Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Le candidat EELV à la Mairie de Lyon Gregory Doucet demande la transparence des installations SEVESO

 Suite à l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen, le candidat écologiste (EELV) à la Mairie de Lyon Grégory Doucet demande aujourd'hui "une transparence totale sur les 16 installations classées SEVESO - seuil haut - autour et à Lyon"

Dans un rayon de 10 km autour de Lyon on compte 16 installations classées SEVESO en seuil haut, dont 3 dans le septième arrondissement de Lyon. « Je m’inquiète de l’accès à l’information de tous et toutes si une catastrophe devait se produire à Lyon. Nous sommes en droit de demander à la préfecture des informations plus régulières et notamment les procédures à suivre en cas d’incident sur l’un des sites » indique Grégory Doucet
Abonnez vous ! :


Qualifiée de simple incendie au départ, force est de constater que l’affaire Lubrizol est bien une catastrophe industrielle majeure, une catastrophe environnementale et une catastrophe sanitaire. 
Grégory Doucet "s’inquiète des zones d’ombre laissées par le Premier ministre et les services préfectoraux". 

Selon lui, la gestion de cette catastrophe par l’État n’est pas sans rappeler celle très approximative du plomb libéré dans les airs par l’incendie de la cathédrale Notre Dame.  La loi Essoc d’août 2018 simplifie les demandes d’autorisation de modification des industries Seveso. Cette simplification a permis au site Lubrizol d’augmenter considérablement ses stocks d’hydrocarbures et autres. « Notre santé ne supporte aucune simplification administrative » déplore Grégory Doucet.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.