Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Éducation au numérique : Lyon métropole engage le parcours digital !

Le 23 novembre 2019, se déroulera l’événement « Parcours Digital » soutenu par la Métropole de Lyon et organisé par le cluster d’entreprises lyonnaises Digital League. 


Objectif : faire découvrir à des collégiens, le temps d’une matinée, les métiers du numérique, les entreprises et les formations qui permettent d’y accéder. Avec 14,4 % de création d’emploi entre 2013 et 2017 en Auvergne-Rhône-Alpes (selon le 3ème observatoire EY/Digital League), l’importance de la filière du numérique ne cesse de croître pour l’économie du territoire. 

 A découvrir : la chaîne YouTube ! :
L'actu. lyonnaise en vidéos :


Forte de ce constat, la Métropole de Lyon s’engage pour l’éducation au numérique. 
Elle soutient à ce titre plusieurs événements comme l’opération « Parcours Digital » qui réunira plus de 200 élèves et parents le 23 novembre 2019 à l’école d’informatique EPSI Lyon. Après une conférence introductive, ils pourront découvrir les métiers du numérique de manière concrète et ludique au cours d’une dizaine d’ateliers animés par des entreprises et des structures de médiation ou de formation. 

Dans la continuité de cet événement, la Métropole soutient également l’opération « Hour of Code » (du 9 au 13 décembre 2019) qui propose des ateliers gratuits d’initiation au codage informatique à destination des collégiens
La playlist Music & News :

Une politique d’éducation au numérique primée 
La Métropole mène ainsi une politique volontariste concernant l’éducation au numérique illustrée par : 
- le déploiement précoce (dès 2005) de la plateforme https://www.laclasse.com. Un espace numérique de travail ouvert aux professeurs, aux élèves et aux parents qui favorise dès le plus jeune âge la maîtrise des outils numériques et initie les élèves aux bons usages d’internet. 
- le développement des Classes Culturelles Numériques (CCN) qui ont accueilli 7 160 collégiens et écoliers entre 2015 et 2019. Articulant travail en ligne et rencontres physiques, ces dispositifs regroupent plusieurs classes autour d’un artiste ou d’un scientifique et d’une structure culturelle associée. 
Cette politique est d’ailleurs reconnue nationalement puisque les CCN ont obtenu le Label d’Or des Territoires innovants et ont été finalistes du Prix de l’audace artistique et culturelle du Ministère de l’Éducation nationale en 2015.


<== Retour à LYFtv.com




Nouveautés : les derniers articles ==>


Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Lire la suite - Éducation au numérique : Lyon métropole engage le parcours digital !

Festival Jean Giono à l'Espace 44 (Lyon Croix Rousse)

Dans le cadre du Festival Jean Giono, la Cie Waaldé propose à l'Espace 44 le spectacle "L'homme qui plantait des arbres"


Cie Waaldé

Alors qu’il arpente une région désolée, balayée par le vent et abandonnée des hommes, le narrateur fait hasardeusement la rencontre d’Elzéard Bouffier, un vieillard solitaire qui remplit son quotidien d’une action simple et généreuse : planter des arbres.Étant amené dans sa vie à participer à des entreprises bien plus importantes telles que les guerres de 14-18 et de 39-45, le narrateur revient régulièrement voir le berger qui, lui, continue imperturbablement sa tâche.

Au fil de ses séjours, il observe comment le travail imperceptible, paisible et régulier d’un seul homme, peut permettre la renaissance de toute une région.
Vous désirez en savoir davantage ? Écoutez cette interview de la Cie Waaldé
Durée : 50 min
A partir de 8 ans
Mardi 5 : 20h45
Mercredi 6 : 20h45
Jeudi 7 : 20h45
Vendredi 8 : 20h45
Samedi 9 : 20h45
Dimanche 10 : 17h15

Mise en scène : Baptiste Relat

Musique et jeu, création sonore : Manolo

Comédien : Baptiste Jamonneau

Création lumière : Davy Dedienne
Tarifs
Plein tarif : 17,50 € au guichet | 16 € (en prévente sur notre site)
Tarif réduit : 13,50 € au guichet | 12 € (en prévente sur notre site )
Tarif Enfant (- 11 ans) : 8 € (étudiant, demandeur d'emploi, + 65 ans, intermittent, attention, présentation d'un justificatif obligatoire)
Étudiant en école de Théâtre : 10 € au guichet

Espace 44, rue Burdeau Lyon 69004

 A découvrir : la chaîne YouTube ! :

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Lire la suite - Festival Jean Giono à l'Espace 44 (Lyon Croix Rousse)

Médecine : ces deux soeurs siamoises seront opérées à Lyon



La naissance de 2 merveilles

Deux petites siamoises camerounaises vont pouvoir être séparées en France grâce à La Chaîne de l'Espoir, aux hospices Civils de Lyon et l'Etat camerounais !

Ayos, petite ville du centre du Cameroun, le 6 novembre 2018, Bissie Merveille et Eyenga Merveille naissent : elles sont siamoises, reliées par l'abdomen. Grâce à une césarienne en urgence, la mère des fillettes, âgée de 18 ans au moment de l'accouchement, a pu donner naissance à ses filles tout en gardant la vie. 
Rejetée par le père des enfants et une partie de la famille, Laurelle Mayah a fui Ayos pour se réfugier à l'Hôpital Gynéco-Obstétrique Pédiatrique de Yaoundé où ses filles grandissent et attendent la séparation à venir. 


Abonnez vous à la chaîne YouTube ! :

L'actu. lyonnaise en vidéos :


La rencontre avec un chirurgien... 

C'est le Pr Pierre-Yves Mure, chef de service adjoint en chirurgie pédiatrique à l'hôpital Femme Mère Enfant des Hospices Civils de Lyon alors en mission à l'hôpital de Yaoundé, qui est interpelé par la direction générale de l'hôpital et un confrère camerounais, le Pr Faustin Mouafo, sur le cas des petites jumelles. 

Une telle intervention chirurgicale ne peut être réalisée à Yaoundé. Après un examen clinique et des examens complémentaires, le Pr Mure, convaincu de pouvoir les opérer dans son service aux Hospices Civils de Lyon, alerte La Chaîne de l'Espoir reconnue pour son expertise en matière de transferts et prises en charge de jeunes patients venant d'Afrique en France*.

Une synergie pour que le projet aboutisse

De cet appel naît une collaboration et une mobilisation des parties prenantes pour l'organisation de leur rapatriement, les formalités administratives, leur prise en charge chirurgicale et logistique en France. La Chaîne de l'Espoir, les Hospices Civils de Lyon et l'Etat Camerounais s'engagent aussi financièrement dans la prise en charge des enfants.

Le savoir-faire de La Chaine de l'Espoir

Aujourd'hui âgées de 1 an, Bissie Merveille et Eyenga Merveille doivent être opérées sans tarder. Elles s'apprêtent donc à partir, avec leur jeune maman et le chirurgien camerounais le Pr Faustin Mouafo. Ils quitteront Yaoundé le 31 octobre pour une arrivée à Lyon le 1er novembre. Ils seront alors accueillis par l'antenne de La Chaîne de l'Espoir à Lyon qui les accompagnera tout au long de leur séjour en France grâce à deux familles d'accueil qui se relaieront après l'opération pour les héberger.

L'expertise chirurgicale d'un des plus gros hôpitaux pédiatriques de France

Lors d'une 1ere consultation, le 4 novembre, les équipes affineront leur diagnostic grâce à l'imagerie et décideront de la stratégie opératoire. Pour le moment 3 scenarii ont été envisagés : du plus simple au plus complexe. L'opération très technique et délicate est programmée le 7 novembre. C'est une 1ère pour l'hôpital Femme Mère Enfant.
Deux équipes chirurgicales seront mobilisées pour procéder à la séparation des bébés et à la reconstruction.

Le retour au Cameroun sans nécessité d'un suivi médical de haut niveau

Après plusieurs jours d'hospitalisation et avec l'accord de l'équipe médicale, les enfants passeront leur convalescence en familles d'accueil à Lyon avec un suivi médical pendant quatre à six semaines. C'est seulement après cette période et avec l'assurance que tout se passe bien, qu'elles pourront rentrer chez elles au Cameroun. L'objectif étant qu'elles puissent être suivies avec les moyens de leur région d'origine.

* En 2015, La Chaîne de l'Espoir a rapatrié deux bébés siamois de Guinée Conakry opérés avec succès à l'hôpital Necker Enfants Malades à Paris.

<== Retour à LYFtv.com




Nouveautés : les derniers articles ==>


La playlist Music & News :


Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Lire la suite - Médecine : ces deux soeurs siamoises seront opérées à Lyon

Ademe : les appels à projets Auvergne Rhône-Alpes



La direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de l’ADEME lance ses appels à projets pour l’année 2020. 



Une à deux sessions par an auront lieu. Les prochaines dates de clôture sont fixées au 17 janvier 2020 et au 5 juin 2020 à 12 h.

 A découvrir : la chaîne YouTube ! :
L'actu. lyonnaise en vidéos :


Ces appels à projets concernent les champs d’intervention de l’ADEME : l’économie circulaire, les transports, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, les pratiques sociales et sont destinés à des diverses cibles (collectivités, entreprises, associations).
Ces appels à projets sont consultables depuis  le site internet de la direction régionale à l’adresse www.auvergne-rhone-alpes.ademe.fr.


  • AURADECHET – Installations de tri et valorisation des déchets

  • Clôture le 17 janvier 2020 et 5 juin 2020
    AURADECHET encourage les équipements et solutions exemplaires de tri et/ou valorisation des déchets. Il vise en particulier la création et la modernisation de déchèteries professionnelles, de centre de tri et valorisations des déchets du BTP, la préparation de Combustibles Solides de Récupérations (CSR) issus de collectes séparées et les installations de tri/valorisation de typologies ou volumes de déchets jusqu’alors non valorisés.

    Illustration
    « Plasticable » porté par l’entreprise MTB Recycling valorise 5000 t/an de déchets plastiques issus du recyclage des câbles électriques. Cet investissement permet de séparer les différentes résines pour les diriger vers les filières de recyclage. Ceci répond à des enjeux environnementaux et économiques : réduire les volumes enfouis en mettant sur le marché du plastique régénéré en quantité et au prix du marché.
    • AURABIODEC – Généraliser le tri à la source des biodéchets 
    Clôture le 17 janvier 2020 et 5 juin 2020
    Destiné aux collectivités, AURABIODEC soutient la mise en place de dispositifs de tri à la source des biodéchets. Il priorise les solutions complémentaires et adaptées à chaque territoire (collecte séparée et/ou compostage individuel ou partagé).

    Illustration
    La Communauté de Communes Cœur de Chartreuse propose à ses habitants un accompagnement aux pratiques de gestion de proximité des biodéchets : composteurs individuels, sites de compostage partagé et de compostage autonome en établissements scolaires, prêt de broyeurs, animation d'un réseau de guide-composteurs. Une solution polyvalente pour ce territoire à dominante rurale. 

    <== Retour à LYFtv.com




    Nouveautés : les derniers articles ==>


    La playlist Music & News :


    Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


    En ce moment sur LYFtv :

    LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

    Lire la suite - Ademe : les appels à projets Auvergne Rhône-Alpes

    Economie circulaire : la métropole soutient le R festival

    La deuxième édition du « R » Festival se tient pendant trois jours aux Halles du Faubourg (Lyon 7e).  


    Ce festival organisé par la Maison de l’économie circulaire et l’Atelier Soudé a pour objectif de promouvoir le réemploi, la réparation et la réutilisation des objets. La Métropole de Lyon le soutient car il entre selon elle en parfaite cohérence avec le Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés voté en décembre dernier par la collectivité.
     Aabonnez vous à notre chaîne YouTube ! :
    L'actu. lyonnaise en vidéos :

    Lors de cet événement, un grand atelier de revalorisation et de réemploi des objets est installé pour permettre aux visiteurs de trouver leurs repères dans le grand cycle du réemploi. Des acteurs et des artisans de l’Économie sociale et solidaire seront présents pour montrer comment récupérer, réparer et réutiliser les objets qu’il s’agisse d’objets en bois, en métal, du textile, de l’électronique, du plastique…

    Des spectacles sur le thème de la récupération et du réemploi seront proposés et une conférence intitulée « Et si Lyon devenait zéro déchet ? » se tiendra le samedi 2 novembre à 11h.

    Le soutien au « R » Festival précède les initiatives de la Métropole à l’occasion de la Semaine européenne de réduction des déchets qui se déroulera du 16 au 24 novembre. Le spectacle « Plastic Planet » de la compagnie « Théâtre du bruit » sera par exemple proposé à la MJC de Montplaisir-Vénissieux à destination du grand public (19 novembre) et des scolaires (20 et 21 novembre).

    A ces mêmes dates, la 2e édition des Journées de l’éco-responsabilité sera organisée en partenariat avec AREMACS et la Métropole soutiendra également l’événement national « Green Friday » le 23 novembre, événement valorisant les initiatives d’éco-consommation en réponse au « Black Friday » qui promeut, à l’inverse, la surconsommation.


    « R » Festival. 1er, 2 et 3 novembre. Les Halles du Faubourg. 10 Impasse des Chalets, 69007 Lyon.

    <== Retour à LYFtv.com




    Nouveautés : les derniers articles ==>

    Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


    En ce moment sur LYFtv :

    LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

    Lire la suite - Economie circulaire : la métropole soutient le R festival

    Municipales 2020 : le Spiil fait quatre propositions pour encadrer la communication territoriale.

    Communiqué du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (Spiil) 

    L’audience de la communication territoriale (magazines municipaux, lettres d’information par courriel des collectivités…) dépasse depuis une dizaine d’années celle de la presse indépendante locale. 


    L’écart se creuse : les médias institutionnels se développent et la presse locale indépendante s’étiole. Ce déséquilibre met en péril la démocratie locale, qui ne peut exister sans une information indépendante et plurielle. En effet, les médias institutionnels ne sont pas indépendants !

    Leur ligne éditoriale reflète celle de l’exécutif de la collectivité dont ils dépendent.  
    Face à ce danger, le Spiil (Syndicat de la Presse en Ligne) émet quatre propositions, qui visent à mieux distinguer la communication de l’information, à favoriser la transparence et à éviter les distorsions de concurrence.   

    1. La com’ territoriale a aujourd’hui plus de moyens et d’impact que la presse locale indépendante 
    Ces dernières décennies, le poids de la communication a dépassé celui de l’information locale. À mesure que les journaux fusionnaient ou disparaissaient, les collectivités ont développé un arsenal de médias qui pèse aujourd’hui beaucoup plus que celui de la presse indépendante. Les chiffres régulièrement publiés par Cap’Com, association qui fédère les professionnels de la communication publique et locale, sont édifiants. Selon leur dernière étude sur la presse territoriale (2017), 150 millions d’exemplaires de magazines des collectivités territoriales sont imprimés chaque année, représentant 10% de la presse magazine et 50% de la presse newsmagazine. En moyenne, un foyer reçoit 16 journaux territoriaux par an. 95% des communes de plus de 5 000 habitants éditent un journal, 84% éditent un site, 46% éditent plusieurs supports. 97 % des collectivités qui éditent une publication disposent aussi d’outils numériques pour informer leurs habitants.  
     Selon les baromètres réalisés par Cap’Com depuis 2009, la “presse” territoriale est devenue la première source d’information locale et l’écart se creuse avec la presse d’information indépendante.  Cette domination s’explique par les moyens dont disposent les collectivités pour déployer leurs médias, sans commune mesure avec ceux de la presse d’information indépendante. Même contraints, les budgets municipaux se chiffrent en dizaines de millions d’euros dès qu’une ville passe les 5 000 habitants et si le poids de la communication ne pèse qu’environ 1 % de ce budget total, cela reste très élevé par comparaison aux chiffres d’affaires de nombreux journaux locaux indépendants. 

    Selon la dernière étude de Cap’Com, 8 000 personnes travaillent dans la presse territoriale. Dans le même temps, le nombre de journalistes travaillant pour la presse quotidienne régionale (PQR) est passée de 6400 à 5 800 entre 2007 et 2017, selon le baromètre social réalisé pour les Assises du journalisme 2019 par le sociologue des médias Jean-Marie Charon.   

    2. Ce déséquilibre pose un problème démocratique 
    La communication territoriale est légitime pour faire connaître l’action d’une collectivité, communiquer les informations pratiques aux habitants, promouvoir les initiatives et acteurs locaux, la vie d’un territoire, rendre compte des décisions prises par le Conseil municipal... Elle ne peut remplacer une information indépendante effectuée sur la base d’un travail journalistique car il s’agit par définition d’un outil de communication directement lié à l’exécutif de la collectivité. Au fil des pages, s’y déroule une présentation positive et orientée de l’action de la majorité sans pluralisme des points des vue hormis des mini-tribunes de l’opposition reléguées en fin de journal sur un espace restreint. Sur des sujets qui font débat, comme par exemple un projet urbain, la mise en place d’une délégation de service public ou n’importe quelle décision qui touche au fonctionnement ou aux finances de la collectivité, le citoyen est en droit de bénéficier d’une information pluraliste. Cette information doit porter à sa connaissance non seulement les motivations du chef de l’exécutif mais aussi les réserves éventuelles d’associations ou de l’opposition ; elle doit resituer le projet dans son contexte et permettre à chacun de se forger une opinion. Il importe donc de bien distinguer la communication territoriale de l’information indépendante et de veiller à ce que l’une n’étouffe pas l’autre.   

    3. Cette communication cache de l’opacité 
    La démocratie locale gagnerait à ce que les données publiques relatives aux décisions de l’exécutif soient mise à disposition en toute transparence. Ceci n’est pas la règle aujourd’hui. Très peu de communes mettent en ligne les délibérations votées en Conseil municipal et il est même souvent difficile de trouver la date et l’ordre du jour du Conseil municipal. Un budget devrait être accessible facilement et intégralement, et pas seulement sous la forme d’un résumé enjolivé et orienté. Alors que les séances de l’Assemblée nationale et du Sénat sont filmées en direct, et que la majorité des conseils municipaux sont enregistrés pour effectuer le compte-rendu, la diffusion - a minima audio - des conseils pourrait être mise à disposition. 
    Beaucoup de collectivités qui se dotent de web TV auraient même largement les moyens de filmer leurs séances. Certaines le font, mais elles sont encore très minoritaires.  

    4. Propositions  

    Proposition 1 : demander une transparence des dépenses de communication 
    Demander aux collectivités de produire un rapport annuel détaillant les dépenses de communication, précisant notamment les dépenses relatives aux différents médias (magazines, site Internet, application, web TV…) ainsi que le budget publicité alloué à chaque média local.    

    Proposition 2 : encadrer les dépenses de communication 
    Ces dépenses pourraient être limitées à un certain montant annuel par habitant.   

    Proposition 3 : interdire le recours à la publicité commerciale 
    Interdire aux collectivités de recourir à la publicité pour financer leurs médias afin d’éviter des distorsions de concurrence avec les médias indépendants locaux dont le modèle repose en partie sur la publicité, mais aussi les risques de favoritisme ou de conflits d’intérêts entre annonceurs et exécutifs locaux. Cette mesure figurait déjà dans  le rapport du député Giran en 2012.   

    Proposition 4 : informer avant de communiquer 
    Demander aux collectivités de publier les données brutes relatives aux décisions locales (ordre du jour des conseils municipaux, délibérations, compte-rendu complet des séances, arrêtés…) dans le cadre de relevé des actes mis en ligne dans les 7 jours suivant la décision. Recommander la retransmission filmée ou au moins audio des assemblées délibératives publiques.   

     A découvrir : la chaîne YouTube ! :

    L'actu. lyonnaise en vidéos :
    contact@spiil.org

    Créé en octobre 2009, le Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (Spiil) réunit 190 éditeurs indépendants représentant 200 titres de presse.
    Ses objectifs sont de :
    • Promouvoir une presse indépendante et de qualité en particulier sur Internet.
    • Défendre un cadre juridique et réglementaire qui permette un réel développement économique de la presse indépendante, et assure sa pérennité.
    • Participer activement au renforcement d'un métier en pleine évolution.

    <== Retour à LYFtv.com




    Nouveautés : les derniers articles ==>


    La playlist Music & News :


    Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


    En ce moment sur LYFtv :

    LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

    Lire la suite - Municipales 2020 : le Spiil fait quatre propositions pour encadrer la communication territoriale.

    Appel à projets pour les étudiants de Lyon

    LES TROPHÉES DE L'ETUDIANT - 22EME ÉDITION !


    À l'occasion de la 33ème édition du Salon de l'Etudiant de Lyon, qui aura lieu les 10, 11 et 12 janvier prochain, les étudiants sont invités à participer aux Trophées de l'Etudiant. 



     A découvrir : la chaîne YouTube ! :
    L'actu. lyonnaise en vidéos :

    Les Trophées de l'Etudiant valorisent la création de projets locaux et innovants. 

    Chaque année, un jury composé de personnalités et de journalistes récompense les étudiants investis dans une association pour les encourager dans leurs projets. L'année dernière, plusieurs récompenses avaient été attribuées aux associations suivantes :  

    - L'Hôpital des Nounours : Prix de l'Etudiant (1000€) : Transformer leur école en hôpital pour les doudous des enfants pour les sensibiliser. Université Claude Bernard Lyon 1 

    - Générations Cobayes : Prix Lyon Campus Initiatives (2000€) : pour l'organisation du Shnek Fest Lyon - festival sur le thème du sexe féminin. Maison des étudiant de Lyon  

    - Aterrisk : Mention spéciale Ville de Lyon (500€) : pour la mise en place d'un atelier-projet pour sensibiliser au développement durable. Université Lyon III, Jean Moulin 

     Comme eux, les jeunes qui font bouger leur université, leur école, leur ville ou leur région sont invités à candidater dès à présent. 
    Sociaux, humanitaires, culturels, de développement durable... Tous les projets sont les bienvenus ! 

     Des chèques de 1 000€ ou 500€ pour les lauréats 
     Les étudiants de l'Académie de Lyon ont donc jusqu'au 8 décembre 2019 pour déposer leur candidature. Dans un dossier, les participants doivent décrire l'action qu'ils souhaitent organiser et les valeurs de leur association, ses moyens et ses financements ainsi qu'expliquer comment ils impliquent leur territoire. Les associations lauréates seront récompensées lors du Salon de l'Etudiant de Lyon, dont la 33ème édition aura lieu les 10,11 et 12 janvier 2019.

    http://www.letudiant.fr/les-trophees.html


    <== Retour à LYFtv.com




    Nouveautés : les derniers articles ==>


    La playlist Music & News :


    Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


    En ce moment sur LYFtv :

    LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

    Lire la suite - Appel à projets pour les étudiants de Lyon

    Le Conseil Economique et social « Les Métropoles : apports et limites pour les territoires »


    Le CESE plaide dans un avis voté aujourd'hui, pour un développement coordonné, équilibré et durable du territoire.


    Les métropoles ont connu en France un renforcement marqué dans les dernières décennies pour favoriser l’inscription de la France dans la mondialisation et contrebalancer la prépondérance de Paris en constituant d’autres grands pôles urbains. Mais ce modèle pas ou peu évalué semble porter en lui des problématiques endogènes (maintien des poches de précarités) et exogènes (aspiration de l’activité économique au détriment des villes moyennes).
     A découvrir : la chaîne YouTube ! :
    L'actu. lyonnaise en vidéos :

    Présentées par nombre d’économistes comme un vecteur privilégié de croissance,  d’innovation et d’inscription dans la mondialisation, sans pour autant faire la démonstration de cet état de fait, elles suscitent l’intérêt, attirent, voire fascinent
    Mais la création de métropoles en France et la montée en puissance de certaines d’entre elles ont contribué à nourrir dans l’esprit d’une partie de la population, le sentiment d’un accroissement des inégalités territoriales et du primat de l’urbain.
    Sur la base de ces constats, dans une perspective d’aménagement du territoire, le CESE formule 14 préconisations qui visent à assurer un continuum territorial harmonieux en faveur des citoyens, tant des habitantes et habitants des métropoles que de celles et ceux qui peuplent les villes moyennes et les espaces ruraux.
    Dans l’avis adopté en séance plénière le 23 octobre, le CESE estime donc nécessaire de :
    • Promouvoir un développement équilibré du territoire
    Pour le CESE, lutter contre les inégalités territoriales et leur aggravation est un enjeu majeur de cohésion sociale.
    Le Conseil préconise d’accélérer très fortement le développement du très haut débit dans tous les territoires et lutter contre « l’illectronisme » par un plan national de formation et d’accompagnement des populations. Le retard des territoires sur les métropoles en matière numérique est en effet très important, et une telle mesure participerait donc à le combler.
    • Reconstruire une dynamique forte d’aménagement du territoire
    Les inégalités territoriales ont, aux côtes des inégalités sociales, une grande importance dans la conscience collective en France. Une implication forte de l'État, en tant que garant et arbitre de la cohésion territoriale est donc indispensable. Il lui revient de déterminer en la matière les règles et les principales orientations, d'établir les priorités en concertation avec les collectivités territoriales.
    En ce sens, il est donc proposé d’amplifier la péréquation et les politiques nationales d'aménagement des territoires au bénéfice de ceux les plus en difficultés. Cela permettrait ainsi de renforcer la solidarité au sein des métropoles ainsi qu'à l'égard des territoires avoisinants.
    Dans la même optique, il semble nécessaire au Conseil de renforcer et améliorer l’accès aux services publics via un moratoire sur leur fermeture et d’instaurer un « socle » minimum de services publics.
    • Améliorer la gouvernance pour mieux prendre en compte la diversité territoriale
    Les métropoles de droit commun disposent depuis la loi MAPTAM de compétences obligatoires en matière de développement et d'aménagement, de politique locale de l'habitat, de politique de la ville, de gestion des services d'intérêt collectif et de gestion des déchets. Il apparait donc nécessaire au CESE de rendre plus solide la gouvernance de cette instance, par exemple en rendant obligatoire la réunion de la conférence métropolitaine des maires des communes membres au moins deux fois par an et en lui confiant la mission de veiller à l'équilibre territorial.
    • Organiser un développement coordonné de transports durables aux diverses échelles territoriales
    Les autorités organisatrices de transport, dépendantes de collectivités comme les communes ou les départements, n’ont pas toujours, seules, la compétence sur les flux de bout en bout. Une meilleure coordination des transports, dans une optique durable, est donc une priorité pour les métropoles.
    Le CESE préconise ainsi d’amplifier les plans de développement des mobilités douces sécurisées et de poursuivre le développement des transports en commun de proximité, le cas échéant en sites propres. Concernant les zones périurbaines, le CESE plaide pour promouvoir l’intermodalité (dont le fluvio-maritime) et pour mettre en place, en complémentarité avec les services ferroviaires, des lignes d’autocar reliées aux gares TER ou RER, ou des systèmes d‘autopartage et de covoiturage. Enfin, pour désengorger les métropoles, dont les voies de transport sont souvent saturées, le CESE propose de promouvoir le développement du télétravail et la création de bureaux des temps pour limiter les déplacements.

    Cet avis, rapporté par Yann LASNIER (Groupe des Associations) et Dominique RIQUIER-SAUVAGE (Groupe des Professions Libérales), a été élaboré par la Section de l’Aménagement durable des territoires, présidée par Eveline DUHAMEL (Groupe des Entreprises) et a été présenté lors de l’assemblée plénière du Conseil économique, social et environnemental du 23 octobre 2019.

    L’avis a été adopté en plénière avec 153 voix pour, 17 abstentions et 1 voix contre.

    <== Retour à LYFtv.com




    Nouveautés : les derniers articles ==>



    Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


    En ce moment sur LYFtv :

    LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

    Lire la suite - Le Conseil Economique et social « Les Métropoles : apports et limites pour les territoires »

     

    Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

    LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.