Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Région AuRa : Randstad recrute 939 CDI intérimaires


Le groupe Randstad développe le CDI intérimaire. Le recrutement se fait sur la base des besoins récurrents identifiés dans un bassin d’emploi, et non exclusivement sur les compétences dites « pénuriques » (qui ont traditionnellement un accès plus aisé à l’emploi). Ces dernières représentent seulement 15 à 30% des contrats signés par le groupe, selon la dynamique du marché de l’emploi. Enfin, aujourd’hui, 96% des signataires sont des ouvriers et des employés.

Randstad accélère sur le CDI Intérimaire en proposant 5 000 postes en 2019, 939 postes sont à pourvoir en région Auvergne-Rhône-Alpes. 
Le groupe augmente de 42% ses effectifs sous ce statut en seulement un an, « Le CDI Intérimaire est une innovation sociale majeure. Ce statut est le seul qui réconcilie la sécurisation du parcours intérimaire et le nécessaire besoin de flexibilité des entreprises. Ce nouvel objectif de près de 1 000 embauches en CDI intérimaires en Auvergne-Rhône-Alpes traduit notre ambition pour ce contrat. Nos clients le plébiscitent, car il leur permet de disposer de professionnels aguerris que nous suivons dans la durée. Les candidats l’ont adopté car le CDI intérimaire développe les compétences et donc l’employabilité. A tel point qu’un grand nombre d’entre eux sont embauchés en CDI dans les entreprises où ils sont délégués. Alors que les négociations se poursuivent sur la réforme de l’Assurance chômage, la profession de l’intérim continue de prouver qu’elle innove dans la sécurisation des parcours professionnels. », analyse François Béharel, Président du groupe Randstad en France. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :


Ces contrats seront à pourvoir en grande majorité dans les secteurs à fort besoin récurrent de main d’œuvre : l’Industrie, la manutention, la logistique, le BTP. Certains profils à l’image des chauffeurs routiers, des électriciens/électroniciens ou encore des metteurs au point très qualifiés sont également très recherchés.

939 postes répartis sur l’ensemble de la région 
Dans le détail, les recrutements du groupe Randstad en région Auvergne Rhône-Alpes se répartiront comme suit sur l’ensemble des 12 départements de la région :Rhône 181 Isère 160 Savoie 31 Loire 62 Haute Loire 62 Ardèche 49 Drôme 183 Ain 88 Haute Savoie 55 Allier, Cantal, Puy de Dôme 68 

Le groupe Randstad porte une attention particulière à la formation pour contribuer à résoudre l’inadéquation persistante entre offre et demande : en 2018, 55% des salariés en CDI intérimaire ont suivi un cycle de formation. Ils bénéficient aussi d’entretiens professionnels annuels pour définir leurs souhaits d’évolution. Le groupe les accompagne ainsi dans la construction de leur parcours professionnel.
Le CDI intérimaire contribue à développer l’employabilité : depuis 2014, un départ sur deux est motivé par la signature d’un CDI dans une autre entreprise. Seuls 10% des départs sont liés au retour à un contrat de travail temporaire classique. Dans un marché du travail qui cherche à se décloisonner, il représente une nouvelle forme d’emploi et favorise les passerelles.
Cinq ans après sa mise en œuvre, en mars 2014, le CDI Intérimaire (CDII) a trouvé sa place dans le paysage social. Ainsi, 45% des intérimaires embauchés sous ce statut ont signé le premier CDI de leur carrière selon l’étude de l’Observatoire de l’Intérim et du Recrutement publiée en février 2018 . La profession s’était engagée sur un objectif de 20 000 contrats de ce type signés d’ici 2017, aujourd’hui largement dépassé avec plus de 56 000 contrats signés à ce jour.
Le CDI intérimaire en pratique
·         Le CDI intérimaire (CDII) a été créé par l’accord de branche du 10 juillet 2013 portant sur la sécurisation des parcours professionnels des salariés intérimaires et mis en œuvre par  l’arrêté du 6 mars 2014.
·         Le CDI intérimaire permet de réaliser des missions d’intérim dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée. L’employeur est l’entreprise de travail temporaire (ETT), et plus précisément l’agence d’emploi de rattachement du salarié intérimaire
·         Le salarié alterne entre missions dans les entreprises utilisatrices et périodes sans exécution de mission : les intermissions.
·         Chez Randstad, le salarié en CDI intérimaire s’engage à accepter les missions dès lors qu’elles correspondent aux 3 emplois définis dans le contrat, dans le périmètre de mobilité qu’il prévoit, à condition que la rémunération soit au moins égale à 70 % du salaire horaire de la dernière mission.
·         L’indemnité de fin de mission de 10% n’est pas versée au salarié, mais destiné à financer les périodes d’intermission. De la même manière, l’indemnité compensatrice de congés payés (ICCP) n’est pas versée à l’intérimaire en CDI puisqu’il  en bénéficie.
·         Le CDI intérimaire prévoit une garantie minimale mensuelle de rémunération (GMMR), qu’il y ait ou non des missions au cours du mois.

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Région AuRa : Randstad recrute 939 CDI intérimaires

Appel à projets « Culture(s) et solidarité »

 La Métropole de Lyon mobilise plus de 100 000€ pour soutenir 19 projets culturels à destination des personnes particulièrement éloignées de la pratique artistique et de l’offre existante. Un dispositif qui illustre parfaitement l’action de la Métropole pour l’accès à la culture de tous et notamment des plus fragiles.

David Kimelfeld, Président de la Métropole, s’est félicité du succès de cette première édition de l’appel à projets « culture(s) et solidarité », « un nombre important de dossiers a été déposé, ce qui démontre qu'il répond aux attentes des acteurs sociaux et culturels, et témoigne du foisonnement des initiatives culturelles qui se développent auprès des plus fragiles ».  Il a insisté sur le fait que « la culture peut être mobilisée dans le développement social, sur lequel la Métropole mène des missions importantes (politique de la ville, collèges, insertion, accompagnement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap…). 
La culture donne des repères, elle donne ou redonne de la dignité, de la fierté, elle donne aussi à voir ce qui se fait dans nos quartiers dits « difficiles ». Le Défilé de la Biennale de la Danse est sur ce point emblématique mais ce n’est pas la seule action… Nous avons également engagé nos institutions culturelles dans une convention de coopération culturelle (1) qui permet le développement de projets dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville »
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Quelques exemples de projets soutenus par la Métropole
• Prévention de l’enfance : « RécitsTissés », Label Équipe – Cie Diva…gations
Création collective d'un récit commun multidisciplinaire (théâtre, musique, chant, vidéo) à partir d’ateliers de pratique et de collectage auprès des enfants placés et mineurs non accompagnés de La Maison de Charbonnières-les-Bains

• Personnes âgées : « Les 80 ans de ma mère », Compagnie La Grenade
Pendant quelques mois, un artiste rend visite à une personne âgée isolée. Ces rencontres permettront, progressivement, de créer ensemble : Un CD de berceuses – dans toutes les langues, un livre de recettes – de tous les pays, des portraits – photos et tableaux, un recueil de témoignages du quartier, des expos, des saynètes, des visites sensibles…

• Personnes en situation de handicap : « Danse tes différences », Compagnie Testudines
Ateliers danse et vidéos de duos dansés autour des différences entre des jeunes en situation de handicap et des jeunes de quartier de Lyon 8e, 9e, St Priest, Rillieux-la-Pape, Décines.

• Personnes en insertion : « La Classe Départ », Théâtre du Grabuge
Un service civique impliquant pratique artistique multidisciplinaire quotidienne en vue d’une création collective et actions de médiation culturelle sur le territoire de Lyon 8e, par des jeunes de Lyon 8e et 9e, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Rillieux-la-Pape

• Personnes en situation de précarité : « Prendre place », Compagnie Anteprima . Création participative et installation urbaine à partir d’ateliers d’écriture et de pratiques artistiques avec des adultes accueillis à la Péniche Balajo, Emmaus, le CCO la Rayonne

• Ou encore les actions de « Culture pour tous », billetterie solidaire pour les personnes à faible revenu ou de la Compagnie OnOff qui propose une offre culturelle en direction d'un public sourd et entendant,

[1] Votée fin 2017, cette convention implique les structures culturelles de la Métropole (Archives métropolitaines, Biennales, Festival Lumière, Journées européennes du patrimoine, Lugdunum, le Musée des Confluences et les Nuits de Fourvière) dans des actions spécifiques dans les quartiers politique de la ville.

LYFtvNews, vidéos les plus populaires cette semaine : 

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Appel à projets « Culture(s) et solidarité »

Manifestation des gilets jaunes le 18 mai à Lyon : périmètre d'interdiction

Depuis plusieurs semaines, les manifestations dites des « Gilets Jaunes » perturbent chaque samedi le centre-ville de Lyon et engendrent des atteintes répétées aux personnes et aux biens, qui se concentrent notamment sur les commerces et le mobilier urbain. Des arrêtés interdisant les manifestations dans un périmètre limité de l’hyper-centre de Lyon et pour une durée déterminée ont été pris lors des précédentes manifestations.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Mise en place d’un périmètre d’interdiction de manifestation le samedi 18 mai 2019 de 12h00 à 20h00 
Ces mesures se sont avérées efficaces. Fort de ce constat et dans l’optique de concilier la liberté d’aller et venir, la liberté de commercer et la liberté de manifester, Pascal MAILHOS, préfet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a décidé de prendre un nouvel arrêté interdisant toutes les manifestations le samedi 18 mai 2019 de 12h00 à 20h00 dans le périmètre suivant :

rue de la République,
place de la République,
rue Joseph Serlin,
rue Paul Chevanard,
rue de Brest,
rue Émile Zola,
rue Colonel Chambonnet. (exceptées les rues Joseph Serlin et Colonel Chambonnet).

L’accès à ce périmètre ne sera pas filtré afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. Des contrôles seront toutefois effectués.

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Manifestation des gilets jaunes le 18 mai à Lyon : périmètre d'interdiction

La Métropole soutient le Festival Lyon 0 déchet

 Sensibiliser et aider les habitants de la Métropole de Lyon à agir pour réduire leur production de déchets, c’est l’objectif du Festival Lyon 0 Déchet (FLOD) qui se tient les 18 et 19 mai prochains. Soutenu par la Métropole de Lyon, il est organisé par un collectif de citoyens et d’associations engagés dans cette démarche. Le Festival rejoint ainsi les objectifs de la Métropole de Lyon labellisée territoire zéro déchet depuis 2015.

En décembre dernier, les élus de la Métropole de Lyon ont adopté le programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA) pour la période 2019-2024. Ce programme a pour objectif de diminuer, à la source, les quantités de déchets et d’en limiter la nocivité. Le scénario retenu vise une réduction des déchets ménagers et assimilés hors gravats de - 8,7 % entre 2018 et 2024 (-31,9 kg/hab)
L'actu. lyonnaise en vidéos :


Émeline Baume, Conseillère déléguée à la prévention des déchets : « Consommer mieux pour jeter moins et mettre nos déchets aux bons endroits (bac de tri, déchetterie...) c'est agir concrètement pour la préservation de ressources naturelles limitées maintenant, tout en soutenant des activités économiques et non économiques non délocalisables ! ».

Les conseillers métropolitains ont également adopté la feuille de route 2018-2025 pour l’amélioration du tri des déchets ménagers et assimilés avec l’objectif de collecter 10 500 tonnes d’emballages et de papiers de plus par an (6 kg de plus par habitant), de passer de 35% de refus de tri à 24% et d’augmenter la collecte de verre de 3 000 tonnes par an (1 kg de plus par habitant).

Les objectifs du festival FLOD :

Mobiliser l’ensemble des citoyens, associations et institutions pour mettre la question des déchets sur le devant de la scène !
Sensibiliser le public sur les questions liées aux déchets en participant aux ramassages organisés dans les espaces verts et urbains de la Métropole.
Faire prendre conscience des différents enjeux sur la question des déchets grâce à différents types d’animations (forums, rencontres, ateliers, jeux pour les enfants, spectacles et conférences).
Faciliter le passage à l’action en accompagnant les citoyens et en leurs donnant des idées et des solutions simples pour leur vie quotidienne, leurs lieux de travail, leurs lieux d’habitation...
Faire connaître les acteurs locaux qui agissent sur les déchets, mieux comprendre le rôle de chacun et montrer qu’il existe des solutions locales qui favorisent l’émergence d’alternatives pour la valorisation et la réduction des déchets. 
Programme du festival sur : http://fl0d.org/
Le flOd sur Facebook

LYFtvnews : vidéos les plus populaires cette semaine :

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - La Métropole soutient le Festival Lyon 0 déchet

Aerotech, le vaste programme immobilier aux portes de Lyon

 Le programme immobilier Aérotech, porté par le Groupe Duval, est un parc d’affaires situé sur un espace paysager de 60 000 m² à l’entrée de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Le site bénéficie d’une surface constructible de plus de 30 000 m2 et d’une implantation stratégique à proximité de l’agglomération lyonnaise. Aujourd’hui, le groupe immobilier fait état des surfaces encore disponibles à la vente et à la construction.  

À destination des entreprises liées en partie au secteur de l’aéronautique, le Groupe Duval propose avec son ensemble immobilier tertiaire, une nouvelle offre qualitative et attractive. Ainsi le promoteur immobilier Groupe Duval met à la disposition des entreprises, une mixité de produits innovants et adaptés à leurs besoins tels que : 
  • Des bâtiments tertiaires aux standards internationaux, proposant des plateaux de 
bureaux divisibles à partir de 65 m2,
  • Des bâtiments mixtes, associant des bureaux à un hall d’activité et un showroom. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Au-delà, les entreprises sont invitées par le promoteur lyonnais à co-construire leurs espaces de travail en étant impliquées dans les étapes de co-conception et de réflexion autour de la maîtrise d’ouvrage de l’immeuble. Ainsi sur une surface de 60 000 mde terrain disponibles, le Groupe Duval entend réaliser 30 000 m2 de surfaces d’activités mixtes et tertiaires. 
Dans un premier temps, le Groupe Duval se concentre sur la construction de deux bâtiments totalisant un peu plus de 3 000 m2. Une pré-commercialisation à hauteur de 30% sur le premier bâtiment permettra de démarrer les travaux courant 2019. Le second bâtiment d’une surface de plancher identique sera dédié à un preneur unique déjà identifié pour qui le Groupe Duval réalisera également les travaux d’aménagement. 
Par la suite, le Groupe Duval entend bâtir deux lots supplémentaires, à destination d’une clientèle mono-utilisateur, pour venir compléter l’offre Aérotech : 
  • une zone de 7 000 m2 à usage tertiaire au nord
  • une zone de 12 000 mdédiée à des activités mixtes au sud 

À propos du Groupe Duval 
Spécialisé depuis plus de vingt-cinq ans dans l’immobilier, le Groupe Duval, dirigé par Éric Duval, est présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur de ces métiers spécifiques et son expertise couvre les domaines essentiels à la réussite des projets. Ses activités immobilières regroupent la promotion (Duval Développement), l’assistance à maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’ouvrage déléguée (Alamo), la gestion d’actifs (Yxime), la gestion pour compte de tiers (Seefar) et l’investissement (Patrimoine & Commerce). Le Groupe Duval intervient aussi sur les secteurs du tourisme (Odalys), du sport (UGolf) et des Résidences Services Seniors (Vie Jeune - Happy Senior).

Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Aerotech, le vaste programme immobilier aux portes de Lyon

Le boulevard périphérique passe à 70km/h

A partir de lundi 29 avril à 6h du matin, la vitesse maximum sur le boulevard périphérique Laurent Bonnevay sera limitée à 70 km/h contre 90 km/h aujourd’hui. La mesure avait été annoncée par David Kimelfeld à l’automne dernier. Selon Atmo AURA, la baisse de la vitesse de circulation a un effet significatif sur les émissions de dioxyde d’azote (NO2), l’un des principaux polluants que l’on retrouve pendant les épisodes de pollution de l’air. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Les autres effets positifs de cette mesure seront la diminution du bruit pour les habitants des 30 000 logements situés le long du boulevard ainsi qu’une meilleure fluidité du trafic et donc une baisse de l’accidentologie.
«Un abaissement de la vitesse autorisée permet de diminuer les émissions de polluants de l’air. Cette décision vient donc s’ajouter aux actions que mène la collectivité en faveur de la qualité de l’air dans le cadre de son plan Oxygène déclare le Président de la Métropole de Lyon. La création d’une zone à faibles émissions, en place depuis le début de l’année, ainsi que la transformation de 16 km de l’autoroute A6/A7 en boulevard urbain apaisé sur lequel, là aussi, la vitesse autorisée sera de 70 km/h s’inscrivent également dans la politique volontariste que nous menons pour diminuer la pollution et améliorer la qualité de l’air que respirent les habitants de notre territoire. Cette amélioration de la qualité de l’air est non seulement profitable à chacun mais elle est aussi un outil pour l’attractivité de notre territoire. Aujourd’hui en effet, l’un des premiers critères sur lesquels se fonde une entreprise pour s’installer sur un territoire est la qualité de l’air qu’on y respire.»

En moyenne, le temps de parcours d’un automobiliste augmentera seulement de 2 minutes.
Un bilan en termes de baisse de pollution et de diminution du bruit sera fait en fin d’année pour mesurer de façon précise l’impact de la mesure et l’adapter si nécessaire.

Cette limitation à 70 km/h concerne la totalité du boulevard périphérique, depuis la porte de Valvert jusqu’à la jonction avec  l’autoroute A7 à Saint Fons.


 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Le boulevard périphérique passe à 70km/h

Prélèvement A la Source : un bilan mitigé selon l'IFOP

Quelles répercussions du PAS et de la “prime Macron” sur les salariés du privé ? Parmi les revendications des manifestants et de la majorité des Français qui les ont soutenus massivement pendant plusieurs semaines, celles d'une amélioration du pouvoir d'achat, des salaires et de l'équité fiscale. Pour parer au plus urgent, quelques réponses avaient été apportées par le Gouvernement. Dont la "prime Macron" en fin d'année dernière. Ainsi que la relative augmentation de la prime d'activité n'ayant concerné qu'une partie des salariés. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :

L’Ifop a interrogé les salariés du privé sur leurs salaires, leurs aspirations et leurs perspectives d'amélioration salariale afin de faire le point sur l'impact du Prélèvement à la Source sur "le salaire net".

Un changement sémantique qui portera à conséquence ?
Avant le PAS, 95 % des salariés définissaient “le salaire net” comme étant celui restant après prélèvement des cotisations sociales/ charges salariales et avant l’IR. Désormais pour 63 % des salariés, la définition a changé. Dans quel sens ?

Des erreurs sur le PAS ?
Si plus de 75 % des salariés en moyenne n’ont constaté aucune erreur sur le PAS, il n’en est pas de même pour 51% des dirigeants salariés.
Due à une confusion sur le dispositif « anti-optimisation fiscale » ?

Quid des plus hauts revenus ?
14 % des salariés ont un salaire net de 3000 € et plus. De quels partis politiques, ces salariés se sentent-ils le plus proche actuellement ?

Les salariés du privé sont-ils satisfaits de leurs salaires ?
Avec 55 % en moyenne, la majorité des salariés sont insatisfaits de leur salaire actuel. Quels sont les salariés les plus insatisfaits ? Qu'en est-il des salariés, soutiens du mouvement des Gilets jaunes ? Et des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, de Marine Le Pen, d'Emmanuel Macron ?

Les salariés du privé ont-ils des perspectives d’augmentation de salaire ?
63 % des salariés n’entrevoient pas de perspectives d’augmentation de leur salaire. Qui sont ceux qui entrevoient une marge de progression ?

Comment satisfaire les salariés du privé, dont les Gilets jaunes ?
Pour être satisfaits, les salariés souhaiteraient une augmentation moyenne de 512 €. Le montant médian serait d'environ 375 €. Donc pour que les salariés du privé soient en majorité satisfaits de leur salaire, il faudrait que le salaire médian passe à 2025 €.
Et pour les Gilets jaunes ? Quelle augmentation apporterait une satisfaction pour une majorité d'entre eux ?

"Prime Macron", effet d'aubaine ?
Quelles entreprises ont le plus versé la "prime Macron" ? N'a-t-elle pas été pour celles-ci l'occasion de verser des primes non soumises aux cotisations et prélèvements sociaux ?

Nous vous invitons à consulter ici, l'article de l'IFOP. 
L'étude  est en ligne sur  Salaire-Brut-En-Net  pour répondre à cette question et à bien d'autres.


 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Prélèvement A la Source : un bilan mitigé selon l'IFOP

Résilience : la maman de Marin publie "La tête haute"

 Le 11 novembre 2016, Marin a tout juste 20 ans lorsqu'il est sauvagement agressé - à coups de béquilles dans la tête - dans un bus. Il venait de prendre la défense d'un couple qui s'embrassait sur le parvis de La Part-Dieu à Lyon. Deux ans et demi plus tard, Marin est sorti du coma et le procès de son agresseur a eu lieu. Sept ans et demi de prison... l'excuse de minorité a été retenue (il avait 17 ans et 9 mois au moment des faits). La famille de Marin a décidé de ne pas faire appel.

Frappé à la tête si violemment qu'il semble irrémédiablement condamné. 
Miraculeusement sauvé la nuit qui a suivi l'agression par un neurochirurgien audacieux, le Dr Afif, Marin survivra, mais avec de grâves séquelles. Il reprend aujourd'hui goût à la vie, participe régulièrement à l'animation de l'association qui a été créée en son nom pour venir en aide aux traumatisés craniens...
Le livre de sa maman est un témoignage puissant. Elle raconte ici comment elle a décidé de défier le pronostic extrêmement pessimiste du corps médical et de tout mettre en oeuvre pour sauver son fils. 
L'honnêteté et la pudeur de son récit montrent la manière dont l'énergie de Marin et la sienne sont "entrées en combustion" pour gagner un combat qui semblait vain. Elle a pris le pari de suivre son intuition, de braver les consignes médicales et de tenter des thérapies qui se sont révélées des succès. 
Et surtout, elle a cru en Marin et en sa volonté de vivre à tout prix.

==> Commander Audrey Sauvajon : "La tête Haute" Ed. Flammarion 

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram : 
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Résilience : la maman de Marin publie "La tête haute"

Gilets jaunes : des secteurs de manifestation interdits le 20 avril

 Le Préfet du Rhône renouvelle ce samedi 20 avril la mise en place d’un périmètre d’interdiction de manifestation de 12h00 à 20h00 
Depuis plusieurs semaines, les manifestations dites des #GiletsJaunes perturbent tous les samedi le centre-ville de Lyon et génèrent des atteintes répétées aux personnes et aux biens, qui se concentrent notamment sur les commerces et le mobilier urbain. Fort de ce constat, Pascal MAILHOS, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a pris la semaine dernière un arrêté qui interdisait les manifestations dans un périmètre limité et pour une durée déterminée. Cet arrêté avait pour objectif de concilier 3 libertés individuelles : liberté d’aller et venir, liberté de commercer et liberté de manifester. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :

A posteriori, cette mesure s’est, selon la Préfecture, avérée efficace. 
En effet, les dégradations ont significativement baissé, les manifestations ont pu se tenir (bien que trois individus aient été interpellés pour violences, dont un en possession d’une massue) et l’activité commerciale du centre-ville a peu été impactée. C’est en ce sens que le préfet a décidé de reconduire cette mesure et d’interdire par voie d’arrêté toutes les manifestations le samedi 20 avril 2019 de 12h00 à 20h00 dans le périmètre suivant : 
rue de la République, 
place de la République, 
rue Joseph Serlin, 
rue Paul Chenavard, 
rue de Brest, 
rue Émile Zola, 
rue Colonel Chambonnet (excepté les rues Joseph Serlin et Colonel Chambonnet). 

Comme la semaine dernière, l’accès à ce périmètre ne sera pas contrôlé afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. Des contrôles seront effectués à l’intérieur du périmètre et les manifestants contrevenants seront verbalisés par les forces de l’ordre (amende de quatrième classe, soit 135 €).

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Gilets jaunes : des secteurs de manifestation interdits le 20 avril

Voter par procuration aux élections européennes

Les élections européennes se tiendront le dimanche 26 mai 2019. Les électeurs qui ne pourront pas se rendre dans leur bureau de vote peuvent dès à présent donner procuration à un autre électeur. 

Une demande de procuration doit être justifiée par les motifs suivants : 
obligations professionnelles, vacances, maladie, handicap, assistance à un malade, résidence dans une autre commune, etc. Le mandant (l’électeur qui donne procuration) et le mandataire (la personne qui votera) ne doivent pas nécessairement être inscrits dans le même bureau de vote, mais doivent en revanche être obligatoirement inscrits dans la même commune. 
Pour ce faire, le mandant doit remplir le formulaire CERFA n°14952*01 et l’apporter personnellement au commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d’instance du ressort de son domicile ou de son lieu de travail. Il sera daté et signé sur place devant l’autorité compétente.

Le formulaire CERFA n°14952*01 de demande de vote par procuration est disponible sur le site internet : www.service-public.fr
Les électeurs qui n’ont pas accès à un ordinateur connecté à internet et/ou une imprimante pourront obtenir un formulaire de demande de vote par procuration auprès du commissariat de police, de la brigade de gendarmerie ou du tribunal d’instance du ressort de leur domicile ou de leur lieu de travail, qui se chargera de sa transmission en mairie. 
La procuration doit parvenir à la commune du mandant avant le jour du scrutin, tout en veillant à prendre en compte les délais pour acheminer et traiter la procuration.

Le mandant est en droit de résilier sa procuration à tout moment. 
La résiliation est à effectuer devant les mêmes autorités et selon les mêmes modalités que la procuration. Le mandataire ne reçoit aucun document. C’est le mandant qui doit l’avertir de la procuration qu’il lui a donnée et du bureau de vote dans lequel il devra voter à sa place.
Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /                LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram : 
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Voter par procuration aux élections européennes

Navette Lyon aéroport : Rhônexpress sera renégocié

 A l’occasion de la réunion du Conseil syndical du Sytral (Syndicat des Transports Lyonnais) d’aujourd’hui, David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon et Fouziya Bouzerda, Présidente du Sytral ont annoncé le lancement d’une renégociation du contrat de concession de #Rhônexpress, l'une des liaisons centre-ville / aéroport les plus chères d'Europe (lire ici).  Ce contrat de concession avait été conclu entre l'ancien Conseil général du Rhône, présidé par Michel Mercier et le groupe Vinci le 1er mars 2007 pour une mise en service effective le 9 août 2010 avec échéance au 31 décembre 2038. Il imposait le service extrêmement cher de Rhônexpress comme monopole de la desserte de l’aéroport Saint Exupéry. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :


Suite à la fusion du Conseil général et de la Métropole de Lyon, c'est cette dernière qui finance actuellement l’intégralité des coûts supportés par le Sytral en application du contrat de concession ! La démarche commune annoncée aujourd’hui pour la renégociation en profondeur des termes du contrat poursuit trois objectifs :     
- Développer des solutions pour améliorer la mobilité du quotidien et la desserte de l’est lyonnais au bénéfice des usagers de la ligne de tramway T3 aujourd’hui saturée et afin d’assurer plus de cadencement 
- Permettre la mise en œuvre de solutions alternatives concurrentielles notamment pour la desserte de la plateforme aéroportuaire en assurant la reconnexion des lignes régulières de la CCEL     
- Diminuer les tarifs excessifs pour les usagers
La négociation sera conduite conjointement par Fouziya Bouzerda, Présidente du Sytral et Gérard Claisse, Vice-président de la Métropole en charge des marchés publics. Une première réunion de travail aura lieu le 30 avril.  
La volonté commune du Sytral et de la collectivité est de parvenir à la signature d’un avenant au contrat d’ici à l’automne 2019. Si les discussions souhaitées avec les actionnaires de Rhônexpress n’aboutissaient pas dans ce délai, le Sytral et la Métropole de Lyon examineront toutes les solutions juridiques pouvant aller jusqu’à la résiliation du contrat de concession. 
--> "Rhônexpress" sur les sites de LYFtvnews


 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Navette Lyon aéroport : Rhônexpress sera renégocié

Mineurs étrangers isolés : les associations dépassées

Dans une lettre ouverte au Président de la Métropole de Lyon et au Préfet, les associations de solidarité avec les mineurs étrangers isolés à Lyon tirent la sonnette d'alarme sur les conditions d'accueil de ces enfants et leur nombre croissant depuis quelques semaines. 
Nous publions ci-dessous l'intégralité de cette lettre :
"En septembre 2018, nous, soutiens, citoyen·nes et militant·es associatifs, face à l’incapacité des pouvoirs publics de répondre aux besoins d’un groupe de jeunes mineurs isolés étrangers relevant des services de protection de l'enfance, nous avons décidé de réquisitionner les locaux, vides depuis 5 ans, de l’ancien Collège Maurice Scève appartenant à la Métropole de Lyon. Suite à la plainte déposée par cette dernière, le juge du tribunal administratif refusa l'expulsion d’urgence. Depuis cette date, ce sont plus de 200 jeunes qui ont trouvé dans ce lieu une protection précaire, parmi eux près de la moitié sont des mineurs, certains ayant moins de quinze ans. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :


 M. le Président, M. le Préfet, dans l’esprit d’une précédente expérience menée dans la région toulousaine, vous avez mandaté en novembre 2018 l'ALPIL (Association Lyonnaise Pour l'Insertion par le Logement) pour une mission de diagnostic et de médiation sur le lieu. Nous, soutiens intervenant sur le collège, au vu de la situation, avons accepté de tenter cette expérience. 
A partir de décembre 2018, l'ALPIL et le Foyer Notre Dame des Sans-Abri interviennent donc sur le collège au nom de la Métropole pour une aide qualifiée d' «humanitaire». L'expérimentation prévue sur trois mois est arrivée à son terme fin mars 2019. Après une semaine de flou mettant notamment en péril l'approvisionnement en nourriture des 200 habitants, l'intervention des associations semble être prolongée jusqu'au 31 Août. 
En pratique aucune convention n'a encore été signée entre la Métropole et les associations. 
Quoi qu'il en soit, si l'intervention de ces dernières est nécessaire, nous, soutiens, constatons toujours la carence de vos institutions vis-à-vis de leurs devoirs de prise en charge des mineurs et des demandeurs d'asile. L’accueil et l’accompagnement que nous assumons vers les différentes structures en charge du traitement des dossiers, nous transforment en assitant-e-s sociaux, en éducateurs et éducatrices, en psychologues. Il s'agit de besoins auxquels seul·es peuvent répondre des professionnel·les qualifié·es. Vos services en manquent cruellement.

 Ne comptez pas sur nous pour servir de «substituts» à vos effectifs insuffisants. 
Les anciennes salles de classe et les autres pièces du site, toutes transformées en chambres, sont aujourd'hui surpeuplées, les salles prévues à l'origine comme lieux communs, sont aujourd'hui investies comme dortoir. Vos institutions n'apportent aucune solution alternative et pérenne à cet accueil de plus en plus précaire, insatisfaisant pour ces jeunes, qui arrivent encore tous les jours au collège à la recherche d'un refuge.
A l'heure actuelle, une vingtaine d'entre eux sont d'ores et déjà reconnus mineurs par la métropole mais demeurent dans les lieux faute de places dans les foyers et hôtels. Et vous nous intimez l'ordre de ne pas faire grossir le lieu : comment qualifier cette attitude ?! 
Ce sont près de 30 jeunes qui chaque mois frappent à la porte du collège. 
Les habitants par solidarité se refusent à les renvoyer à la rue. De 150 en octobre ils sont aujourd’hui 250. En tant que soutiens, nous cherchons chaque jour des solutions à l’emporte-pièce afin d’offrir un toit à des enfants, des familles avec enfant, des jeunes femmes à la rue qui arrivent au « collège » envoyés souvent par vos propres services. Vous savez qu’il existe sur cet espace un quatrième bâtiment encore aujourd’hui fermé. Habitants du lieu et soutiens, nous nous sommes toujours refusés à ouvrir ce bâtiment qui pourrait accueillir 100 à 200 personnes supplémentaires. Nous sommes parfaitement conscients des difficultés que représenterait la gestion du collège avec plus de 400 personnes. 
Monsieur le Président, Monsieur le Préfet, les nouvelles ne sont pas bonnes . Récemment lors de l’assemblée hebdomadaire entre soutiens et habitants, l’un des référents habitants nous a clairement fait part de la situation : l’ouverture de ce fameux bâtiment 4 est pour les résidents la seule solution envisageable pour limiter la pression en terme d’occupation. La situation est intenable. Aussi, dans un esprit constructif nous avons une proposition à vous faire. Plus que le saupoudrage actuel, prenez réellement en charge ce qui relève de vos compétences, avec les recrutements nécessaires pour des projets ambitieux et ne vous contentez plus de projets «low cost» et de calendriers aux échéances sans cesse retardées. 
Il y a urgence. Réquisitionnez ! 
Trouvez un hébergement pour les mineurs reconnus ou ayant déposé un dossier, trouvez un hébergement pour les demandeurs d’asile reconnus ou ayant déposé un dossier. Trouvons une solution collective pour les autres situations ( «dublinés» etc... ). Vous réglerez ainsi le problème et nous pourrons poursuivre notre investissement citoyen. A défaut, le bâtiment 4 sera ouvert contre notre volonté, ce qui s’en suivra ne sera plus de notre compétence, en tant que citoyens responsables nous ne participerons plus à la gestion de ce lieu, il vous incombera alors, Monsieur le Président, M. le Préfet, d’en gérer l’ensemble des conséquences. 
La question migratoire, Monsieur le Président de la Métropole, Monsieur le Préfet, est et sera dans les décennies prochaines une des questions essentielles posées à toutes celles et ceux qui aspirent à la gestion de la cité, du local au global. Nous pouvons prendre notre part, pour y répondre dans le respect des droits fondamentaux des personnes, mais seulement notre part. Nous ne ferons pas le travail à votre place. Afin de trouver, dans l’esprit de franchise de cette lettre, l’ensemble des solutions qui doivent être prises au plus vite, dans l'intérêt de tous ces jeunes qui est notre seule raison d'agir, nous vous demandons de nous recevoir ensemble. Soyez assurés, Monsieur le Président de la Métropole de Lyon et Monsieur le Préfet de la Région Auvergne-Rhône/Alpes, Préfet du Rhône, de notre attachement à résoudre dans la durée les questions soulevées. 
 Lyon, le 8 avril 2019 
 Le Collectif Soutien Migrants de l'ex Collège Maurice Scève Habitants et soutiens "

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Mineurs étrangers isolés : les associations dépassées

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :



LYFtvNews / LYonenFrance - 3, rue Tramassac 69005 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.