les éventuelles dérogations pour ces deux activités sont suspendues).

Mesures relatives au secteur industriel 
• réduction des émissions des établissements industriels ; 

Mesures relatives aux chantiers BTP et carrières 
• toute entreprise dont l’activité sur les chantiers est génératrice de poussières doit la réduire ; 
• l’usage des engins de manutentions thermiques devra être limité au profit d’engins électriques. Mesures relatives au secteur résidentiel 
• l’utilisation du bois ou de ses dérivés comme chauffage individuel d’appoint ou d’agrément est interdit ; • la pratique du brûlage des déchets est totalement interdite ; 
• la température du chauffage des bâtiments doit être maîtrisée et réduite à 18 °C. 

Mesures relatives au secteur du transport 
• les contrôles de pollution des véhicules sont renforcés ; 
 un abaissement temporaire de la vitesse de 20 km/h est instauré sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h, pour tous véhicules à moteur. Les axes dont la vitesse est limitée à 80 km/h sont limités à 70 km/h ; 
• dans tous le département, les compétitions mécaniques sont interdites. 

Mesures relatives aux spectacles pyrotechniques 
• les feux d’artifice sont interdits durant l’épisode de pollution ; 
Les mesures ci-dessus prendront effet à partir de ce jour 17h00 

La mesure concernant l’abaissement temporaire de la vitesse prend effet à compter du mardi 26 février 2019 à 05h00 

Les personnes vulnérables et sensibles sont invitées à observer les recommandations sanitaires ci-après : 
• éviter les activités physiques intenses 
• reporter les activités qui demandent le plus d’effort 
• s’éloigner des grands axes routiers aux périodes de pointe 
• demander conseil en cas de gêne respiratoire ou cardiaque 

En règle générale : 
• privilégier les sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort 
• limiter les activités physiques intenses 
Pour connaître de manière exhaustive l’ensemble des mesures de l’arrêté préfectoral du 25 février 2019, consultez le site de la préfecture du Rhône à l’adresse suivante : http://www.rhone.gouv.fr/



 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /                  LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)

Rejoignez LYFtvphotos sur Instagram 

L'actu. lyonnaise en vidéos :
 
Lire la suite - La pollution de l'air ne faiblit pas: la vitesse est réduite dans le 69 (Rhône)

Lyon annonce son 1er "Festival des entrepreneurs"

lyon
Un festival grand public hors les murs pour révéler l’entrepreneur qui est en vous ! Du 20 au 21 mars 2019, la Métropole de Lyon avec ses partenaires économiques (la Chambre des métiers du Rhône, la CCI, la CPME, le MEDEF et l’Université de Lyon) lancent la 1ère édition du Festival des Entrepreneurs.

Pendant 2 jours, plus d’une trentaine d’animations seront organisées sur le territoire pour désacraliser l’entrepreneuriat et donner l’envie de se lancer dans ce défi.

Impulsé par la Métropole de Lyon, la 1ère édition de cet événement, ouvert à tous et gratuit, a vocation à attirer tous les publics : des plus jeunes aux moins jeunes, diplômés ou non, femmes ou hommes, salariés ou en recherche d’emploi etc. « Ce nouveau rendez-vous ludique et festif permettra à chacune et à chacun de découvrir toutes les facettes de l’entrepreneuriat : de l’idée, au montage du projet jusqu’à sa concrétisation. Bien sûr, l’idée n’est pas de pousser tout le monde à devenir entrepreneur, mais de permettre de révéler ceux qui se sentent une âme d’entrepreneur, de donner envie de franchir le cap de la création, voire pour ceux qui ont franchi le pas, d’aller plus loin, pour passer de la startup à l’entreprise » explique David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon.
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Cette programmation inédite aborde toutes les thématiques notamment celles de l’entrepreneuriat social ou féminin.
Escape Game, jeux de piste, apéro-networking, « vis ma vie » de chefs d’entreprises, challenge de créations d’entreprises,… plus de trente animations sont ainsi organisées en différents lieux sur le territoire de la métropole, pour donner envie à tous de se lancer dans cette aventure qu’est l’entrepreneuriat.

Au-delà de la tonalité conviviale et ludique, chaque événement apportera un contenu utile et concret pour découvrir le monde entrepreneurial, partager l’expérience d’entrepreneurs expérimentés, ou monter en compétence, tout en amenant à se poser les bonnes questions.

Tout l’écosystème de l’entrepreneuriat de la métropole derrière le Festival ! 
Une des valeurs du Festival réside dans sa construction et son organisation collaborative et contributive avec tous les acteurs de l’écosystème du territoire incarnant ainsi l’état d’esprit porté par LYVE, la communauté d’entrepreneurs pilotée par la Métropole de Lyon. Ainsi, plus de 70 partenaires ont répondu présents pour participer activement à la programmation issue d’un appel à projet lancé auprès de tous les acteurs de l’écosystème.

Avec le Festival des Entrepreneurs, la Métropole de Lyon et ses partenaires entendent bien asseoir le positionnement de Lyon comme « métropole de tous les possibles pour les créateurs d’entreprises » et révéler ces futurs entrepreneurs qui vont créer de la valeur et des emplois sur le territoire.

Programme complet et inscriptions www.lyve-festival.com

Les vidéos les plus populaires cette semaine :

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /                   LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Lyon annonce son 1er "Festival des entrepreneurs"

Etudier : les rendez-vous de l'orientation à Lyon

lyon
Le salon des masters, mastères et MBA samedi 9 mars à la Cité Internationale. Bien s'informer pour bien envisager sa poursuite d'études à l'occasion de cette 11ème édition #orientation #études #master .
 L' Etudiant, avec le soutien des ministères de l'Education nationale et de la Jeunesse, de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, organise la 11ème édition du salon dédié aux Masters, Mastères et MBA à Lyon. 
À la rentrée 2017-2018, ils étaient 417 617 étudiants en Master en France. Ces formations attirent chaque année de plus en plus de jeunes car elles permettent de se spécialiser et de se professionnaliser avant d'intégrer le marché du travail.

L'actu. lyonnaise en vidéos :


Ce rendez-vous, organisé en parallèle du Salon de l'Apprentissage, de l'Alternance et des Métiers, va permettre aux étudiants de bac +2 à bac +5 de découvrir toutes les possibilités qui s'offrent à eux en matière de poursuite d'études.
Depuis maintenant un an, les universités peuvent pratiquer la sélection de leurs étudiants dès le Master 1. Cette nouvelle réforme a pour but de réduire le nombre d'étudiants mal orientés et ainsi renforcer l'adéquation entre les attentes des étudiants, les formations et les débouchés professionnels.

Avec cette sélection dès le M1, les étudiants ont tout intérêt à être plus actifs dans leur orientation afin de trouver une formation en phase avec leurs attentes. En effet, l'Etudiant recommande aux jeunes de s'informer sur les Masters, Mastères et MBA dès la L2 !
Participer à ce salon va ainsi leur permettre de pouvoir poser toutes leurs questions, échanger avec des responsables de formations et des étudiants en cours de scolarité.


Chaque visiteur devrait repartir avec un projet d'orientation renforcé et/ou affiné pour sa poursuite d'études !


Samedi 9 mars, de 10h à 18h
Cité Internationale Forum 4 et 5
Informations et invitation gratuite :

S'informer sur les filières, les diplômes, les métiers
Le système Licence-Master-Doctorat (LMD) offre de nombreuses spécialisations et permet de suivre des études en France comme à l'étranger. Opter pour un 2ème cycle parmi la foule de possibilités demande donc réflexion et nécessite d'aller chercher les bonnes informations.
Ce salon est donc un moment privilégié basé sur les rencontres et le recueil d'informations. Il va permettre aux étudiants d'y voir plus clair dans les formations possibles après une licence. A l'université, en école spécialisée, en formation initiale ou en alternance, les possibilités sont multiples pour leurs dernières années d'études !
Pendant une journée, de nombreux établissements de Lyon et des environs, mais également des représentant d'universités renseigneront les jeunes sur les deuxièmes cycles, généralistes ou spécialisés.

Programme des conférences
Autour d'un journaliste de l'Etudiant, les conférences, réunissant des responsables pédagogiques d'établissements et des experts de l'enseignement supérieur, permettent des échanges directs sur des questions précises quant à la poursuite d'études après un premier cycle !
  • 10h30 Opter pour un Master : pourquoi ? Comment ?
  • 11h30 Bachelor, licence, année de spécialisation... : quelles poursuites d'études ?
  • 14h00 Masters et alternance, mode d'emploi.
  • 15h30 :  Les concours d'accès aux écoles de management ou d'ingénieurs après un bac +2/+3.

L'application Salons de l'Etudiant pour préparer sa visite
L'application salons de l'Etudiant permet d'optimiser la visite du public sur les Salons organisés en France chaque année. Gratuite, elle offre un accès aux informations pratiques (horaires, planning des conférences, listes des exposants...), elle permet de prendre les premières informations sur les écoles présentes et aussi de créer son parcours personnalisé en fonction de son profil et de ses envies http://application.letudiant.fr/salons/presentation/


 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /               LYonenFrance /


LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Etudier : les rendez-vous de l'orientation à Lyon

AirBnB : l'Umih veut l'application de la loi sur les meublés touristiques

lyon
La mobilisation des organisations professionnelles de l'hôtellerie, l’UMIH et du GNC, a été constante sur le sujet de la locations des meublés via les plateformes et toute une série de mesures (dont des possibles sanctions) ont été inscrites dans la loi: obligation d’un numéro d’enregistrement pour chaque annonce, période maximum de 120 jours de location, la communication à l’administration fiscale des flux financiers, la transparence pour les clients de savoir si le loueur est un particulier ou un professionnel. 


L'actu. lyonnaise en vidéos :

18 villes aujourd’hui ont mis en place le numéro d’enregistrement mais, selon l'Umih, "Airbnb et les autres plateformes ne respectent pas ce cadre légal". C’est pourquoi, l’UMIH et le GNC lancent une nouvelle campagne sur tout le territoire afin de sensibiliser les municipalités aux dispositifs législatifs et aux sanctions encourues par les plateformes de locations meublées en cas de non-respect de la législation. 

Aujourd’hui, la loi et les sanctions existent. Laurent Duc, président UMIH de la branche hôtellerie et Béatrice Rondy, présidente du GNC RhôneAlpes Auvergne Lyon ont entamé un tour de France des mairies pour le contrôle efficace des locations. A titre d’exemple, rien que pour la seule ville de Lyon, les plateformes qui ne respectent pas la loi pourraient payer jusqu’à 105 425 000 d’euros d’amendes (l’amende pour non-respect du numéro d’enregistrement d’une annonce en ligne s’élève à 12 500 euros) ! 

90 % des locations meublées en France ne sont ni enregistrées, ni déclarées, l’UMIH et le GNC rappellent que la mise en place du numéro d’enregistrement pour une ville, c’est :
• Pouvoir connaitre précisément l’offre locative dédiée à la location meublée 
• Conduire une véritable politique touristique locale en adéquation avec l’offre réelle 
• Encadrer la location meublée pour éviter la dérégulation du marché immobilier 
• Augmenter les recettes budgétaires à travers la taxe de séjour et/ou les amendes civiles. Plus de 150M€ de taxe de séjour pourraient selon eux être collectés. 

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - AirBnB : l'Umih veut l'application de la loi sur les meublés touristiques

Grand Débat sur la culture : une plateforme internet en vue d'un rapport

lyon
  La plateforme du Grand Débat sur la culture est ouverte depuis le 18 février jusqu'au 15 mars 2019. Objectif : la remise d'un rapport au président de la république et au ministre de la culture an avril.

 « Je ne connais pas un Français dont la vie n’est pas touchée de près ou de loin par la culture. Nous avons tous chez nous la reproduction d’une œuvre que nous aimons, dans notre tête et notre cœur un livre, un morceau de musique, un spectacle, un monument, un musée qui nous a fasciné, marqué profondément. La culture nous est essentielle. La culture mérite un débat en grand pour nous tous et pour chacun ». déclare Frédéric Jousset, président de Beaux Arts & Cie
« La culture et le patrimoine sont au cœur des débats d’aujourd’hui. Partout en France, en rouvrant les petits musées, en sauvant les moulins, les lavoirs, les théâtres, on crée de l’emploi et de l’activité dans les zones rurales et les centres-bourgs. Il faut cesser de négliger cet immense patrimoine qui, bien loin des capitales, donne fierté et intérêt à la France des territoires », assure pour sa part Guillaume Poitrinal, président de la Fondation du patrimoine.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Du 18 février au 15 mars 2019, Beaux Arts Magazine et la Fondation du patrimoine lancent un Grand Débat sur la Culture. 
A cette fin, une plateforme participative est ouverte sur granddebatculture.fr. L’initiative vise à remettre la culture, grande absente des quatre thématiques du Grand Débat national lancé à l’initiative du Président de la République par le Gouvernement en décembre 2018, au cœur du débat citoyen.

Tous les Français sont invités à faire part de leurs propositions sur l’action culturelle en France.  Pour favoriser le débat, les partenaires ont identifié trois grands enjeux nationaux :
Au-delà de ces 3 thématiques, les internautes auront la possibilité de s’exprimer sur tous les autres sujets qui leur semblent essentiels (soutien à la création, rémunération des artistes, culture participative, fonctionnement des équipements culturels…). Les avis des Français seront recueillis sur la plateforme consultative et lors de réunions publiques.
Deux réunions sont déjà organisées par Beaux Arts et la Fondation du patrimoine, à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, le 5 mars 2019 de 18h30 à 22h, et au CentQuatre-Paris, le 10 mars 2019 de 16h à 20h.
Tous les Français, les acteurs de la culture, les associations, fondations, salles de spectacles, centres d’art, musées, lieux patrimoniaux, bibliothèques, etc. sont invités à organiser des débats.
Dans la rubrique « Débats publics » de la plateforme, ils pourront communiquer les dates et lieux de ces rencontres, et faire part des discussions qui auront eu lieu.

LYFtvnews : les vidéos les plus populaires cette semaine :

 Abonnez vous ! :
Le rapport, qui sera également rendu public sur le site granddebatculture.fr, contiendra : 
Les 10 propositions les plus débattues ;
Les 10 propositions les plus soutenues et les revendications essentielles ;
Une liste des propositions les plus pertinentes et les plus innovantes.
Une synthèse de l’ensemble des contributions s’attachant à restituer la diversité des arguments sera également rendue publique sur la plateforme granddebatculture.fr.
Les contributions seront transmises aux divers décideurs auxquels elles s’adresseront (ministère de la Culture, ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, directions de musées ou de théâtres…).

À PROPOS DE BEAUX ARTS 
Avec une diffusion à 64 000 exemplaires, Beaux Arts Magazine (créé en 1983) est le titre leader de la presse artistique et le premier mensuel culturel français. Beaux Arts Magazine fait partie du groupe Beaux Arts & Cie, également éditeur du Quotidien de l’Art, premier quotidien français sur l’art et son marché, fondé en octobre 2011. Beaux Arts & Cie développe par ailleurs des offres de services à destination des institutions culturelles et des entreprises, avec Beaux Arts Consulting, Beaux Arts Institute et l’agence de médiation culturelle Point Parole.

À PROPOS DE LA FONDATION DU PATRIMOINE
Première organisation privée en France dédiée à la préservation du patrimoine de proximité, la Fondation du patrimoine œuvre depuis 1996 à la sauvegarde et la valorisation du patrimoine français. Au travers du label, de la souscription publique et du mécénat d’entreprise, elle accompagne les particuliers, les collectivités et les associations dans des projets de restauration. Présentes sur l’ensemble du territoire national, les équipes de la Fondation du patrimoine ont à cœur de promouvoir la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine bâti et paysager de nos régions, de contribuer à l’identification des édifices et des sites menacés de dégradation et de disparition, de participer aux actions de restauration des propriétaires privés ou publics et de favoriser la création d’emplois et la transmission des savoir-faire.
--> granddebatculture.fr

Accueil LYFtv.com /              LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Grand Débat sur la culture : une plateforme internet en vue d'un rapport

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.