Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)







Bruno Bernard prend la présidence du Sytral et s'en explique dans un discours

Voici le discours prononcé le 7 septembre 2020 par le nouveau Président écologiste de la Métropole de Lyon. Il explique ses projets pour les Transports en Commun Lyonnais et surtout pourquoi il a tenu à prendre la présidence de cette instance : 

logo lyon en france

"Mesdames et messieurs les élus, Je vous remercie pour votre confiance. La maison que nous allons diriger ensemble, ce Sytral que nous incarnerons toutes et tous, que nous ferons vivre, est reconnu, partout en France, comme une institution remarquablement efficace et
opérationnelle. 
Nous avons la chance de pouvoir nous appuyer sur 140 très grands professionnels pour proposer aux 1 million 700 000 utilisateurs quotidiens, un réseau de transports collectifs toujours plus performant. Et nous pourrons compter sur les salariés de nos délégataires qui sont à leur poste chaque jour pour permettre aux bus, tramways et métros de circuler. Dans la période de crise sanitaire que nous connaissons, leur rôle est encore plus difficile. Ils le tiennent avec devoir et efficacité. Je tiens à saluer les membres du conseil d’administration sortant et en premier lieu sa présidente Madame Fouziya Bouzerda. Je tiens à remercier le directeur du SYTRAL Raymond Deschamps qui partira à la retraite à la fin du mois. Depuis début juillet, j’ai pu mesurer à quel point son implication et son dévouement pour le SYTRAL étaient forts. Cher Raymond Deschamps, je resterai à l’écoute de vos conseils dans les mois qui viennent. Il sera remplacé par Patricia Varnaison Revolle qui était notamment en charge de la transformation du syndicat mixte en établissement public de la mobilité, comme le prévoit la loi LOM. Elle a toute ma confiance. 
J’ai tenu à présider le SYTRAL car les mobilités sont un enjeu essentiel pour nos territoires. En 2019, les grands lyonnais ont subi, 40 jours durant, des pics de pollution de l’air bien au-delà des seuils critiques. Notre priorité est de proposer une alternative solide, crédible et efficace à la voiture individuelle au maximum d’habitants de nos territoires, à celui qui habite le centre de l’agglomération, comme à celui qui habite en périphérie ou à l’extérieur de la métropole de Lyon. Offrir cette alternative, la compléter par le développement du vélo ou encore de l’autopartage, c’est aussi permettre à des foyers d’abandonner une voiture et de faire des économies importantes, en plus de réduire la pollution de l’air.
 Enfin, le développement des transports en commun est le moyen le plus efficace de réduire les inégalités territoriales et sociales, en permettant par exemple une desserte de qualité aux habitants des quartiers en politique de la ville. 
Ensemble, je souhaite que nous lancions un vaste plan d’investissement. Lors du mandat précédent, 1,1 milliard d’euros ont été investis. Je pense qu’on aurait pu, qu’on aurait dû faire beaucoup plus. 
Pour ce mandat, notre objectif est d’investir de l’ordre de 2,5 à 3 milliards d’euro autour de plusieurs axes : 
- L’amélioration de 20% de l’offre bus à mi-mandat, le développement des sites propres et de la priorité aux feux pour augmenter la vitesse commerciale, l’augmentation des fréquences et amplitudes horaires, l’amélioration des dessertes des zones d’activités ou encore la mise en place de navettes express. 
- Nous souhaitons réaliser 60 km de nouvelles lignes fortes en BHNS ou en tramway : lignes de tram T6 nord à Villeurbanne, tram entre Part Dieu et Bellecour, ligne A8, rocade périphérique à l’Est, en commençant par les parties Sud et Nord Je ne les cite pas toutes, nous aurons le temps d’y revenir dans l’élaboration du plan de mandat qui devra être finalisé en décembre. 
- Nous souhaitons aussi innover en étudiant le lancement de télécabines. Ce moyen de déplacement peut nous permettre de répondre aux caractéristiques de certains territoires et être efficient sur les collines ou pour franchir la Saône et le Rhône. Par exemple entre Francheville, Sainte Foy les Lyon et Lyon. 
- Enfin, nous allons lancer des investissements pour les 10/15 ans qui viennent : le Réseau Express Métropolitain et un plan métro. 
Le niveau et le rythme de ces investissements dépendra de l’engagement de l’Etat et de la concrétisation en acte des annonces faites, notamment dans le plan de relance présenté la semaine dernière.  
Pour le Réseau Express Métropolitain, le RER à la lyonnaise, nous dépendons de SNCF Réseau et de la région AURA, je compte sur l’implication de toutes et tous pour que ce projet, consensuel, avance et se concrétise enfin. Sur le développement du métro, je ne souhaite pas de ligne « politique » qui serait décidée pour faire plaisir à un élu ou répondre à une promesse électorale faite à la va vite. C’est l’intérêt général qui doit prévaloir. Plusieurs possibilités existent : la ligne E, déjà étudiée, mais aussi la prolongation des lignes A, B ou D. Je souhaite qu’un débat public ait lieu pour qu’en toute transparence, on puisse choisir, ensemble, quelle est la ligne la plus utile en termes de réponse aux besoins des habitants et des travailleurs. Ce choix devra aussi s’apprécier en tenant compte du développement urbain de la métropole à long terme. Il faut éviter de provoquer de l’étalement urbain ; l’arrivée de lignes fortes de transport en commun doit être liée à une densification de l’habitat. 
En plus de cette accélération des investissements, nous aurons l’occasion de débattre rapidement de la tarification avec la volonté d’une gratuité pour les plus démunis et les enfants de moins de 11 ans, une baisse significative des abonnements pour les étudiants ou encore une tarification unique SNCF – TCL. 
Et puis, nous souhaitons modifier les relations du SYTRAL avec les tiers. D’abord avec les habitants, où nous pourrions créer par exemple des comités d’usagers sur les lignes fortes. Avec les acteurs économiques et associatifs également. La création d’un comité des partenaires va nous permettre d’associer notamment les employeurs privés et publics et de mieux répondre à leurs besoins. Je souhaite aussi que les relations avec les collectivités soient plus fluides, avec la métropole de Lyon bien sûr mais aussi avec l’ensemble des autres collectivités représentées au SYTRAL. Enfin, je souhaite une gouvernance du SYTRAL beaucoup plus collégiale qui s’appuie sur toutes les compétences, sur tous les territoires. Chaque vice-président aura une délégation et peut être également certains membres du bureau. Je recevrai d’ailleurs les vices présidents après cette séance pour en discuter. 
Mesdames et Messieurs, aujourd’hui j’ai confiance car je sais qu’ensemble, nous allons tout mettre en œuvre pour redessiner la mobilité sur notre territoire. Je sais que nous pourrons compter sur les experts du Sytral pour éclairer nos décisions politiques. Je sais que nous pourrons compter sur leur expérience pour servir notre audace. Car les solutions qui n’existent pas, nous allons les inventer. 
Je vous remercie "

Actuellement sur LYFtvNews :


Lyon :






Abonnez vous ! :





*************




*************

En ce moment sur LYFtv :


Forum...... 

Economie...... Education......

Environnement...... Loisirs...... 

Politique......

Sports..... Tourisme.....


Mentions Légales
Site animé et géré par
G. Roman
Rcs Lyon 50302440800

0 commentaires :

Publier un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 

Commandez vos produits culturels dans la boutique LYFtv (livraison à domicile) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.