Le premier discours de Bruno Bernard, nouveau président de Lyon Métropole

Bruno Bernard a été élu Président de la métropole de Lyon le Jeudi 2 juillet 2020

Mesdames et messieurs les conseillères et les conseillers de la Métropole de Lyon, C’est avec émotion, joie, responsabilité et volonté d’agir que je m’adresse à vous. 
logo lyon en france
Pour la première fois, nous sommes toutes et tous élus au suffrage universel direct. C’est une avancée démocratique incontestable. Les Français multiplient les signes de défiance vis-à-vis de la parole politique et de l’action publique. Notre territoire n’a pas été épargné par l’abstention.
 Avec vous, je veux convaincre. 
Convaincre les habitants du Grand Lyon que c’est ici que nous améliorons leur vie quotidienne. Que c’est ici que nous construisons leur avenir. Convaincre, que cette assemblée fortement renouvelée, représente les citoyens de la métropole. Aujourd’hui, notre assemblée n’a jamais eu autant de femmes élues. Cependant, nous ne sommes toujours pas paritaires à cause de la présence de têtes de liste très majoritairement masculines dans nos 14 circonscriptions ; je le regrette. 
Cette assemblée est également rajeunie, avec un cumul des mandats en forte diminution. Il nous faudra inventer un nouveau lien entre les élus métropolitains et les habitants sur chacun de nos territoires pour que la métropole réussisse à prendre pleinement sa place auprès d’eux. 
Depuis dimanche soir, les regards sont tournés vers nous. Vers Bordeaux aussi, Strasbourg, Annecy, Grenoble, Tours, Poitiers, Besançon ou encore Marseille. Et défiant les pronostics, je n’aperçois aucun char fleuri à l’horizon du Grand Lyon. En revanche, j’espère que rapidement, défilera une armée de vélos, sur notre REV : le Réseau Express Vélo. 
Les dernières semaines de campagne ont laissé trop la place aux caricatures et pas assez aux projets respectifs; je n’en garde aucune amertume ni rancune. 
Place maintenant aux solutions et à l’action. 
Depuis dimanche soir, la majorité nouvellement élue est invitée à être « à la hauteur ». Toutes et tous ensemble, les élus de la majorité mais aussi de l’opposition et, évidemment, les 9 200 agents de notre collectivité, nous devons être, et nous serons à la hauteur des défis de la métropole et à la hauteur des ambitions écologistes et solidaires que les électeurs ont choisies…. Toutes et tous ensemble, je vous le dis avec détermination et en toute responsabilité, nous serons l’assemblée des solutions. Ensemble nous ferons face au défi climatique. 
Nous mettrons en place les solutions pour adapter nos modes de vie aux conséquences du dérèglement climatique. S’adapter, ce n’est pas se soumettre. C’est résister aux épisodes caniculaires, résister aux inondations, résister aux catastrophes climatiques. C’est aussi s’attaquer aux causes du dérèglement climatique. L’Accord de Paris nous oblige. 
Nous mettrons en place les solutions territoriales pour honorer les engagements de la France. Ensemble nous ferons la démonstration que la transition écologique est compatible avec l’économie, qu’elle est même une opportunité qui redonne du sens à l’économie. La crise sanitaire provoque une crise économique et sociale, notre rôle est de l’amortir, de relancer la commande publique au plus vite et d’aider les secteurs qui sont les plus durablement touchés, notamment le tourisme et la culture. Ensemble nous ferons la démonstration que notre système français, protecteur, est la plus sûre des digues face à la crise. 
En matière de solidarité, nous assumerons pleinement nos responsabilités en menant une expérimentation du RSA jeune si le gouvernement ne le fait pas. Comme les jeunes qui arrivent sur le marché de l’emploi, les plus précaires, sont les plus vulnérables. Pour chacune et chacun, nous devons avoir une solution. La métropole les protégera. Ensemble nous ferons la démonstration que s’occuper de nos aînés, est une richesse culturelle, un acte de solidarité et que c’est notre affaire à toutes et tous. Une société qui ne sait pas protéger ses anciens est une société malade. Nous serons très attentifs à ce que l’Etat tienne ses engagements en matière de dépendance. Déjà trois ans d’inaction gouvernementale, alors que le vieillissement de notre population est un défi majeur pour la France ! Ensemble nous ferons la démonstration que le rat des villes et le rat des champs savent se retrouver autour d’un projet territorial. 
Que les centres villes et les quartiers populaires ne sont pas des espaces confinés, antagonistes et refermés sur eux-mêmes. Pour bâtir cette égalité territoriale nous mènerons notamment une politique forte en matière de mobilité. Je prendrai rapidement contact avec le président de la région pour avancer sur le projet de RER à la lyonnaise et sur la tarification unique entre le SYTRAL et la SNCF. Nous augmenterons de 20% l’offre de bus, réaliserons 20 km de tramway supplémentaires dans le mandat, et j’espère des premières télécabines. Pour le métro, nous lancerons la prolongation d’au moins une ligne ou en créerons une nouvelle, celle la plus utile aux habitants. 
La conquête de cette égalité passera aussi par une politique différente, en matière d’urbanisme. 
59 communes, des villages, des villes, des zones industrielles, des terres agricoles et une égalité territoriale à construire. Ensemble, nous trouverons les solutions. La Métropole de Lyon est une chance pour ses habitants. C’est un espoir pour la France. 
Je ne peux terminer cette première intervention sans quelque chose de plus personnel, une pensée, un remerciement pour mes parents, ma mère, présente aujourd’hui, et mon père (Roland Bernard -ndlr), décédé en 2009, qui a occupé beaucoup de fonctions d’élus, notamment celle de maire d’Oullins, de député, de sénateur, et d’élu de la COURLY, ancêtre de notre collectivité. Ils m’ont transmis de l’amour, des valeurs, qui m’accompagnent chaque jour. 
Enfin, je veux naturellement évoquer et remercier mes deux prédécesseurs, présents aujourd’hui. David Kimelfeld a pendant 3 ans dirigé cette métropole avec investissement, écoute et collégialité, dans des conditions parfois difficiles, notamment ces derniers mois, où l’action de la métropole, face à la crise, a été visible et efficace. Et puis, même si dans cette assemblée, nous sommes nombreux à avoir des divergences politiques avec Gérard Collomb, je souhaite lui rendre un hommage personnel et sincère. 
Cher Gérard Collomb, c’est vous qui avez eu l’idée de cette métropole. C’est vous qui en avez fait la plus opérationnelle de nos collectivités. Un formidable outil de décision et d’action territoriale. Durant plus de quarante ans, vous avez servi Lyon. Depuis 2001, votre action a marqué la ville de Lyon et notre agglomération, de l’aménagement des berges du Rhône à la construction du quartier de la Confluence. Vous avez été le premier à présider en 2015 cette nouvelle collectivité. Votre engagement pour notre territoire inspire le plus grand respect vous êtes et resterez dans l’histoire de Lyon. 
Au nom de tous les élus du Grand Lyon : merci.

Actuellement sur LYFtvNews :



L'actu. des chaînes francophones :


Lyon :


Paris:


Europe :


Afrique:


Amériques :


Asie :


Abonnez vous ! :










En ce moment sur LYFtv :

LYFtv ..... Forum..... Photos..... Vidéos..... Lyon..... Paris..... Europe..... Amériques..... Economie..... Education..... Environnement..... Loisirs..... Politique..... Sports..... Tourisme.....

Mentions Légales
Site animé et géré par
G. Roman
Rcs Lyon 50302440800034

0 commentaires :

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 

Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison à domicile) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.