Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)







Mesures sanitaires: Bruno Bernard dénonce les incohérences du gouvernement

Ci dessous le discours prononcé par le Président de la Métropole de Lyon Bruno Bernard lors de la session du 5 octobre 2020 : 

logo lyon en france
 Mesdames et Messieurs les élu(e)s, Pour commencer, je veux adresser mes félicitations aux pompiers de la caserne de la Madeleine qui sont intervenus hier matin pour éviter un drame potentiel, en cherchant à raisonner un homme muni d’une machette. Je souhaite un bon rétablissement au pompier blessé dont les nouvelles, que j’ai eu hier soir, étaient rassurantes. 
L’auteur de l’agression a été interpellé et je souhaite que l’établissement à l’origine de ses nuisances fasse l’objet d’une fermeture administrative au plus vite. 
Le Maire de Lyon, la Maire du 7ème, et la Vice-Présidente Zemorda Khelifi, se sont rendus sur place ce matin pour les remercier. 
***** 
Je souhaite également exprimer ma totale solidarité aux élus et aux habitants des Alpes Maritimes et notamment des vallées de la Vésubie et de la Roya. On le sait, lorsque la sécheresse frappe, comme c’est le cas cette année encore, les plus diluviennes sont infiniment plus dangereuses. Cette année encore, il y a des victimes. Et actuellement, les secours sont toujours à la recherche de personnes disparues. Le bilan humain est lourd. Tous, nous connaissons les causes de la multiplication de ces épisodes climatiques d’une très grande violence. Cette tragédie nous rappelle l’urgence d’agir. 
***** 
Avant de commencer nos débats, je souhaite enfin rappeler à quel point la situation sanitaire reste préoccupante dans la métropole de Lyon. 
Comme l’ensemble de nos concitoyens nous devons vivre avec la Covid 19. Non pas résignés. Mais vigilants. Je vous demande d’ailleurs de bien vouloir garder votre masque tout au long du conseil. 
Vivre avec la Covid 19 c’est respecter les gestes barrières, appliquer les mesures qui freinent la progression du virus, protéger nos proches et surtout les plus vulnérables. Nous avons intégré cette contrainte dans nos habitudes. 
Le port du masque dans la rue, dans les transports en communs, sur notre lieu de travail et partout où c’est nécessaire. Se dire bonjour autrement. 
Un des leviers majeurs pour contrôler l’épidémie est notre capacité de dépistage. Notre capacité à réaliser des tests en quantité importante et dans des délais rapides. Nous avons mis en place en septembre un dispositif ambitieux de dépistage à la sortie des stations de métro. Ce dispositif a offert une capacité supplémentaire de dépistage pour un public qui peinait à se faire tester. Ces opérations ont été possibles grâce à la mobilisation des communes, de l’ARS, des HCL, de laboratoires privés, du Sytral et des services de la métropole. Ce dispositif itinérant a été adapté avec l’ouverture de centres de dépistages fixes à Lyon et Villeurbanne. Je remercie les communes pour leur implication. 
Aujourd’hui, les personnes prioritaires peuvent être testées rapidement avec une communication des résultats en 24h. Jeudi dernier, avec le maire de Lyon, nous avons été reçus par le Premier Ministre qui nous a félicités pour ce dispositif.
Aujourd’hui l’indicateur le plus regardé est le taux d’incidence. Si cet indicateur a son intérêt, il ne faut pas oublier que plus on teste, plus le taux d’incidence est élevé. L’indicateur le plus pertinent reste le nombre de personnes hospitalisées et en réanimation. 
Aujourd’hui, 822 malades de la Covid 19 sont hospitalisées dans la région dont 364 dans le Rhône (c’est trois fois plus qu’il y a un mois). 143 malades Covid sont en réanimation (dont 74 dans le Rhône ce qui représente près 30% des lits de réa). La situation semble stabilisée depuis jeudi dernier.
Je regrette que le Ségur de la santé n’ait pas permis de renforcer les moyens humains aux HCL. Les soignants sont sur la brèche depuis mars. À peine un répit cet été. La situation de l’hôpital est préoccupante et demande des moyens supplémentaires. Notre système de santé est sous pression. Et ceci n’est pas sans conséquence pour les malades suivis pour une longue maladie. C’est la raison pour laquelle il est impératif de ralentir la progression du virus. 
Mais, et je n’ai pas manqué de le rappeler au Premier Ministre, il est également de notre responsabilité d’élus locaux de veiller à ce que les mesures décidées pour enrayer l’épidémie soient justifiées sur le plan sanitaire, comprises et intégrées par les habitants pour qu’elles soient efficaces. 
J’ai alerté messieurs Castex et Veran sur le manque de lisibilité et les incohérences ressenties de certaines mesures, annoncées unilatéralement depuis Paris. J’ai eu l’occasion de m’exprimer publiquement à ce sujet. J’espère vivement que le message est passé et que la réunion de jeudi n’était pas une opération de communication. Je le dis et le redis, des mesures incomprises, jugées injustes, inefficaces, inopportunes pourraient provoquer un rejet en bloc, par nos concitoyens, de toutes les mesures mises en place y compris des plus pertinentes et efficaces.
Nous ne voulons pas en arriver là. Nous ne pouvons pas en arriver là. 
Je veux d’ailleurs dire un mot des grands lyonnais qui, dans leur très grande majorité, ont intégré cette rentrée sous contrainte. Dans le secteur touristique, par exemple, les hôteliers, les restaurateurs ont intégré à leur activité la dimension sanitaire en prévoyant la désinfection régulière et systématique des lieux d’accueil. 
Avec les vice-présidentes Hélène Dromain et Emeline Beaume, nous avons réuni les acteurs de ce secteur lors des rencontres du Tourisme. Ils savent pouvoir compter sur la métropole. Mais au-delà, ils ont intégré la nécessité de faire évoluer leur activité. 
Dans l’événementiel, les professionnels ont adapté les jauges, les lieux, mis en place du gel hydro alcoolique et fournissent bien souvent des masques à ceux qui les auraient oubliés. 
Dans le secteur culturel, qui paie un lourd tribu économique à la crise, certains acteurs ont totalement réinventé leur manière de faire en un temps record pour pouvoir offrir aux habitants de la métropole la rentrée culturelle qu’ils attendaient. La semaine dernière, j’ai inauguré le Festival Peinture fraîche. Cette semaine, s’ouvre le Festival Lumière. Nous sommes à leurs côtés et eux, ne lâchent rien. 
Il est de notre responsabilité de saluer et d’encourager ces comportements exemplaires. Il est aussi de notre responsabilité d’élus de la métropole de veiller à ce que les mesures mises en place dans le cadre de la lutte contre la Covid 19 n’aggravent pas plus encore une situation économique déjà très tendue. 
J’ai d’ailleurs rappelé au Premier Ministre que la jauge maximale fixée à 1000 n’était pas pertinente, qu’il fallait raisonner en termes de risque et que cette décision avait de graves conséquences économiques pour notre territoire. J’ai pu constater que dans les salons d’Eurexpo, comme au stade de Décines ou à l’Astroballe, il était possible d’avoir beaucoup plus de public tout en respectant les gestes barrières. Je n’oppose pas mesures sanitaires et activités économiques. 
Je demande de la cohérence et de la confiance accordée à nos acteurs sur le territoire. 
Car, à la crise sanitaire, s’ajoutent une crise économique et une crise sociale d’une grande violence. Le nombre d’allocataires du RSA est en forte augmentation. Ils étaient moins de 40.000 ces 4 dernières années. Ils étaient 43.600 en juin 2020. Nous attendons les chiffres de septembre mais, nous avons déjà une augmentation de nos dépenses de l’ordre de 30 millions d’euros. 
Nous demandons à l’État de prendre en charge une partie de cette dépense directement liée à la crise. 
Je sais pouvoir compter sur la très grande majorité d’entre vous pour trouver cet équilibre sur la métropole. Nous devons être constamment à l’écoute des HCL, de la médecine de ville. Constamment à l’écoute des enseignants. Constamment à l’écoute de ceux qui prennent soin de nos aînés. Constamment à l’écoute des acteurs économiques et sociaux du territoire. Constamment aux côtés des victimes de la crise sanitaire et des victimes de la crise économique. Et dans une parfaite concertation, prendre les bonnes décisions et mettre en place les mesures efficaces.
Mesdames et messieurs les élus de la métropole, Cette rentrée est chahutée. Mais c’est dans ces moments que nous affirmons la solidité de nos institutions : la métropole est aux avants postes pour protéger les plus fragiles et aider les secteurs économiques les plus touchés par la crise. C’est dans ces moments que s’affirme la pertinence de notre démocratie : je vous remercie, toutes et tous car, depuis juillet, nos discussions guident nos décisions. 
Je salue l’investissement des 59 maires de la métropole. 
C’est dans ces moments que notre mobilisation d’élus locaux au service des habitants, prend tout son sens. Nous sommes à notre tâche, à l’image des grands lyonnais, pour accomplir notre mission. La crise ne doit pas empêcher le bon fonctionnement de la métropole et de la décision politique. 

Actuellement sur LYFtvNews :


Lyon :






Abonnez vous ! :





*************




*************

En ce moment sur LYFtv :


Forum...... Photos...... Vidéos......

Economie...... Education......

Environnement...... Loisirs...... 

Politique......

Sports..... Tourisme.....

LYFtvphotos:

L'actu. des chaînes francophones :


Mentions Légales
Site animé et géré par
G. Roman - LYFtvNews
Rcs Lyon 50302440800

0 commentaires :

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 
 

LYFtv-LYon - Le Guide : Sortir

Temps libre, tourisme, voyages

Sports, Communiqués de presse

 
Webmaster ? Intégrez l'une de nos playlists sur votre site ! (Cliquez ici :)


Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison à domicile) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.