De Lyon au Honduras, la parole des poètes, si souvent oubliée

Ils sont bien seuls les poètes en ce début du vingt et unième siècle ! Du Honduras nous arrive, par l'intermédiaire de l'organisation "Poetas del mundo" un texte de Jessica Isla.


Jessica Isla vit actuellement un moment historique ; elle écrit alors qu'une foule s'est réunie pour fêter le retour du Président (destitué par un coup d'Etat) à l'aéroport de Tegucigalpa. Mais les militaires qui ont réalisé le coup d'Etat ont ouvert le feu contre la foule et empêché l'avion présidentiel d'atterrir.
"Je sais pratiquement toujours quoi écrire. Je suis écrivaine, c'est mon travail. Je joins les mots pour qu'on puisse les comprendre, les lire, les partager... Aujourd'hui cependant, les mots se trouvent dans un endroit éloigné, entre mon cerveau et mon ventre... je ne veux même pas parler, je suis triste".
(...) aujourd'hui j'ai retrouvé de nouveau mon côté triste et en ce moment celà aussi me donne de la force, autant que la joie et que la douleur. Nous sommes beaucoup, hommes et femmes, et ensemble nous sommes LE Honduras. Nous irons jusqu'au bout. Parceque nous sommes en Résistance. Et celà c'est aimer la vie, en luttant pour la liberté".
A Lyon, Jean Marc Le Bihan, chante seul ses Histoires vécues
sur la place de la Croix Rousse
Le mouvement "Poetas del mundo" propose en ce moment sur son site de nombreuses contributions venues de tous les pays à propos de ce coup d'Etat au Honduras. Une mobilisation qui démontre, alors que le G8 est réuni en Italie, que le monde ne peut pas "tourner" qu'avec des considérations économiques et politiques. Que son moteur DOIT être philosophique et moral !

Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l'horizon
Et le futur est son royaume
Face à notre génération
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme
Entre l'ancien et le nouveau
Votre lutte à tous les niveaux
De la nôtre est indivisible
Dans les hommes qui font les lois
Si les uns chantent par ma voix
D'autres décrètent par la bible
Le poète a toujours raison
Qui détruit l'ancienne oraison
L'image d'Eve et de la pomme
Face aux vieilles malédictions
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme
Pour accoucher sans la souffrance
Pour le contrôle des naissances
Il a fallu des millénaires
Si nous sortons du moyen âge
Vos siècles d'infini servage
Pèsent encor lourd sur la terre
Le poète a toujours raison
Qui annonce la floraison
D'autres amours en son royaume
Remet à l'endroit la chanson
Et déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme
Il faudra réapprendre à vivre
Ensemble écrire un nouveau livre
Redécouvrir tous les possibles
Chaque chose enfin partagée
Tout dans le couple va changer
D'une manière irréversible
Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l'horizon
Et le futur est son royaume
Face aux autres générations
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme
(texte de Jean Ferrat)

0 comments :

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 
 

LYFtv-LYon - Le Guide : Sortir

Temps libre, tourisme, voyages

Sports, Communiqués de presse