Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Ouigo : des TGV bas tarifs pour le centre ville de Lyon


Perrache et La Part Dieu desservis par les TGV OuiGo dès le 1er juin de 2020 ! Le TGV Low Cost de SNCF, continue de prendre de la vitesse et poursuit le déploiement de sa couverture nationale en 2020, notamment dans le Sud-Est.


L'actu. lyonnaise en vidéos :


Ainsi à partir du 1er juin, le cœur de Lyon sera donc accessible depuis le cœur de Paris,  à petits prix .
OUIGO desservira en effet les gares de Lyon Part-Dieu et Lyon Perrache, depuis Paris Gare de Lyon. Les billets seront en vente pour les trajets au départ ou à l’arrivée de ces 2 gares dès le mois de mars 2020, pour des voyages du 1er juin jusqu’à mi-décembre 2020. 

Une offre complémentaire et à petits prix ! 
Cette offre viendra en complément de l’offre TGV INOUI déjà déployée localement. L’arrivée de OUIGO dans le centre de Lyon permettra, selon la SNCF, de rendre toujours plus accessible la grande vitesse à petits prix et de conquérir une nouvelle clientèle Lyonnaise encore fortement attachée à "l’autosolisme" : il sera ainsi possible de rejoindre le centre de Lyon à partir de 16 € pour les adultes et de 8 € pour les enfants (prix fixe toute l’année). 

« Lyon est une destination historique de l’offre OUIGO depuis son lancement en 2013, via la gare de Saint-Exupéry. Avec cette nouvelle offre complémentaire, dès son lancement en 2020 nous attendons plus de 1,5 million de voyageurs supplémentaires. » annonce Rachel PICARD, Directrice générale de Voyages SNCF 

 3 allers/retours quotidiens 
Pour les départs, les clients auront ainsi le choix entre 3 gares en Ile-de-France (Paris Marne-La-Vallée Chessy, Paris Aéroport Roissy CDG 2 et Paris Gare de Lyon). Du côté lyonnais, 3 gares seront donc desservies (Lyon Saint-Exupéry, Lyon Part-Dieu et Lyon Perrache). 
Abonnez vous ! :



Au total, ce seront : 
 3 A/R quotidiens Paris-Gare de Lyon vers Lyon Part-Dieu & Lyon Perrache 
 3 A/R quotidiens Marne-La-Vallée vers Lyon St-Exupéry & Lyon Part-Dieu 
 2 A/R quotidiens Roissy-Charles-De-Gaulle vers Lyon St-Exupéry & Lyon Part-Dieu 

Lyon reste une destination historique pour OUIGO 
Depuis son lancement en 2013,  3,7 millions de clients, dont 500 000 enfants, ont voyagé entre l’Ile de France et Lyon Saint-Exupéry. Avec cette nouvelle offre accessible depuis et vers le centre-ville Lyonnais, ce ne sont pas moins de 1,5 million de voyageurs supplémentaires qui sont attendus dès la 1ère année de lancement sur cette nouvelle ligne. 

Les réservations pour ces 2 nouvelles gares ouvriront en mars prochain, sur Ouigo.com, Oui.sncf, et chez tous les autres distributeurs agréés. En 2020, OUIGO représentera près de 20 % du trafic de la grande vitesse et prévoit de faire voyager 24,8 millions de Français, avec 65 circulations quotidiennes, à travers 41 destinations directes et plus de 2000 destinations en correspondance dans toute la France.
Lire la suite - Ouigo : des TGV bas tarifs pour le centre ville de Lyon

Gilets jaunes : encore des périmètres d'interdiction de manifester le 28 septembre

 La préfecture renouvelle des périmètres d’interdiction de manifestation le samedi 28 septembre 2019 de 10h00 à 22h00. Depuis plusieurs mois, les manifestations dites des « #Giletsjaunes » perturbent l’ordre public dans le centre-ville de Lyon. Parallèlement, celui-ci est l’objet de nombreux travaux de voiries qui perturbent fortement la circulation automobile et les déplacements piétons. 


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Pascal MAILHOS, préfet de la Région Auvergne-RhôneAlpes, préfet du Rhône, a décidé, "dans l’optique de concilier la liberté d’aller et venir, la liberté de commercer, la liberté de manifester, et la sécurité des personnes",  de prendre un arrêté interdisant toutes les manifestations le samedi 28 septembre 2019 de 10h00 à 22h00 dans le périmètre suivant : 

- rue du Puits Gaillot, place des Terreaux, rue d’Algérie, quai Saint-Vincent, quai de la Pêcherie, quai Saint Antoine, quai des Célestins, rue du Colonel Chambonnet, rue de la Barre, quai Jules Courmont et quai Jean Moulin (les quais Saint-Vincent, de la Pêcherie, Saint Antoine, des Célestins, Jules Courmont et Jean Moulin sont exclus de ce périmètre). 

Les cortèges, défilés et rassemblements revendicatifs sont également interdits rue Victor Hugo. L’accès à ces périmètres ne sera pas interdit aux passants afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. Des contrôles seront toutefois effectués. Les manifestants contrevenants seront verbalisés par les forces de l’ordre.
Lire la suite - Gilets jaunes : encore des périmètres d'interdiction de manifester le 28 septembre

Edition : déjà un premier livre hommage à Jacques Chirac !

 

Cliquer pour commander
Suite au décès de l'Ancien Président de la République, les éditions Gründ annoncent la diffusion immédiate de "Jacques Chirac une vie pour la France", un livre hommage écrit par le journaliste Laurent Guimier. Sous la forme d’un reportage photo, avec des images d’archives rares et fortes, ce beau livre retrace l’ascension grandiose et mouvementée de l’ancien Président de la République française. 


Abonnez vous ! :



Un livre hommage à travers plus de 200 photos. 

Jacques Chirac l’a écrit dans ses Mémoires : « chaque pas doit être un but ». Une maxime qui résume bien la carrière politique de celui que la presse a tôt fait de surnommer « le bulldozer ». Tour à tour député de sa chère Corrèze, Maire de Paris pendant dix-huit ans, ministre de l’Agriculture, puis de l’Intérieur, fondateur du RPR et Premier ministre, l’ambitieux héritier du gaullisme aura gravi une à une les marches du pouvoir jusqu’à atteindre l’Elysée en 1995. 

Laurent Guimier a notamment dirigé la rédaction d’Europe 1 de 2008 à 2010 après celle du figaro.fr. Spécialiste de l’histoire politique contemporaine, il a aussi dirigé franceinfo, et est coauteur de l’histoire de la Vème République pour les nuls.


A lire aussi, le livre-enquête de Pierre Péan : 

Lire la suite - Edition : déjà un premier livre hommage à Jacques Chirac !

Téléconsultation en Auvergne-Rhône-Alpes : un premier bilan

 À l’occasion de la première année du déploiement de la téléconsultation en France, LIVI, premier centre de santé digital, publie un bilan régional et départemental de la téléconsultation. Pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, les principaux enseignements de ce bilan sont les suivants :

Abonnez vous ! :



Au total, dans la région, 3174 personnes ont consulté sur LIVI depuis le 15 septembre 2018, dont 68% de femmes.

En outre, 30% des patients de la région ayant consulté sur LIVI durant cette année résident en zones sous-denses. Ce chiffre témoigne d’un véritable service rendu aux patients et indique par ailleurs que la téléconsultation opérée via LIVI répond à un vrai besoin en matière d’accès aux soins pour les populations résidant dans des territoires fragiles. Cette contribution à l’accès aux soins en région Auvergne-Rhône-Alpes est également substantielle au niveau national puisque, pour rappel, 59% des consultations LIVI réalisées en France, le sont pour des patients résidant en désert médical.

Par ailleurs, 14% des patients d’Auvergne-Rhône-Alpes téléconsultant sur LIVI déclarent ne pas avoir de médecin traitant (rappel : 13% des patients utilisant LIVI n’ont pas de médecin traitant).

« C’est un chiffre considérable, car c’est deux fois plus que la moyenne des Français. Il témoigne que, par son accessibilité, le digital peut être un outil puissant de consolidation du parcours de soins », précise Maxime Cauterman, Directeur médical de LIVI. « C’est la raison pour laquelle nous avons œuvré au déploiement d’une nouvelle fonctionnalité, proposée aux patients dès le mois de juin dernier, pour leur permettre de trouver un médecin traitant autour de leur lieu de vie. Il est pour nous essentiel de respecter et promouvoir le parcours de soins, en lien avec les organisations territoriales localement. »

95% des patients de la région se sont par ailleurs déclarés satisfaits du service rendu ; et 75% des consultations ont donné lieu à une prescription, chiffre inférieur à la moyenne nationale des consultations en présentiel. Il s’agit du résultat direct des politiques qualité à l’œuvre sur le service LIVI. Celles-ci sont en effet réalisées dans le respect des recommandations et orientations de santé publique en matière de produits de santé (antibiotiques par exemple).

Enfin, en matière d’utilisation, certaines statistiques sont à noter : 40% des consultations sur LIVI sont réalisées avant 8h ou après 20h, le samedi après-midi ou le dimanche, soit en dehors des horaires d’ouverture classiques des cabinets médicaux.

Les patients de moins de 40 ans représentent plus de 89% des téléconsultations.

Enfin, les motifs de consultation sont les suivantes (top 5) :
  • 10% pour diarrhées et vomissements
  • 9% pour rhume / grippe
  • 9% pour éruptions cutanées / démangeaisons
  • 8% pour maux de gorge
« Il s'agit d'une activité de médecine générale, de soins non programmés, avec les mêmes variations saisonnières : nous avons par exemple été très sollicités durant l'épidémie de grippe de cet hiver. Egalement, nous constatons que les patients ont bien positionné la téléconsultation dans le continuum de l'offre de soins : ils viennent nous voir lorsque leur médecin traitant n'est pas disponible, ou pour éviter d'engorger les urgences. Nous avons très rarement besoin de les réorienter vers de la médecine présentielle », précise Maxime Cauterman.
Lire la suite - Téléconsultation en Auvergne-Rhône-Alpes : un premier bilan

Les mentions très bien et titulaires de bourses Mérite + récompensés par la région

 Le Président de la Région AUvergne Rhône-Alpes Laurent WAUQUIEZ, a mis à l’honneur, lors de la soirée de remise des diplômes des Bourses au Mérite, les lycéens et apprentis qui ont obtenu la mention Très Bien à leur examen, ainsi que les lauréats de la Bourse au Mérite +, qui se sont illustrés tout au long de l’année par leur engagement ou leur persévérance face à la maladie au handicap. 

Abonnez vous ! :

Un événement pour mettre à l’honneur la réussite de 7082 lycéens et apprentis du territoire 

La cérémonie de la remise des diplômes des Bourses au Mérite et Bourses au Mérite + s’est déroulée à l’hôtel de Région de Lyon. Près de 3 000 jeunes et leurs parents ont été accueillis pour cet événement qui constitue "un temps fort dans la valorisation de la réussite des jeunes d’Auvergne-Rhône-Alpes". 

En 2019, 6 291 bacheliers et 584 apprentis ont obtenu la mention Très Bien à leur baccalauréat (filières générale, technologique, professionnelle et agricole), brevet professionnel ou CAP. 

La Région consacre ainsi 3,54 M€ pour récompenser et valoriser le travail et les efforts de ces jeunes. Cette année, la Bourse au Mérite +, qui a également été ouverte aux écoles de production, écoles de la 2ème chance et service militaire volontaire, compte 207 lauréats ; ce qui représente un budget de 103,5 K€.  

« Une mention Très Bien n’est jamais le fruit du hasard, mais bien celui d’un immense travail. » déclare Laurent WAUQUIEZ. C’est pour cette raison que la Région a lancé, dès 2016, deux dispositifs pour valoriser et récompenser le travail et le mérite de ses jeunes diplômés avec une bourse d’une valeur de 500 € : 

- BAM pour ceux qui obtiennent la mention Très bien à leur examen 
- BAM+ pour ceux qui se sont illustrés tout au long de l’année par leur engagement au sein de leur établissement, ou par leur persévérance face à la maladie ou au handicap. 

"Avec les Bourses au mérite, nous reconnaissons les efforts accomplis et nous voulons les encourager !" déclare Béatrice BERTHOUX, Vice-présidente déléguée aux Lycées. 

Lors de la soirée, 6 lauréats des BAM et BAM+ sont montés sur scène et ont témoigné de leurs parcours. Il s’agit de : 
o Elise POLES : BAM avec 20,10 de moyenne Générale – Bac ES (Annecy) 
o Eddy COSTE : BAM + pour sa participation active à la vie de son établissement et mention Très Bien – Bac STI2D (Belley) 
o Laetitia IMBERT : BAM+ pour son implication scolaire et solidarité avec ses camarades, notamment pour des actions contre le décrochage scolaire et mention Très Bien en Bac S (Vienne) 
o Julie POULARD : BAM avec le meilleur résultat exaequo en CAP avec 19,5 
o Andréas BARROCA : BAM+ pour sa lutte contre la maladie et sa détermination scolaire (Valence) 
o David MULLER : BAM avec 18,01 de moyenne générale à son bac professionnel (Lyon). 
Lire la suite - Les mentions très bien et titulaires de bourses Mérite + récompensés par la région

Lycées : la Région AuRA enrichit le Pass'Région

 La Région ouvre ses cinq musées du sport aux jeunes supporters et fans de sport d’Auvergne-Rhône-Alpes : l’accès sera désormais gratuit et permanent à toutes les structures muséales du sport sur le territoire grâce au Pass’Région. Ces nouveaux avantages ont été votés lors de la Commission Permanente du 19 septembre. 


Abonnez vous ! :

Auvergne-Rhône-Alpes, 1ère Région des Musées dédiés au sport Auvergne-Rhône-Alpes est la première région française en matière de structures muséales du sport avec 5 musées dédiés au sport sur son territoire. La Région a souhaité permettre aux jeunes d’Auvergne-Rhône de découvrir les coulisses de leurs équipes préférées et l’histoire des grands événements sportifs du territoire en leur offrant désormais l’accès gratuit et permanent aux musées : 

• Le Musée des Verts à Saint-Etienne (42) • Le Musée de l’OL à Décines (69) • Le Musée de l’ASM (ASM Experience) à Clermont-Ferrand (63) • Le Musée des Sports de Cruas (07) • La Maison des Jeux Olympiques d’hiver d’Albertville (73) – qui était déjà incluse dans l’avantage Pass’Région 


« Ouvrir ces cinq musées du sport aux jeunes permettra de faire revivre les parcours et les histoires sportives mythiques de notre territoire. La découverte de ces moments sportifs incontournables saura leur donner l’inspiration et véhiculer l’esprit fédérateur du sport.” déclare Marie-Camille REY, Vice-Présidente déléguée à la Jeunesse. 



Avec le Pass’Région, la Région offre à chaque lycéen plus de 600 € d’avantages 


Pour offrir aux jeunes les meilleures conditions de réussite, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a lancé, dès le 1er juin 2017, une nouvelle carte, le Pass’Région, à destination des jeunes de 16 à 25 ans relevant des compétences régionales : lycéens, apprentis, jeunes en mission locale, élèves des formations sanitaires et sociales, jeunesse handicapée..., soit près de 354 000 bénéficiaires sur l’année scolaire 2018/2019. 


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Les avantages du Pass’Région : 

• Gratuité des livres scolaires à la rentrée 2019 suite à la réforme du lycée, soit jusqu’à 250 € d’économies pour les familles • 20 € de cinéma • 30 € de spectacle • Musée illimité (expositions et visites guidées)• 15 € livres loisirs • 10 € pour le contenu culturel numérique • 30 € pour le sport – porté à 60 € si handicap • 60 € pour le PSC1 • 200 € pour la santé (coupons dépistage/prévention) • Aide au premier équipement professionnel de 50 à 400 € selon la filière 

La Région récompense également les jeunes qui s’engagent La Région propose également une aide substantielle au permis de conduire B (1 000 €) et au BAFA/BAFD (200 €), pour les jeunes qui réalisent une mission d’engagement volontaire dans une association agréée par la Région ou qui s’engagent en tant que pompier volontaire. 


Les nouveautés 2019-2020 : 

• Culture : l’avantage livres « loisirs » à utiliser dans les librairies régionales partenaires passe à 15 euros contre 8 euros en 2018/2019 • Avantage licence sportive doublé (60 euros) pour les filles pratiquant un sport de self-défense • Doublement automatique de l’avantage sport (60 euros) pour les jeunes inscrits dans un établissement accueillant des jeunes en situation de handicap (IME, IMPRO, IEM).
Lire la suite - Lycées : la Région AuRA enrichit le Pass'Région

Villes Etudiantes : Lyon prend la deuxième place, juste derrière Toulouse.

L'Etudiant publie la treizième édition du classement des villes étudiantes. Comme chaque année, la rédaction a passé au crible une quarantaine de villes universitaires : logement, études, sports, sorties, culture, transports... pour savoir quelle est la ville où la qualité de vie est la meilleure pour étudier. 
Cette année, Toulouse occupe la première place devant Lyon et Montpellier.



L'intégralité des résultats à découvrir sur letudiant.fr



Le classement détaillé de Lyon

Pour la 13ème édition du Classement des villes étudiantes de l'Etudiant, Lyon partage la deuxième place du classement général avec Montpellier.

Son classement par critère :
  • Attractivité : 3ème
  • Formation : 3ème
  • Cadre de vie : 15ème
  • Vie étudiante : 1ère
  • Emploi : 1ère  

Un classement qui prend en compte les besoins des étudiants
Le classement des villes étudiantes de l'Etudiant prend en compte les indicateurs permettant de mieux cerner les besoins essentiels des étudiants :
-                      Une offre de formations qualitative et suffisamment diversifiée,
-                      Des propositions de logements nombreux et peu onéreux,
-                      Un réseau de transports en commun efficace et abordable,
-                      Un programme culturel riche et varié,
-                      Un marché de l'emploi important et dynamique,
-                      Une ville attractive pour les étudiants Européens du programme Erasmus,
-                      ... et un peu de soleil en prime 
Au total ce sont 16 indicateurs classants basés sur des données publiques qui ont permis de classer 44 unités urbaines de plus de 8 000 étudiants. Les indicateurs sont regroupés en cinq grands critères : Attractivité, Formation, Vie étudiante, Cadre de vie et Emploi. Chacun des 16 indicateurs servant à alimenter les 5 grands critères.
Ces 44 unités urbaines ont ensuite été réparties en trois familles : les métropoles (plus de 40000 étudiants), les grandes villes (de 20000 à 40000 étudiants) et les villes de taille moyennes (de 8000 à 20000 étudiants). Chacune de ces catégories fait l'objet d'un classement général, ainsi que de classements par thèmes. Tous les détails sont accessibles sur www.letudiant.fr
Les villes les plus appréciées des internautes

Ces derniers devaient évaluer la ville dont ils étaient étudiants sur huit critères : le dynamisme, le budget, l'ambiance, la qualité de la vie, le logement, la culture, les transports et la santé.

L'Etudiant leur a demandé s'ils recommandaient leur ville à de futurs étudiants
Au total plus de 9 000 lecteurs ont répondu aux questions de la rédaction.

Ce classement, indépendant du palmarès vient compléter ce dernier. Il est également accessible dans son intégralité sur letudiant.fr

l'interactivité sur letudiant.fr : chacun fait son propre classement  
Pour mieux coller aux attentes des futurs étudiants, ces derniers peuvent établir leur propre classement sur letudiant.fr en sélectionnant uniquement les éléments qui sont importants pour eux, classés en 5 catégories : cadre de vie, vie étudiante, etc.
Une quinzaine d'indicateurs « non classants » (tarifs des transports, nombre de cinémas dans la ville...) et la mise en avant par la rédaction d'initiatives locales, permettent également de se faire une idée plus précise de ce qui attend les futurs étudiants ville par ville.
Abonnez vous ! :



Lire la suite - Villes Etudiantes : Lyon prend la deuxième place, juste derrière Toulouse.

Manifestations du 21 septembre : un nouveau périmètre d'interdiction

Plusieurs manifestations prévues ce samedi en centre-ville de Lyon ont été déclarées en préfecture. Parallèlement, le centre-ville de Lyon est l’objet de nombreux travaux de voiries qui perturbent fortement la circulation automobile et les déplacements piétons. 
Dans l’optique de concilier la liberté d’aller et venir, la liberté de commercer, la liberté de manifester, et la sécurité des personnes, Pascal MAILHOS, préfet de la Région Auvergne-RhôneAlpes, préfet du Rhône, a décidé de prendre un arrêté interdisant toutes les manifestations le samedi 21 septembre 2019 de 09h00 à 22h00 dans le périmètre suivant : rue du Puits Gaillot, place des Terreaux, rue d’Algérie, quai Saint-Vincent, quai de la Pêcherie, quai Saint Antoine, quai des Célestins, rue du Colonel Chamboinnet, rue de la Barre, quai Jules Courmont et quai Jean Moulin 
(les quais Saint Vincent, de la Pêcherie, Saint Antoine, des Célestins, Jules Courmont et Jean Moulin sont exclus de ce périmètre). 
L’accès à ces périmètres ne sera pas interdit aux passants afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. Des contrôles seront toutefois effectués. Les manifestants contrevenants seront verbalisés par les forces de l’ordre. 

L'actu. lyonnaise en vidéos :
logo+rss instagram



LYFtv (le portail music & news)

LYFtvnews (Forum)

 LYonenFrance

Abonnez vous ! :

Lire la suite - Manifestations du 21 septembre : un nouveau périmètre d'interdiction

L'Autorité de Sûreté Nucléaire doit statuer entre autres sur le réacteur N° 3 du Bugey

 France Info et l'Agence France Presse viennent d'annoncer mercredi 18 septembre, que six des réacteurs EDF en exploitation sont concernés par des problèmes de fabrication (soudures) de certains composants. EDF estime toutefois que  "A ce stade de l'instruction technique portant des générateurs de vapeur, les écarts constatés ne remettent pas en cause l'aptitude au service des matériels et ne nécessitent pas de traitement immédiat".
Abonnez vous ! :

L'ASN doit se prononcer sur d'éventuelles fermetures 
EDF, qui exploite 58 réacteurs nucléaires dans 19 centrales, avait annoncé la semaine dernière que les procédures prévues n'avaient pas été respectées par sa filiale Framatome, en charge d'opérations réalisées sur "certaines soudures de générateurs de vapeur."  "Le travail de recensement poursuivi depuis par EDF et Framatome a permis d'identifier seize générateurs de vapeur (GV) installés sur six réacteurs en exploitation" 
Parmi les réacteurs concernés se trouve le réacteur n°3 de Bugey près de Lyon
L'Agence France Presse indique que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) doit statuer dans les semaines à venir sur une possible fermeture des réacteurs concernés, si elle l'estime nécessaire. 
Lire la suite - L'Autorité de Sûreté Nucléaire doit statuer entre autres sur le réacteur N° 3 du Bugey

Appel à projets : Lyon St-Etienne territoire d'innovations

 Les Métropoles de Lyon et Saint-Etienne lauréates avec un projet misant sur l’industrie du futur au cœur du territoire. Après avoir été sélectionnée début janvier 2018 par l’État comme lauréate de l’Appel à Manifestation d’Intérêts «Territoires d’innovation», la Métropole de Lyon, en partenariat avec Saint-Etienne Métropole vient d’être sélectionnée parmi les lauréats de l’Appel à Projets lancé par le Gouvernement. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Aux côtés de 30 partenaires publics et privés, les deux métropoles ont su se démarquer en présentant un projet novateur qui mise sur l’industrie intégrée et (re)connectée à son territoire et à ses habitants.
Le projet d’envergure en faveur de l’industrie du futur va permettre la réalisation d’un portefeuille de 17 actions représentant un budget d’un peu plus de 200 millions d’euros. 
Abonnez vous ! :

« Avec le projet TIGA, les métropoles de Lyon et Saint-Etienne créent une alliance unique qui illustre notre capacité à fédérer des territoires industriels complémentaires », se félicite David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon. « L’industrie est source de développement économique et d’attractivité pour nos territoires. En tant que 1ère métropole industrielle, je souhaite que notre industrie soit un formidable moteur de création d’emplois, de mixité des métiers, de reconversion et de développement des compétences, pour nos deux territoires. Remporter cet Appel à projets va nous permettre de lancer plus rapidement des expérimentations inédites, d’accélérer la mutation industrielle, de réussir sa transition numérique et énergétique et de permettre sa réappropriation par le citoyen et les jeunes en particulier ». 
"Saint-Etienne Métropole, 3ème métropole de France en matière de dépôt de brevets, est aussi le 2ème bassin de PME-PMI après l’Ile de France. Elle est un territoire de créativité, d’innovation et de design, complémentaire de celui de nos voisins lyonnais", indique Gaël Perdriau, Président de Saint-Etienne Métropole. 

Un plan d’actions ambitieux de 17 projets pour répondre aux enjeux de l’industrie de demain.
Bénéficiant d’une dynamique de reconquête industrielle sans précédent, le territoire attire les grands noms de l’industrie avec l’implantation de centres de R&D mondiaux ou d’usines de production (Solvay, Safran, Renault Trucks, Boehringer Ingelheim, Elkem Silicones….) et connaît une forte croissance en matière de créations d’emplois (+1400 en 2018) avec un rayonnement en faveur du développement économique local et national. Pour répondre aux enjeux de transformation de l’industrie (plus propre, plus productive, plus sûre, plus inclusive) mais aussi du territoire, le projet présenté par les métropoles de Lyon et de SaintEtienne et leurs partenaires économiques et académiques a pour objectif d’accélérer les conditions du développement de l’industrie du futur, celle qui concilie haute technologie et réduction de l’empreinte carbone. 
Ainsi, 4 grands territoires de projets industriels ont été identifiés pour leur fort potentiel de transformation et la diversité des secteurs industriels qu’ils accueillent : Lyon Parilly Factories (Vénissieux) et Lyon Vallée de la Chimie, Saint-Etienne Vallée du Giers, et Saint-Etienne Manufacture. 
Lire la suite - Appel à projets : Lyon St-Etienne territoire d'innovations

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.