Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Alerte pollution de l'air dans le lyonnais et le nord isère

lyon
 Un nouvel épisode de pollution de l’air aux particules fines (PM10) est en cours dans le Bassin Lyonnais/Nord-Isère. Le seuil d’information recommandation étant franchi, et pour répondre de manière spécifique à cet épisode et réduire les émissions de polluants, le Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, recommande d’adopter les mesures suivantes :

 Les recommandations sanitaires : 

Pour les populations vulnérables :
 • Limiter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe ;
• Limiter les activités intenses (physiques et sportives dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur ;
Pour les populations sensibles : 
• Limiter les sorties durant l’après-midi (ou horaires à adapter selon la situation locale) ;
• Limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ; Pour le reste de la population :
• Il n’est pas nécessaire de modifier les activités habituelles, les déplacements habituels ni les pratiques habituelles d’aération et de ventilation, la situation lors d’un épisode de pollution ne justifiant pas de mesures de confinement ;
• Dans tous les cas, en cas de symptômes ou d’inquiétude, prenez conseil auprès de votre pharmacien. Les recommandations comportementales :
 Pour l’ensemble de la population :
• Arrêter d’utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint de type inserts, poêles, chaudières installées avant 2000 et les groupes électrogènes ;
• Maîtriser la température de son logement (chauffer sans excéder à 19 °C) ;
• Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille-haies…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile, etc.) ;
• Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants :vélo, transports en commun, co-voiturage …

L'actu. lyonnaise en vidéos :

Pour les entreprises, adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ; 
• S’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route) ;
• Éviter la conduite agressive, l’usage de la climatisation ; entretenir régulièrement son véhicule ; • Abaisser sa vitesse de 20 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 90 km/h ;

• RAPPEL : il est interdit de brûler des déchets verts. 

Pour les collectivités territoriales et les autorités organisatrices des transports : 
• Maîtriser la température de son logement (chauffer sans excéder à 19 °C) ;
• Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille-haies…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile, etc.) ;
• Promouvoir l'humidification, l'arrosage ou toute autre technique rendant les poussières moins volatiles, notamment aux abords des voiries et lors des chantiers ; réduire l'activité des chantiers générateurs de poussières ;
• Développer les pratiques de mobilité les moins polluantes : co-voiturage, transports en commun ; adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ; faciliter l'utilisation des parkings relais et transports en communs associés ;
• Faire en sorte d'éviter la circulation des classes de véhicules les plus polluants (norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d'immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d'intérêt général visés à l'article R 311-1 du code de la route) ;
 • Sensibiliser la population aux effets négatifs sur la consommation et les émissions de polluants d'une conduite agressive des véhicules et de l'usage de la climatisation, ainsi qu'à l'intérêt d'une maintenance régulière du véhicule ;
• Rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel ;
• Pratiquer les tarifs les plus attractifs pour l'usage des transports les moins polluants (vélos, transports en commun, véhicules électriques, etc.). Les recommandations aux agriculteurs et aux industriels :


Pour les agriculteurs : 
• Reporter l'écobuage ou pratiquer le broyage ; • Suspendre les opérations de brûlage à l'air libre de sous-produits agricoles.

Pour les industriels :
• Reporter certaines opérations émettrices de particules et oxydes d'azote à la fin de l'épisode de pollution ;
• Reporter le démarrage d'unités à la fin de l'épisode de pollution ;
• Mettre en fonctionnement, lorsqu’ils existent, des systèmes de dépollution renforcés durant l'épisode de pollution ;
• Réduire l'activité des chantiers générateurs de poussières et mettre en place des mesures compensatoires (arrosage) ;
• Réduire l'utilisation des groupes électrogènes.

Vous trouverez des informations sur la qualité de l’air dans la région sur le site internet de l’association agréée de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) : http://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/ Vous trouverez plus de précisions sur les messages sanitaires sur le(s) site(s) internet de ministère chargé de la santé, ARS, AASQA…etc. : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/
Vous pouvez également consulter les informations disponibles liées au niveau et à la nature des pollens sur le site internet http://www.pollens.fr/accueil.php en plus des informations similaires éventuellement diffusées en accompagnement du message d’information et de recommandations Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Alerte pollution de l'air dans le lyonnais et le nord isère

Neige de culture : le département de l'Isère prévoit l'avenir des stations

lyon
 Le Département de l'Isère vient de présenter les résultats d'une étude sur les perspectives d'enneigement et les impacts sur les ressources des stations de ski à l'horizon 2025 - 2050. Une démarche innovante qui a pour objectif d'accompagner les entrepreneurs des sports d'hiver dans leur adaptation aux défis environnementaux et économiques majeurs.

Cette étude unique en France s'est déroulée d'avril 2017 à octobre 2018 dans les 23 stations de l'Isère. Elle a pour but d'étudier la pertinence des projets de neige de culture sur la base des projections d'enneigement des stations, de la disponibilité de la ressource en eau et des équilibres financiers. Elle comprend trois volets distincts : 
 - L'analyse des conditions d'enneigement des domaines skiables de l'Isère et une étude sur l'évolution de ces conditions à échéance 2025 et 2050 en s'appuyant sur les scénarios du GIEC
 - L'évaluation de l'impact actuel et futur de la production de neige de culture sur la ressource en eau et les milieux en Isère. 
 - Les enjeux et la faisabilité économiques de la neige de culture en Isère : une analyse de la capacité des stations à porter financièrement le coût des installations liées à la neige de culture.


L'actu. lyonnaise en vidéos :

L'étude a été réalisée par le cabinet KPMG.
Cette étude, innovante apporte des données scientifiques et financières, des éléments concrets et objectifs pour accompagner chaque station iséroise dans son développement futur. Elle permet de répondre aux problématiques rencontrées dans l'élaboration des stratégies de développement des stations. 

 Les grands enseignements 
 Côté enneigement, l'analyse montre qu'en 2025 la surface équipée en Neige de Culture passera à 42% contre 27% actuellement. D'une façon générale, à l'échelle de l'Isère, les équipements en neige de culture envisagés sur les domaines skiables d'ici 2025, permettraient de maintenir un niveau d'enneigement en 2050, similaire à celui d'aujourd'hui. 
Concernant la ressource en eau, la production de neige de culture se concentre en amont de la saison en prévention et préparation de la saison et ce, quel que soit l'enneigement à venir. Avec les projets en cours, la capacité de stockage des retenues d'altitude serait multipliée (extension, création) par deux entre 2017 et 2025. 
Aujourd'hui et dans les années à venir, il y a peu de réels conflits d'usage sur la ressource en eau sur le département de l'Isère. L'analyse financière de l'étude montre de son côté que les très grandes stations sont en capacité de financer les investissements prévus en sécurisant leur chiffre d'affaires et leurs marges actuelles. Pour les autres stations, la réalisation des investissements passera par des choix stratégiques de priorisation des investissements.

La montagne : un rôle moteur dans l'économie iséroise
 Les stations de sports d'hiver jouent un rôle essentiel dans l'économie touristique du département. La montagne, à elle seule, concentre 60 % du chiffre d'affaires annuel des entreprises touristiques iséroises dans les secteurs de l'hébergement et des activités de loisir. La consommation annuelle dans les stations s'élève à près de 500 millions d'euros. En Isère, 23 000 emplois directs et indirects sont liés à l'activité touristique. En montagne, ce sont 53 % des emplois qui sont liés au tourisme. A eux seuls, les domaines skiables de l'Isère ont enregistré 4,8 millions de journées skiées lors de l'hiver 2017/2018, pour une recette de 123,1 millions d'euros (+5 % par rapport à la moyenne des 4 dernières saisons), soit 9 % de l'activité nationale.




L'avenir des stations, une réflexion de fond initiée par le Département 
 Depuis mars 2016, le département de l'Isère, présidé par Jean-Pierre Barbier, agit en faveur du développement du tourisme et des stations de montagne afin d'anticiper les changements climatiques et d'assurer la pérennité de l'activité économique et des emplois. Conscient de cet enjeu majeur pour l'avenir des stations, le Département s'engage à soutenir les acteurs de la montagne à travers une vision pragmatique, réaliste et raisonnée, structurée autour de 3 axes principaux : 
 - Le soutien des projets de diversification de l'activité touristique. Plus de 60 % des financements des « contrats de performance des Alpes de l'Isère » (CPAI), lancés sous l'impulsion de Chantal Carlioz, Vice-présidente du Département en charge du tourisme, de la montagne et des stations, et également Présidente d'Isère Tourisme, ont été consacrés à la diversification ces deux dernières années. 
 - L'engagement d'une démarche prospective sur les nouveaux usages de la montagne d'ici 2030. Une réflexion engagée depuis septembre 2017 aux côtés de 70 experts d'horizons divers pour imaginer les modèles des stations de demain. 
 - L'étude pour évaluer les perspectives d'enneigement et les éléments d'impact pour les 23 stations iséroises à l'horizon 2025 - 2050.
 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Neige de culture : le département de l'Isère prévoit l'avenir des stations

Commerces : autorisation d'ouverture exceptionnelle le dimanche

lyon
Le préfet du Rhône met en place des ouvertures exceptionnelles supplémentaires pour les commerces le dimanche.

Ces dernières semaines, de nombreux commerçants du département du Rhône ont rencontré des difficultés économiques liées au mouvement social dit des «Gilets jaunes». 

En accord avec les préconisations de la ministre du Travail, Pascal MAILHOS, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a décidé par arrêté en date du 20 décembre 2018, de permettre à l’ensemble des commerçants du Rhône et de la métropole de Lyon l’ouverture de leurs établissements les jours suivants :

- le dimanche 30 décembre 2018 ; 
- le dimanche 6 janvier 2019 ; 
- le dimanche 13 janvier 2019 ; 
- le dimanche 20 janvier 2019. 

Cette décision a été prise afin d’aider les entreprises à faire face à cette situation exceptionnelle affectant leur activité. Ces ouvertures se feront en pleine conformité avec les dispositions du Code du Travail, notamment le principe de volontariat du salarié pour le travail dominical.

Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram : 
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Commerces : autorisation d'ouverture exceptionnelle le dimanche

Récupération des sapins de Noël : la métropole collecte les "déchets verts"

lyon
  Comme chaque année depuis plus de 11 ans, la Métropole de Lyon met en place des points de collecte des sapins de Noël sur l’ensemble de son territoire juste après les fêtes de fin d’année. 

 Cette collecte s’effectuera du 2 au 16 janvier dans les 64 communes (dont les 9 arrondissements de Lyon) qui participent au dispositif. Au total, 174 points de collecte seront disponibles pour les habitants de la Métropole. La liste complète de ces lieux de collecte est à retrouver sur le site : www.grandlyon.com 
En plus des 19 déchèteries de son territoire, dans lesquelles les citoyens sont invités à déposer leurs sapins, la Métropole de Lyon apporte donc un service supplémentaire en cohérence avec les principes de développement durable.

Cette action permet de lutter contre les dépôts sauvages sur le domaine public et donc d'éviter à la collectivité un surcoût de traitement (le traitement d’un dépôt sauvage coûte 5 fois plus cher qu’un dépôt en déchèterie). Les sapins sont valorisés dans les centres de compostage métropolitains. 

Sont acceptés
■ Les sapins naturels avec ou sans socle en bois 
 ■ Les sacs « Handicap International » 
 ■ Les sacs bruns clairs à amidon de maïs 
 ■ Les sacs « OK Compost » 

Ne sont pas acceptés 
 ■ Tous les autres sacs (ex : sacs en plastique)
 ■ Les pots en plastique ou en terre 
 ■ Les sapins plastiques
 ■ Les sapins naturels floqués
 ■ Les guirlandes et autres décorations

Les chiffres de la collecte :
 2007 : 20 tonnes 
 2008 : 34 tonnes 
 2009 : 37 tonnes 
 2010 : 46 tonnes 
 2011 : 66 tonnes 
 2012 : 98 tonnes 
 2013 : 98 tonnes 
 2014 : 144 tonnes 
 2015 : 185 tonnes 
 2016 : 192 tonnes 
 2017 : 202 tonnes 
 2018 : 252 tonnes 
Ces sapins sont valorisés dans les centres de traitement du territoire métropolitain. Ils sont transformés en compost, en copeaux de bois pour les jardins ou en combustible à destination de chaudières à bois.


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram 
Lire la suite - Récupération des sapins de Noël : la métropole collecte les "déchets verts"

Georges Képénékian, réélu Président du Conseil de Surveillance des HCL

lyon
 Mardi 18 décembre 2018, Georges Képénékian, qui siège désormais en représentation du Président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld, a été élu Président du Conseil de Surveillance des Hospices Civils de Lyon, à l’unanimité des votants. 

Georges Képénékian a également désigné le Viceprésident du Conseil de Surveillance, reconduisant à ce mandat François Blanchardon, membre du Conseil de Surveillance au titre de la représentation des usagers.
Gérard Collomb, Maire de Lyon, membre de droit du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon retrouve également son siège à l’occasion de cette nouvelle installation. 

On rappelle : 

Le Conseil de Surveillance des Hospices Civils de Lyon suit une composition arrêtée par les textes :  15 membres avec voix délibérative uniformément répartis en 3 collèges (représentants des collectivités territoriales, représentants des personnels et personnalités qualifiées). 
 6 membres avec voix consultative.

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram  
Lire la suite - Georges Képénékian, réélu Président du Conseil de Surveillance des HCL

Affaire Barbarin : les silences coupables de l'Eglise

Livre disponible ici -
  Dans "Qu’avez-vous fait de Jésus ? - Les silences coupables de l’Église", en librairie le 3 janvier 2019 Christine Pedotti dénonce le système institutionnel, symbolique et moral qui a permis la perpétration des crimes de pédophilie et surtout la chape de plomb qui les a couverts. Constatant l’ampleur du désastre, elle pose la question de l’avenir de l’Église Catholique d’aujourd’hui.



Le procès du cardinal Barbarin aura lieu à Lyon le 7 janvier 2019. L’archevêque de Lyon comparaitra pour non-dénonciation d’abus sexuels dans l’affaire du Père Preynat, accusé par plusieurs dizaines de jeunes scouts d’actes de pédophilie dans les années 1980-1990.

Christine Pedotti, directrice de Témoignage chrétien, a lancé en septembre dernier un appel doublé d’une pétition demandant la création d’une commission d’enquête parlementaire afin de faire transparence sur les crimes de pédophilie et leur dissimulation par l’Église catholique. Elle est interrogée très régulièrement par les médias sur cette question. 

Selon un sondage Odoxa, près de 9 catholiques sur 10 étaient favorables à la création d’une telle commission parlementaire, mais la proposition de certains sénateurs puis de députés a été rejetée.

Le Sénat a finalement décidé la création d'une mission commune d'information.


 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)




L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram 
Lire la suite - Affaire Barbarin : les silences coupables de l'Eglise

Prêts immobiliers : changer d’assurance peut permettre des économies très significatives

lyon
 Entré en vigueur au 1er janvier dernier, l’amendement Bourquin devait permettre de faciliter la substitution de l’assurance emprunteur mais c’était sans compter sur la ténacité des banques à conserver ce marché ! Défaut d’information, manque de clarté sur la date d’échéance annuelle, refus des banques pour des motifs variés, baisse de tarifs discrétionnaires… 

Les pratiques bancaires continuent de pénaliser la liberté de choix et le pouvoir d’achat des consommateurs. Certains acteurs alternatifs ont pourtant pris les devants pour permettre aux consommateurs de changer facilement l’assurance de leur crédit immobilier. 

Faciliter le changement d’assurance avec l’amendement Bourquin 
L’amendement Bourquin permet aux propriétaires de changer d’assurance emprunteur une fois le délai de 12 mois prévu par la loi Hamon (1) dépassé. L’objectif est de clarifier le droit des propriétaires et de les protéger des déviances commerciales bancaires observées sur le terrain. Mais l’amendement Bourquin présente une brèche dans laquelle ces dernières se sont très vite engouffrées…

SECURIMUT, une société lyonnaise née en 2006, avant les lois Lagarde, Hamon et Bourquin, déclare avoir la volonté de faire bouger les lignes du marché de l’assurance emprunteur immobilier, selon elle "trusté à 85% par les banques et qui génère 6 milliards d’euros de primes et plus de 50% de marges selon un Rapport Inspection Générale des Finances Novembre 2013"  


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Des pratiques bancaires qui freinent les démarches 
Les propriétaires ont le droit de résilier leur assurance emprunteur chaque année à date échéance. Mais les banques jouent sur ladite date : date de signature du prêt, date d’adhésion au contrat d’assurance ou encore prise d’effet du contrat… Et comme il n’existe par ailleurs aucune obligation pour les banques de communiquer ladite date à tous les emprunteurs, les refus de délégations ou les reports de reprises ont été quasisystématiques. Ceci s’ajoute à différentes pratiques bancaires que l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) a dénoncées à plusieurs reprises et qui visent à contrer le changement d’assurance : défaut d’information, refus pour des motifs variés voire inexpliqués, baisse de tarifs discrétionnaires sur les contrats d’assurances existants, dans des tentatives ultimes pour retenir les emprunteurs… 
Pour les banques, l’assurance emprunteur est une véritable manne et elles sont prêtes à tout pour essayer de la conserver. 
Mais ces tactiques plus ou moins déontologiques pénalisent et révoltent les propriétaires qui se tournent de plus en plus vers les assurances alternatives. 

Le CCSF statue sur une date d’échéance commune (avis du 27 Novembre 2018)  
Afin de simplifier la substitution de l’assurance emprunteur, le CCSF (Comité Consultatif du Secteur Financier) a publié ce mercredi 27 Novembre 2018 un avis qui porte sur la date d’échéance annuelle des contrats, l’extension des couvertures et l’harmonisation des certificats d’adhésion. Après discussion entre les banques, les assureurs et les courtiers, le CCSF a retenu comme date d’échéance commune la date anniversaire de la signature de l’offre de prêt. Les assurés devront donc engager leurs démarches de résiliation au minimum deux mois avant cette date. 

En tant qu’expert de l’assurance emprunteur, SECURIMUT est confronté quotidiennement aux esquives des banques pour retenir leurs clients et se demande dans quelle mesure ces dernières seront prêtes à communiquer la date de signature du prêt… Si les banques peuvent facilement retrouver cette information, qu’en est-il des assureurs alternatifs ? Et de ceux qui sont les premiers concernés : les clients ? 
Bien souvent, l’exemplaire daté et signé de l’offre de prêt a été renvoyé à la banque et les propriétaires n’ont conservé qu’un double vierge, lorsqu’ils l’ont conservé. Les assureurs alternatifs vont donc devoir être plus habiles que jamais pour aider les consommateurs à concrétiser leur désir de changer d’assurance. 

En retenant la signature du prêt bancaire comme date d’échéance, le CCSF ne traite pas le problème de fond ou plutôt il ne le traite que partiellement. 
Pour permettre aux emprunteurs de réaliser une substitution d’assurance de façon autonome, il faudrait que les banques les informent systématiquement de la date d’échéance précise les concernant. Seule la communication d’une date personnalisée (jour/mois/ année) pourra servir les intérêts du consommateur : tout repose sur une information et une communication efficace. Sans cette date, la substitution reste compliquée. Ainsi, les pratiques bancaires risquent de pénaliser encore longtemps la liberté des consommateurs et leur pouvoir d’achat. 

Car il est possible pour les propriétaires de changer d’assurance en quelques clics et de faire des économies très significatives sur le coût de leur crédit, tout en étant mieux garanti ! 

Le gain constaté atteint fréquemment, selon Sécurimut, 10 000€ et 0,50% de taux de crédit et les assurés bénéficient d’une meilleure couverture, grâce au certificat d’équivalence ! Aujourd’hui, la société représente un portefeuille de 280 000 prêts x assurés. 
SECURIMUT, spécialiste du changement d’assurance emprunteur, s’est toujours élevé face à ces pratiques. Cette société est née de la volonté "de faire bouger le marché de l’assurance emprunteur trusté par les banques et de faciliter le changement pour tous les propriétaires. Après avoir créé le 1er certificat d’équivalence en 2014 pour faciliter les substitutions durant la première année de vie de l’assurance", Securimut a créé un service de mandat de gestion qui permet aux propriétaires de lui déléguer totalement leur changement d’assurance et la résiliation de leurs contrats bancaires. 
Pour le consommateur, toutes les opérations peuvent s'effectuer en ligne, avec l'accompagnement et le support d'un service client expert.
 Les gestionnaires experts de l’assurance emprunteur prennent en charge toutes les démarches avec la banque ou un autre alternatif, jusqu’à obtention effective de la substitution. 

Le changement d’assurance pèse plus de 62% des contrats de la société en 2018 dont deux tiers en Loi Bourquin ! 
En effet, alors qu’en 2017 60% du changement d’assurance se faisait en Loi Hamon (40% en Bourquin), en 2018 la proportion s’est inversée avec 66% du changement en Loi Bourquin (34% en Loi Hamon). La reprise a donc bien été dopée par l’entrée en vigueur de la Loi Bourquin applicable depuis le 1er Janvier 2018. Ceci a été rendu possible grâce à la délégation d’assurance et aux process de réponses aux banques mis en place dans l’entreprise. 

1 La loi sur la consommation dite loi Hamon de juillet 2014 donne la possibilité aux emprunteurs de changer d’assurance au cours des 12 mois qui suivent la signature du prêt, sans frais ni pénalité pour des garanties équivalentes. 
2 Exemple d’économies - Changement d’assurance sous conditions. Exemple d’économies selon profil de l’emprunteur au 05/12/2018 : pour un couple de 34 ans, employé, non-fumeur, assuré chacun à 100 % en Décès/Incapacité/Invalidité, empruntant 160 000 € au taux de 1,80 % sur une durée de 20 ans. Coût moyen d’une assurance proposée par la banque : 17 920 € sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,99 % pour le couple). Meilleur coût total proposé par le comparateur SwitchAssur : 4 877 € sur la durée du prêt (soit un TAEA de 0,29 % pour le couple). Économie réalisée supérieure à 13 000 € soit l’équivalent de plus de 0,70 % de taux de crédit. 
.
Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Prêts immobiliers : changer d’assurance peut permettre des économies très significatives

Tarifs TCL : l'augmentation des abonnements maintenue malgré l'annulation de la taxe diesel !

lyon
  Le conseil du SYndicat des TRAnsports Lyonnais a refusé lors de sa réunion du 14 décembre de revenir sur l’augmentation des tarifs des abonnements TCL au 1er janvier 2019. 
Cette augmentation avait pourtant été décidée pour répondre à l’augmentation des tarifs du carburant, qui a été annulée après la mobilisation des #giletsjaunes. Les élus de Europe Écologie Les Verts s’insurgent dans un communiqué "contre cette logique comptable qui ne prend pas en compte les mobilisations citoyennes en cours, qu’elles soient contre la vie chère ou pour le climat". 


L'actu. lyonnaise en vidéos :


Enfermés dans leur logique comptable, sourds aux demandes citoyenne, les élus du Sytral ont refusé de revenir, même très partiellement, sur les augmentations des tarifs des abonnements. Seuls le président du groupe Synergie-Avenir, Marc Grivel et le maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret ont soutenu la proposition de moratoire portée par l’élu écologiste (EÉLV) Pierre Hémon
Au 1er janvier 2019 les abonnements TCL augmenteront donc de plus de 6 % (de 60,50 € à 64 €/mois).
Alors que les hausses prévues tant sur le diesel que l’électricité ont été annulées par le gouvernement, ces augmentations n’ont logiquement plus lieu d’être. Ces augmentations sont incompréhensibles au moment où les citoyens se mobilisent pour le climat et contre la pollution, mais aussi pour pouvoir se déplacer à moindre coût. 
Le SYTRAL doit entendre ces demandes et sortir de ses logiques comptables afin de répondre à ces mobilisations. Une pétition en ligne est en cours pour infléchir cette décision .

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Tarifs TCL : l'augmentation des abonnements maintenue malgré l'annulation de la taxe diesel !

Contrôle aux frontières : la reconnaissance faciale à l'aéroport de Lyon

lyon
 L'aéroport St Exupéry annonce des contrôles cinq fois plus rapides grâce aux "PARAFE"  (Passage Automatisé Rapide de Frontières Extérieures) à reconnaissance faciale à l’Aéroport Lyon-Saint Exupéry. Ce dispositif innovant permet de fluidifier le parcours des passagers à l’aéroport en réduisant les temps d’attente aux contrôles frontières. 
Le passeport biométrique est indispensable pour les utiliser. 
 Dans le contexte de rétablissement des contrôles aux frontières intra-Schengen, la part des passagers contrôlés à Lyon-Saint Exupéry atteint désormais 70 % contre 30% auparavant. Si la gestion de ces contrôles est de la responsabilité de la Police aux Frontières, Aéroports de Lyon travaille conjointement avec leurs services pour trouver des solutions accélérant le traitement des passagers, tout en garantissant des niveaux de sécurité et de qualité maximaux. 


L'actu. lyonnaise en vidéos :


Pas moins de 10 SAS PARAFE à reconnaissance faciale, développés conjointement par IN Groupe et Gunnebo, sont mis en service à compter du 14 décembre 2018. 
Le déploiement de 10 sas complémentaires est programmé au premier trimestre 2019 aux Départs et Arrivées du satellite du Terminal 1, où sont opérés les vols low-cost. Ainsi, les passagers de 80 % des vols à contrôler pourront à terme bénéficier de ces 20 nouveaux sas PARAFE. Ces nouveaux équipements permettent notamment de : 
- Multiplier par 5 la rapidité des contrôles (1 agent pour 5 passagers simultanés), 
- Augmenter à 32 le nombre de nationalités éligibles aux PARAFE : 28 pays de l’Union Européenne dont le Royaume-Uni, ainsi que la Suisse, la Norvège, l’Islande et le Lichtenstein, - Réduire le nombre d’échec au passage avec une plus grande facilité ergonomique (main libre et facilité de présentation devant le capteur biométrique), 
- Accélérer la lecture du passeport. Ces investissements, supportés par Aéroports de Lyon, permettent de réduire significativement le temps des contrôles. 

Pour en bénéficier, les passagers doivent être majeurs et se munir de leur passeport biométrique, la carte d’identité n’étant pas acceptée. 

 Pour Tanguy Bertolus, Président du Directoire d’Aéroports de Lyon : « L’ouverture des sas PARAFE à reconnaissance faciale, aujourd’hui, à Lyon-Saint Exupéry contribue aux objectifs de fluidification du parcours client et d’amélioration de la qualité de service qu’Aéroports de Lyon et VINCI Airports souhaitent offrir à leurs passagers. Elle illustre aussi notre étroite collaboration avec les services du Ministère de l’Intérieur. »


 Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Contrôle aux frontières : la reconnaissance faciale à l'aéroport de Lyon

Logement et Immobilier : les professionnels établissent un lien avec l'actualité des gilets jaunes

lyon
 Lors des "rencontres d’Automne" du Jeudi 29 Novembre 2018, les différents intervenants ont souvent fait le lien avec "cette population, qui a rêvé dans les années 1980 d’une vie meilleure à l’extérieur des villes avec une maison et un jardin, se trouve aujourd’hui en difficulté par son éloignement des commodités de la ville et de l’accès à ses services". 
 Dans le cadre de l’organisation de ses premières rencontres d’Automne, la Fédération des Professionnels de l'Immobilier Région Lyonnaise a réuni les acteurs de l’immobilier à la Tour Incity autour des thèmes de la Mixité et de la Densité. Cette contribution de la FPI s’inscrit dans le cadre plus général de sa participation au débat politique et citoyen concernant l’évolution des villes et agglomérations.




Pour cette première, la FPI Région Lyonnaise avait souhaité discuter autour de ces deux thèmes fondamentaux dans l’approche des promoteurs sur le montage de leurs opérations immobilières. Cette matinée a été riche en réflexion et appréciée par ses invités. La FPI Région Lyonnaise renouvellera ces rencontres d’automne afin d’apporter une nouvelle contribution sur d’autres thèmes majeurs.

Table Ronde sur la Mixité « Les Dominos » de SPIRIT IMMOBILIER à la Duchère, opération mixte regroupant du logement libre, du logement libre vendu à des investisseurs privés, du logement locatif social et des commerces en pied d’immeuble, a permis d’introduire cette première table ronde. Michel LE FAOU, Vice président du Grand Lyon, Philippe LAYEC (Directeur Régional SPIRIT IMMOBILIER), Guy VIDAL (Président du Directoire de SOLLAR), Audrey DELALOY (Chargée d’Affaires et Référent Renouvellement Urbain à la SERL) et Franck VELLA (Architectes HTVS) ont ensuite débattu autour de la mixité. 
L'actu. lyonnaise en vidéos :


 Michel LE FAOU a tout d’abord rappelé l’importance de la mixité dans ces quartiers difficiles comme La Duchère mais a également insité sur l’importance du rééquilibrage à faire au niveau de la Métropole en terme de logements sociaux, notamment sur la Ville de Lyon et dans l’Ouest Lyonnais La principale difficulté de la mixité n’est pas l’acte de construire mais « comment faire vivre ces ensembles immobiliers mixtes ? » La mixité nécessite du temps avec un accompagnement des habitants par les collectivités pour faciliter le vivre ensemble par l’intermédiaire des équipements scolaires et sportifs, de la desserte en transport en commun, de la sécurisation de ces quartiers ... D’après Fabrice BARDET, Directeur de recherches en science politique à l’Université de Lyon, la mixité fait l’objet en France d’un débat récurrent du fait du choix du pays d’envisager cette notion sous un angle exclusivement social ou économique. De ce fait, la question de la mixité est donc a priori en France d’abord une affaire de diversification des produits dans la perspective d’attirer des populations aux revenus différenciés. 

Table Ronde sur la Densité « Follement Gerland » de BOUYGUES IMMOBILIER à Gerland, opération regroupant 637 logements (libre, social, étudiant) sur 35 000 m2 de surface de plancher, a ouvert le débat sur la Densité entre Michel LE FAOU, Audrey FAUTIER (Manager de projet BOUYGUES IMMOBILIER), Augustin ROSENSTIEHL (SOA Architectes), Claire FAYOLLE (Chef de Projet IMMOBILIERE 3F) et Sébastien DONGUY (Chef de projet Aménagement du Territoire SERL). 
 « Follement Gerland » est une opération emblématique de Lyon avec une intervention forte de la collectivité. C’est l’exemple de la représentation de la ville des courtes distances : emplois, transports en commun, offre de services, lieux de promenades, de détente et de loisirs sont à proximité. Une des clés de la réussite de la densité est l’apport de services (vélos, conciergerie, chambre d’hôtes, cours de sport, terrasses partagées ...). Ce sont les conditions nécessaires au bien vivre ensemble. Les espaces verts ont également une importance particulière permettant une respiration. Pour l’aménageur, le travail a porté sur la typologie des différents îlots, les vues, les transparences, la qualité de l’espace public pour que cette densité soit acceptée et acceptable. 


Abonnez vous ! :

Accueil LYFtv.com /               LYonenFrance /

LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - Logement et Immobilier : les professionnels établissent un lien avec l'actualité des gilets jaunes

David Kimelfeld se retire des Hospices Civils de Lyon (HCL) au profit de Georges Képénékian

lyon
 Par désignation du Président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld, Georges Képénékian devient son représentant au Conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon (HCL). « Sous réserve du vote le mardi 18 décembre du Conseil de Surveillance des HCL, je souhaite ainsi offrir à Georges Képénékian l’opportunité de poursuivre une présidence saluée par tous. » souligne David Kimelfeld. 

Les HCL, deuxième Centre Hospitalier Universitaire de France, constituent un partenaire privilégié de la Métropole de Lyon tant au regard des implantations des centres hospitaliers qui maillent l’ensemble du territoire métropolitain (Pierre-Bénite, Francheville, Lyon, Villeurbanne, Caluire-et-Cuire, Bron, Saint-Genis-Laval), du nombre de projets portés en commun, que de son rôle majeur en termes de stratégie santé aux côtés des collectivités locales.
L'actu. lyonnaise en vidéos :

« Compte-tenu des implantations et des projets que nous partageons avec les HCL, qu’un vice-président de la Métropole de Lyon puisse les présider, en la personne de Georges Képénékian, serait un gage d’une coordination efficace pour atteindre les ambitions que nous portons ensemble pour notre territoire au service de nos concitoyens : qu’il s’agisse de stratégie sur les sciences de la vie, le sanitaire et le médicosocial, qu’il s’agisse d’attractivité ou d’emploi (23 000 employés HCL dans la métropole). La lettre de mission que je viens par ailleurs de confier à Georges Képénékian à la Métropole de Lyon, en plus de la Politique de la Ville dont il a la délégation, sur les sciences de la vie permettra une grande cohérence de ses nouvelles fonctions, ce qui est bien sûr un atout supplémentaire indéniable pour la qualité de notre action au service des habitants. »

Un esprit de cohérence et d’efficacité
David Kimelfeld annonce ausis qu'il proposera prochainement la candidature de Myriam Picot à la présidence de l’Etablissement Public de Coopération Culturelle du Musée des Confluences. Myriam Picot est actuellement Maire du 7ème arrondissement de Lyon et vice-présidente à la Métropole de Lyon déléguée à la Culture. COMMU


Les 14 sites d’implantation des HCL sur le territoire de la métropole de Lyon :

Centre Hospitalier Lyon Sud, Pierre-Bénite
Hôpital Antoine Charial, Francheville
Lyon : Hôpital Croix-Rousse, Hôpital Edouard-Herriot
Hôpital des Charpennes, Villeurbanne
Hôpital Dr Frédéric Dugoujon, Caluire et Cuire
Hôpital Femme Mère Enfant, Bron
Hôpital Henry Gabrielle, SAINT-GENIS-LAVAL
Hôpital Louis Pradel, Bron
Hôpital Pierre Wertheimer, Bron
5 à Lyon (HEH + Croix-Rousse + Hôpital Pierre Garraud + Institut d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique (IHOPe) + Centre de Traitements Dentaires)

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
Lire la suite - David Kimelfeld se retire des Hospices Civils de Lyon (HCL) au profit de Georges Képénékian

L’A.G étudiants/personnels de l’Université Lyon 2 s'oppose aux projets du gouvernement

lyon
 L’Assemblée Générale des étudiant.e.s et des personnels de l’Université Lumière Lyon 2 s’est réunie le 6 décembre 2018 sur le campus de Bron à l’initiative du Collectif des Étudiant.e.s Étranger.e.s, de Solidaires Étudiant.e.s et du Collectif des Doctorant.e.s et Non-Titulaires. Celle-ci a rassemblé près de 300 personnes, majoritairement des étudiant.e.s mais aussi des personnels enseignants et BIATSS. Cette Assemblée Générale a eu lieu dans une actualité marquée simultanément par l’annonce le 19 novembre 2018 par le Premier Ministre d’une augmentation des frais d’inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s extra-communautaires de plus de 1000 % (2770€ en licence et 3770€ en master et en doctorat), la mise en œuvre du « plan licence » (prévoyant notamment la fin des compensations entre les semestres et entre les UE ainsi que la réduction du nombre de cours en présentiel) et plus généralement la dégradation des conditions d’études et de travail dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche.
L'actu. lyonnaise en vidéos :
S’opposant à l’unanimité à l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s, les membres de l’AG ont tenu à souligner l’inscription de cette mesure gouvernementale dans un contexte général d’austérité et de privatisation de l’ESR, ainsi que son caractère profondément classiste, raciste et sexiste : en effet, ce sont en premier lieu les milieux populaires, les personnes racisées, les femmes, les personnes LGBTI+ et les personnes en situation de handicap qui seront impactées par une augmentation du coût des études (personnes pour qui faire des études en France est un moyen d’échapper aux discriminations et persécutions qu’elles subissent dans leur pays d’origine).
Après 1h30 de discussion, l’Assemblée Générale des étudiant.e.s et des personnels de l’Université Lumière Lyon 2 s’est ainsi positionnée :
- Contre toute augmentation des frais d’inscription à l’Université, et plus largement pour la gratuité de l’enseignement supérieur.
- Pour le retrait de Parcoursup et de la loi relative à « l’Orientation et la Réussite des Étudiants », et plus généralement contre toute forme de sélection à l’Université.
- Pour le retrait du « plan licence ».
- Pour l’augmentation des moyens alloués à l’ESR, ainsi que pour une meilleure gestion budgétaire de l’Université (fin des dépenses inutiles, affectation prioritaire des moyens à destination des étudiant.e.s les plus défavorisé.e.s).
- Pour l’augmentation des bourses en nombre et en montant.
- Pour la facilitation des procédures d’inscription des étudiant.e.s étranger.e.s (Campus France), ainsi que la gratuité de ces dernières.
- Pour l’augmentation du nombre de logements publics à destination des étudiant.e.s et pour la réduction de leur coût.
- Pour une adaptation du service public d’enseignement supérieur aux personnes les plus discriminées ou en difficulté (personnes LGBTI+, en situation de handicap, sanspapiers…).
- Contre la répression policière des étudiant.e.s, lycéen.ne.s et personnels mobilisé.e.s, contre toute intervention policière au sein et autour des campus universitaires et des lycées, et pour l’amnistie des personnes inculpées lors des mobilisations sociales.
Au regard de ces revendications, l’Assemblée Générale des étudiant.e.s et des personnels de l’Université Lumière Lyon 2 appelle l’ensemble des instances de l’établissement à se positionner ouvertement contre l’augmentation des frais d’inscription, contre la loi ORE et Parcoursup, et par extension contre la sélection à l’Université. Elle appelle ces mêmes instances à garantir la nonapplication de ces différentes mesures, aussi bien cette année que dans un avenir plus lointain.
La mobilisation des étudiant.e.s et des personnels de l’ESR étant concomitante à d’autres mouvements sociaux, à l’instar de la mobilisation lycéenne et celle des gilets jaunes, l’Assemblée Générale des étudiant.e.s et des personnels de l’Université Lumière Lyon 2 appelle à soutenir cellesci. Cette Assemblée Générale soutient ainsi plusieurs mots d’ordres plus généraux, telles que la restauration de l’ISF (dans le sens d’une meilleure justice sociale et fiscale) et l’appel à démission d’Emmanuel Macron et du gouvernement. (...)

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - L’A.G étudiants/personnels de l’Université Lyon 2 s'oppose aux projets du gouvernement

L’impression 3D dans le domaine médical : c’est à Lyon que ça se passe

lyon
 Grâce à la plateforme commune d’impression CHU de Lyon (HCL)/Université Lyon 1, ces deux acteurs majeurs de la santé réunissent leur expertise pour créer des dispositifs médicaux personnalisés, inventifs mais aussi conformes à la réglementation.
Seuls quelques patients bénéficient actuellement en France de dispositifs médicaux obtenus par impression 3D. Afin que cette technologie puisse se généraliser dans le secteur médical, deux savoir-faire majeurs doivent être réunis : Technique et Clinique. C’est l’objet du contrat-cadre que s’apprêtent à signer la plateforme « 3D Fabric of Advanced Biology » (3d. FAB), issue de laboratoires de l’Université Lyon 1, du CNRS, de l’ENS Lyon et de l’INSA de Lyon, avec les Hospices Civils de Lyon.
A terme, la peau pourra
 être reconstituée en bloc,
directement sur les grands brulés
« Nous allons pouvoir mutualiser les moyens et les compétences dans des locaux dédiés, avec des matières adéquates, des imprimantes adaptées et des outils informatiques de post-traitement d’images» s’enthousiasme Christophe. Marquette, coordinateur scientifique de la plateforme 3d.FAB. « On accompagnera les idées novatrices des médecins techniquement et réglementairement à toutes les étapes de maturation du projet. Ces acquis pourront être transférés vers l’industrie. L’objectif principal est de transformer par le biais d’études cliniques des innovations technologiques issues de l’impression 3D en innovations cliniques accessibles au plus grand nombre de patients», poursuit Julien KOEHLER, ingénieur à la cellule innovation HCL

→ Une multitude de techniques d’impression 3D seront exploitées, notamment : 
- L’impression de céramique pour, par exemple, des implants d’os sur mesure en chirurgie maxillo-faciale.
- L’impression de silicone pour des implants personnalisés.
- Et enfin l’impression de tissus vivants, le futur de la médecine régénérative.

L'actu. lyonnaise en vidéos :

A terme la peau pourra être reconstituée au bloc directement sur les grands brûlés
→ Deux projets sont d’ores et déjà en cours d’évaluation :
• La reconstruction d’un modèle anatomique du thorax d’un nourrisson : composé de poumons en matière souple, de côtes rigides, de la trachée et des vaisseaux sanguins imprimés par la plateforme 3d FAB. « Opérer une malformation pulmonaire chez un tout-petit peut se réaliser sans ouvrir le thorax à l’aide d’une petite caméra et d’instruments fins : c’est l’approche mini-invasive. L’impression en 3D du thorax et du poumon déformable du bébé que l’on va opérer me permet d’anticiper les difficultés, de définir la stratégie opératoire idéale et de simuler l’intervention avant le jour J. Bien entraîné, je peux réaliser ensuite une intervention plus courte, moins douloureuse et moins séquellogène», explique Fréderic HAMEURY, chirurgien pédiatrique aux HCL.

Cette nouvelle prise en charge est l’objet du Programme Hospitalier de Recherche Clinique (PHRC). L’impression de prothèse 3D en titane pour chirurgie maxillo-faciale : permet de reconstruire les orbites osseuses au lieu de greffer le patient avec ses propres os. « On constate une nette amélioration à la fois fonctionnelle et esthétique pour les patients avec une amélioration esthétique et une diminution de la vision double », explique le Dr Jean Thomas BACHELET Chirurgien Maxillo-Facial , « et par rapport à la prise en charge actuelle par autogreffe », complète-t-il, « la prothèse 3D permet une réduction du temps opératoire et des zones opérées et moins de handicaps durables liés aux traumatismes orbitaires ».
La cellule innovation des HCL accompagne le Dr Bachelet sur un Programme de Recherche en Médico-Economie (PRME) afin d’évaluer les coûts et les bénéfices de la prothèse imprimée 3D. Si l’étude prouve sa supériorité par rapport à la greffe classique, ces prothèses pourraient être remboursées par l’assurance maladie.


 Abonnez vous ! :


Accueil LYFtv.com /               LYonenFrance /


LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )
Lire la suite - L’impression 3D dans le domaine médical : c’est à Lyon que ça se passe

Le chef Bonnot "bûche" place de la République pour les enfants hospitalisés de Léon Bérard !

lyon
 Pour sa 2ème édition, l’événement « On Bûche pour eux » revient en cette période de fin d’année pour soutenir les enfants malades du centre Léon-Bérardle mercredi 19 décembre 2018, Place de la République à Lyon.
Fabrice BONNOT, fondateur de l’association « Envie d’un Sourire » entouré de Didier Cayon et Didier Dessert, deux chefs professionnels et surtout de très nombreux étudiants bénévoles du centre scolaire Lyonnais “Sainte Marie” relèveront le défi cette année de réaliser plus de 300 mètres de bûche de Noël !

Cerise sur la bûche... Carinne Teyssandier sera la marraine de l’événement. Un engagement généreux et un soutien important pour l’initiative.
Ces bûches traditionnelles roulées, à base d’un biscuit génoise généreux, se déclinent en 2 versions :
•             Ganache gourmande au chocolat intense
•             Crème onctueuse de vanille Bourbon et framboises fraîches
Vendues à 3€ la part, l’intégralité des bénéfices servira à offrir des jeux, des livres ainsi que des tablettes pour que les enfants gardent un contact et un lien avec leur famille ou leurs amis.

Au programme de Mercredi 19 décembre, journée symbolique pour les enfants :
13h-19h30 : vente de parts de bûche (chocolat intense ou vanille bourbon/framboises fraîches) à 3€ l’unité
14h-16h : atelier origami pour enfants et concours origami chrono. Gratuit, inscription sur place.
15h-18h : rencontre avec le Père Noël. En partenariat avec Radio Scoop.
Dès 16h : performances musicales avec des artistes Lyonnais.
17h-17h45 : atelier pour enfants, confection de bûches de Noël, avec Carinne Teyssandier et Fabrice Bonnot. En partenariat avec les rues République-Grolée-Carnot. Gratuit, inscription sur place (places limitées à 20 personnes)
17h30-18h30 : show dance led par Unity.

Convivialité, générosité, joie et gourmandise sont les ingrédients qui ont fait le succès de cet événement en 2017, avec 5 000€ de reversé au centre Léon-Bérard.

Pour cette 2ème édition, l’objectif est plus grand…


 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)


L'actu. lyonnaise en vidéos :

Rejoignez nous sur Instagram : 
( avec Snapwidget )
Lire la suite - Le chef Bonnot "bûche" place de la République pour les enfants hospitalisés de Léon Bérard !

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :



LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.