Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

SACVL : Eric Lamoulen cède sa place à Thierry Bergereau

La SACVL, société d’économie mixte d’habitat à loyer modéré dont la Ville de Lyon est le principal actionnaire a, depuis quelques jours, un nouveau Directeur Général : Thierry Bergereau succède à Eric Lamoulen, qui a fait valoir ses droits à la retraite, sur lequel le Président du Conseil d’Administration Bernard Bochard, par ailleurs Maire de 9èmearrondissement, ne tarit pas d’éloges . 


Eric Lamoulen a fait
valoir ses droits à la retraite
Il faut dire que la  feuille de route d’Eric Lamoulen était serrée : critiquée par la cour régionale des comptes (lire ici), la SACVL, qui est une véritable institution dans le domaine du logement à Lyon, n'avait pas très bonne presse lorsqu'il a pris ses fonctions. Elle faisait même face à des procès avec des locataires ou des prestatairesEric Lamoulen a su déminer en quelques années la situation et redonner vie à cette institution particulièrement originale en France.  


L'actu. lyonnaise en vidéos :
Il a fait valider ses comptes par une agence internationale, Standard & Poor's, ce qui a permis d'obtenir une notation favorable pour emprunter auprès des banques et ainsi financer des travaux de rénovation du patrimoine.
La  sécurité du parc locatif, qui comprend plus de 150 résidences, près de 8000 logements ainsi que de nombreux bureaux et commerces, a été renforcée. Les travaux ont été entrepris dans toute la ville pour rénover les ascenseurs, remettre aux normes les installations de chauffage, de gaz, d’électricité..."éco-rénover" et isoler les bâtiments. Résultat : une augmentation de la valeur du patrimoine et, pour les locataires, la réduction des charges de fonctionnement. 
La société s'est dans le même temps désendettée en cédant des actifs (hors de Lyon), et a augmenté sa trésorerie "tout en contenant les hausses de loyers qui restent en dessous du prix du marché" 
Thierry Bergereau,
nouveau directeur général de la SACVL

Forte de ce retour a une meilleure santé financière, la SACVL a lancé de nombreux partenariats avec d’autres structures de la ville pour s’adapter aux nouveaux modes de vie des lyonnais. 

Elle a construit des résidences pour étudiants gérées par le CROUS, mis à disposition de Lyon Parc Auto près de 2500 places de parking peu utilisées en pied d’immeubles ou, de manière plus anecdotique, développé l’installation de ruches sur les toits, qui produisent tout de même 1,6T de miel par an ! Ce miel est distribué aux habitants par les gardiens d’immeubles...
Au cours des années, la SACVL a aussi  développé son savoir faire, un savant dosage de réhabilitation et de construction en habitat social comme en logements privés. Forte de cette expérience, elle a relancé des programmes d’investissements ambitieux avec de belles rénovations comme le quartier de l’Antiquaille dans le 5ème arrondissement et la construction de bâtiments neufs à la Confluence

La barre est donc placée très haut pour le nouveau directeur général !
Thierry Bergereau s'est engagé à poursuivre le travail de ses prédécesseurs. Spécialiste de l'insertion par le logement, cet ancien étudiant de Science Po. Grenoble a dirigé les équipes de CDC habitat puis de ADOMA en Ile de France. Fort de sa connaissance des Sociétés d'Economie Mixtes, Il a entre autre pour mission de renforcer les liens avec la ville de Lyon pour le logement du personnel et de développer de nouveaux projets de réhabilitation dans des quartiers anciens ou patrimoniaux. A la Croix Rousse, il a déjà bon espoir d’obtenir le marché de la rénovation du collège Truffaut, qui devrait comprendre un mix de logements, d’espaces culturels, commerciaux et associatifs.

Sortie de sa longue convalescence, la SACVL est donc désormais prête à relever de nouveaux défis. Mais il reste en ligne d’horizon le paiement des intérêts d’emprunts (toxiques) anciens, contractés dans les années 2000, pour lesquels "des provisions ont été constituées"….
Gilles Roman


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /                 LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - SACVL : Eric Lamoulen cède sa place à Thierry Bergereau

Le programme des Nuits de Fourvière 2019 : une belle affiche

Le festival lyonnais des Nuits de Fourvière se déroulera cette année du 1er juin au 30 juillet. Deux mois où se mêleront comme chaque année les artistes les plus divers, avec du théâtre, du cirque, de la danse et un savant cocktail de musiciens français et étrangers, émergents ou reconnus. 
Le visuel des Nuits de Fourvière 2019
Cette année les têtes d'affiche seront Zazie, M, Vanessa Paradis et Arthur H
Le théâtre antique résonnera aussi aux chants des nouvelles stars primées aux Victoires de la Musique comme Eddy de Pretto, Jeanne Added et Clara LucianiCôté international, l'ancien leader du groupe Police, Sting fera son retour tout comme le groupe australien Midnight OilThe Good, the Bad and the Queen et Loreena McKennitt sont aussi de la programmation. 


La playlist de LYFtvnews mise à jour quotidiennement sur notre portail :

La comédie musicale Le livre de la jungle mise en scène par Robert Wilson avec la musique de Coco Rosie fera l’ouverture de l’édition 2019. Côté Cirque, Éloize fêtera ses 25 ans à Fourvière avec la première française d’HOTEL et Zingaro reviendra au Parc de Parilly. 


LYFtvNews : les vidéos les plus populaires cette semaine :

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram 
Lire la suite - Le programme des Nuits de Fourvière 2019 : une belle affiche

Erasmus + , les échanges européen plébiscités

Les députés ont confirmé jeudi le triplement des fonds d’Erasmus+ pour permettre à un plus grand nombre de personnes de participer, en adaptant les bourses aux besoins des participants.
Pour la prochaine génération du programme Erasmus+, l’un des principaux objectifs du Parlement est que davantage de jeunes participent aux différents programmes de mobilité à des fins d’apprentissage. Il propose donc une série de mesures visant à lever les obstacles économiques, sociaux et culturels.

  • Un budget triplé pour la période 2021-2027 
  • Une attention portée aux personnes les moins favorisées 
  • De nouvelles mesures et actions pour accroitre le nombre de participants 
LYFtvnews : les vidéos les plus populaires cette semaine

Des stratégies nationales pour encourager la participation des personnes défavorisées
Afin de mieux adapter le programme aux besoins des personnes défavorisées et d’accroitre leur participation, les députés proposent que la Commission européenne et les agences nationales Erasmus élaborent un cadre inclusif européen et développent des stratégies nationales d’inclusion.
Les mesures prises pourraient inclure un soutien accru à la mobilité, l’ajustement des bourses mensuelles et une révision régulière des coûts de la vie et de subsistance. D’autres soutiens spécifiques pourraient inclure une formation linguistique, un soutien administratif ou des possibilités d’apprentissage en ligne.

De nouvelles activités Erasmus
Les députés redistribuent également le budget vers différentes activités, offrant la possibilité aux auxiliaires de puériculture et aux éducateurs de jeunes enfants, aux jeunes athlètes et aux entraîneurs sportifs de participer à des programmes de mobilité. Les échanges liés à la formation professionnelle, notamment dans les régions transfrontalières, seront aussi une des priorités du nouveau programme, avec un budget en hausse.


L'actu. lyonnaise en vidéos :


Co-financement avec d’autres programmes européens
Davantage de synergies avec d'autres programmes de financement européens permettraient à de nombreux programmes de qualité qui ne peuvent actuellement pas être financés dans le cadre d'Erasmus de bénéficier d'un financement combiné pour compléter les ajustements des bourses, des transports, du coût de la vie des apprenants défavorisés ou pour financer de nouveaux projets.
Le rapporteur Milan Zver (PPE, SI) a déclaré: ‘‘Notre objectif est de rendre le programme Erasmus+ plus accessible, plus inclusif et plus équitable pour tous les groupes de jeunes et d’adultes, quelle que soit leur situation économique. Erasmus+ ne permet seulement d’étudier et de se former à l’étranger, mais aussi d’aider à renforcer l’identité européenne et à augmenter les opportunités en termes d’emploi. Le programme offre aux participants un savoir et des compétences qui enrichiront leur vie professionnelle et personnelle. Je pense qu’investir dans Erasmus, c’est investir dans l’avenir de l’UE. J’appelle une nouvelle fois la Commission européenne et les États membres à soutenir le triplement du budget lors du trilogue.’’

Prochaines étapes
Le texte final devra faire l’objet de négociations et d’un accord avec le Conseil lors de la prochaine législature.

En savoir plus :

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /                LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Erasmus + , les échanges européen plébiscités

400 places en alternance dans les banques d'AUvergne Rhône-Alpes

Le CFPB-Ecole supérieure de la banque lance sa campagne Alternance 2019. Elle vise à pourvoir les 400 postes en alternance que les banques d’Auvergne Rhône-Alpes lui « commandent » pour septembre 2019. Les postes en alternance s’adressent essentiellement à des jeunes de niveau bac à bac +4 en fonction de la formation qu'ils souhaitent effectuer (Bac+2 à Bac+5). 

De nombreux événements sont organisés par la délégation Auvergne-Rhône-Alpes pour permettre aux jeunes de s’informer sur l’ensemble des formations en alternance et/ou de rencontrer individuellement les banques qui recrutent :
-   21 mars de 14h à 17h : Job dating Bachelor Banque Assurance à l’IPAC de Grenoble
-   28 mars de 17h30 à 19h30 : Afterwork BTS Banque à Lyon (2 rue Fraternelle)
-   1er avril de 14h à 17h : Job dating Bachelor Banque Assurance à l’IPAC d’Annecy
-   8 avril de 14h à 17h : Job dating Bachelor Banque Assurance à l’IPAC de Chambéry
-   9 avril de 9h à 12h30 : Job dating Bachelor Banque Omnicanal à l’agence Pôle Emploi de Briffaut à Valence
L'actu. lyonnaise en vidéos :


Se préparer en alternance aux métiers de la relation clientèle
La délégation Auvergne Rhône-Alpes du CFPB-Ecole supérieure de la banque propose des formations en alternance que les jeunes peuvent suivre à Annecy, Annemasse, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Saint-Étienne et Valence :
· Le BTS Banque (bac+2) s'adresse aux bacheliers et prépare au métier de Conseiller clientèle de particuliers junior : 20 places à pourvoir à Lyon et Clermont-Ferrand
· La Licence professionnelle Banque, le Bachelor Banque Assurance et le Bachelor Banque Omnicanal (bac+3) s'adressent à des jeunes ayant validé un diplôme de niveau bac+2. Ces formations donnent accès au métier de Conseiller clientèle de particuliers :
o  Licence professionnelle Banque : 180 places à pourvoir à Annemasse, Clermont-Ferrand, Lyon et Saint-Etienne
o  Bachelor Banque Assurance : 80 places à pourvoir à Annecy, Chambéry, Clermont-Ferrand et Grenoble
o  Bachelor Banque Omnicanal : 15 places à pourvoir à Valence
· Les masters 1 et 2 sont respectivement ouverts aux titulaires d’un bac+3 et bac+4. Le master 2 offre trois options de spécialisation : Conseiller clientèle de professionnels, Chargé d’affaires entreprises et Banque des professionnels et management d’agence :
o  Master 1 Banque Finance : 50 places à pourvoir à Annecy et Lyon
o  Master 2 Conseiller clientèle de professionnels : 20 places à pourvoir à Annecy et Clermont-Ferrand
o  Master 2 Conseiller patrimonial agence : 18 places à pourvoir à Grenoble
o  Master 2 Conformité bancaire et contrôle interne des risques : 17 places à pourvoir à Lyon

Actuellement, les banques emploient près de 10 000 jeunes en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation dans toute la France. La moitié d’entre eux sont formés par le CFPB-Ecole supérieure de la banque.  Le taux de réussite aux examens est de 94% et le taux d’intégration de 87% (enquête de l’Observatoire des métiers de la banque menée 6 mois après l’examen).
Les candidats peuvent déposer leur candidature dès à présent sur le site www.cfpb.fr/candidat-alternance.
 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)


Rejoignez nous sur Instagram 
Lire la suite - 400 places en alternance dans les banques d'AUvergne Rhône-Alpes

Lyon suffoque ! La campagne choc de Greenpeace

Un graff géant a été installé durant la nuit du 24 mars au-dessus du tunnel de la Croix-Rousse. Dans un communiqué, Greenpeace revendique cette action en indiquant que "18 activistes ont réalisé ce graff géant à la bombe à la craie pour dénoncer le manque de courage politique des élu.e.s de la métropole et de la mairie de Lyon dans la lutte contre la pollution de l’air, avec le soutien d’Alternatiba/ANV Rhône". Au même moment, les militants de Greenpeace Lyon ont apposé de nouveau de multiples graffs revendiquant le droit à un air pur autour du siège de la métropole, afin d’encourager ses élu-e-s à agir.



Le graff de 7 mètres sur 6 mètres, lavable à l’eau, affiche le message « Lyon suffoque. On veut respirer ! ». Une banderole installée plus en hauteur interpelle les responsables de la ville et de la métropole de Lyon : « Elus, bougez-vous ! ».

Avec un trafic routier important, le tunnel de la Croix-Rousse est un des points rouges de l’agglomération lyonnaise pour la qualité de l’air. On y enregistre des concentrations annuelles de dioxyde d’azote très largement supérieures au seuil légal. Le dioxyde d’azote est un polluant atmosphérique dangereux pour la santé, responsable selon une étude d’au moins 9 700 morts prématurées par an en France .

L'actu. lyonnaise en vidéos :

"Stop aux discours brumeux ! De concertations en assises, la métropole et la mairie de Lyon ne peuvent pas continuer à évacuer les mesures incontournables pour protéger tous les Lyonnais et les Lyonnaises de la pollution de l’air". Greenpeace rencontrera prochainement le président de la Métropole David Kimelfeld : "Nous attendons des engagements clairs sur les prochaines étapes de la Zone à faibles émissions, en particulier son extension aux voitures, et sur un cap de sortie du diesel puis de l’essence » explique Sarah Fayolle, chargée de campagne Transports à Greenpeace France.

« 40 000 personnes ont marché pour le climat le 16 mars à Lyon, plus de 13 000 se sont mobilisées en ligne contre la pollution de l’air. Et pourtant, nos élu.e.s renouvellent leur soutien à l’Anneau des Sciences, une autoroute urbaine d’un autre temps, qui augmentera le trafic routier, la pollution de l’air et les émissions de gaz à effet de serre. Et il y a tellement mieux à faire avec tout l’argent prévu pour ce projet : comme investir dans les transports en commun et aider celles et ceux qui en ont besoin à se passer de leurs véhicules polluants », s’indigne Sylvine Bouffaron, porte-parole d’Alternatiba/ANV Rhône.

Pour Renaud Pierre, parent d’élève de l’école Michel Servet, située à proximité immédiate du tunnel de la Croix-Rousse, « Après des années de mobilisation, nous sommes toujours très inquiets des niveaux de pollution aux abords de notre école et des risques pour la santé de nos enfants. Il est scandaleux que leur protection passe derrière la ‘raison automobile’. Nos élu.e.s doivent changer de cap ! »

En janvier 2019, les militants de Greenpeace Lyon et d’Alternatiba/ANV Rhône avaient déjà réalisé plus de 200 graffs propres portant les messages « Lyon suffoque. De l’air ! » ou « On veut respirer » autour de la place Bellecour, du pont de la Guillotière, des Halles de Lyon, du musée des Confluences ou encore du quai Saint Vincent.

Greenpeace encourage les habitant.e.s de l’agglomération lyonnaise à demander au maire et au président de la métropole d’agir contre la pollution de l’air, à travers une pétition en ligne qui a déjà recueilli plus de 13 000 signatures : https://www.greenpeace.fr/lyon-suffoque/

Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Lyon suffoque ! La campagne choc de Greenpeace

8 000 logements écorénovés en 4 ans !

Selon le point d’étape  d’ECORENO’V, le bilan du dispositif d’aide à la rénovation énergétique des logements lancé par la Métropole de Lyon en 2015 présente 7 857 logements rénovés avec un montant de près de 130 M€ pour les entreprises locales !



David Kimelfeld a ouvert ce comité de suivi d’ECORENO’V et s’est félicité des résultats de la plateforme.
  « Nous avions consacré dans un premier temps un budget de 30 M€ à ce programme. Face à son succès, nous avons décidé de rajouter 20 M€ supplémentaires jusqu’à la fin du mandat. Au vu de l’urgence climatique et sociale, nous devons encore intensifier nos efforts en la matière. Dans le cadre du futur Plan Climat, notre objectif est donc d’augmenter encore plus notre investissement afin de permettre, notamment  aux ménages les plus fragiles, de réduire leur facture énergétique dont on sait qu’elle pèse lourdement sur leur budget. Notre ambition pour 2030 : aider à la rénovation de 100 000 logements, en ciblant 2/3 des ménages en précarité énergétique. »
En plus des subventions accordées par la Métropole via ECORENO’V, les ménages modestes peuvent recevoir des aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) et de la Métropole. Des subventions supplémentaires sont octroyées pour l’utilisation de matériaux biosourcés.
Des travaux d’écorénovation sont programmés d’ici la fin de l’année pour au moins 10 000 logements supplémentaires (8 000 logements privés et plus de 2 000 logements sociaux).

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Durable, grand témoin de cette journée, a apporté son soutien à la démarche de la Métropole de Lyon a salué la pertinence du dispositif ECORENO’V : « l’accompagnement des ménages, la mise en place de dispositifs incitatifs dédiés et la démarche partenariale engagée avec les acteurs de la rénovation sont les fondamentaux d’une politique ambitieuse, ce que réussit pleinement la Métropole de Lyon. Je suis heureux d’y apporter le soutien du Plan Bâtiment Durable et de faire connaitre cette initiative le plus largement possible ».

Aux côtés du Plan Bâtiment Durable, 3 nouveaux partenaires ont signé la charte ECORENO’V : la Chambre des Notaires du Rhône, l’association Architectes de la Rénovation, et l’association Toits en Transition. Ils rejoignent ainsi les 36 partenaires déjà signataires. Certaines communes ont aussi fait le choix de soutenir ce dispositif sur leur territoire, et leurs actions ont fortement contribué à la réussite d’ECORENO’V.

Pour Béatrice Vessiller, Vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de la rénovation de l’habitat, «nous devons poursuivre cette dynamique collective : nos concitoyens sont gagnants en confort d’hiver et d’été, en maitrise des charges et en qualité de leur bâti. Quand l’action publique et les préoccupations des citoyens et des professionnels se rejoignent, tout le monde y gagne. C’est aussi bénéfique pour la planète car il y a moins d’émissions de gaz à effet de serre, moins de consommations d’énergie et de pollution due au chauffage ou à la climatisation ! ». 
Montant des subventions ECORENO’V

2 000 € pour des travaux réduisant de 35% les consommation d’énergie
3 500 € pour des travaux BBC (Bâtiment Basse Consommation) 

Le Plan Bâtiment Durable

Lancé en janvier 2009 par les pouvoirs publics, le Plan Bâtiment Durable, présidé par Philippe Pelletier, fédère un large réseau d’acteurs du bâtiment et de l’immobilier autour d’une mission commune : favoriser l’atteinte des objectifs d’efficacité énergétique et environnementale de ce secteur. Le Plan Bâtiment Durable assure la concertation permanente au sein de la filière et témoigne de la mobilisation continue des acteurs au plan national comme régional. Il est ainsi force de proposition auprès des pouvoirs publics.

En savoir plus : www.planbatimentdurable.fr


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - 8 000 logements écorénovés en 4 ans !

la collecte des déchets verts dans la métropole de Lyon

 Avec le printemps, la collecte saisonnière des déchets verts reprend à partir du 23 mars dans 11 communes de l’ouest lyonnais. Elle est réservée aux particuliers résidant sur le territoire de la Métropole de Lyon. L’accès est gratuit et tous les déchets végétaux sont acceptés (tonte de pelouse, taille de haies, branchages, feuilles mortes…)

Ces points de collectes ont été mis en place pour désengorger les déchèteries de l’ouest lyonnais au printemps et à l’automne. Dans les autres communes de la Métropole, les habitants peuvent déposer leurs déchets verts dans les 19 déchèteries du territoire métropolitain.
La seule collecte saisonnière (printemps et automne) dans les communes de l’ouest lyonnais a permis de collecter 532,34 tonnes de déchets verts l’an passé (473 en 2017).

 L'actu. lyonnaise en vidéos :

La collecte de déchets verts contribue de manière importante (presque 25%) à la performance du taux de recyclage de la métropole. La valorisation par compostage permet de produire du compost, utilisé localement pour amender les sols par des céréaliers, des maraîchers, des producteurs bio, des paysagistes, des collectivités et des fabricants de terreau. Ces déchets verts sont transformés en un compost sur les plateformes de compostage de Ternay et de Décines‐Charpieu.
Horaires d’accès à ces points de collecte : de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30.
Les fourgons, bennes et véhicules à plateau sont interdits.
Calendrier de la collecte

Quincieux : parking du boulodrome :
23 mars‐ 6 avril‐ 20 avril‐ 4 mai‐ 18 mai- 1er juin- 15 juin

Lissieu : parking du CTM (7, route de Limonest) :
30 mars‐ 13 avril‐ 27 avril‐ 11 mai‐ 25 mai- 8 juin

Albigny‐sur‐Saône : parking rue Jean Chirat (en face du parc de l’Accueil) :
30 mars‐ 13 avril‐ 27 avril‐ 11 mai‐ 25 mai- 8 juin

Fontaines‐Saint‐Martin : site Soliman Pacha (esplanade Charles de Gaulle) :
23 mars‐ 30 mars- 6 avril‐ 13 avril-20 avril‐ 27 avril- 4 mai‐ 11 mai- 18 mai- 25 mai- 1er juin- 8 juin- 15 juin

Saint‐Cyr‐au‐Mont d’Or : parking‐relais (angle route de Saint‐Romain et rue du Stade) :
23 mars‐ 6 avril‐ 20 avril‐ 4 mai‐ 18 mai- 1er juin- 15 juin

Collonges au Mont‐d’Or : rue des Sablières :
30 mars‐ 13 avril‐ 27 avril‐ 11 mai‐ 25 mai- 8 juin

Saint‐Romain au Mont‐d’Or : parking, 4 quai de Charézieux (sur la RD51 à la limite de Couzon‐au‐Mont d’Or) :
23 mars‐ 6 avril‐ 20 avril‐ 4 mai‐ 18 mai- 1er juin- 15 juin

Marcy l’Etoile : avenue Bourgelat (parking à l’entrée de la commune de Marcy l’Etoile) :
23 mars‐ 30 mars- 6 avril‐ 13 avril-20 avril‐ 27 avril- 4 mai‐ 11 mai- 18 mai- 25 mai- 1er juin- 8 juin- 15 juin

Charly* : rue Jean‐Baptiste Frenet :
23 mars‐ 6 avril‐ 20 avril‐ 4 mai‐ 18 mai- 1er juin- 15 juin

Jonage* : rue de Verdun (entre le boulevard Pradel et la rue Fontaine) :
23 mars‐ 6 avril‐ 20 avril‐ 4 mai‐ 18 mai- 1er juin- 15 juin

Dardilly : parking face au lycée hôtelier Rabelais (chemin du Dodin) :
23 mars‐ 30 mars- 6 avril‐ 13 avril-20 avril‐ 27 avril- 4 mai‐ 11 mai- 18 mai- 25 mai- 1er juin- 8 juin- 15 juin


* Sur présentation d’un justificatif de domicile

 LYFtvnews : les vidéos les plus populaires cette semaine :

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - la collecte des déchets verts dans la métropole de Lyon

Hôpital - Les HCL en bonne santé financière

lyon
5,3 M€ d'excédent réinvestis immédiatement pour améliorer les conditions de travail et de prise en charge des patients. Pour la seconde année consécutive, les Hospices Civils de Lyon affichent un résultat d'exploitation en excédent et sécurisent leurs indicateurs financiers. Cette bonne trajectoire financière permet d'améliorer le quotidien des hospitaliers et des patients et de conforter leurs investissements.
« Ce bon résultat est la confirmation du dynamisme retrouvé des Hospices Civils de Lyon. C'est avant tout une réelle satisfaction et une récompense pour la communauté HCL tout entière, extrêmement investie et mobilisée pour transformer notre établissement, dans un contexte qui reste très contraignant. Notre communauté rappelle ainsi chaque jour la vigueur et la capacité d'adaptation du service public hospitalier. Pour reprendre le titre de la campagne de marque qu'ils déploient actuellement, ce faisant, les Hospices Civils de Lyon 'bousculent les idées reçues sur l'hôpital'. Je suis vraiment fière de nos professionnels ! » indique Catherine GEINDRE, Directrice Générale de l'institution.

Pour rappel, l'évolution du résultat depuis 2008
 Les chiffres de ce communiqué sont donnés sous réserve de l'audit final des commissaires aux comptes

Ces bons résultats s'expliquent par la conjugaison :
§  D'une bonne dynamique d'activité (+2% en hospitalisation et +9% en consultations externes) et du dégel des crédits intervenu en fin d'année.
§  Et de la maîtrise des charges, notamment salariales, qui progressent de 1,3%.

Au-delà du résultat excédentaire du compte d'exploitation, les HCL soulignent  notamment la sensible progression de la capacité d'autofinancement nette (CAF) qui témoigne, de leur capacité à autofinancer tous leurs investissements après remboursement des emprunts annuels.
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Un excédent de gestion réinvesti

Face à cet excédent, Catherine GEINDRE déclare : « Je sais les efforts accomplis chaque jour par chacun de nos collaborateurs. Je connais aussi les difficultés des réalités quotidiennes à l'hôpital. C'est pourquoi j'ai décidé d'affecter ces résultats à des mesures destinées à améliorer leurs conditions de travail et de prise en charge des patients et à donner de la souplesse à notre fonctionnement quotidien. »

La Directrice Générale a décidé de répartir ces crédits selon 7 axes :

0,5 M€ pour développer des projets d'amélioration de la Qualité de Vie au Travail
En complément des actions institutionnelles déjà engagées pour améliorer la qualité de vie au travail, un appel à projets sera initié pour repérer et accompagner de nouvelles initiatives.

1 M€ dédiés aux équipements
Ce surcroit de crédits permettra de renforcer et d'accélérer le plan courant d'acquisitions d'équipements médicaux et hôteliers.

0,4 M€ pour la réalisation de travaux courants
Ces crédits permettront de réaliser de petits travaux amélioratifs complémentaires, rapidement réalisables, dans les établissements et services des HCL.

1,5 M€ pour conforter et développer le dynamisme médical
Chaque année, une enveloppe financière est consacrée au soutien et au développement des activités médicales. Pour 2019, cette enveloppe sera augmentée de 1,5 M€, pour atteindre un total de 11 M€ en année pleine. Elle permettra la réalisation de plusieurs nouveaux projets qui répondent à des besoins de prise en charge de la population.

1 M€ pour conforter les dispositifs de remplacement dans les services
Ces crédits permettront de compenser des absences de personnels en utilisant des dispositifs d'heures supplémentaires rémunérées. Ils concerneront prioritairement les services de soins et secteurs médico-techniques (laboratoires, services d'imagerie, pharmacie...).

0,2 M€ alloués aux pôles d'activité médicale
Ces sommes, versées directement, permettent aux pôles d'activité médicale d'engager des projets et dépenses « à leur main », au plus près du terrain et de manière souple et réactive. Cette augmentation permet d'amener l'enveloppe globale distribuée aux 22 pôles médicaux des HCL à    0,6 M€ en 2019.

0,4 M€ pour encourager et soutenir les jeunes chercheurs
A l'instar de l'année 2018, l'organisation d'un « appel d'offres jeunes chercheurs » sera renouvelée, avec l'objectif de sélectionner, pour les soutenir, les meilleurs projets de recherche soumis.

« Les mesures que je prends permettent un juste retour aux personnels. Pour autant, les contraintes économiques nationales perdurent et restent fortes ; elles nous obligent à rester vigilants et à maintenir nos efforts pour les années à venir .
Il faut bien comprendre que la dynamique en cours, les projets ambitieux et enthousiasmants que nous portons, notamment au travers de notre projet d'établissement PULSATIONS 2023, ne pourront être pérennisés qu'à la condition de maintenir aussi nos efforts d'efficience et surtout, notre dynamique d'activité » précise encore la Directrice Générale.

Des résultats qui permettent aussi de poursuivre la dynamique d'investissement
Les marges de manœuvre dégagées par la bonne situation financière de l'établissement permettent de conforter sa politique d'investissement. Le PGFP (plan global de financement pluriannuel) 2019 - 2028 en est le reflet. Il confirme des opérations importantes déjà lancées, parmi lesquelles :

§  La poursuite de la modernisation de l'hôpital Edouard Herriot avec notamment la réorganisation des urgences ;
§  Le transfert de l'hôpital Henry Gabrielle sur le site de l'hôpital d'instruction des Armées Desgenettes ;
§  La rénovation des blocs, urgences, réanimations de l'hôpital Lyon Sud ;
§  les opérations d'aménagement liées à l'arrivée du métro à l'hôpital Lyon Sud et à la reconfiguration urbaine du site (projet « Vallon des Hôpitaux ») ;
§  L'extension de la maternité de la Croix Rousse et la rénovation de la néonatologie ;
§  La construction d'un bâtiment dédié au long séjour à l'hôpital Pierre Garraud ;
§  La construction d'un deuxième site de radiothérapie localisé au groupement hospitalier Est
§  L'acquisition d'un robot chirurgical pour l'hôpital Edouard Herriot ;
§  Le renouvellement d'une partie du parc automobile pour se conformer au plan oxygène de la Métropole.

In fine, le niveau global des investissements sera relevé pour atteindre un rythme annuel de 140 M€.

Les indicateurs financiers des Hospices Civils de Lyon à fin 2018

Sous réserve de l'audit final des commissaires aux comptes, la clôture de l'exercice 2018 confirme la bonne santé financière des HCL, dans un contexte national très contraint pour les hôpitaux publics.

Le compte de résultat principal affiche un excédent comptable de 5,3 M€ sur un budget de 1,84 Md€ (soit 0,3% des produits). En 2017, les HCL avaient déjà généré un excédent de 7,6 M€.

Le compte de résultat consolidé dégage un excédent tous budgets confondus de 21 M€ après cessions d'actifs pour un montant de près de 10 M€.

La marge brute d'exploitation est en progression de +11% par rapport à 2017 et atteint un taux de 7% (hors aides) sur le budget principal, en ligne avec les objectifs du contrat de retour à l'équilibre financier signé par les HCL.

La capacité d'autofinancement s'élève à près de 119 M€, soit 6,2% des produits consolidés. Elle couvre l'intégralité du remboursement du capital de la dette : après remboursement, l'autofinancement net s'élève à plus de 71 M€ (en hausse de +30% par rapport à 2017) et couvre l'intégralité du besoin de financement des investissements courants réalisés sur l'exercice. 

 Le budget principal concerne l'activité hospitalière. Le budget consolidé comprend, en sus, les activités dites «annexes» : écoles de formation, établissements pour personnes âgées dépendantes, addictologie et unités de soins de longue durée et gestion du patrimoine immobilier.
La politique d'investissement est très soutenue : 108 M€ d'investissements ont été réalisés en 2018. L'effort d'investissement des HCL représente 5,7% des produits consolidés dont 55% pour des opérations majeures (construction immobilière, équipements biomédicaux lourds, SDSIH) et 45% pour des opérations courantes (travaux courants et renouvellement des équipements).
Le désendettement se poursuit : le capital restant dû de la dette s'élève à 832 M€ et représente 43% des produits consolidés, en baisse de 1 point par rapport à 2017 (44%). La durée apparente de la dette reste en-deçà du seuil réglementaire de 10 années de CAF pour la 4ème année consécutive et poursuit sa trajectoire de réduction pour s'établir à 7 ans (au lieu de 8 ans en 2017).
La trésorerie des HCL est sécurisée, permettant à l'établissement de disposer de liquidités suffisantes pour couvrir son besoin en fonds de roulement et de se financer aux meilleures conditions du marché.  
Le 31 octobre 2018, l'agence de notation financière MOODY'S a confirmé la note d'émetteur « A1/Prime 1 » avec « perspective stable », déjà attribuée aux HCL en 2017.  

 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Hôpital - Les HCL en bonne santé financière

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.