Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Rhônexpress : les élus du Sytral adoptent l'annulation de la concession Lyon Aéroport St-Exupéry

Le président de la Métropole de lyon, David Kimelfeld, aura finalement eu gain de cause malgré les tensions apparues ces dernières semaines parmi les élus du Syndicat des Transports :  la résiliation du contrat Rhônexpress a été adoptée par les élus du Sytral réunis cet après-midi en Conseil syndical.

La résiliation du contrat liant la collectivité à l’opérateur a été votée par 12 voix pour, 5 abstentions et 6 voix contre.
logo lyon en france
Baisse des tarifs de la liaison centre ville / Aéroport
Cette décision, demandée par le président de la Métropole va permettre à la collectivité de diminuer le prix de la liaison vers l’aéroport et de développer la desserte de l’est lyonnais. David Kimelfeld déclare : « Le Conseil Syndical du SYTRAL a voté aujourd’hui la résiliation de ce contrat avec RHÔNEXPRESS. Ce contrat était particulièrement désavantageux pour la Métropole, le SYTRAL, les usagers, les habitants de l’Est lyonnais et in fine pour les contribuables. J’ai lancé cette négociation en avril dernier avec le SYTRAL pour rééquilibrer le contrat. L’objectif n’était pas de le résilier. Cela ne pouvait être un but en soi. Je rappelle aussi les objectifs de cette renégociation : une meilleure desserte de l’est lyonnais, une baisse significative des tarifs, et la possibilité de dessertes alternatives pour la zone aéroportuaire. La négociation a duré 8 mois. Elle n’a pas pu aboutir parce que les propositions de Rhônexpress sont restées trop éloignées de nos attentes et la résiliation est devenue la seule issue possible. Les conditions de la résiliation avaient été examinées lors de la commission générale du 17 janvier. La résiliation est apparue comme la meilleure solution pour des raisons financières, mois juridiques et opérationnelles. Elle sera effective dans 8 mois et n’entraînera aucune interruption de service. Nous allons très vite travailler sur une baisse des tarifs, supérieure à celle acceptée par Rhônexpress et sur une meilleure offre de service sur l’Est lyonnais. Ce service Rhonexpress restera un service premium, c’est-à-dire que le temps de parcours sera préservé et la fiabilité améliorée. Financièrement, cette résiliation rapportera in fine environ 50 M€ au Sytral à l’horizon 2038.» 
Ce contrat de concession avait été conclu entre le Conseil général du Rhône et Vinci le 1er mars 2007 pour une mise en service effective le 9 août 2010 avec échéance au 31 décembre 2038. Pour rappel, la Métropole de Lyon finance aujourd’hui l’intégralité des coûts supportés par le Sytral en application du contrat de concession. Ce contrat imposait aux collectivités d'accorder à Rhônexpress un monopole de la desserte de l’aéroport Saint Exupéry.
La satisfaction des écologistes
Les écologistes lyonnais ont réagi très rapidement à cette décision du Sytral : dans un communiqué signé par Yann Roustan au nom de l'équipe de campagne de Bruno Bernard (candidat EELV à la présidence de la métropole), ils indiquent que "cette résiliation du contrat est une bonne nouvelle pour l'Est lyonnais" :

Le comité syndical du Sytral a voté aujourd'hui pour la résiliation du contrat entre le Sytral et Rhônexpress.
Dénoncé depuis sa signature en 2007 par les écologistes, la Chambre Régionale de la Cour des Comptes confirmait fin 2019 que le contrat était fortement déséquilibré, favorisant largement le concessionnaire privé au détriment des collectivités, des habitants et des utilisateurs de Rhônexpress, lui assurant une marge anormalement haute, sans prise de risque.
De plus, ce contrat était un frein à l’amélioration de la ligne T3 et pénalisait donc les habitants de Décines et Meyzieu.
Bruno Bernard, candidat des écologistes à la présidence de la Métropole, se réjouit de cette décision : « Enfin les habitants de l'est lyonnais vont pouvoir avoir une meilleur fréquence et un service de meilleur qualité sur le Tramway T3 ».
Nous souhaitons que le SYTRAL négocie au mieux la rupture du contrat, dans l’intérêt des habitants. Nous tiendrons compte prioritairement du besoin d’améliorer la qualité de service du tramway T3  dans la nouvelle organisation de la liaison vers l’aéroport. L’abonnement  pour les salariés travaillant à l’aéroport baissera fortement.
*************





Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - Rhônexpress : les élus du Sytral adoptent l'annulation de la concession Lyon Aéroport St-Exupéry

#Municipales2020 : A Lyon, les écologistes proposent la piétonnisation temporaire ou permanente des abords d'écoles

Ce vendredi 21 février 2020 de 8h à 8h30, les écologistes de la liste MaintenantLyon ont rendu « piétonne » la rue Meynis Lyon 3ème, le temps de l'arrivée en classe des élèves de l'école située dans cette rue et sont allés à la rencontre des parents et des équipes éducatives pour expliciter la démarche et le projet.

Plan de circulation autour de l’école Meynis Lyon 3(Les voitures remontant l’avenue Félix-Faure, au lieu de tourner rue Meynis, peuvent remonter jusque la rue St Eusèbe. Celles qui redescendent peuvent continuer pour tourner rue Baraban).

Objectifs : Plus de sécurité pour nos enfants ! et Moins de pollution pour leurs poumons !
"A travers cette action, nous avons illustré l'un des axes de notre programme : rendre plus sûres et plus agréables les entrées et sorties des écoles, à travers la piétonisation temporaire ou permanente des abords des écoles. Le trafic automobile devant les écoles n'est pas compatible avec le bien-être de nos enfants !"
"Cette mesure simple pour améliorer la santé et la sécurité de nos enfants peut être prise immédiatement dans beaucoup d’écoles. C’est le cas ici. Les voitures qui prenaient cette rue pour rejoindre la rue Paul Bert peuvent le faire facilement en passant un peu plus haut par la rue Saint-Eusèbe ou un peu plus bas par la rue Baraban. La santé, la sécurité et le bien-être de nos enfants méritent bien ce petit détour".
D’autres projets sont présentés sur le site : https://lyonpourtous.fr​



logo lyon en france



Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - #Municipales2020 : A Lyon, les écologistes proposent la piétonnisation temporaire ou permanente des abords d'écoles

Banlieues : l'Etat accompagnera les "Cités éducatives" du département du Rhône

Objectif : Faciliter la réussite des enfants et des jeunes dans les quartiers.

L’État accompagnera avec 5,7 millions d’euros les Cités éducatives mises en place dans les quartiers prioritaires du département du Rhône pour la période 2020-2022. 
logo lyon en france

Depuis la rentrée, des projets ont été lancés à Vénissieux/Saint-Fons (quartier MinguettesClochettes), Vaulx-en-Velin (quartier Grande Ile), Lyon 8ème (quartiers Mermoz, Etats-unisLanglet-Santy) et Rillieux-la-Pape (quartier Ville Nouvelle). 

Au niveau national, 100 millions d’euros sont mobilisés pour les Cités éducatives d’ici à 2022, pour la réussite des jeunes de 0 à 25 ans qui grandissent dans ces quartiers. Ce sont les enveloppes budgétaires annoncées par Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement. Ces montants en font le programme le plus ambitieux en matière de politique envers les quartiers prioritaires depuis le lancement des programmes de rénovation urbaine en 2003 et 2014. 

Dans le Rhône, les villes de Vénissieux/Saint-Fons (quartier Minguettes-Clochettes), Vaulx-enVelin (quartier Grande Ile), Lyon 8ème (quartiers Mermoz, Etats-unis-Langlet-Santy) et Rillieux-laPape (quartier Ville Nouvelle) ont depuis la rentrée 2019 déjà mis en place de telles Cités éducatives pour fédérer tous les acteurs actifs dans le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire (acteurs éducatifs, associatifs, culturels, sportifs, familles) pour accompagner chaque jeune depuis la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle. Les moyens financiers supplémentaires annoncés aujourd’hui renforceront la dynamique qui s’observe déjà sur le terrain. 

Au total, les Cités éducatives du département bénéficieront d’un budget de 5,7 millions d’euros sur les7,65 millions d’euros dévolus à la région Auvergne Rhône-Alpes. 

Ces moyens permettront de financer des actions concrètes, pour conforter le rôle de l’école, promouvoir la continuité éducative dans les quartiers, et ouvrir le champ des possibles aux enfants et aux jeunes. Ces plans d’actions seront déployés en partenariat avec les collectivités, l’État et les associations. 

Au niveau national, après un fonds d’amorçage de 8 millions d’euros en 2019, le ministère de la ville déléguera dès 2020 et pendant trois ans aux préfets près de 30 millions d’euros par an pour les 80 Cités éducatives pour alimenter les plans d’actions.

L’ambition des Cités éducatives 

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville font face à de forts enjeux économiques et sociaux avec un taux de pauvreté de 40 % en moyenne et un chômage deux fois et demi supérieur au reste du territoire. Pour répondre à ces enjeux, le Gouvernement veut agir à la racine par l’éducation et le soutien à la parentalité. C’est le sens de la politique menée depuis son installation avec le dédoublement des classes de CP et de CE1, les « devoirs faits », le « plan mercredi » ou encore les plus de 30 000 stages pour les élèves de troisième des quartiers proposés dans différentes institutions et entreprises. Cependant, même mobilisé dès le plus jeune âge avec l’obligation de scolarité à 3 ans, le cadre scolaire ne peut à lui seul compenser un environnement familial et social défavorisé. 

Élément central de la mobilisation nationale pour les quartiers prioritaires souhaitée par le Président de la République, le programme des Cités éducatives vise à renforcer des prises en charges éducatives pendant le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire, en lien avec les familles. L’objectif : accompagner au mieux chaque parcours éducatif individuel, de 0 à 25 ans, depuis la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle. 

À travers les Cités éducatives, le Gouvernement veut ainsi fédérer tous les acteurs éducatifs - services de l’État, collectivités mais aussi associations et habitants - dans les territoires qui en ont le plus besoin, tout en leur apportant des financements nouveaux. 




Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - Banlieues : l'Etat accompagnera les "Cités éducatives" du département du Rhône

Greenpeace entame le démontage de la centrale nucléaire de Tricastin, "périmée et dangereuse"

Ce matin, à 7h10, plusieurs dizaines de militant-es de Greenpeace France se sont introduits sur le site de Tricastin, dans le département de la Drôme pour alerter sur le vieillissement de la centrale nucléaire et exiger sa fermeture au plus tôt.

Site périmé, travaux en cours ! Aux couleurs de l’entreprise « Tricasto », des activistes non-violents ont balisé les lieux et démarré symboliquement le démantèlement de Tricastin avec deux engins de chantier, des brouettes et des marteaux géants en mousse. 

Les photos et vidéos de l’action sont mises en ligne 
au fur et à mesure de la journée ici : https://media.greenpeace.fr/1331/

A l’intérieur du site, d’autres militants ont déployé des banderoles « Centrale périmée » de 22 mètres de large pointant vers un des réacteurs. Le bâtiment d’une des piscines d’entreposage de combustible usagé a été entouré de rubalise « Démantèlement en cours »

Le premier réacteur de la centrale nucléaire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, sera arrêté définitivement demain, après 43 ans de fonctionnement. En 2020, Tricastin dépasse aussi les 40 ans d’activité. 
« 40 ans, c’est la durée maximale de fonctionnement pour laquelle les réacteurs français ont été conçus et testés. Au-delà de 40 ans, les conséquences du vieillissement des centrales sont imprévisibles. Cette année, Tricastin dépassera sa date de péremption : pour garantir la sécurité des habitant-es, elle doit fermer au plus tôt », explique Alix Mazounie, chargé de campagne Énergie à Greenpeace France.

La centrale de Tricastin présente, selon Greenpeace, "de nombreuses failles" qui justifient d’autant plus sa mise à l’arrêt et son démantèlement :
  • La cuve de son premier réacteur est la plus fissurée du parc nucléaire français.
  • La centrale a été construite en zone sismique et la digue qui la protège des inondations reste fragile.
  • A plusieurs reprises déjà, des éléments radioactifs ont fuité et contaminé les nappes phréatiques.
De plus, EDF ne prévoit pas d’évaluer l’impact environnemental qu’aurait la centrale si elle continuait à fonctionner après son 40ème anniversaire.
EDF tente d’imposer la prolongation de Tricastin d’au moins dix ans, en y réalisant des travaux coûteux et pourtant insuffisants. « Dans le nucléaire, on ne peut pas faire du neuf avec du vieux. Il est matériellement impossible de remettre une vieille centrale comme Tricastin aux normes de sécurité et de sûreté actuelles. En voulant rallonger à tout prix la quasi-totalité du parc nucléaire français, EDF et le gouvernement font un choix risqué, dangereux et coûteux », s’inquiète Alix Mazounie.
Crédits photo : © Greenpeace

D'ici 2025, près de 2/3 des réacteurs nucléaires français auront atteint 40 ans de fonctionnement. Dans un rapport publié aujourd’hui, Greenpeace expose l’ensemble des risques liés à une prolongation des centrales nucléaires.
Greenpeace demande un calendrier de fermeture précis de tous les réacteurs nucléaires, pour protéger les populations et permettre la reconversion socio-économique des travailleurs et des territoires. En parallèle, il est urgent d’accélérer le développement des énergies renouvelables et des économies d’énergie pour remplacer progressivement les centrales mises à l’arrêt.
Le rapport « 40 ans, ça suffit ! Pourquoi les vieilles centrales nucléaires doivent fermer » de Greenpeace France est disponible ici.
Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman


Lire la suite - Greenpeace entame le démontage de la centrale nucléaire de Tricastin, "périmée et dangereuse"

Baisse notable des cas de surendettement en France et dans le Rhône

Rapport d’activité de la commission de surendettement du Rhône pour l’année 2019. 

Clément VIVES, sous-préfet, secrétaire général adjoint, et Christian Jacques BERRET, directeur régional de la Banque de France, ont présenté le rapport de la commission pour l'année 2019 qui s’est achevée sur une baisse du nombre de nouvelles situations de surendettement dans le Rhône avec une réduction de 12,2% de dossiers déposés. Par ailleurs, le nombre de dossiers déposés a également diminué de 14 % en Auvergne-Rhône-Alpes, et de 11,9 % au niveau national. 
30 ans après la promulgation de la loi « Neiertz », le cadre législatif a montré son efficacité. Il a été étoffé par la loi portant sur la réforme du crédit à la consommation de 2010 et la loi relative à la consommation de Benoît Hamon  en 2014, venues renforcer le dispositif de lutte contre le surendettement par des dispositions de protection des consommateurs. En effet, au niveau national, en 2019, les crédits à la consommation des ménages surendettés ont poursuivi leur recul, tant en valeur absolue (–265 millions d’euros) qu’en valeur relative (leur part dans la dette globale diminuant de 1 point pour s’établir à moins de 37 %). Désormais, près d’un ménage surendetté sur quatre n’a aucun crédit à la consommation. 
Il est à noter que la forte réduction du nombre de situations de surendettement depuis plusieurs années et la maîtrise du surendettement lié à l’excès de dettes à la consommation ont pour effet de concentrer toujours plus la procédure sur des populations socialement fragiles. En effet, 55 % sont des femmes âgées de 25 à 54 ans, 19 % des ménages surendettés sont des familles monoparentales dont le chef est une femme et 86 % des ménages sont locataires ou hébergés. En 2020, au niveau national, de nouvelles mesures seront mises en place, notamment l’ouverture d’un portail permettant de déposer un dossier en ligne. De plus, près de 18 000 travailleurs sociaux des associations seront formés par les agents de la Banque de France. Ils seront « partenaires » du déploiement de 250 nouveaux Points Conseils Budget (PCB). 
Dans le Rhône en 2019, 4 Points Conseils Budget  ont déjà été labellisés (dans les 3ème, 7ème, 8ème arrondissements de Lyon et un itinérant entre le Beaujolais, le sud de la Métropole de Lyon et le sud et l’ouest du Rhône). Le déploiement progressera en 2020 avec 43 nouveaux Points Conseils Budget labellisés en Auvergne-Rhône-Alpes au cours de l’année. 

Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - Baisse notable des cas de surendettement en France et dans le Rhône

Lyon : les nouveaux Vélo’v hybrides passent librement du mécanique à l’électrique

JCDecaux a déployé 2 500 nouveaux Vélo’v hybrides sur le territoire de la Métropole de Lyon dans la nuit du 19 au 20 février 2020, une opération réalisée en à peine 5 heures.

Des Velov' à assistance électriquedéployés dans la Métropole de Lyon
Les habitants de la Métropole de Lyon ont désormais le choix et peuvent passer, en toute liberté, du vélo en libre-service mécanique au vélo à assistance électrique, grâce au système de batterie portative et personnelle.

Le contrat d’exploitation Vélo’v prévoyait la possibilité d’électrifier 50% de la flotte. C’est aujourd’hui chose faite : 2 500 Vélo’v ont été remplacés dans la nuit par des Vélo’v hybrides sur l’ensemble du territoire métropolitain. Le Vélo’v hybride, avec sa batterie portative, enrichit les dispositifs de mobilité douce proposés aux habitants de la Métropole, afin de réaliser des trajets plus longs et sans effort. Le service e-Vélo’v s’inscrit dans la politique ambitieuse en matière de mobilité durable, accessible à tous de la Métropole, qui est désormais la première agglomération au monde à proposer un parc de vélos en libre-service hybrides de cette envergure. 

Dans la nuit du 19 au 20 février, 70 collaborateurs de JCDecaux venus de toute la France se sont relayés pour récupérer les Vélo’v « classiques » et installer les nouveaux Vélo’v hybrides en station. Ce déploiement permet de porter le parc à 5 000 Vélo’v, avec 50% de la flotte constituée de Vélo’v mécaniques et 50% de Vélo’v hybrides. 
 Economie circulaire
Les anciens Vélo’v seront stockés et conservés pour assurer la maintenance du parc et remplacer les éventuels vélos endommagés dans les prochaines années.
Simple et pratique, le Vélo’v hybride peut être utilisé en version mécanique ou se transformer en VLS à assistance électrique, grâce à l’insertion d’une batterie portative et personnelle, disponible sur abonnement pour 7 euros de plus par mois, sans engagement*. L’assistance électrique qui permet de réaliser des trajets plus longs ou des parcours sur des terrains escarpés, facilite et ouvre la pratique du vélo en ville à de nouveaux publics.
Pour maintenir une unité visuelle harmonieuse, les Vélo’v et les nouveaux Vélo’v hybrides conservent un design proche et leur couleur rouge. Si pour distinguer les nouveaux Vélo’v hybrides des Vélo’v mécaniques classiques, un logo e-Vélo’v a été ajouté sur le carter arrière, la principale différence se trouve au niveau du panier : celui du Vélo’v hybride accueille un réceptacle pour la batterie e-Vélo’v. Les utilisateurs peuvent localiser ces Vélo’v hybrides en un clic, via l’application « Vélo’v officiel », grâce au filtre qui a été ajouté sur la carte des stations. 
Développée en France, la batterie est compacte et légère (530g). 
Elle se recharge en 2 heures via un port USB-C et offre une autonomie de 8 à 10 kilomètres. Un système de voyants lumineux sur le guidon permet de contrôler le niveau de charge de la batterie tout au long du trajet. Depuis le 22 janvier, les habitants de la Métropole ont été nombreux à venir découvrir et tester le Vélo’v hybride à l’occasion de présentations organisées en stations sur tout le territoire métropolitain. Pour passer à l’électrique, il suffit de s’abonner au service e-Vélo’v via l’application « Vélo’v officiel » ou le site web Vélo’v pour recevoir gratuitement sa batterie personnelle à domicile. Il est également possible de retirer sa batterie au Comptoir Vélo’v (au RDC du parking LPA Cordeliers, 13 rue Antoine Salles Lyon – 2ème). 

David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon, a rappelé que : « Intégralement financée par la Métropole de Lyon, l’arrivée des 2 500 Vélo’v hybrides est le symbole de notre engagement en faveur de la pratique du vélo en général et de la démocratisation du vélo à assistance électrique en particulier. Je veux saluer une nouvelle fois les équipes de JCDecaux pour leur capacité d’innovation et leur formidable mobilisation qui fait aujourd’hui de la Métropole de Lyon, la capitale mondiale du vélo hybride en libre-service. » Pascal Chopin, Directeur régional de JCDecaux Rhône-Alpes, précise : « Nous sommes fiers de pouvoir proposer ce matin aux habitants de la Métropole un service deux en un innovant, qui permet, grâce au Vélo’v hybride et à sa batterie portative, de passer, en toute liberté, du vélo mécanique au vélo à assistance électrique. Après le déploiement réussi de 4 000 Vélo’v de nouvelle génération à l’été 2018, JCDecaux et la Métropole de Lyon continuent d’innover afin de promouvoir de nouvelles formes de mobilité et d’améliorer durablement la qualité de vie en ville. » 
* Comme pour l’abonnement annuel Vélo’v, l’option e-Vélo’v peut être prise en charge à 50% par l’employeur.

Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - Lyon : les nouveaux Vélo’v hybrides passent librement du mécanique à l’électrique

Chassé croisé des vacances d'hiver : les conseils de bison futé

Période du vendredi 21

au dimanche 23 février 2020

logo lyon en france
Les déplacements de ce week-end concerneront toutes les zones scolaires. Ce sera le début des vacances scolaires pour la zone A, la deuxième semaine pour la zone B et la fin pour la zone C. 
Ce week-end marque également la fin des vacances scolaires au Luxembourg et le début des vacances aux Pays-Bas (régions centrale et sud) et en Belgique. Les usagers concernés privilégient comme destination les stations de montagne de proximité. Par conséquent, la fréquentation des stations de sports d’hiver sera importante sur l’ensemble des massifs alpins.
Le vendredi 21 février, des difficultés sont à prévoir sur la traversée de la Bourgogne-Franche-Comté, en direction de Lyon (A31, A6). Dans le sens des retours, la circulation sera dense à l’approche de Paris, notamment sur l’A6 et dans une moindre mesure sur l’A10.
Le samedi 22 février toute la journée, jour de rotation des locations, des difficultés de circulation particulièrement intenses sont attendues sur les axes d’Auvergne-Rhône-Alpes desservant les stations de sport d’hiver (A40, A43). Dans le sens des retours, des difficultés de circulation sont attendues sur les grands axes entre les stations des Alpes et les frontières du nord (en particulier sur les autoroutes A40, A43 et A6). Dans le reste du pays, la circulation sera dense en raison de la diversité géographique des académies en congés mais les difficultés de circulation devraient rester d’intensité modérée.
Dans le sens des DÉPARTS,
Vendredi 21 février est classé VERT au niveau national et ORANGE dans la région Grand Est (10, 21, 52, 71, 89).
Samedi 22 février est classé VERT au niveau national et ROUGE dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes (01, 07, 26, 38, 42, 69, 73, 74).
Dimanche 23 février est classé VERT au niveau national.
Dans le sens des RETOURS,
Vendredi 21 février est classé VERT au niveau national et ORANGE en Île-de-France.
Samedi 22 février est classé ORANGE au niveau national et ROUGE dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes (01, 07, 26, 38, 42, 69, 73, 74).
Dimanche 23 février est classé VERT au niveau national.

Conseils de circulation au niveau national
Dans le sens des DÉPARTS,
Vendredi 21 février
– Évitez l’autoroute A43 en direction des Alpes, entre Lyon et Chambéry, de 16h à 20h.
Samedi 22 février
– Évitez l’autoroute A6 en direction des Alpes, entre Beaune et Mâcon, de 10h à 12h ;
– Évitez les grands axes de la région Auvergne-Rhône-Alpes menant vers les stations de ski, entre 8h et 18h, notamment les autoroutes A40 et A43.
Dans le sens des RETOURS,
Vendredi 21 février
– Rejoignez ou traversez l’Île-de-France avant 16h.
Samedi 22 février
– Rejoignez ou traversez l’Île-de-France avant 15h ;
– Évitez l’autoroute A6, entre Mâcon et Beaune, de 11h à 16h ;
– Évitez les grands axes de la région Auvergne-Rhône-Alpes menant vers les stations de ski, entre 9h et 16h, notamment les autoroutes A40 et A43.
Pour connaître l’état des routes en hiver, les conditions de circulation et de trafic sur les autoroutes et routes nationales, consultez le site : www.bison-fute.gouv.fr  ou téléchargez l’application mobile Bison Futé sur votre téléphone pour retrouver les prévisions ainsi que les cartes "Trafic" et "Routes en hiver" adaptées à votre localisation.
Nouveauté cet hiver :
Si vous circulez dans les Alpes, Bison Futé affiche désormais les principaux évènements sur le réseau départemental des Hautes-Alpes (cols fermés pour l'hiver, routes fermées suite aux intempéries).

Consultez les conditions météorologiques sur www.meteofrance.com

Restez à l’écoute de l’information routière, notamment 107.7 FM sur les autoroutes et les stations FM de France Bleu sur les routes nationales.





Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman
Lire la suite - Chassé croisé des vacances d'hiver : les conseils de bison futé

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.