Retrouvez toutes les vidéos sélectionnées en vous abonnant à notre chaîne YouTube ! (cliquez ici)

La "fontaine à lait", un nouveau concept qui s'étend

fontaine à lait

Dans l’ouest lyonnais, Tassin la Demi-Lune est maintenant la dixième commune du Rhône à proposer un chalet distributeur de lait frais en libre service, selon le principe de la Fontaine à Lait . On peut donc dire que Tassin est à présent la vache à lait de l’ouest lyonnais !


De l’étable à votre table, ce service permet à tout un chacun, et à toute heure, de se servir en lait frais cru fermier. Un chalet intégré dans la paysage urbain abrite à la fois un distributeur de bouteilles vide avec capsule et un distributeur de lait frais (un demi ou un litre) avec monneyeur.
A Tassin, c’est Jean-Marc Faye, l’un des derniers agriculteurs de la commune (ses laitières sont sur la plateau de Méginand) qui a mis en place ce système avec l’aide de la municipalité, mais aussi celle du Conseil Général du Rhône.

Une fontaine à lait intégrée dans un chalet
Le chalet de la Fontaine à lait est installé Promenade des Tuileries (Angle avenue de la République). Question qualité, le respect des règles est de mise. Le système de vente directe et automatique est du reste soumis à des contrôles sanitaires très stricts.
Qui plus est, il s’intègre dans une double démarche. Celle des clients consommateurs de lait toujours à la recherche d’authentiques produits du terroir local, mais aussi la volonté des producteurs d’aller directement à la recherche des consommateurs. C’est sans aucun doute l’une des petites solutions à la crise agricole permettant aux éleveurs de se soustraire quelque peu des grands circuits de distribution, toujours à la recherche de marges de plus en plus importantes.

La T° du lait est toujours affichée sur le panneau de contrôle
Et puis cela  n’est-il pas intéressant pour nos chères têtes blondes, plutôt que de mettre à leur disposition (bien souvent dans les collèges et lycées !) des distributeurs de produits de confiserie de grands groupes internationaux d’agroalimentaire bourrés de sucre et d’autres « adjuvants » qui en feront des obèses ou des diabétiques plus tard !

Le modèle économique
Reste maintenant à trouver le bon modèle économique pour cette installation qui nécessite une attention soutenue : alimentation en lait, remplacement du tank réfrigéré par le système toutes les 24 ou 48 heures, nettoyage….
Par expérience dans d’autres régions, il semblerait que la vente d'environ 40 à 50 litres de lait frais soit nécessaire par jour pour amortir le système et rentabiliser l’investissement, et ce sur une période  de cinq années !
Alors achetons notre lait au distributeur chaque jour avec notre pain frais, chez le boulanger. Une démarche citoyenne certes, mais aussi et surtout la revalorisation des produits du terroir local et de qualité !

Michel Godet

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter - Inscrivez vous...

 


Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :



LYFtvNews / LYonenFrance - 3, rue Tramassac 69005 Lyon - Tous droits réservés . Fourni par Blogger.