Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)


Social : une lettre ouverte des MJC, grandes oubliées du déconfinement

La fédération des MJC (Maisons des Jeunes et de la Culture) du réseau Rhône Ain Saône a envoyé une lettre ouverte aux députés pour une demande d'amendement du Décret 2020-548 portant sur le déconfinement. 

"La période de crise actuelle a bouleversé les habitudes de toute vie sociale. Toute la population s’est retrouvée confinée depuis le 16 mars, sans possibilité notamment de pratique d’activités socio-culturelles ou de maintien de lien social dans certains espaces dédiés. 
logo lyon en france
Les MJC, comme tous les acteurs socio-économiques, ont cessé leurs activités au sein de leurs maisons depuis cette date. Cependant, la quasi-totalité des MJC a participé à nombre d’actions de solidarité : 
- Accueil des enfants de soignants et de personnels prioritaires, - Portage de courses en lien avec les CCAS pour les personnes les plus isolées, 
- Opération de phoning en direction de leurs adhérents et notamment ceux repérés comme les plus fragiles, 
- Actions de maintien du lien social via les outils numériques, en direction des adhérents, pour ceux qui se trouvent outillés, notamment pour : 
o L’accompagnement à la scolarité, 
o Des propositions d’activités pour les enfants et les ados, o Des cours et activités en ligne pour tous les publics (musique, activité physique, ...) 
o Photocopies de devoirs pour les enfants insuffisamment équipés d’outils numériques, 
- Atelier de confection de masque et de visières pour les personnes les plus fragiles ou les plus exposées. 
Cette liste, déjà longue, n’est pas exhaustive. 
Les MJC ont pu mettre en place nombre d’actions diverses afin de permettre à tous leurs adhérents (un peu plus de 55000 personnes dans le département du Rhône & de l’Ain) de maintenir un lien social, œuvrant pour une forme d’activité socio-culturelle en dehors du milieu familial ou pour rompre l’isolement. 
Depuis quelques jours, Monsieur le Président de la République et Monsieur le Premier Ministre ont annoncé un plan de déconfinement en direction des écoles, des entreprises, des commerces, etc… Les médiathèques, les bibliothèques et quelques musées ont été autorisés à reprendre leurs activités, en leur qualité de lieux de culture et de lien social de proximité nécessaires à la vie sociale et l’équilibre de nos relations humaines. En effet, plusieurs MJC peuvent témoigner de la détresse psychologique de leurs adhérents pendant cette période de confinement. La possibilité de retrouver un espace de respiration en dehors du cadre professionnel ou domestique apparait essentielle pour y remédier. 
Or, si la lecture de l’article 1 du décret 2020-548 a pu un instant nous réjouir car permettant une réouverture de nos maisons, celle de l’article 10 – I – 1/ de ce même décret a immédiatement mis fin à notre enthousiasme : 
force fut de constater que les MJC ne font pas partie de la liste des exceptions quant à l’interdiction d’ouverture des ERP. Les MJC du territoire dans leur ensemble ne comprennent pas cette situation. Une bibliothèque peut ouvrir, mais la bibliothèque d’une MJC ne peut pas, l’atelier Français Langue Étrangère (FLE) d’une médiathèque peut se tenir, mais pas celui de la MJC situé dans la même ville, l’exposition artistique d’un musée peut être vue, mais pas celle de la MJC, l’atelier informatique pour personnes âgées de la bibliothèque peut se dérouler, mais pas celui de la MJC ,…
Nous savons tous combien la culture et le lien social ont été et sont toujours importants pour soutenir les habitants de tous les territoires dans les différents moments difficiles que nous vivons tous aujourd’hui. Alors vous percevez déjà l’incompréhension totale et la vive détresse qui touche nos Conseils d’Administration et nos équipes face à un décret sans doute rédigé rapidement et qui mériterait d’être extrêmement rapidement complété par le visa express des MJC, associations qui ont reçu l’agrément de structures d’Éducation Populaire par le ministère. 
Évidemment, nous ne souhaitons pas réouvrir nos MJC «comme avant», mais nous voulons les ouvrir à nouveau en toute conscience de nos responsabilités vis-à-vis de nos adhérents et aussi des quartiers, communes et territoires où les MJC sont impliquées au quotidien et au plus proche des habitants. En conséquence, nous vous prions de bien vouloir intervenir auprès de vos collègues parlementaires et de nos ministres afin que soit mis un terme à cette situation incompréhensible voire inique dans les tous meilleurs délais, par l’adoption d’un amendement au décret précité ou tout autre texte juridique permettant d’y remédier, en ajoutant les Maisons des Jeunes et de la Culture aux exceptions prévues dans la liste des ERP de type L. 
Vous remerciant par avance de l’attention portée à notre demande et de la diligence que vous y apporterez, nous vous prions d’agréer, Madame la Députée, Monsieur le Dépéuté, de l’expression de notre respectueuse considération. Valérie Dor & Yves Jarsaillon Co-Présidents".
Le Réseau Rhône-Ain-Saône (R2AS) 
Association Loi 1901 
contact@r2as.org
www.r2as.org 


Actuellement sur LYFtvNews :

Vidéos les plus populaires :

La playlist Music & News :

L'actu. des chaînes francophones :

Lyon :

Paris:

Europe :

Afrique:

Amériques :

Asie :

Abonnez vous ! :








Commandez ici dans toutes les catégories de la boutique (livraison par Amazon.fr) :


En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
Gilles Roman

0 commentaires :

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 

Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.