Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)







Aéroport St Exupéry : des associations en piqué contre Amazon

L'atterrissage d’Amazon à St-Exupéry va t'il provoquer un crash des commerces de proximité ?  

logo lyon en france
Ce mardi 22 septembre, une vingtaine d’activistes de plusieurs associations et collectifs Lyonnais ont interpellé les élu.e.s de la Communauté de Commune de l’Est Lyonnais, à l’occasion de leur Conseil de rentrée, au sujet du projet Amazon prévu à St-Exupéry. 
Ils et elles leur ont rappelé que ce projet est totalement incompatible avec les engagements de la France pour le climat, met en péril les commerces de la région, tout en étant destructeur d’emploi. Amazon est un acteur majeur de la surproduction, et à ce titre l’une des principales menaces pour le climat et l’épuisement des ressources. 
Dans l’un de ses rapports le Haut Conseil pour le climat rappelle que l’empreinte carbone liée à nos importations est d’ores et déjà supérieure aux émissions nationales, et continue d’augmenter. 
Une part importante de celle-ci est associée à la phase de production des biens. Or un seul entrepôt de 140 000 m 2 d'Amazon représente 240 millions de produits neufs commercialisés chaque année. Au niveau national, Amazon souhaite ouvrir au moins 4 entrepôts de cette envergure d'ici 2021 (dont celui de Lyon) mettant ainsi sur le marché plus de 960 millions de produits supplémentaires par an. 
Pour avoir une chance d’éviter l’emballement climatique, il est impératif de réduire la surproduction, relocaliser notre économie, tout en préservant les emplois locaux. 
De plus, l’entrepôt de Saint Exupéry, augmenterait le trafic de la zone de plus de 1000 camions et 4500 camionnettes supplémentaires chaque jour. 
"Amazon, cet ogre insatiable" 
Mais Amazon fait aussi peser, selon les associations,  "de graves menaces sur l’économie locale. Champion de l’optimisation, voire de l’évasion fiscale, complice d’une fraude massive à la TVA, le site parvient à casser les prix, au détriment des entreprises de moindre envergure". 
Or, un sondage publié début septembre montre l'attachement des Français.es à leurs commerces de proximité. En effet, 7 Français.e.s sur 10 se disent préoccupé.e.s par la disparition potentielle de leurs commerces locaux. Dans le même temps Amazon poursuit en France son développement ultra agressif. Son objectif : devenir hégémonique dans un très grand nombre de secteurs. De l'habillement aux produits de luxe en passant par les produits électroniques et l'alimentaire (en partenariat avec Monoprix et testé à Lyon), aucun secteur n’est à l’abri de son appétit gargantuesque. 
Les ONG soupçonnent la firme de vouloir "tuer toute forme de concurrence afin, une fois en situation de monopole, d’augmenter les marges et les prix". 
"C’est pour ces raisons qu’un de nos premiers alliés dans cette campagne se trouve être la Confédération des Commerçants de France, qui a bien compris le péril de la situation pour les commerces de proximité". 
La CCEL (Communauté de communes de l'Est Lyonnais) est tombée dans le panneau de la “création d’emplois” : 
Comme sur chaque projet de ce type, Amazon fait miroiter des créations d’emplois aux élu.e.s locaux.ales pour acheter leur soutien à ses projets d’entrepôts colossaux. Or, les élu.e.s de la CCEL ne savent pas eux et elles-mêmes à quoi s’en tenir et avancent des chiffres aussi variés que fantaisistes. Entre 1000 et 3000 à entendre les principaux protagonistes, Pierre Marmonier et Paul Vidal, respectivement maire de Colombier-Saugnieu et président de la CCEL. 
Mais les chiffres de création d’emplois annoncés dans la presse par Amazon diffèrent en général quelque peu des comptes réels déposés chaque année auprès du tribunal de commerce ! D’autant qu’il s’agit généralement d’emplois peu valorisants, précaires et soumis à des conditions de travail désastreuses. 
Mais surtout, pour un emploi créé chez Amazon, deux à trois disparaissent dans le commerce traditionnel selon Mounir Mahjoubi, ancien secrétaire d'Etat au numérique, qui estimait dans une note parue en novembre dernier que l’implantation d’Amazon va causer la destruction nette de 7900 emplois en France. Résistance locale 
Alors que le permis d’exploitation du site délivré par la préfecture est encore en suspens suite au recours des associations locales FRACTURE et ACENAS et sera jugé en appel dans les mois à venir, la mobilisation ne faiblit pas. 
Fait rarissime, contrairement aux préconisations du rapporteur public qui avait demandé l’annulation pure et simple du permis de construire, le tribunal administratif l’avait validé en première instance. 
FRACTURE et ACENAS ont fait appel de cette décision, faisant valoir que l’analyse d’impact proposée par le contractant Goodman était trop parcellaire. Plusieurs actions ont depuis été menées par des associations et collectifs de la société civile pour attirer l’attention des élu.e.s et des médias sur la menace que représente, selon elles, ce projet. 
La CCEL doit revoir son plan de vol 
Malgré plusieurs sollicitations le président de la CCEL n’a pas donné suite à leur demande de rendez-vous. 
"Nous réitérons aujourd’hui cette demande et invitons les différents élu.e.s à changer de posture vis à vis de ce projet. Il n’est pas concevable que l’argument de “l’intérêt collectif” puisse encore être mis en avant lors du jugement en appel", indiquent t'ils dans leur communiqué.

Actuellement sur LYFtvNews :


Lyon :






Abonnez vous ! :





*************




*************

En ce moment sur LYFtv :


Forum...... Photos...... Vidéos......

Economie...... Education......

Environnement...... Loisirs...... 

Politique......

Sports..... Tourisme.....


Mentions Légales
Site animé et géré par
G. Roman - LYFtvNews
Rcs Lyon 50302440800

0 commentaires :

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 
 

LYFtv-LYon - Le Guide : Sortir

Temps libre, tourisme, voyages

Sports, Communiqués de presse

 
Webmaster ? Intégrez l'une de nos playlists sur votre site ! (Cliquez ici :)


Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison à domicile) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.