Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Hôpital - Les HCL en bonne santé financière

lyon
5,3 M€ d'excédent réinvestis immédiatement pour améliorer les conditions de travail et de prise en charge des patients. Pour la seconde année consécutive, les Hospices Civils de Lyon affichent un résultat d'exploitation en excédent et sécurisent leurs indicateurs financiers. Cette bonne trajectoire financière permet d'améliorer le quotidien des hospitaliers et des patients et de conforter leurs investissements.
« Ce bon résultat est la confirmation du dynamisme retrouvé des Hospices Civils de Lyon. C'est avant tout une réelle satisfaction et une récompense pour la communauté HCL tout entière, extrêmement investie et mobilisée pour transformer notre établissement, dans un contexte qui reste très contraignant. Notre communauté rappelle ainsi chaque jour la vigueur et la capacité d'adaptation du service public hospitalier. Pour reprendre le titre de la campagne de marque qu'ils déploient actuellement, ce faisant, les Hospices Civils de Lyon 'bousculent les idées reçues sur l'hôpital'. Je suis vraiment fière de nos professionnels ! » indique Catherine GEINDRE, Directrice Générale de l'institution.

Pour rappel, l'évolution du résultat depuis 2008
 Les chiffres de ce communiqué sont donnés sous réserve de l'audit final des commissaires aux comptes

Ces bons résultats s'expliquent par la conjugaison :
§  D'une bonne dynamique d'activité (+2% en hospitalisation et +9% en consultations externes) et du dégel des crédits intervenu en fin d'année.
§  Et de la maîtrise des charges, notamment salariales, qui progressent de 1,3%.

Au-delà du résultat excédentaire du compte d'exploitation, les HCL soulignent  notamment la sensible progression de la capacité d'autofinancement nette (CAF) qui témoigne, de leur capacité à autofinancer tous leurs investissements après remboursement des emprunts annuels.
L'actu. lyonnaise en vidéos :

Un excédent de gestion réinvesti

Face à cet excédent, Catherine GEINDRE déclare : « Je sais les efforts accomplis chaque jour par chacun de nos collaborateurs. Je connais aussi les difficultés des réalités quotidiennes à l'hôpital. C'est pourquoi j'ai décidé d'affecter ces résultats à des mesures destinées à améliorer leurs conditions de travail et de prise en charge des patients et à donner de la souplesse à notre fonctionnement quotidien. »

La Directrice Générale a décidé de répartir ces crédits selon 7 axes :

0,5 M€ pour développer des projets d'amélioration de la Qualité de Vie au Travail
En complément des actions institutionnelles déjà engagées pour améliorer la qualité de vie au travail, un appel à projets sera initié pour repérer et accompagner de nouvelles initiatives.

1 M€ dédiés aux équipements
Ce surcroit de crédits permettra de renforcer et d'accélérer le plan courant d'acquisitions d'équipements médicaux et hôteliers.

0,4 M€ pour la réalisation de travaux courants
Ces crédits permettront de réaliser de petits travaux amélioratifs complémentaires, rapidement réalisables, dans les établissements et services des HCL.

1,5 M€ pour conforter et développer le dynamisme médical
Chaque année, une enveloppe financière est consacrée au soutien et au développement des activités médicales. Pour 2019, cette enveloppe sera augmentée de 1,5 M€, pour atteindre un total de 11 M€ en année pleine. Elle permettra la réalisation de plusieurs nouveaux projets qui répondent à des besoins de prise en charge de la population.

1 M€ pour conforter les dispositifs de remplacement dans les services
Ces crédits permettront de compenser des absences de personnels en utilisant des dispositifs d'heures supplémentaires rémunérées. Ils concerneront prioritairement les services de soins et secteurs médico-techniques (laboratoires, services d'imagerie, pharmacie...).

0,2 M€ alloués aux pôles d'activité médicale
Ces sommes, versées directement, permettent aux pôles d'activité médicale d'engager des projets et dépenses « à leur main », au plus près du terrain et de manière souple et réactive. Cette augmentation permet d'amener l'enveloppe globale distribuée aux 22 pôles médicaux des HCL à    0,6 M€ en 2019.

0,4 M€ pour encourager et soutenir les jeunes chercheurs
A l'instar de l'année 2018, l'organisation d'un « appel d'offres jeunes chercheurs » sera renouvelée, avec l'objectif de sélectionner, pour les soutenir, les meilleurs projets de recherche soumis.

« Les mesures que je prends permettent un juste retour aux personnels. Pour autant, les contraintes économiques nationales perdurent et restent fortes ; elles nous obligent à rester vigilants et à maintenir nos efforts pour les années à venir .
Il faut bien comprendre que la dynamique en cours, les projets ambitieux et enthousiasmants que nous portons, notamment au travers de notre projet d'établissement PULSATIONS 2023, ne pourront être pérennisés qu'à la condition de maintenir aussi nos efforts d'efficience et surtout, notre dynamique d'activité » précise encore la Directrice Générale.

Des résultats qui permettent aussi de poursuivre la dynamique d'investissement
Les marges de manœuvre dégagées par la bonne situation financière de l'établissement permettent de conforter sa politique d'investissement. Le PGFP (plan global de financement pluriannuel) 2019 - 2028 en est le reflet. Il confirme des opérations importantes déjà lancées, parmi lesquelles :

§  La poursuite de la modernisation de l'hôpital Edouard Herriot avec notamment la réorganisation des urgences ;
§  Le transfert de l'hôpital Henry Gabrielle sur le site de l'hôpital d'instruction des Armées Desgenettes ;
§  La rénovation des blocs, urgences, réanimations de l'hôpital Lyon Sud ;
§  les opérations d'aménagement liées à l'arrivée du métro à l'hôpital Lyon Sud et à la reconfiguration urbaine du site (projet « Vallon des Hôpitaux ») ;
§  L'extension de la maternité de la Croix Rousse et la rénovation de la néonatologie ;
§  La construction d'un bâtiment dédié au long séjour à l'hôpital Pierre Garraud ;
§  La construction d'un deuxième site de radiothérapie localisé au groupement hospitalier Est
§  L'acquisition d'un robot chirurgical pour l'hôpital Edouard Herriot ;
§  Le renouvellement d'une partie du parc automobile pour se conformer au plan oxygène de la Métropole.

In fine, le niveau global des investissements sera relevé pour atteindre un rythme annuel de 140 M€.

Les indicateurs financiers des Hospices Civils de Lyon à fin 2018

Sous réserve de l'audit final des commissaires aux comptes, la clôture de l'exercice 2018 confirme la bonne santé financière des HCL, dans un contexte national très contraint pour les hôpitaux publics.

Le compte de résultat principal affiche un excédent comptable de 5,3 M€ sur un budget de 1,84 Md€ (soit 0,3% des produits). En 2017, les HCL avaient déjà généré un excédent de 7,6 M€.

Le compte de résultat consolidé dégage un excédent tous budgets confondus de 21 M€ après cessions d'actifs pour un montant de près de 10 M€.

La marge brute d'exploitation est en progression de +11% par rapport à 2017 et atteint un taux de 7% (hors aides) sur le budget principal, en ligne avec les objectifs du contrat de retour à l'équilibre financier signé par les HCL.

La capacité d'autofinancement s'élève à près de 119 M€, soit 6,2% des produits consolidés. Elle couvre l'intégralité du remboursement du capital de la dette : après remboursement, l'autofinancement net s'élève à plus de 71 M€ (en hausse de +30% par rapport à 2017) et couvre l'intégralité du besoin de financement des investissements courants réalisés sur l'exercice. 

 Le budget principal concerne l'activité hospitalière. Le budget consolidé comprend, en sus, les activités dites «annexes» : écoles de formation, établissements pour personnes âgées dépendantes, addictologie et unités de soins de longue durée et gestion du patrimoine immobilier.
La politique d'investissement est très soutenue : 108 M€ d'investissements ont été réalisés en 2018. L'effort d'investissement des HCL représente 5,7% des produits consolidés dont 55% pour des opérations majeures (construction immobilière, équipements biomédicaux lourds, SDSIH) et 45% pour des opérations courantes (travaux courants et renouvellement des équipements).
Le désendettement se poursuit : le capital restant dû de la dette s'élève à 832 M€ et représente 43% des produits consolidés, en baisse de 1 point par rapport à 2017 (44%). La durée apparente de la dette reste en-deçà du seuil réglementaire de 10 années de CAF pour la 4ème année consécutive et poursuit sa trajectoire de réduction pour s'établir à 7 ans (au lieu de 8 ans en 2017).
La trésorerie des HCL est sécurisée, permettant à l'établissement de disposer de liquidités suffisantes pour couvrir son besoin en fonds de roulement et de se financer aux meilleures conditions du marché.  
Le 31 octobre 2018, l'agence de notation financière MOODY'S a confirmé la note d'émetteur « A1/Prime 1 » avec « perspective stable », déjà attribuée aux HCL en 2017.  

 Abonnez vous ! :
Accueil LYFtv.com /             LYonenFrance /
LYFtvNews (le forum)
( avec Snapwidget )

1 commentaires :

Anonyme a dit…

Hmm is anyone else experiencing problems with the images on this blog loading?

I'm trying to find out if its a problem on my end or if it's the blog.
Any responses would be greatly appreciated.

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :



LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.