Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

Télévision : TLM révolutionne sa grille

TLM (TéléLyonMétropole) a déjà 22 ans et une histoire parsemée de crises et de reprises (voir sa fiche Wikipedia diffusée ici sur Facebook).

La nouvelle équipe, dirigée par le tandem Jean Pierre Vacher (PDG) et Philippe Montanay (Rédacteur en chef), a beaucoup d'ambitions... et un peu de moyens. Depuis qu'une société, la SPTL, créée récemment par un groupe d'entrepreneurs lyonnais et une partie des journalistes, a repris les 60% que détenait le Progrès, la télévision locale s'est engagée dans une course contre la montre. 

Trois ans pour atteindre l'équilibre
Il s'agit d'assurer avant la fin 2010 le déménagement dans de nouveaux locaux (à la Part Dieu), de révolutionner la grille des programmes pour la rendre plus attractive en particulier auprès des jeunes, d'assurer les évolutions technologiques indispensables (passage au numérique, changement de matériel de production et de montage...), et surtout de réduire les coûts pour trouver un équilibre financier en trois ans !

Pour atteindre ces objectifs, l'équipe est très enthousiaste. Réduite à 26 personnes, dont 14 journalistes (certains comme Pascale Savey et Régis Guillet ont préféré faire jouer la clause de cession), elle privilégiera une orientation "tout info"
La grille des programmes, conçue après de longues séances de discussions avec des groupes de téléspectateurs et des comités "scientifiques et éthiques", visera à rajeunir le style et le public. De nouvelles émissions, comme "Complètement Berges" ou "Brut d'Info", feront bientôt leur apparition à l'antenne, l'objectif étant de la rendre "plus attractive, plus impertinente, moins institutionnelle", promet Jean Pierre Vacher.

Côté diffusion, la nouvelle équipe devra assurer le passage au tout numérique, en juin 2011 dans l'ensemble de sa zone de diffusion. Aujourd'hui déjà, les programmes sont visibles sur la plupart des bouquets du câble (Orange, Numéricable, Neufbox...) ainsi que sur le site internet, "mais pas sur le satellite pour des questions de coût"... 

Des partenariats restent à négocier
Côté finances, le nouveau PDG espère conjurer le déficit chronique en réduisant les coûts de production et en rapatriant en interne la régie publicitaire. Il compte aussi beaucoup sur les futurs partenariats avec les entreprises privées... et les collectivités locales.
La région Rhône-Alpes, déjà mise à contribution pour le financement de l'émission Agora (lire ici), vient d' accepter de financer la diffusion des débats du Forum Libération à Lyon.
D'autres partenariats sont prévus, avec les villes de Bron et de Villeurbanne par exemple, "mais toujours dans le respect de l'indépendance rédactionnelle des journalistes", indique Jean Pierre Vacher, qui assure que tous les entrepreneurs engagés dans l'aventure (Mérieux, Galula, Rousset, Gaillard...) n'ont aucune ambition personnelle mais simplement la volonté de faire vivre une télévision à vocation locale.

Gilles Roman

Voir sur LYFtv.com, la nouvelle formule du journal de TLM, diffusée le 21 juin 2010 -

  http://www.wikio.fr




BlogBang

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

LYFtv.com / LYFtvNews / LYonenFrance - 10, rue de la Barre 69002 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.